L'ÉVANGILE ET LES ACTES DES APÔTRES

Pour chercher un mot appuyez sur les touches Ctrl et F en même temps (CTRL+F)

L'ÉVANGILE SELON SAINT MATTHIEU

1

1 Livre de la genèse de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham :
2 Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères,
3 Juda engendra Pharès et Zara, de Thamar, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram,
4 Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naasson, Naasson engendra Salmon,
5 Salmon engendra Booz, de Rahab, Booz engendra Jobed, de Ruth, Jobed engendra Jessé,
6 Jessé engendra le roi David. David engendra Salomon, de la femme d'Urie,
7 Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa,
8 Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias,
9 Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Achaz, Achaz engendra Ézéchias,
10 Ézéchias engendra Manassé, Manassé engendra Amon, Amon engendra Josias,
11 Josias engendra Jéchonias et ses frères ; ce fut alors la déportation à Babylone.
12 Après la déportation à Babylone, Jéchonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel,
13 Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor,
14 Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akhim, Akhim engendra Élioud,
15 Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Matthan, Matthan engendra Jacob,
16 Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle naquit Jésus, que l'on appelle Christ.
17 Le total des générations est donc : d'Abraham à David, quatorze générations ; de David à la déportation de Babylone, quatorze générations ; de la déportation de Babylone au Christ, quatorze générations.
18 Or telle fut la genèse de Jésus Christ. Marie, sa mère, était fiancée à Joseph : or, avant qu'ils eussent mené vie commune, elle se trouva enceinte par le fait de l'Esprit Saint.
19 Joseph, son mari, qui était un homme juste et ne voulait pas la dénoncer publiquement, résolut de la répudier sans bruit.
20 Alors qu'il avait formé ce dessein, voici que l'Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : "Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ta femme : car ce qui a été engendré en elle vient de l'Esprit Saint ;
21 elle enfantera un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés."
22 Or tout ceci advint pour que s'accomplît cet oracle prophétique du Seigneur :
23 Voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel, ce qui se traduit : "Dieu avec nous."
24 Une fois réveillé, Joseph fit comme l'Ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui sa femme ;
25 et il ne la connut pas jusqu'au jour où elle enfanta un fils, et il l'appela du nom de Jésus.

2

1 Jésus étant né à Bethléem de Judée, au temps du roi Hérode, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem
2 en disant : "Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu, en effet, son astre à son lever et sommes venus lui rendre hommage."
3 L'ayant appris, le roi Hérode s'émut, et tout Jérusalem avec lui.
4 Il assembla tous les grands prêtres avec les scribes du peuple, et il s'enquérait auprès d'eux du lieu où devait naître le Christ.
5 "A Bethléem de Judée, lui dirent-ils ; ainsi, en effet, est-il écrit par le prophète :
6 Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n'es nullement le moindre des clans de Juda ; car de toi sortira un chef qui sera pasteur de mon peuple Israël."
7 Alors Hérode manda secrètement les mages, se fit préciser par eux le temps de l'apparition de l'astre,
8 et les envoya à Bethléem en disant : "Allez vous renseigner exactement sur l'enfant ; et quand vous l'aurez trouvé, avisez-moi, afin que j'aille, moi aussi, lui rendre hommage."
9 Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ; et voici que l'astre, qu'ils avaient vu à son lever, les précédait jusqu'à ce qu'il vînt s'arrêter au-dessus de l'endroit où était l'enfant.
10 A la vue de l'astre ils se réjouirent d'une très grande joie.
11 Entrant alors dans le logis, ils virent l'enfant avec Marie sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage ; puis, ouvrant leurs cassettes, ils lui offrirent en présents de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
12 Après quoi, avertis en songe de ne point retourner chez Hérode, ils prirent une autre route pour rentrer dans leur pays.
13 Après leur départ, voici que l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : "Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et fuis en Égypte ; et restes-y jusqu'à ce que je te dise. Car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr."
14 Il se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Égypte ;
15 et il resta là jusqu'à la mort d'Hérode ; pour que s'accomplît cet oracle prophétique du Seigneur : D'Égypte j'ai appelé mon fils.
16 Alors Hérode, voyant qu'il avait été joué par les mages, fut pris d'une violente fureur et envoya mettre à mort, dans Bethléem et tout son territoire, tous les enfants de moins de deux ans, d'après le temps qu'il s'était fait préciser par les mages.
17 Alors s'accomplit l'oracle du prophète Jérémie :
18 Une voix dans Rama s'est fait entendre, pleur et longue plainte : c'est Rachel pleurant ses enfants ; et ne veut pas qu'on la console, car ils ne sont plus.
19 Quand Hérode eut cessé de vivre, voici que l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph, en Égypte,
20 et lui dit : "Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et mets-toi en route pour la terre d'Israël ; car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant."
21 Il se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, et rentra dans la terre d'Israël.
22 Mais, apprenant qu'Archélaüs régnait sur la Judée à la place d'Hérode son père, il craignit de s'y rendre ; averti en songe, il se retira dans la région de Galilée
23 et vint s'établir dans une ville appelée Nazareth ; pour que s'accomplît l'oracle des prophètes : Il sera appelé Nazôréen.

3

1 En ces jours-là arrive Jean le Baptiste, prêchant dans le désert de Judée
2 et disant : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."
3 C'est bien lui dont a parlé Isaïe le prophète : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
4 Ce Jean avait son vêtement fait de poils de chameau et un pagne de peau autour de ses reins ; sa nourriture était de sauterelles et de miel sauvage.
5 Alors s'en allaient vers lui Jérusalem, et toute la Judée, et toute la région du Jourdain,
6 et ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en confessant leurs péchés.
7 Comme il voyait beaucoup de Pharisiens et de Sadducéens venir au baptême, il leur dit : "Engeance de vipères, qui vous a suggéré d'échapper à la Colère prochaine ?
8 Produisez donc un fruit digne du repentir
9 et ne vous avisez pas de dire en vous-mêmes : "Nous avons pour père Abraham." Car je vous le dis, Dieu peut, des pierres que voici, faire surgir des enfants à Abraham.
10 Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit va être coupé et jeté au feu.
11 Pour moi, je vous baptise dans de l'eau en vue du repentir ; mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, dont je ne suis pas digne d'enlever les sandales ; lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et le feu.
12 Il tient en sa main la pelle à vanner et va nettoyer son aire ; il recueillera son blé dans le grenier ; quant aux bales, il les consumera au feu qui ne s'éteint pas."
13 Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui.
14 Celui-ci l'en détournait, en disant : "C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi !"
15 Mais Jésus lui répondit : "Laisse faire pour l'instant : car c'est ainsi qu'il nous convient d'accomplir toute justice." Alors il le laisse faire.
16 Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l'eau ; et voici que les cieux s'ouvrirent : il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
17 Et voici qu'une voix venue des cieux disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur."

4

1 Alors Jésus fut emmené au désert par l'Esprit, pour être tenté par le diable.
2 Il jeûna durant quarante jours et quarante nuits, après quoi il eut faim.
3 Et, s'approchant, le tentateur lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, dis que ces pierres deviennent des pains."
4 Mais il répondit : "Il est écrit : Ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu."
5 Alors le diable le prend avec lui dans la Ville Sainte, et il le plaça sur le pinacle du Temple
6 et lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et sur leurs mains ils te porteront, de peur que tu ne heurtes du pied quelque pierre."
7 Jésus lui dit : "Il est encore écrit : Tu ne tenteras pas le Seigneur, ton Dieu."
8 De nouveau le diable le prend avec lui sur une très haute montagne, lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire
9 et lui dit : "Tout cela, je te le donnerai, si, te prosternant, tu me rends hommage."
10 Alors Jésus lui dit : "Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à Lui seul tu rendras un culte."
11 Alors le diable le quitte. Et voici que des anges s'approchèrent, et ils le servaient.
12 Ayant appris que Jean avait été livré, il se retira en Galilée
13 et, laissant Nazara, vint s'établir à Capharnaüm, au bord de la mer, sur les confins de Zabulon et de Nephtali,
14 pour que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète :
15 Terre de Zabulon et terre de Nephtali, Route de la mer, Pays de Transjordane, Galilée des nations !
16 Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée.
17 Dès lors Jésus se mit à prêcher et à dire : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."
18 Comme il cheminait sur le bord de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André son frère, qui jetaient l'épervier dans la mer ; car c'étaient des pêcheurs.
19 Et il leur dit : "Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d'hommes."
20 Eux, aussitôt, laissant les filets, le suivirent.
21 Et avançant plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, dans leur barque, avec Zébédée leur père, en train d'arranger leurs filets ; et il les appela.
22 Eux, aussitôt, laissant la barque et leur père, le suivirent.
23 Il parcourait toute la Galilée, enseignant dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute langueur parmi le peuple.
24 Sa renommée gagna toute la Syrie, et on lui présenta tous les malades atteints de divers maux et tourments, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques, et il les guérit.
25 Des foules nombreuses se mirent à le suivre, de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée et de la Transjordane.

5

1 Voyant les foules, il gravit la montagne, et quand il fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui.
2 Et prenant la parole, il les enseignait en disant :
3 "Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux.
4 Heureux les doux, car ils posséderont la terre.
5 Heureux les affligés, car ils seront consolés.
6 Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.
7 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
8 Heureux les coeurs purs, car ils verront Dieu.
9 Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
10 Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.
11 Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi.
12 Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers.
13 "Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel vient à s'affadir, avec quoi le salera-t-on ? Il n'est plus bon à rien qu'à être jeté dehors et foulé aux pieds par les gens.
14 "Vous êtes la lumière du monde. Une ville ne se peut cacher, qui est sise au sommet d'un mont.
15 Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
16 Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux.
17 "N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
18 Car je vous le dis, en vérité : avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l'i, ne passera de la Loi, que tout ne soit réalisé.
19 Celui donc qui violera l'un de ces moindres préceptes, et enseignera aux autres à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le Royaume des Cieux ; au contraire, celui qui les exécutera et les enseignera, celui-là sera tenu pour grand dans le Royaume des Cieux.
20 "Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux.
21 "Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres : Tu ne tueras point ; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal.
22 Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s'il dit à son frère : "Crétin !", il en répondra au Sanhédrin ; et s'il lui dit : "Renégat !", il en répondra dans la géhenne de feu.
23 Quand donc tu présentes ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
24 laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande.
25 Hâte-toi de t'accorder avec ton adversaire, tant que tu es encore avec lui sur le chemin, de peur que l'adversaire ne te livre au juge, et le juge au garde, et qu'on ne te jette en prison.
26 En vérité, je te le dis : tu ne sortiras pas de là, que tu n'aies rendu jusqu'au dernier sou.
27 "Vous avez entendu qu'il a été dit : Tu ne commettras pas l'adultère.
28 Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec elle.
29 Que si ton oeil droit est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi : car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne.
30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de péché, coupe-la et jette-la loin de toi : car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne s'en aille pas dans la géhenne.
31 "Il a été dit d'autre part : Quiconque répudiera sa femme, qu'il lui remette un acte de divorce.
32 Eh bien ! moi je vous dis : Tout homme qui répudie sa femme, hormis le cas de "prostitution", l'expose à l'adultère ; et quiconque épouse une répudiée, commet un adultère.
33 "Vous avez encore entendu qu'il a été dit aux ancêtres : Tu ne te parjureras pas, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de tes serments.
34 Eh bien ! moi je vous dis de ne pas jurer du tout : ni par le Ciel, car c'est le trône de Dieu ;
35 ni par la Terre, car c'est l'escabeau de ses pieds ; ni par Jérusalem, car c'est la Ville du grand Roi.
36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux en rendre un seul cheveu blanc ou noir.
37 Que votre langage soit : "Oui ? Oui", "Non ? Non" : ce qu'on dit de plus vient du Mauvais.
38 "Vous avez entendu qu'il a été dit : oeil pour oeil et dent pour dent.
39 Eh bien ! moi je vous dis de ne pas tenir tête au méchant : au contraire, quelqu'un te donne-t-il un soufflet sur la joue droite, tends-lui encore l'autre ;
40 veut-il te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui même ton manteau ;
41 te requiert-il pour une course d'un mille, fais-en deux avec lui.
42 A qui te demande, donne ; à qui veut t'emprunter, ne tourne pas le dos.
43 "Vous avez entendu qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.
44 Eh bien ! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs,
45 afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
46 Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?
47 Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?
48 Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

6

1 "Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour vous faire remarquer d'eux ; sinon, vous n'aurez pas de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.
2 Quand donc tu fais l'aumône, ne va pas le claironner devant toi ; ainsi font les hypocrites, dans les synagogues et les rues, afin d'être glorifiés par les hommes ; en vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.
3 Pour toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
4 afin que ton aumône soit secrète ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
5 "Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment, pour faire leurs prières, à se camper dans les synagogues et les carrefours, afin qu'on les voie. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.
6 Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
7 "Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter.
8 N'allez pas faire comme eux ; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez.
9 "Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton Nom soit sanctifié,
10 que ton Règne vienne, que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
11 Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien.
12 Remets-nous nos dettes comme nous-mêmes avons remis à nos débiteurs.
13 Et ne nous soumets pas à la tentation ; mais délivre-nous du Mauvais.
14 "Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements, votre Père céleste vous remettra aussi ;
15 mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements.
16 "Quand vous jeûnez, ne vous donnez pas un air sombre comme font les hypocrites : ils prennent une mine défaite, pour que les hommes voient bien qu'ils jeûnent. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.
17 Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,
18 pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
19 "Ne vous amassez point de trésors sur la terre, où la mite et le ver consument, où les voleurs percent et cambriolent.
20 Mais amassez-vous des trésors dans le ciel : là, point de mite ni de ver qui consument, point de voleurs qui perforent et cambriolent.
21 Car où est ton trésor, là sera aussi ton coeur.
22 "La lampe du corps, c'est l'oeil. Si donc ton oeil est sain, ton corps tout entier sera lumineux.
23 Mais si ton oeil est malade, ton corps tout entier sera ténébreux. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres !
24 "Nul ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l'Argent.
25 "Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?
26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent ni ne recueillent en des greniers, et votre Père céleste les nourrit ! Ne valez-vous pas plus qu'eux ?
27 Qui d'entre vous d'ailleurs peut, en s'en inquiétant, ajouter une seule coudée à la longueur de sa vie ?
28 Et du vêtement, pourquoi vous inquiéter ? Observez les lis des champs, comme ils poussent : ils ne peinent ni ne filent.
29 Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux.
30 Que si Dieu habille de la sorte l'herbe des champs, qui est aujourd'hui et demain sera jetée au four, ne fera-t-il pas bien plus pour vous, gens de peu de foi !
31 Ne vous inquiétez donc pas en disant : Qu'allons-nous manger ? Qu'allons-nous boire ? De quoi allons-nous nous vêtir ?
32 Ce sont là toutes choses dont les païens sont en quête. Or votre Père céleste sait que vous avez besoin de tout cela.
33 Cherchez d'abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.
34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain : demain s'inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

7

1 "Ne jugez pas, afin de n'être pas jugés ;
2 car, du jugement dont vous jugez on vous jugera, et de la mesure dont vous mesurez on mesurera pour vous.
3 Qu'as-tu à regarder la paille qui est dans l'oeil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton oeil à toi, tu ne la remarques pas !
4 Ou bien comment vas-tu dire à ton frère : "Laisse-moi ôter la paille de ton oeil", et voilà que la poutre est dans ton oeil !
5 Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton oeil, et alors tu verras clair pour ôter la paille de l'oeil de ton frère.
6 "Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré, ne jetez pas vos perles devant les porcs, de crainte qu'ils ne les piétinent, puis se retournent contre vous pour vous déchirer.
7 "Demandez et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira.
8 Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; et à qui frappe on ouvrira.
9 Quel est d'entre vous l'homme auquel son fils demandera du pain, et qui lui remettra une pierre ?
10 Ou encore, s'il lui demande un poisson, lui remettra-t-il un serpent ?
11 Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes à ceux qui l'en prient !
12 "Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux : voilà la Loi et les Prophètes.
13 "Entrez par la porte étroite. Large, en effet, et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui s'y engagent ;
14 mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent.
15 "Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups rapaces.
16 C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Cueille-t-on des raisins sur des épines ? Ou des figues sur des chardons ?
17 Ainsi tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que l'arbre gâté produit de mauvais fruits.
18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un arbre gâté porter de bons fruits.
19 Tout arbre qui ne donne pas un bon fruit, on le coupe et on le jette au feu.
20 Ainsi donc, c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
21 "Ce n'est pas en me disant : "Seigneur, Seigneur", qu'on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
22 Beaucoup me diront en ce jour-là : "Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? En ton nom que nous avons chassé les démons ? En ton nom que nous avons fait bien des miracles ?"
23 Alors je leur dirai en face : "Jamais je ne vous ai connus ; écartez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité".
24 "Ainsi, quiconque écoute ces paroles que je viens de dire et les met en pratique, peut se comparer à un homme avisé qui a bâti sa maison sur le roc.
25 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont déchaînés contre cette maison, et elle n'a pas croulé : c'est qu'elle avait été fondée sur le roc.
26 Et quiconque entend ces paroles que je viens de dire et ne les met pas en pratique, peut se comparer à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
27 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont rués sur cette maison, et elle s'est écroulée. Et grande a été sa ruine !"
28 Et il advint, quand Jésus eut achevé ces discours, que les foules étaient frappées de son enseignement :
29 car il les enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.

8

1 Quand il fut descendu de la montagne, des foules nombreuses se mirent à le suivre.
2 Or voici qu'un lépreux s'approcha et se prosterna devant lui en disant : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier."
3 Il étendit la main et le toucha, en disant : "Je le veux, sois purifié." Et aussitôt sa lèpre fut purifiée.
4 Et Jésus lui dit : "Garde-toi d'en parler à personne, mais va te montrer au prêtre et offre le don qu'a prescrit Moïse : ce leur sera une attestation."
5 Comme il était entré dans Capharnaüm, un centurion s'approcha de lui en le suppliant :
6 "Seigneur, dit-il, mon enfant gît dans ma maison, atteint de paralysie et souffrant atrocement."
7 Il lui dit : "Je vais aller le guérir." -
8 "Seigneur, reprit le centurion, je ne mérite pas que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot et mon enfant sera guéri.
9 Car moi, qui ne suis qu'un subalterne, j'ai sous moi des soldats, et je dis à l'un : Va ! et il va, et à un autre : Viens ! et il vient, et à mon serviteur : Fais ceci ! et il le fait."
10 Entendant cela, Jésus fut dans l'admiration et dit à ceux qui le suivaient : "En vérité, je vous le dis, chez personne je n'ai trouvé une telle foi en Israël.
11 Eh bien ! je vous dis que beaucoup viendront du levant et du couchant prendre place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des Cieux,
12 tandis que les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures : là seront les pleurs et les grincements de dents."
13 Puis il dit au centurion : "Va ! Qu'il t'advienne selon ta foi !" Et l'enfant fut guéri sur l'heure.
14 Étant venu dans la maison de Pierre, Jésus vit sa belle-mère alitée, avec la fièvre.
15 Il lui toucha la main, la fièvre la quitta, elle se leva et elle le servait.
16 Le soir venu, on lui présenta beaucoup de démoniaques ; il chassa les esprits d'un mot, et il guérit tous les malades,
17 afin que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète : Il a pris nos infirmités et s'est chargé de nos maladies.
18 Se voyant entouré de foules nombreuses, Jésus donna l'ordre de s'en aller sur l'autre rive.
19 Et un scribe s'approchant lui dit : "Maître, je te suivrai où que tu ailles."
20 Jésus lui dit : "Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids ; le Fils de l'homme, lui, n'a pas où reposer la tête."
21 Un autre des disciples lui dit : "Seigneur, permets-moi de m'en aller d'abord enterrer mon père."
22 Mais Jésus lui dit : "Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts."
23 Puis il monta dans la barque, suivi de ses disciples.
24 Et voici qu'une grande agitation se fit dans la mer, au point que la barque était couverte par les vagues. Lui cependant dormait.
25 S'étant approchés, ils le réveillèrent en disant : "Au secours, Seigneur, nous périssons !"
26 Il leur dit : "Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ?" Alors, s'étant levé, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.
27 Saisis d'étonnement, les hommes se dirent alors : "Quel est celui-ci, que même les vents et la mer lui obéissent ?"
28 Quand il fut arrivé sur l'autre rive, au pays des Gadaréniens, deux démoniaques, sortant des tombeaux, vinrent à sa rencontre, des êtres si sauvages que nul ne se sentait de force à passer par ce chemin.
29 Les voilà qui se mirent à crier : "Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps ?"
30 Or il y avait, à une certaine distance, un gros troupeau de porcs en train de paître.
31 Et les démons suppliaient Jésus : "Si tu nous expulses, envoie-nous dans ce troupeau de porcs." -
32 "Allez", leur dit-il. Sortant alors, ils s'en allèrent dans les porcs, et voilà que tout le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans la mer et périt dans les eaux.
33 Les gardiens prirent la fuite et s'en furent à la ville tout rapporter, avec l'affaire des démoniaques.
34 Et voilà que toute la ville sortit au-devant de Jésus ; et, dès qu'ils le virent, ils le prièrent de quitter leur territoire.

9

1 S'étant embarqué, il traversa et vint dans sa ville.
2 Et voici qu'on lui apportait un paralytique étendu sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : "Aie confiance, mon enfant, tes péchés sont remis."
3 Et voici que quelques scribes se dirent par-devers eux : "Celui-là blasphème."
4 Et Jésus, connaissant leurs sentiments, dit : "Pourquoi ces mauvais sentiments dans vos coeurs ?
5 Quel est donc le plus facile, de dire : Tes péchés sont remis, ou de dire : Lève-toi et marche ?
6 Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir sur la terre de remettre les péchés, lève-toi, dit-il alors au paralytique, prends ton lit et va-t-en chez toi."
7 Et se levant, il s'en alla chez lui.
8 A cette vue, les foules furent saisies de crainte et glorifièrent Dieu d'avoir donné un tel pouvoir aux hommes.
9 Étant sorti, Jésus vit, en passant, un homme assis au bureau de la douane, appelé Matthieu, et il lui dit : "Suis-moi !" Et, se levant, il le suivit.
10 Comme il était à table dans la maison, voici que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent se mettre à table avec Jésus et ses disciples.
11 Ce qu'ayant vu, les Pharisiens disaient à ses disciples : "Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ?"
12 Mais lui, qui avait entendu, dit : "Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades.
13 Allez donc apprendre ce que signifie : C'est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs."
14 Alors les disciples de Jean s'approchent de lui en disant : "Pourquoi nous et les Pharisiens jeûnons-nous, et tes disciples ne jeûnent-ils pas ?"
15 Et Jésus leur dit : "Les compagnons de l'époux peuvent-ils mener le deuil tant que l'époux est avec eux ? Mais viendront des jours où l'époux leur sera enlevé ; et alors ils jeûneront.
16 Personne ne rajoute une pièce de drap non foulé à un vieux vêtement ; car le morceau rapporté tire sur le vêtement et la déchirure s'aggrave.
17 On ne met pas non plus du vin nouveau dans des outres vieilles ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues. Mais on met du vin nouveau dans des outres neuves, et l'un et l'autre se conservent."
18 Tandis qu'il leur parlait, voici qu'un chef s'approche, et il se prosternait devant lui en disant : "Ma fille est morte à l'instant ; mais viens lui imposer ta main et elle vivra."
19 Et, se levant, Jésus le suivait ainsi que ses disciples.
20 Or voici qu'une femme, hémorroïsse depuis douze années, s'approcha par derrière et toucha la frange de son manteau.
21 Car elle se disait en elle-même : "Si seulement je touche son manteau, je serai sauvée."
22 Jésus se retournant la vit et lui dit : "Aie confiance, ma fille, ta foi t'a sauvée." Et de ce moment la femme fut sauvée.
23 Arrivé à la maison du chef et voyant les joueurs de flûte et la foule en tumulte, Jésus dit :
24 "Retirez-vous ; car elle n'est pas morte, la fillette, mais elle dort." Et ils se moquaient de lui.
25 Mais, quand on eut mis la foule dehors, il entra, prit la main de la fillette et celle-ci se dressa.
26 Le bruit s'en répandit dans toute cette contrée.
27 Comme Jésus s'en allait de là, deux aveugles le suivirent, qui criaient et disaient : "Aie pitié de nous, Fils de David !"
28 Étant arrivé à la maison, les aveugles s'approchèrent de lui et Jésus leur dit : "Croyez-vous que je puis faire cela" - "Oui, Seigneur", lui disent-ils.
29 Alors il leur toucha les yeux en disant : "Qu'il vous advienne selon votre foi."
30 Et leurs yeux s'ouvrirent. Jésus alors les rudoya : "Prenez garde ! dit-il. Que personne ne le sache !"
31 Mais eux, étant sortis, répandirent sa renommée dans toute cette contrée.
32 Comme ils sortaient, voilà qu'on lui présenta un démoniaque muet.
33 Le démon fut expulsé et le muet parla. Les foules émerveillées disaient : "Jamais pareille chose n'a paru en Israël !"
34 Mais les Pharisiens disaient : "C'est par le Prince des démons qu'il expulse les démons."
35 Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute langueur.
36 A la vue des foules il en eut pitié, car ces gens étaient las et prostrés comme des brebis qui n'ont pas de berger.
37 Alors il dit à ses disciples : "La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ;
38 priez donc le Maître de la moisson d'envoyer des ouvriers à sa moisson."

10

1 Ayant appelé à lui ses douze disciples, Jésus leur donna pouvoir sur les esprits impurs, de façon à les expulser et à guérir toute maladie et toute langueur.
2 Les noms des douze apôtres sont les suivants : le premier, Simon appelé Pierre, et André son frère ; puis Jacques, le fils de Zébédée, et Jean son frère ;
3 Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, le fils d'Alphée, et Thaddée ;
4 Simon le Zélé et Judas l'Iscariote, celui-là même qui l'a livré.
5 Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les prescriptions suivantes : "Ne prenez pas le chemin des païens et n'entrez pas dans une ville de Samaritains ;
6 allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.
7 Chemin faisant, proclamez que le Royaume des Cieux est tout proche.
8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.
9 Ne vous procurez ni or, ni argent, ni menue monnaie pour vos ceintures,
10 ni besace pour la route, ni deux tuniques, ni sandales, ni bâton : car l'ouvrier mérite sa nourriture.
11 "En quelque ville ou village que vous entriez, faites-vous indiquer quelqu'un d'honorable et demeurez-y jusqu'à ce que vous partiez.
12 En entrant dans la maison, saluez-la :
13 si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; si elle ne l'est pas, que votre paix vous soit retournée.
14 Et si quelqu'un ne vous accueille pas et n'écoute pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.
15 En vérité je vous le dis : au Jour du Jugement, il y aura moins de rigueur pour le pays de Sodome et de Gomorrhe que pour cette ville-là.
16 Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups ; montrez-vous donc prudents comme les serpents et candides comme les colombes.
17 "Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux sanhédrins et vous flagelleront dans leurs synagogues ;
18 vous serez traduits devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi, pour rendre témoignage en face d'eux et des païens.
19 Mais, lorsqu'on vous livrera, ne cherchez pas avec inquiétude comment parler ou que dire : ce que vous aurez à dire vous sera donné sur le moment,
20 car ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit de votre Père qui parlera en vous.
21 "Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mourir.
22 Et vous serez haïs de tous à cause de mon nom, mais celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé.
23 "Si l'on vous pourchasse dans telle ville, fuyez dans telle autre, et si l'on vous pourchasse dans celle-là, fuyez dans une troisième ; en vérité je vous le dis, vous n'achèverez pas le tour des villes d'Israël avant que ne vienne le Fils de l'homme.
24 "Le disciple n'est pas au-dessus du maître, ni le serviteur au-dessus de son patron.
25 Il suffit pour le disciple qu'il devienne comme son maître, et le serviteur comme son patron. Du moment qu'ils ont traité de Béelzéboul le maître de maison, que ne diront-ils pas de sa maisonnée !
26 "N'allez donc pas les craindre ! Rien, en effet, n'est voilé qui ne sera révélé, rien de caché qui ne sera connu.
27 Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le au grand jour ; et ce que vous entendez dans le creux de l'oreille, proclamez-le sur les toits.
28 "Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt Celui qui peut perdre dans la géhenne à la fois l'âme et le corps.
29 Ne vend-on pas deux passereaux pour un as ? Et pas un d'entre eux ne tombera au sol à l'insu de votre Père !
30 Et vous donc ! vos cheveux même sont tous comptés !
31 Soyez donc sans crainte ; vous valez mieux, vous, qu'une multitude de passereaux.
32 "Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est dans les cieux ;
33 mais celui qui m'aura renié devant les hommes, à mon tour je le renierai devant mon Père qui est dans les cieux.
34 "N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
35 Car je suis venu opposer l'homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère :
36 on aura pour ennemis les gens de sa famille.
37 "Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi. Qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi.
38 Qui ne prend pas sa croix et ne suit pas derrière moi n'est pas digne de moi.
39 Qui aura trouvé sa vie la perdra et qui aura perdu sa vie à cause de moi la trouvera.
40 "Qui vous accueille m'accueille, et qui m'accueille accueille Celui qui m'a envoyé.
41 "Qui accueille un prophète au nom d'un prophète recevra une récompense de prophète, et qui accueille un juste au nom d'un juste recevra une récompense de juste.
42 "Quiconque donnera à boire à l'un de ces petits rien qu'un verre d'eau fraîche, au nom d'un disciple, en vérité je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense."

11

1 Et il advint, quand Jésus eut achevé de donner ces consignes à ses douze disciples, qu'il partit de là pour enseigner et prêcher dans leurs villes.
2 Or Jean, dans sa prison, avait entendu parler des oeuvres du Christ. Il lui envoya de ses disciples pour lui dire :
3 "Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ?"
4 Jésus leur répondit : "Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez :
5 les aveugles voient et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ;
6 et heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi !"
7 Tandis que ceux-là s'en allaient, Jésus se mit à dire aux foules au sujet de Jean : "Qu'êtes-vous allés contempler au désert ? Un roseau agité par le vent ?
8 Alors qu'êtes-vous allés voir ? Un homme vêtu de façon délicate ? Mais ceux qui portent des habits délicats se trouvent dans les demeures des rois.
9 Alors qu'êtes-vous allés faire ? Voir un prophète ? Oui, je vous le dis, et plus qu'un prophète.
10 C'est celui dont il est écrit : Voici que moi j'envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route devant toi.
11 "En vérité je vous le dis, parmi les enfants des femmes, il n'en a pas surgi de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des Cieux est plus grand que lui.
12 Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu'à présent le Royaume des Cieux souffre violence, et des violents s'en emparent.
13 Tous les prophètes en effet, ainsi que la Loi, ont mené leurs prophéties jusqu'à Jean.
14 Et lui, si vous voulez m'en croire, il est cet Élie qui doit revenir.
15 Que celui qui a des oreilles entende !
16 "Mais à qui vais-je comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins qui, assis sur les places, en interpellent d'autres,
17 en disant : "Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé ! Nous avons entonné un chant funèbre, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine !"
18 Jean vient en effet, ne mangeant ni ne buvant, et l'on dit : "Il est possédé !"
19 Vient le Fils de l'homme, mangeant et buvant, et l'on dit : "Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs !" Et justice a été rendue à la Sagesse par ses oeuvres."
20 Alors il se mit à invectiver contre les villes qui avaient vu ses plus nombreux miracles mais n'avaient pas fait pénitence.
21 "Malheur à toi, Chorazeïn ! Malheur à toi, Bethsaïde ! Car si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que, sous le sac et dans la cendre, elles se seraient repenties.
22 Aussi bien, je vous le dis, pour Tyr et Sidon, au Jour du Jugement, il y aura moins de rigueur que pour vous.
23 Et toi, Capharnaüm, crois-tu que tu seras élevée jusqu'au ciel ? Jusqu'à l'Hadès tu descendras. Car si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, elle subsisterait encore aujourd'hui.
24 Aussi bien, je vous le dis, pour le pays de Sodome il y aura moins de rigueur, au Jour du Jugement, que pour toi."
25 En ce temps-là Jésus prit la parole et dit : "Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits.
26 Oui, Père, car tel a été ton bon plaisir.
27 Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne connaît le Fils si ce n'est le Père, et nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler.
28 "Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai.
29 Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes.
30 Oui, mon joug est aisé et mon fardeau léger."

12

1 En ce temps-là Jésus vint à passer, un jour de sabbat, à travers les moissons. Ses disciples eurent faim et se mirent à arracher des épis et à les manger.
2 Ce que voyant, les Pharisiens lui dirent : "Voilà tes disciples qui font ce qu'il n'est pas permis de faire pendant le sabbat !"
3 Mais il leur dit : "N'avez-vous pas lu ce que fit David lorsqu'il eut faim, lui et ses compagnons ?
4 Comment il entra dans la demeure de Dieu et comment ils mangèrent les pains d'oblation, qu'il ne lui était pas permis de manger, ni à ses compagnons, mais aux prêtres seuls ?
5 Ou n'avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtres dans le Temple violent le sabbat sans être en faute ?
6 Or, je vous le dis, il y a ici plus grand que le Temple.
7 Et si vous aviez compris ce que signifie : C'est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice, vous n'auriez pas condamné des gens qui sont sans faute.
8 Car le Fils de l'homme est maître du sabbat."
9 Parti de là, il vint dans leur synagogue.
10 Et voici un homme qui avait une main sèche, et ils lui posèrent cette question : "Est-il permis de guérir, le jour du sabbat ?" afin de l'accuser.
11 Mais il leur dit : "Quel sera d'entre vous l'homme qui aura une seule brebis, et si elle tombe dans un trou, le jour du sabbat, n'ira la prendre et la relever ?
12 Or, combien un homme vaut plus qu'une brebis ! Par conséquent il est permis de faire une bonne action le jour du sabbat."
13 Alors il dit à l'homme : "Étends ta main." Il l'étendit et elle fut remise en état, saine comme l'autre.
14 Étant sortis, les Pharisiens tinrent conseil contre lui, en vue de le perdre.
15 L'ayant su, Jésus se retira de là. Beaucoup le suivirent et il les guérit tous
16 et il leur enjoignit de ne pas le faire connaître,
17 pour que s'accomplit l'oracle d'Isaïe le prophète :
18 Voici mon Serviteur que j'ai choisi, mon Bien-Aimé qui a toute ma faveur. Je placerai sur lui mon Esprit et il annoncera le Droit aux nations.
19 Il ne fera point de querelles ni de cris et nul n'entendra sa voix sur les grands chemins.
20 Le roseau froissé, il ne le brisera pas, et la mèche fumante, il ne l'éteindra pas, jusqu'à ce qu'il ait mené le Droit au triomphe :
21 en son nom les nations mettront leur espérance.
22 Alors on lui présenta un démoniaque aveugle et muet ; et il le guérit, si bien que le muet pouvait parler et voir.
23 Frappées de stupeur, toutes les foules disaient : "Celui-là n'est-il pas le Fils de David ?"
24 Mais les Pharisiens, entendant cela, dirent : "Celui-là n'expulse les démons que par Béelzéboul, le prince des démons."
25 Connaissant leurs sentiments, il leur dit : "Tout royaume divisé contre lui-même court à la ruine ; et nulle ville, nulle maison, divisée contre elle-même, ne saurait se maintenir.
26 Or, si Satan expulse Satan, il s'est divisé contre lui-même : dès lors, comment son royaume se maintiendra-t-il ?
27 Et si moi, c'est par Béelzéboul que j'expulse les démons, par qui vos adeptes les expulsent-ils ? Aussi seront-ils eux-mêmes vos juges.
28 Mais si c'est par l'Esprit de Dieu que j'expulse les démons, c'est donc que le Royaume de Dieu est arrivé jusqu'à vous.
29 "Ou encore, comment quelqu'un peut-il pénétrer dans la maison d'un homme fort et s'emparer de ses affaires, s'il n'a d'abord ligoté cet homme fort ? Et alors il pillera sa maison.
30 "Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui n'amasse pas avec moi dissipe.
31 Aussi je vous le dis, tout péché et blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera pas remis.
32 Et quiconque aura dit une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera remis ; mais quiconque aura parlé contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera remis ni en ce monde ni dans l'autre.
33 "Prenez un arbre bon : son fruit sera bon ; prenez un arbre gâté : son fruit sera gâté. Car c'est au fruit qu'on reconnaît l'arbre.
34 Engeance de vipères, comment pourriez-vous tenir un bon langage, alors que vous êtes mauvais ? Car c'est du trop-plein du coeur que la bouche parle.
35 L'homme bon, de son bon trésor tire de bonnes choses ; et l'homme mauvais, de son mauvais trésor en tire de mauvaises.
36 Or je vous le dis : de toute parole sans fondement que les hommes auront proférée, ils rendront compte au Jour du Jugement.
37 Car c'est d'après tes paroles que tu seras justifié et c'est d'après tes paroles que tu seras condamné."
38 Alors quelques-uns des scribes et des Pharisiens prirent la parole et lui dirent : "Maître, nous désirons que tu nous fasses voir un signe."
39 Il leur répondit : "Génération mauvaise et adultère ! elle réclame un signe, et de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas.
40 De même, en effet, que Jonas fut dans le ventre du monstre marin durant trois jours et trois nuits, de même le Fils de l'homme sera dans le sein de la terre durant trois jours et trois nuits.
41 Les hommes de Ninive se dresseront lors du Jugement avec cette génération et ils la condamneront, car ils se repentirent à la proclamation de Jonas, et il y a ici plus que Jonas !
42 La reine du Midi se lèvera lors du Jugement avec cette génération et elle la condamnera, car elle vint des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon !
43 Lorsque l'esprit impur est sorti de l'homme, il erre par des lieux arides en quête de repos, et il n'en trouve pas.
44 Alors il dit : "Je vais retourner dans ma demeure, d'où je suis sorti." Étant venu, il la trouve libre, balayée, bien en ordre.
45 Alors il s'en va prendre avec lui sept autres esprits plus mauvais que lui ; ils reviennent et y habitent. Et l'état final de cet homme devient pire que le premier. Ainsi en sera-t-il également de cette génération mauvaise."
46 Comme il parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler.
47 Voici ta mère et tes frères qui se tiennent dehors et cherchent à te parler.
48 A celui qui l'en informait Jésus répondit : "Qui est ma mère et qui sont mes frères ?"
49 Et tendant sa main vers ses disciples, il dit : "Voici ma mère et mes frères.
50 Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là m'est un frère et une soeur et une mère."

13

1 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'assit au bord de la mer.
2 Et des foules nombreuses s'assemblèrent auprès de lui, si bien qu'il monta dans une barque et s'assit ; et toute la foule se tenait sur le rivage.
3 Et il leur parla de beaucoup de choses en paraboles. Il disait : "Voici que le semeur est sorti pour semer.
4 Et comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.
5 D'autres sont tombés sur les endroits rocheux où ils n'avaient pas beaucoup de terre, et aussitôt ils ont levé, parce qu'ils n'avaient pas de profondeur de terre ;
6 mais une fois le soleil levé, ils ont été brûlés et, faute de racine, se sont desséchés.
7 D'autres sont tombés sur les épines, et les épines ont monté et les ont étouffés.
8 D'autres sont tombés sur la bonne terre et ont donné du fruit, l'un cent, l'autre soixante, l'autre trente.
9 Entende qui a des oreilles !"
10 Les disciples s'approchant lui dirent : "Pourquoi leur parles-tu en paraboles ?" -
11 "C'est que, répondit-il, à vous il a été donné de connaître les mystères du Royaume des Cieux, tandis qu'à ces gens-là cela n'a pas été donné.
12 Car celui qui a, on lui donnera et il aura du surplus, mais celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera enlevé.
13 C'est pour cela que je leur parle en paraboles : parce qu'ils voient sans voir et entendent sans entendre ni comprendre.
14 Ainsi s'accomplit pour eux la prophétie d'Isaïe qui disait : Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas ; vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
15 C'est que l'esprit de ce peuple s'est épaissi : ils se sont bouché les oreilles, ils ont fermé les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n'entendent, que leur esprit ne comprenne, qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.
16 "Quant à vous, heureux vos yeux parce qu'ils voient ; heureuses vos oreilles parce qu'elles entendent.
17 En vérité je vous le dis, beaucoup de prophètes et de justes ont souhaité voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu !
18 "Écoutez donc, vous, la parabole du semeur.
19 Quelqu'un entend-il la Parole du Royaume sans la comprendre, arrive le Mauvais qui s'empare de ce qui a été semé dans le coeur de cet homme : tel est celui qui a été semé au bord du chemin.
20 Celui qui a été semé sur les endroits rocheux, c'est l'homme qui, entendant la Parole, l'accueille aussitôt avec joie ;
21 mais il n'a pas de racine en lui-même, il est l'homme d'un moment : survienne une tribulation ou une persécution à cause de la Parole, aussitôt il succombe.
22 Celui qui a été semé dans les épines, c'est celui qui entend la Parole, mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent cette Parole, qui demeure sans fruit.
23 Et celui qui a été semé dans la bonne terre, c'est celui qui entend la Parole et la comprend : celui-là porte du fruit et produit tantôt cent, tantôt soixante, tantôt trente."
24 Il leur proposa une autre parabole : "Il en va du Royaume des Cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ.
25 Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu, il a semé à son tour de l'ivraie, au beau milieu du blé, et il s'en est allé.
26 Quand le blé est monté en herbe, puis en épis, alors l'ivraie est apparue aussi.
27 S'approchant, les serviteurs du propriétaire lui dirent : "Maître, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie ?"
28 Il leur dit : "C'est quelque ennemi qui a fait cela." Les serviteurs lui disent : "Veux-tu donc que nous allions la ramasser ?"
29 "Non, dit-il, vous risqueriez, en ramassant l'ivraie, d'arracher en même temps le blé.
30 Laissez l'un et l'autre croître ensemble jusqu'à la moisson ; et au moment de la moisson je dirai aux moissonneurs : Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes que l'on fera brûler ; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier"."
31 Il leur proposa une autre parabole : "Le Royaume des Cieux est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et semé dans son champ.
32 C'est bien la plus petite de toutes les graines, mais, quand il a poussé, c'est la plus grande des plantes potagères, qui devient même un arbre, au point que les oiseaux du ciel viennent s'abriter dans ses branches."
33 Il leur dit une autre parabole : "Le Royaume des Cieux est semblable à du levain qu'une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que le tout ait levé."
34 Tout cela, Jésus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans parabole ;
35 pour que s'accomplît l'oracle du prophète : J'ouvrirai la bouche pour dire des paraboles, je clamerai des choses cachées depuis la fondation du monde.
36 Alors, laissant les foules, il vint à la maison ; et ses disciples s'approchant lui dirent : "Explique-nous la parabole de l'ivraie dans le champ."
37 En réponse il leur dit : "Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme ;
38 le champ, c'est le monde ; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume ; l'ivraie, ce sont les sujets du Mauvais ;
39 l'ennemi qui la sème, c'est le Diable ; la moisson, c'est la fin de l'âge ; et les moissonneurs, ce sont les anges.
40 De même donc qu'on enlève l'ivraie et qu'on la consume au feu, de même en sera-t-il à la fin de l'âge :
41 le Fils de l'homme enverra ses anges, qui ramasseront de son Royaume tous les scandales et tous les fauteurs d'iniquité,
42 et les jetteront dans la fournaise ardente : là seront les pleurs et les grincements de dents.
43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende, qui a des oreilles !
44 "Le Royaume des Cieux est semblable à un trésor qui était caché dans un champ et qu'un homme vient à trouver : il le recache, s'en va ravi de joie vendre tout ce qu'il possède, et achète ce champ.
45 "Le Royaume des Cieux est encore semblable à un négociant en quête de perles fines :
46 en ayant trouvé une de grand prix, il s'en est allé vendre tout ce qu'il possédait et il l'a achetée.
47 "Le Royaume des Cieux est encore semblable à un filet qu'on jette en mer et qui ramène toutes sortes de choses.
48 Quand il est plein, les pêcheurs le tirent sur le rivage, puis ils s'asseyent, recueillent dans des paniers ce qu'il y a de bon, et rejettent ce qui ne vaut rien.
49 Ainsi en sera-t-il à la fin de l'âge : les anges se présenteront et sépareront les méchants d'entre les justes
50 pour les jeter dans la fournaise ardente : là seront les pleurs et les grincements de dents.
51 "Avez-vous compris tout cela ?" - "Oui", lui disent-ils.
52 Et il leur dit : "Ainsi donc tout scribe devenu disciple du Royaume des Cieux est semblable à un propriétaire qui tire de son trésor du neuf et du vieux."
53 Et il advint, quand Jésus eut achevé ces paraboles, qu'il partit de là ;
54 et s'étant rendu dans sa patrie, il enseignait les gens dans leur synagogue, de telle façon qu'ils étaient frappés et disaient : "D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?
55 Celui-là n'est-il pas le fils du charpentier ? N'a-t-il pas pour mère la nommée Marie, et pour frères Jacques, Joseph, Simon et Jude ?
56 Et ses soeurs ne sont-elles pas toutes chez nous ? D'où lui vient donc tout cela ?"
57 Et ils étaient choqués à son sujet. Mais Jésus leur dit : "Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison."
58 Et il ne fit pas là beaucoup de miracles, à cause de leur manque de foi.

14

1 En ce temps-là, la renommée de Jésus parvint aux oreilles d'Hérode le tétrarque,
2 qui dit à ses serviteurs : "Celui-là est Jean le Baptiste ! Le voilà ressuscité des morts : d'où les pouvoirs miraculeux qui se déploient en sa personne !"
3 C'est qu'en effet Hérode avait fait arrêter, enchaîner et emprisonner Jean, à cause d'Hérodiade, la femme de Philippe son frère.
4 Car Jean lui disait : "Il ne t'est pas permis de l'avoir."
5 Il avait même voulu le tuer, mais avait craint la foule, parce qu'on le tenait pour un prophète.
6 Or, comme Hérode célébrait son anniversaire de naissance, la fille d'Hérodiade dansa en public et plut à Hérode
7 au point qu'il s'engagea par serment à lui donner ce qu'elle demanderait.
8 Endoctrinée par sa mère, elle lui dit : "Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean le Baptiste."
9 Le roi fut contristé, mais, à cause de ses serments et des convives, il commanda de la lui donner
10 et envoya décapiter Jean dans la prison.
11 Sa tête fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille, qui la porta à sa mère.
12 Les disciples de Jean vinrent prendre le cadavre et l'enterrèrent ; puis ils allèrent informer Jésus.
13 L'ayant appris, Jésus se retira en barque dans un lieu désert, à l'écart ; ce qu'apprenant, les foules partirent à sa suite, venant à pied des villes.
14 En débarquant, il vit une foule nombreuse et il en eut pitié ; et il guérit leurs infirmes.
15 Le soir venu, les disciples s'approchèrent et lui dirent : "L'endroit est désert et l'heure est déjà passée ; renvoie donc les foules afin qu'elles aillent dans les villages s'acheter de la nourriture."
16 Mais Jésus leur dit : "Il n'est pas besoin qu'elles y aillent ; donnez-leur vous-mêmes à manger" -
17 "Mais, lui disent-ils, nous n'avons ici que cinq pains et deux poissons." Il dit :
18 "Apportez-les moi ici."
19 Et, ayant donné l'ordre de faire étendre les foules sur l'herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux au ciel, bénit, puis, rompant les pains, il les donna aux disciples, qui les donnèrent aux foules.
20 Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta le reste des morceaux : douze pleins couffins !
21 Or ceux qui mangèrent étaient environ cinq mille hommes, sans compter les femmes et les enfants.
22 Et aussitôt il obligea les disciples à monter dans la barque et à le devancer sur l'autre rive, pendant qu'il renverrait les foules.
23 Et quand il eut renvoyé les foules, il gravit la montagne, à l'écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.
24 La barque, elle, se trouvait déjà éloignée de la terre de plusieurs stades, harcelée par les vagues, car le vent était contraire.
25 A la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer.
26 Les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés : "C'est un fantôme", disaient-ils, et pris de peur ils se mirent à crier.
27 Mais aussitôt Jésus leur parla en disant : "Ayez confiance, c'est moi, soyez sans crainte."
28 Sur quoi, Pierre lui répondit : "Seigneur, si c'est bien toi, donne-moi l'ordre de venir à toi sur les eaux." -
29 "Viens", dit Jésus. Et Pierre, descendant de la barque, se mit à marcher sur les eaux et vint vers Jésus.
30 Mais, voyant le vent, il prit peur et, commençant à couler, il s'écria : "Seigneur, sauve-moi !"
31 Aussitôt Jésus tendit la main et le saisit, en lui disant : "Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?"
32 Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
33 Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, en disant : "Vraiment, tu es Fils de Dieu !"
34 Ayant achevé la traversée, ils touchèrent terre à Gennésaret.
35 Les gens de l'endroit, l'ayant reconnu, mandèrent la nouvelle à tout le voisinage, et on lui présenta tous les malades :
36 on le priait de les laisser simplement toucher la frange de son manteau, et tous ceux qui touchèrent furent sauvés.

15

1 Alors des Pharisiens et des scribes de Jérusalem s'approchent de Jésus et lui disent :
2 "Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? En effet, ils ne se lavent pas les mains au moment de prendre leur repas." -
3 "Et vous, répliqua-t-il, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au nom de votre tradition ?
4 En effet, Dieu a dit : Honore ton père et ta mère, et Que celui qui maudit son père ou sa mère soit puni de mort.
5 Mais vous, vous dites : Quiconque dira à son père ou à sa mère : "Les biens dont j'aurais pu t'assister, je les consacre",
6 celui-là sera quitte de ses devoirs envers son père ou sa mère. Et vous avez annulé la parole de Dieu au nom de votre tradition.
7 Hypocrites ! Isaïe a bien prophétisé de vous, quand il a dit :
8 Ce peuple m'honore des lèvres, mais leur coeur est loin de moi.
9 Vain est le culte qu'ils me rendent : les doctrines qu'ils enseignent ne sont que préceptes humains."
10 Et ayant appelé la foule près de lui, il leur dit : "Écoutez et comprenez !
11 Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de sa bouche, voilà ce qui souille l'homme."
12 Alors s'approchant, les disciples lui disent : "Sais-tu que les Pharisiens se sont choqués de t'entendre parler ainsi ?"
13 Il répondit : "Tout plant que n'a point planté mon Père céleste sera arraché.
14 Laissez-les : ce sont des aveugles qui guident des aveugles ! Or si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou."
15 Pierre, prenant la parole, lui dit : "Explique-nous la parabole."
16 Il dit : "Vous aussi, maintenant encore, vous êtes sans intelligence ?
17 Ne comprenez-vous pas que tout ce qui pénètre dans la bouche passe dans le ventre, puis s'évacue aux lieux d'aisance,
18 tandis que ce qui sort de la bouche procède du coeur, et c'est cela qui souille l'homme ?
19 Du coeur en effet procèdent mauvais desseins, meurtres, adultères, débauches, vols, faux témoignages, diffamations.
20 Voilà les choses qui souillent l'homme ; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille pas l'homme."
21 En sortant de là, Jésus se retira dans la région de Tyr et de Sidon.
22 Et voici qu'une femme cananéenne, étant sortie de ce territoire, criait en disant : "Aie pitié de moi, Seigneur, fils de David : ma fille est fort malmenée par un démon."
23 Mais il ne lui répondit pas un mot. Ses disciples, s'approchant, le priaient : "Fais-lui grâce, car elle nous poursuit de ses cris."
24 A quoi il répondit : "Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël."
25 Mais la femme était arrivée et se tenait prosternée devant lui en disant : "Seigneur, viens à mon secours !"
26 Il lui répondit : "Il ne sied pas de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens." -
27 "Oui, Seigneur ! dit-elle, et justement les petits chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leurs maîtres !"
28 Alors Jésus lui répondit : "O femme, grande est ta foi ! Qu'il t'advienne selon ton désir !" Et de ce moment sa fille fut guérie.
29 Étant parti de là, Jésus vint au bord de la mer de Galilée. Il gravit la montagne, et là il s'assit.
30 Et des foules nombreuses s'approchèrent de lui, ayant avec elles des boiteux, des estropiés, des aveugles, des muets et bien d'autres encore, qu'ils déposèrent à ses pieds ; et il les guérit.
31 Et les foules de s'émerveiller en voyant ces muets qui parlaient, ces estropiés qui redevenaient valides, ces boiteux qui marchaient et ces aveugles qui recouvraient la vue ; et ils rendirent gloire au Dieu d'Israël.
32 Jésus, cependant, appela à lui ses disciples et leur dit : "J'ai pitié de la foule, car voilà déjà trois jours qu'ils restent auprès de moi et ils n'ont pas de quoi manger. Les renvoyer à jeun, je ne le veux pas : ils pourraient défaillir en route."
33 Les disciples lui disent : "Où prendrons-nous, dans un désert, assez de pains pour rassasier une telle foule ?"
34 Jésus leur dit : "Combien de pains avez-vous" - "Sept, dirent-ils, et quelques petits poissons."
35 Alors il ordonna à la foule de s'étendre à terre ;
36 puis il prit les sept pains et les poissons, rendit grâces, les rompit et il les donnait à ses disciples, qui les donnaient à la foule.
37 Tous mangèrent et furent rassasiés, et des morceaux qui restaient on ramassa sept pleines corbeilles !
38 Or ceux qui mangèrent étaient quatre mille hommes, sans compter les femmes et les enfants.
39 Après avoir renvoyé les foules, Jésus monta dans la barque et s'en vint dans le territoire de Magadan.

16

1 Les Pharisiens et les Sadducéens s'approchèrent alors et lui demandèrent, pour le mettre à l'épreuve, de leur faire voir un signe venant du ciel.
2 Il leur répondit : "Au crépuscule vous dites : Il va faire beau temps, car le ciel est rouge feu ;
3 et à l'aurore : Mauvais temps aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre. Ainsi, le visage du ciel vous savez l'interpréter, et pour les signes des temps vous n'en êtes pas capables !
4 Génération mauvaise et adultère ! elle réclame un signe, et de signe, il ne lui sera donné que le signe de Jonas." Et les laissant, il s'en alla.
5 Comme ils passaient sur l'autre rive, les disciples avaient oublié de prendre des pains.
6 Or Jésus leur dit : "Ouvrez l'oeil et méfiez-vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens !"
7 Et eux de faire en eux-mêmes cette réflexion : "C'est que nous n'avons pas pris de pains."
8 Le sachant, Jésus dit : "Gens de peu de foi, pourquoi faire en vous-mêmes cette réflexion, que vous n'avez pas de pains ?
9 Vous ne comprenez pas encore ? Vous ne vous rappelez pas les cinq pains pour les cinq mille hommes, et le nombre de couffins que vous en avez retirés ?
10 Ni les sept pains pour les quatre mille hommes, et le nombre de corbeilles que vous en avez retirées ?
11 Comment ne comprenez-vous pas que ma parole ne visait pas des pains ? Méfiez-vous, dis-je, du levain des Pharisiens et des Sadducéens !"
12 Alors ils comprirent qu'il avait dit de se méfier, non du levain dont on fait le pain, mais de l'enseignement des Pharisiens et des Sadducéens.
13 Arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus posa à ses disciples cette question : "Au dire des gens, qu'est le Fils de l'homme ?"
14 Ils dirent : "Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres encore, Jérémie ou quelqu'un des prophètes." -
15 "Mais pour vous, leur dit-il, qui suis-je ?"
16 Simon-Pierre répondit : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant."
17 En réponse, Jésus lui dit : "Tu es heureux, Simon fils de Jonas, car cette révélation t'est venue, non de la chair et du sang, mais de mon Père qui est dans les cieux.
18 Eh bien ! moi je te dis : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les Portes de l'Hadès ne tiendront pas contre elle.
19 Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié."
20 Alors il ordonna aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Christ.
21 A dater de ce jour, Jésus commença de montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter.
22 Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner en disant : "Dieu t'en préserve, Seigneur ! Non, cela ne t'arrivera point !"
23 Mais lui, se retournant, dit à Pierre : "Passe derrière moi, Satan ! tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes !"
24 Alors Jésus dit à ses disciples : "Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.
25 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi la trouvera.
26 Que servira-t-il donc à l'homme de gagner le monde entier, s'il ruine sa propre vie ? Ou que pourra donner l'homme en échange de sa propre vie ?
27 "C'est qu'en effet le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon sa conduite.
28 En vérité je vous le dis : il en est d'ici présents qui ne goûteront pas la mort avant d'avoir vu le Fils de l'homme venant avec son Royaume.

17

1 Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques, et Jean son frère, et les emmène, à l'écart, sur une haute montagne.
2 Et il fut transfiguré devant eux : son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.
3 Et voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s'entretenaient avec lui.
4 Pierre alors, prenant la parole, dit à Jésus : "Seigneur, il est heureux que nous soyons ici ; si tu le veux, je vais faire ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie."
5 Comme il parlait encore, voici qu'une nuée lumineuse les prit sous son ombre, et voici qu'une voix disait de la nuée : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur, écoutez-le."
6 A cette voix, les disciples tombèrent sur leurs faces, tout effrayés.
7 Mais Jésus, s'approchant, les toucha et leur dit : "Relevez-vous, et n'ayez pas peur."
8 Et eux, levant les yeux, ne virent plus personne que lui, Jésus, seul.
9 Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : "Ne parlez à personne de cette vision, avant que le Fils de l'homme ne ressuscite d'entre les morts."
10 Et les disciples lui posèrent cette question : "Que disent donc les scribes, qu'Élie doit venir d'abord ?"
11 Il répondit : "Oui, Élie doit venir et tout remettre en ordre ;
12 or, je vous le dis, Élie est déjà venu, et ils ne l'ont pas reconnu, mais l'ont traité à leur guise. De même le Fils de l'homme aura lui aussi à souffrir d'eux."
13 Alors les disciples comprirent que ses paroles visaient Jean le Baptiste.
14 Comme ils rejoignaient la foule, un homme s'approcha de lui et, s'agenouillant, lui dit :
15 "Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique et va très mal : souvent il tombe dans le feu, et souvent dans l'eau.
16 Je l'ai présenté à tes disciples, et ils n'ont pas pu le guérir." -
17 "Engeance incrédule et pervertie, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? Jusques à quand ai-je à vous supporter ? Apportez-le-moi ici."
18 Et Jésus le menaça, et le démon sortit de l'enfant qui, de ce moment, fut guéri.
19 Alors les disciples, s'approchant de Jésus, dans le privé, lui demandèrent : "Pourquoi nous autres, n'avons-nous pu l'expulser ?" -
20 "Parce que vous avez peu de foi, leur dit-il. Car, je vous le dis en vérité, si vous avez de la foi gros comme un grain de sénevé, vous direz à cette montagne : Déplace-toi d'ici à là, et elle se déplacera, et rien ne vous sera impossible."
21
22 Comme ils se trouvaient réunis en Galilée, Jésus leur dit : "Le Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes,
23 et ils le tueront, et, le troisième jour, il ressuscitera." Et ils en furent tout consternés.
24 Comme ils étaient venus à Capharnaüm, les collecteurs du didrachme s'approchèrent de Pierre et lui dirent : "Est-ce que votre maître ne paie pas le didrachme ?" -
25 "Mais si", dit-il. Quand il fut arrivé à la maison, Jésus devança ses paroles en lui disant : "Qu'en penses-tu, Simon ? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils taxes ou impôts ? De leurs fils ou des étrangers ?"
26 Et comme il répondait : "Des étrangers", Jésus lui dit : "Par conséquent, les fils sont exempts.
27 Cependant, pour ne pas les scandaliser, va à la mer, jette l'hameçon, saisis le premier poisson qui montera, et ouvre-lui la bouche : tu y trouveras un statère ; prends-le et donne-le leur, pour moi et pour toi."

18

1 A ce moment les disciples s'approchèrent de Jésus et dirent : "Qui donc est le plus grand dans le Royaume des Cieux ?"
2 Il appela à lui un petit enfant, le plaça au milieu d'eux
3 et dit : "En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux.
4 Qui donc se fera petit comme ce petit enfant-là, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux.
5 "Quiconque accueille un petit enfant tel que lui à cause de mon nom, c'est moi qu'il accueille.
6 Mais si quelqu'un doit scandaliser l'un de ces petits qui croient en moi, il serait préférable pour lui de se voir suspendre autour du cou une de ces meules que tournent les ânes et d'être englouti en pleine mer.
7 Malheur au monde à cause des scandales ! Il est fatal, certes, qu'il arrive des scandales, mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive !
8 "Si ta main ou ton pied sont pour toi une occasion de péché, coupe-les et jette-les loin de toi : mieux vaut pour toi entrer dans la Vie manchot ou estropié que d'être jeté avec tes deux mains ou tes deux pieds dans le feu éternel.
9 Et si ton oeil est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi : mieux vaut pour toi entrer borgne dans la Vie que d'être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne de feu.
10 "Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits : car, je vous le dis, leurs anges aux cieux voient constamment la face de mon Père qui est aux cieux.
11
12 "A votre avis, si un homme possède cent brebis et qu'une d'elles vienne à s'égarer, ne va-t-il pas laisser les quatre-vingt-dix neuf autres sur les montagnes pour s'en aller à la recherche de l'égarée ?
13 Et s'il parvient à la retrouver, en vérité je vous le dis, il tire plus de joie d'elle que des quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.
14 Ainsi on ne veut pas, chez votre Père qui est aux cieux, qu'un seul de ces petits se perde.
15 "Si ton frère vient à pécher, va le trouver et reprends-le, seul à seul. S'il t'écoute, tu auras gagné ton frère.
16 S'il n'écoute pas, prends encore avec toi un ou deux autres, pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins.
17 Que s'il refuse de les écouter, dis-le à la communauté. Et s'il refuse d'écouter même la communauté, qu'il soit pour toi comme le païen et le publicain.
18 "En vérité je vous le dis : tout ce que vous lierez sur la terre sera tenu au ciel pour lié, et tout ce que vous délierez sur la terre sera tenu au ciel pour délié.
19 "De même, je vous le dis en vérité, si deux d'entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux.
20 Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d'eux."
21 Alors Pierre, s'avançant, lui dit : "Seigneur, combien de fois mon frère pourra-t-il pécher contre moi et devrai-je lui pardonner ? Irai-je jusqu'à sept fois ?"
22 Jésus lui dit : "Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix-sept fois.
23 "A ce propos, il en va du Royaume des Cieux comme d'un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.
24 L'opération commencée, on lui en amena un qui devait dix mille talents.
25 Cet homme n'ayant pas de quoi rendre, le maître donna l'ordre de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, et d'éteindre ainsi la dette.
26 Le serviteur alors se jeta à ses pieds et il s'y tenait prosterné en disant : "Consens-moi un délai, et je te rendrai tout."
27 Apitoyé, le maître de ce serviteur le relâcha et lui fit remise de sa dette.
28 En sortant, ce serviteur rencontra un de ses compagnons, qui lui devait cent deniers ; il le prit à la gorge et le serrait à l'étrangler, en lui disant : "Rends tout ce que tu dois."
29 Son compagnon alors se jeta à ses pieds et il le suppliait en disant : "Consens-moi un délai, et je te rendrai."
30 Mais l'autre n'y consentit pas ; au contraire, il s'en alla le faire jeter en prison, en attendant qu'il eût remboursé son dû.
31 Voyant ce qui s'était passé, ses compagnons en furent navrés, et ils allèrent raconter toute l'affaire à leur maître.
32 Alors celui-ci le fit venir et lui dit : "Serviteur méchant, toute cette somme que tu me devais, je t'en ai fait remise, parce que tu m'as supplié ;
33 ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon comme moi j'ai eu pitié de toi ?"
34 Et dans son courroux son maître le livra aux tortionnaires, jusqu'à ce qu'il eût remboursé tout son dû.
35 C'est ainsi que vous traitera aussi mon Père céleste, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du coeur."

19

1 Et il advint, quand Jésus eut achevé ces discours, qu'il quitta la Galilée et vint dans le territoire de la Judée au-delà du Jourdain.
2 Des foules nombreuses le suivirent, et là il les guérit.
3 Des Pharisiens s'approchèrent de lui et lui dirent, pour le mettre à l'épreuve : "Est-il permis de répudier sa femme pour n'importe quel motif ?"
4 Il répondit : "N'avez-vous pas lu que le Créateur, dès l'origine, les fit homme et femme,
5 et qu'il a dit : Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair ?
6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien ! ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer." -
7 "Pourquoi donc, lui disent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner un acte de divorce quand on répudie ?" -
8 "C'est, leur dit-il, en raison de votre dureté de coeur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; mais dès l'origine il n'en fut pas ainsi.
9 Or je vous le dis : quiconque répudie sa femme - pas pour "prostitution" - et en épouse une autre, commet un adultère."
10 Les disciples lui disent : "Si telle est la condition de l'homme envers la femme, il n'est pas expédient de se marier."
11 Il leur dit : "Tous ne comprennent pas ce langage, mais ceux-là à qui c'est donné.
12 Il y a, en effet, des eunuques qui sont nés ainsi du sein de leur mère, il y a des eunuques qui le sont devenus par l'action des hommes, et il y a des eunuques qui se sont eux-mêmes rendus tels à cause du Royaume des Cieux. Qui peut comprendre, qu'il comprenne !"
13 Alors des petits enfants lui furent présentés, pour qu'il leur imposât les mains en priant ; mais les disciples les rabrouèrent.
14 Jésus dit alors : "Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi ; car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume des Cieux."
15 Puis il leur imposa les mains et poursuivit sa route.
16 Et voici qu'un homme s'approcha et lui dit : "Maître, que dois-je faire de bon pour obtenir la vie éternelle ?"
17 Il lui dit : "Qu'as-tu à m'interroger sur ce qui est bon ? Un seul est le Bon. Que si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements." -
18 "Lesquels ?" lui dit-il. Jésus reprit : "Tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d'adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage,
19 honore ton père et ta mère, et tu aimeras ton prochain comme toi-même." -
20 "Tout cela, lui dit le jeune homme, je l'ai observé ; que me manque-t-il encore ?" -
21 Jésus lui déclara : "Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, suis-moi."
22 Entendant cette parole, le jeune homme s'en alla contristé, car il avait de grands biens.
23 Jésus dit alors à ses disciples : "En vérité, je vous le dis, il sera difficile à un riche d'entrer dans le Royaume des Cieux.
24 Oui, je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume des Cieux."
25 Entendant cela, les disciples restèrent tout interdits : "Qui donc peut être sauvé ?" Disaient-ils.
26 Fixant son regard, Jésus leur dit : "Pour les hommes c'est impossible, mais pour Dieu tout est possible."
27 Alors, prenant la parole, Pierre lui dit : "Voici que nous, nous avons tout laissé et nous t'avons suivi, quelle sera donc notre part ?"
28 Jésus leur dit : "En vérité je vous le dis, à vous qui m'avez suivi : dans la régénération, quand le Fils de l'homme siégera sur son trône de gloire, vous siégerez vous aussi sur douze trônes, pour juger les douze tribus d'Israël.
29 Et quiconque aura laissé maisons, frères, soeurs, père, mère, enfants ou champs, à cause de mon nom, recevra bien davantage et aura en héritage la vie éternelle.
30 "Beaucoup de premiers seront derniers, et de derniers seront premiers."

20

1 "Car il en va du Royaume des Cieux comme d'un propriétaire qui sortit au point du jour afin d'embaucher des ouvriers pour sa vigne.
2 Il convint avec les ouvriers d'un denier pour la journée et les envoya à sa vigne.
3 Sorti vers la troisième heure, il en vit d'autres qui se tenaient, désoeuvrés, sur la place,
4 et à ceux-là il dit : "Allez, vous aussi, à la vigne, et je vous donnerai un salaire équitable."
5 Et ils y allèrent. Sorti de nouveau vers la sixième heure, puis vers la neuvième heure, il fit de même.
6 Vers la onzième heure, il sortit encore, en trouva d'autres qui se tenaient là et leur dit : "Pourquoi restez-vous ici tout le jour sans travailler ?" -
7 "C'est que, lui disent-ils, personne ne nous a embauchés." Il leur dit : "Allez, vous aussi, à la vigne."
8 Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : "Appelle les ouvriers et remets à chacun son salaire, en remontant des derniers aux premiers."
9 Ceux de la onzième heure vinrent donc et touchèrent un denier chacun.
10 Les premiers, venant à leur tour, pensèrent qu'ils allaient toucher davantage ; mais c'est un denier chacun qu'ils touchèrent, eux aussi.
11 Tout en le recevant, ils murmuraient contre le propriétaire :
12 "Ces derniers venus n'ont fait qu'une heure, et tu les as traités comme nous, qui avons porté le fardeau de la journée, avec sa chaleur."
13 Alors il répliqua en disant à l'un d'eux : "Mon ami, je ne te lèse en rien : n'est-ce pas d'un denier que nous sommes convenus ?
14 Prends ce qui te revient et va-t'en. Il me plaît de donner à ce dernier venu autant qu'à toi :
15 n'ai-je pas le droit de disposer de mes biens comme il me plaît ? Ou faut-il que tu sois jaloux parce que je suis bon ?"
16 Voilà comment les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers."
17 Devant monter à Jérusalem, Jésus prit avec lui les Douze en particulier et leur dit pendant la route :
18 "Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort
19 et le livreront aux païens pour être bafoué, flagellé et mis en croix ; et le troisième jour, il ressuscitera."
20 Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de lui, avec ses fils, et se prosterna pour lui demander quelque chose.
21 "Que veux-tu ?" lui dit-il. Elle lui dit : "Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ton Royaume."
22 Jésus répondit : "Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ?" Ils lui disent : "Nous le pouvons." -
23 "Soit, leur dit-il, vous boirez ma coupe ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m'appartient pas d'accorder cela, mais c'est pour ceux à qui mon Père l'a destiné."
24 Les dix autres, qui avaient entendu, s'indignèrent contre les deux frères.
25 Les ayant appelés près de lui, Jésus dit : "Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles en maîtres et que les grands leur font sentir leur pouvoir.
26 Il n'en doit pas être ainsi parmi vous : au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur,
27 et celui qui voudra être le premier d'entre vous, sera votre esclave.
28 C'est ainsi que le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude."
29 Comme ils sortaient de Jéricho, une foule nombreuse le suivit.
30 Et voici que deux aveugles étaient assis au bord du chemin ; quand ils apprirent que Jésus passait, ils s'écrièrent : "Seigneur ! aie pitié de nous, fils de David !"
31 La foule les rabroua pour leur imposer silence ; mais ils redoublèrent leurs cris : "Seigneur ! aie pitié de nous, fils de David !"
32 Jésus, s'arrêtant, les appela et dit : "Que voulez-vous que je fasse pour vous ?" Ils lui disent :
33 "Seigneur, que nos yeux s'ouvrent !"
34 Pris de pitié, Jésus leur toucha les yeux et aussitôt ils recouvrèrent la vue. Et ils se mirent à sa suite.

21

1 Quand ils approchèrent de Jérusalem et arrivèrent en vue de Bethphagé, au mont des Oliviers, alors Jésus envoya deux disciples
2 en leur disant : "Rendez-vous au village qui est en face de vous ; et aussitôt vous trouverez, à l'attache, une ânesse avec son ânon près d'elle ; détachez-la et amenez-les-moi.
3 Et si quelqu'un vous dit quelque chose, vous direz : "Le Seigneur en a besoin, mais aussitôt il les renverra"."
4 Ceci advint pour que s'accomplît l'oracle du prophète :
5 Dites à la fille de Sion : Voici que ton Roi vient à toi ; modeste, il monte une ânesse, et un ânon, petit d'une bête de somme.
6 Les disciples allèrent donc et, faisant comme leur avait ordonné Jésus,
7 ils amenèrent l'ânesse et l'ânon. Puis ils disposèrent sur eux leurs manteaux et Jésus s'assit dessus.
8 Alors les gens, en très nombreuse foule, étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d'autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient le chemin.
9 Les foules qui marchaient devant lui et celles qui suivaient criaient : "Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux !"
10 Quand il entra dans Jérusalem, toute la ville fut agitée. "Qui est-ce ?" disait-on,
11 et les foules disaient : "C'est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée."
12 Puis Jésus entra dans le Temple et chassa tous les vendeurs et acheteurs qui s'y trouvaient : il culbuta les tables des changeurs, ainsi que les sièges des marchands de colombes.
13 Et il leur dit : "Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites un repaire de brigands !"
14 Il y eut aussi des aveugles et des boiteux qui s'approchèrent de lui dans le Temple, et il les guérit.
15 Voyant les prodiges qu'il venait d'accomplir et ces enfants qui criaient dans le Temple : "Hosanna au fils de David !", les grands prêtres et les scribes furent indignés
16 et ils lui dirent : "Tu entends ce qu'ils disent, ceux-là ?" - "Parfaitement, leur dit Jésus ; n'avez-vous jamais lu ce texte : De la bouche des tout-petits et des nourrissons, tu t'es ménagé une louange ?"
17 Et les laissant, il sortit de la ville pour aller à Béthanie, où il passa la nuit.
18 Comme il rentrait en ville de bon matin, il eut faim.
19 Voyant un figuier près du chemin, il s'en approcha, mais n'y trouva rien que des feuilles. Il lui dit alors : "Jamais plus tu ne porteras de fruit !" Et à l'instant même le figuier devint sec.
20 A cette vue, les disciples dirent tout étonnés : "Comment, en un instant, le figuier est-il devenu sec ?"
21 Jésus leur répondit : "En vérité je vous le dis, si vous avez une foi qui n'hésite point, non seulement vous ferez ce que je viens de faire au figuier, mais même si vous dites à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", cela se fera.
22 Et tout ce que vous demanderez dans une prière pleine de foi, vous l'obtiendrez."
23 Il était entré dans le Temple et il enseignait, quand les grands prêtres et les anciens du peuple s'approchèrent et lui dirent : "Par quelle autorité fais-tu cela ? Et qui t'a donné cette autorité ?"
24 Jésus leur répondit : "De mon côté, je vais vous poser une question, une seule ; si vous m'y répondez, moi aussi je vous dirai par quelle autorité je fais cela.
25 Le baptême de Jean, d'où était-il ? Du Ciel ou des hommes ?" Mais ils se faisaient en eux-mêmes ce raisonnement : "Si nous disons : "Du Ciel", il nous dira : "Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ?"
26 Et si nous disons : "Des hommes", nous avons à craindre la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète."
27 Et ils firent à Jésus cette réponse : "Nous ne savons pas." De son côté il répliqua : "Moi non plus, je ne vous dis pas par quelle autorité je fais cela."
28 "Mais dites-moi votre avis. Un homme avait deux enfants. S'adressant au premier, il dit : "Mon enfant, va-t'en aujourd'hui travailler à la vigne." -
29 "Je ne veux pas", répondit-il ; ensuite pris de remords, il y alla.
30 S'adressant au second, il dit la même chose ; l'autre répondit : "Entendu, Seigneur", et il n'y alla point.
31 Lequel des deux a fait la volonté du père ?" - "Le premier", disent-ils. Jésus leur dit : "En vérité je vous le dis, les publicains et les prostituées arrivent avant vous au Royaume de Dieu.
32 En effet, Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n'avez pas cru en lui ; les publicains, eux, et les prostituées ont cru en lui ; et vous, devant cet exemple, vous n'avez même pas eu un remords tardif qui vous fît croire en lui."
33 "Écoutez une autre parabole. Un homme était propriétaire, et il planta une vigne ; il l'entoura d'une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.
34 Quand approcha le moment des fruits, il envoya ses serviteurs aux vignerons pour en recevoir les fruits.
35 Mais les vignerons se saisirent de ses serviteurs, battirent l'un, tuèrent l'autre, en lapidèrent un troisième.
36 De nouveau il envoya d'autres serviteurs, plus nombreux que les premiers, et ils les traitèrent de même.
37 Finalement il leur envoya son fils, en se disant : "Ils respecteront mon fils."
38 Mais les vignerons, en voyant le fils, se dirent par-devers eux : "Celui-ci est l'héritier : venez ! tuons-le, que nous ayons son héritage."
39 Et, le saisissant, ils le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
40 Lors donc que viendra le maître de la vigne, que fera-t-il à ces vignerons-là ?"
41 Ils lui disent : "Il fera misérablement périr ces misérables, et il louera la vigne à d'autres vignerons, qui lui en livreront les fruits en leur temps."
42 Jésus leur dit : "N'avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu'avaient rejetée les bâtisseurs c'est elle qui est devenue pierre de faîte ; c'est là l'oeuvre du Seigneur et elle est admirable à nos yeux ?
43 Aussi, je vous le dis : le Royaume de Dieu vous sera retiré pour être confié à un peuple qui lui fera produire ses fruits."
44 Celui qui tombera sur cette pierre s'y fracassera et celui sur qui elle tombera, elle l'écrasera.
45 Les grands prêtres et les Pharisiens, en entendant ses paraboles, comprirent bien qu'il les visait.
46 Mais, tout en cherchant à l'arrêter, ils eurent peur des foules, car elles le tenaient pour un prophète.

22

1 Et Jésus se remit à leur parler en paraboles :
2 "Il en va du Royaume des Cieux comme d'un roi qui fit un festin de noces pour son fils.
3 Il envoya ses serviteurs convier les invités aux noces, mais eux ne voulaient pas venir.
4 De nouveau il envoya d'autres serviteurs avec ces mots : "Dites aux invités : "Voici, j'ai apprêté mon banquet, mes taureaux et mes bêtes grasses ont été égorgés, tout est prêt, venez aux noces."
5 Mais eux, n'en ayant cure, s'en allèrent, qui à son champ, qui à son commerce ;
6 et les autres, s'emparant des serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent.
7 Le roi fut pris de colère et envoya ses troupes qui firent périr ces meurtriers et incendièrent leur ville.
8 Alors il dit à ses serviteurs : "La noce est prête, mais les invités n'en étaient pas dignes.
9 Allez donc aux départs des chemins, et conviez aux noces tous ceux que vous pourrez trouver."
10 Ces serviteurs s'en allèrent par les chemins, ramassèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noces fut remplie de convives.
11 "Le roi entra alors pour examiner les convives, et il aperçut là un homme qui ne portait pas la tenue de noces.
12 "Mon ami, lui dit-il, comment es-tu entré ici sans avoir une tenue de noces ?" L'autre resta muet.
13 Alors le roi dit aux valets : "Jetez-le, pieds et poings liés, dehors, dans les ténèbres : là seront les pleurs et les grincements de dents."
14 Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus.
15 Alors les Pharisiens allèrent se concerter en vue de le surprendre en parole ;
16 et ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des Hérodiens, pour lui dire : "Maître, nous savons que tu es véridique et que tu enseignes la voie de Dieu en vérité sans te préoccuper de qui que ce soit, car tu ne regardes pas au rang des personnes.
17 Dis-nous donc ton avis : Est-il permis ou non de payer l'impôt à César ?"
18 Mais Jésus, connaissant leur perversité, riposta : "Hypocrites ! pourquoi me tendez-vous un piège ?
19 Faites-moi voir l'argent de l'impôt." Ils lui présentèrent un denier
20 et il leur dit : "De qui est l'effigie que voici ? Et l'inscription ?" Ils disent :
21 "De César." Alors il leur dit : "Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu."
22 A ces mots ils furent tout surpris et, le laissant, ils s'en allèrent.
23 Ce jour-là, des Sadducéens, gens qui disent qu'il n'y a pas de résurrection, s'approchèrent de lui et l'interrogèrent en disant :
24 "Maître, Moïse a dit : Si quelqu'un meurt sans avoir d'enfants, son frère épousera la femme, sa belle-soeur, et suscitera une postérité à son frère.
25 Or il y avait chez nous sept frères. Le premier se maria, puis mourut sans postérité, laissant sa femme à son frère.
26 Pareillement le deuxième, puis le troisième, jusqu'au septième.
27 Finalement, après eux tous, la femme mourut.
28 A la résurrection, duquel des sept sera-t-elle donc la femme ? Car tous l'auront eue."
29 Jésus leur répondit : "Vous êtes dans l'erreur, en ne connaissant ni les Écritures ni la puissance de Dieu.
30 A la résurrection, en effet, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans le ciel.
31 Quant à ce qui est de la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu l'oracle dans lequel Dieu vous dit :
32 Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ? Ce n'est pas de morts mais de vivants qu'il est le Dieu !"
33 Et les foules, qui avaient entendu, étaient frappées de son enseignement.
34 Apprenant qu'il avait fermé la bouche aux Sadducéens, les Pharisiens se réunirent en groupe,
35 et l'un d'eux lui demanda pour l'embarrasser :
36 "Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi ?"
37 Jésus lui dit : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit :
38 voilà le plus grand et le premier commandement.
39 Le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
40 A ces deux commandements se rattache toute la Loi, ainsi que les Prophètes."
41 Comme les Pharisiens se trouvaient réunis, Jésus leur posa cette question :
42 "Quelle est votre opinion au sujet du Christ ? De qui est-il fils ?" Ils lui disent : "De David." -
43 "Comment donc, dit-il, David parlant sous l'inspiration l'appelle-t-il Seigneur quand il dit :
44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Siège à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis dessous tes pieds ?
45 Si donc David l'appelle Seigneur, comment est-il son fils ?"
46 Nul ne fut capable de lui répondre un mot. Et à partir de ce jour personne n'osa plus l'interroger.

23

1 Alors Jésus s'adressa aux foules et à ses disciples en disant :
2 "Sur la chaire de Moïse se sont assis les scribes et les Pharisiens :
3 faites donc et observez tout ce qu'ils pourront vous dire, mais ne vous réglez pas sur leurs actes : car ils disent et ne font pas.
4 Ils lient de pesants fardeaux et les imposent aux épaules des gens, mais eux-mêmes se refusent à les remuer du doigt.
5 En tout ils agissent pour se faire remarquer des hommes. C'est ainsi qu'ils font bien larges leurs phylactères et bien longues leurs franges.
6 Ils aiment à occuper le premier divan dans les festins et les premiers sièges dans les synagogues,
7 à recevoir les salutations sur les places publiques et à s'entendre appeler "Rabbi" par les gens.
8 "Pour vous, ne vous faites pas appeler "Rabbi" : car vous n'avez qu'un Maître, et tous vous êtes des frères.
9 N'appelez personne votre "Père" sur la terre : car vous n'en avez qu'un, le Père céleste.
10 Ne vous faites pas non plus appeler "Directeurs" : car vous n'avez qu'un Directeur, le Christ.
11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
12 Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé.
13 "Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui fermez aux hommes le Royaume des Cieux ! Vous n'entrez certes pas vous-mêmes, et vous ne laissez même pas entrer ceux qui le voudraient !
14
15 "Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui parcourez mers et continents pour gagner un prosélyte, et, quand vous l'avez gagné, vous le rendez digne de la géhenne deux fois plus que vous !
16 "Malheur à vous, guides aveugles, qui dites : "Si l'on jure par le sanctuaire, cela ne compte pas ; mais si l'on jure par l'or du sanctuaire, on est tenu."
17 Insensés et aveugles ! quel est donc le plus digne, l'or ou le sanctuaire qui a rendu cet or sacré ?
18 Vous dites encore : "Si l'on jure par l'autel, cela ne compte pas ; mais si l'on jure par l'offrande qui est dessus, on est tenu."
19 Aveugles ! quel est donc le plus digne, l'offrande ou l'autel qui rend cette offrande sacrée ?
20 Aussi bien, jurer par l'autel, c'est jurer par lui et par tout ce qui est dessus ;
21 jurer par le sanctuaire, c'est jurer par lui et par Celui qui l'habite ;
22 jurer par le ciel, c'est jurer par le trône de Dieu et par Celui qui y siège.
23 "Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui acquittez la dîme de la menthe, du fenouil et du cumin, après avoir négligé les points les plus graves de la Loi, la justice, la miséricorde et la bonne foi ; c'est ceci qu'il fallait pratiquer, sans négliger cela.
24 Guides aveugles, qui arrêtez au filtre le moustique et engloutissez le chameau.
25 "Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui purifiez l'extérieur de la coupe et de l'écuelle, quand l'intérieur en est rempli par rapine et intempérance !
26 Pharisien aveugle ! purifie d'abord l'intérieur de la coupe et de l'écuelle, afin que l'extérieur aussi devienne pur.
27 "Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui ressemblez à des sépulcres blanchis : au-dehors ils ont belle apparence, mais au-dedans ils sont pleins d'ossements de morts et de toute pourriture ;
28 vous de même, au-dehors vous offrez aux yeux des hommes l'apparence de justes, mais au-dedans vous êtes pleins d'hypocrisie et d'iniquité.
29 "Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui bâtissez les sépulcres des prophètes et décorez les tombeaux des justes,
30 tout en disant : "Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour verser le sang des prophètes."
31 Ainsi, vous en témoignez contre vous-mêmes, vous êtes les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes !
32 Eh bien ! vous, comblez la mesure de vos pères !
33 "Serpents, engeance de vipères ! comment pourrez-vous échapper à la condamnation de la géhenne ?
34 C'est pourquoi, voici que j'envoie vers vous des prophètes, des sages et des scribes : vous en tuerez et mettrez en croix, vous en flagellerez dans vos synagogues et pourchasserez de ville en ville,
35 pour que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang de l'innocent Abel jusqu'au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez assassiné entre le sanctuaire et l'autel !
36 En vérité, je vous le dis, tout cela va retomber sur cette génération !
37 "Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble ses poussins sous ses ailes... et vous n'avez pas voulu !
38 Voici que votre maison va vous être laissée déserte.
39 Je vous le dis, en effet, désormais vous ne me verrez plus, jusqu'à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !"

24

1 Comme Jésus sortait du Temple et s'en allait, ses disciples s'approchèrent pour lui faire voir les constructions du Temple.
2 Mais il leur répondit : "Vous voyez tout cela, n'est-ce pas ? En vérité je vous le dis, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit jetée bas."
3 Et, comme il était assis sur le mont des Oliviers, les disciples s'approchèrent de lui, en particulier, et demandèrent : "Dis-nous quand cela aura lieu, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin de l'âge."
4 Et Jésus leur répondit : "Prenez garde qu'on ne vous abuse.
5 Car il en viendra beaucoup sous mon nom, qui diront : "C'est moi le Christ", et ils abuseront bien des gens.
6 Vous aurez aussi à entendre parler de guerres et de rumeurs de guerres ; voyez, ne vous alarmez pas : car il faut que cela arrive, mais ce n'est pas encore la fin.
7 On se dressera, en effet, nation contre nation et royaume contre royaume. Il y aura par endroits des famines et des tremblements de terre.
8 Et tout cela ne fera que commencer les douleurs de l'enfantement.
9 "Alors on vous livrera aux tourments et on vous tuera ; vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom.
10 Et alors beaucoup succomberont ; ce seront des trahisons et des haines intestines.
11 Des faux prophètes surgiront nombreux et abuseront bien des gens.
12 Par suite de l'iniquité croissante, l'amour se refroidira chez le grand nombre.
13 Mais celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé.
14 "Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. Et alors viendra la fin.
15 "Lors donc que vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le saint lieu (que le lecteur comprenne !),
16 alors que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes,
17 que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas dans sa maison pour prendre ses affaires,
18 et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau !
19 Malheur à celles qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !
20 Priez pour que votre fuite ne tombe pas en hiver, ni un sabbat.
21 Car il y aura alors une grande tribulation, telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à ce jour, et qu'il n'y en aura jamais plus.
22 Et si ces jours-là n'avaient été abrégés, nul n'aurait eu la vie sauve ; mais à cause des élus, ils seront abrégés, ces jours-là.
23 "Alors si quelqu'un vous dit : "Voici : le Christ est ici !" ou bien : "Il est là !", n'en croyez rien.
24 Il surgira, en effet, des faux Christs et des faux prophètes, qui produiront de grands signes et des prodiges, au point d'abuser, s'il était possible, même les élus.
25 Voici que je vous ai prévenus.
26 "Si donc on vous dit : "Le voici au désert", n'y allez pas ; "Le voici dans les retraites", n'en croyez rien.
27 Comme l'éclair, en effet, part du levant et brille jusqu'au couchant, ainsi en sera-t-il de l'avènement du Fils de l'homme.
28 Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours.
29 "Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
30 Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l'on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire.
31 Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités.
32 "Du figuier apprenez cette parabole. Dès que sa ramure devient flexible et que ses feuilles poussent, vous comprenez que l'été est proche.
33 Ainsi vous, lorsque vous verrez tout cela, comprenez qu'Il est proche, aux portes.
34 En vérité je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout cela ne soit arrivé.
35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
36 Quant à la date de ce jour, et à l'heure, personne ne les connaît, ni les anges des cieux, ni le Fils, personne que le Père, seul.
37 "Comme les jours de Noé, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme.
38 En ces jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et mari, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche,
39 et les gens ne se doutèrent de rien jusqu'à l'arrivée du déluge, qui les emporta tous. Tel sera aussi l'avènement du Fils de l'homme.
40 Alors deux hommes seront aux champs : l'un est pris, l'autre laissé ;
41 deux femmes en train de moudre : l'une est prise, l'autre laissée.
42 "Veillez donc, parce que vous ne savez pas quel jour va venir votre Maître.
43 Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur devait venir, il aurait veillé et n'aurait pas permis qu'on perçât le mur de sa demeure.
44 Ainsi donc, vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme va venir.
45 "Quel est donc le serviteur fidèle et avisé que le maître a établi sur les gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu ?
46 Heureux ce serviteur que son maître en arrivant trouvera occupé de la sorte !
47 En vérité je vous le dis, il l'établira sur tous ses biens.
48 Mais si ce mauvais serviteur dit en son coeur : "Mon maître tarde."
49 Et qu'il se mette à frapper ses compagnons, à manger et à boire en compagnie des ivrognes,
50 le maître de ce serviteur arrivera au jour qu'il n'attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas ;
51 il le retranchera et lui assignera sa part parmi les hypocrites : là seront les pleurs et les grincements de dents.

25

1 "Alors il en sera du Royaume des Cieux comme de dix vierges qui s'en allèrent, munies de leurs lampes, à la rencontre de l'époux.
2 Or cinq d'entre elles étaient sottes et cinq étaient sensées.
3 Les sottes, en effet, prirent leurs lampes, mais sans se munir d'huile ;
4 tandis que les sensées, en même temps que leurs lampes, prirent de l'huile dans les fioles.
5 Comme l'époux se faisait attendre, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent.
6 Mais à minuit un cri retentit : "Voici l'époux ! sortez à sa rencontre !"
7 Alors toutes ces vierges se réveillèrent et apprêtèrent leurs lampes.
8 Et les sottes de dire aux sensées : "Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent."
9 Mais celles-ci leur répondirent : "Il n'y en aurait sans doute pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez les marchands et achetez-en pour vous."
10 Elles étaient parties en acheter quand arriva l'époux : celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte se referma.
11 Finalement les autres vierges arrivèrent aussi et dirent : "Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !"
12 Mais il répondit : "En vérité je vous le dis, je ne vous connais pas !"
13 Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure.
14 "C'est comme un homme qui, partant en voyage, appela ses serviteurs et leur remit sa fortune.
15 A l'un il donna cinq talents, deux à un autre, un seul à un troisième, à chacun selon ses capacités, et puis il partit. Aussitôt
16 celui qui avait reçu les cinq talents alla les faire produire et en gagna cinq autres.
17 De même celui qui en avait reçu deux en gagna deux autres.
18 Mais celui qui n'en avait reçu qu'un s'en alla faire un trou en terre et enfouit l'argent de son maître.
19 Après un long temps, le maître de ces serviteurs arrive et il règle ses comptes avec eux.
20 Celui qui avait reçu les cinq talents s'avança et présenta cinq autres talents : "Seigneur, dit-il, tu m'as remis cinq talents : voici cinq autres talents que j'ai gagnés." -
21 "C'est bien, serviteur bon et fidèle, lui dit son maître, en peu de choses tu as été fidèle, sur beaucoup je t'établirai ; entre dans la joie de ton seigneur".
22 Vint ensuite celui qui avait reçu deux talents : "Seigneur, dit-il, tu m'as remis deux talents : voici deux autres talents que j'ai gagnés." -
23 "C'est bien, serviteur bon et fidèle, lui dit son maître, en peu de choses tu as été fidèle, sur beaucoup je t'établirai ; entre dans la joie de ton seigneur".
24 Vint enfin celui qui détenait un seul talent : "Seigneur, dit-il, j'ai appris à te connaître pour un homme âpre au gain : tu moissonnes où tu n'as point semé, et tu ramasses où tu n'as rien répandu.
25 Aussi, pris de peur, je suis allé enfouir ton talent dans la terre : le voici, tu as ton bien."
26 Mais son maître lui répondit : "Serviteur mauvais et paresseux ! tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que je ramasse où je n'ai rien répandu ?
27 Eh bien ! tu aurais dû placer mon argent chez les banquiers, et à mon retour j'aurais recouvré mon bien avec un intérêt.
28 Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui a les dix talents.
29 Car à tout homme qui a, l'on donnera et il aura du surplus ; mais à celui qui n'a pas, on enlèvera ce qu'il a.
30 Et ce propre-à-rien de serviteur, jetez-le dehors, dans les ténèbres : là seront les pleurs et les grincements de dents."
31 "Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, escorté de tous les anges, alors il prendra place sur son trône de gloire.
32 Devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il séparera les gens les uns des autres, tout comme le berger sépare les brebis des boucs.
33 Il placera les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.
34 Alors le Roi dira à ceux de droite : "Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde.
35 Car j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire, j'étais un étranger et vous m'avez accueilli,
36 nu et vous m'avez vêtu, malade et vous m'avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir."
37 Alors les justes lui répondront : "Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir, assoiffé et de te désaltérer,
38 étranger et de t'accueillir, nu et de te vêtir,
39 malade ou prisonnier et de venir te voir ?"
40 Et le Roi leur fera cette réponse : "En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait."
41 Alors il dira encore à ceux de gauche : "Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges.
42 Car j'ai eu faim et vous ne m'avez pas donné à manger, j'ai eu soif et vous ne m'avez pas donné à boire,
43 j'étais un étranger et vous ne m'avez pas accueilli, nu et vous ne m'avez pas vêtu, malade et prisonnier et vous ne m'avez pas visité."
44 Alors ceux-ci lui demanderont à leur tour : "Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé ou assoiffé, étranger ou nu, malade ou prisonnier, et de ne te point secourir ?"
45 Alors il leur répondra : "En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait."
46 Et ils s'en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle."

26

1 Et il advint, quand Jésus eut achevé tous ces discours, qu'il dit à ses disciples :
2 "La Pâque, vous le savez, tombe dans deux jours, et le Fils de l'homme va être livré pour être crucifié."
3 Alors les grands prêtres et les anciens du peuple s'assemblèrent dans le palais du Grand Prêtre, qui s'appelait Caïphe,
4 et se concertèrent en vue d'arrêter Jésus par ruse et de le tuer.
5 Ils disaient toutefois : "Pas en pleine fête ; il faut éviter un tumulte parmi le peuple."
6 Comme Jésus se trouvait à Béthanie, chez Simon le lépreux,
7 une femme s'approcha de lui, avec un flacon d'albâtre contenant un parfum très précieux, et elle le versa sur sa tête, tandis qu'il était à table.
8 A cette vue les disciples furent indignés : "A quoi bon ce gaspillage ? Dirent-ils ;
9 cela pouvait être vendu bien cher et donné à des pauvres."
10 Jésus s'en aperçut et leur dit : "Pourquoi tracassez-vous cette femme ? C'est vraiment une "bonne oeuvre" qu'elle a accomplie pour moi.
11 Les pauvres, en effet, vous les aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m'aurez pas toujours.
12 Si elle a répandu ce parfum sur mon corps, c'est pour m'ensevelir qu'elle l'a fait.
13 En vérité je vous le dis, partout où sera proclamé cet Évangile, dans le monde entier, on redira aussi, à sa mémoire, ce qu'elle vient de faire."
14 Alors l'un des Douze, appelé Judas Iscariote, se rendit auprès des grands prêtres
15 et leur dit : "Que voulez-vous me donner, et moi je vous le livrerai ?" Ceux-ci lui versèrent trente pièces d'argent.
16 Et de ce moment il cherchait une occasion favorable pour le livrer.
17 Le premier jour des Azymes, les disciples s'approchèrent de Jésus et lui dirent : "Où veux-tu que nous te préparions de quoi manger la Pâque ?"
18 Il dit : "Allez à la ville, chez un tel, et dites-lui : "Le Maître te fait dire : Mon temps est proche, c'est chez toi que je vais faire la Pâque avec mes disciples"."
19 Les disciples firent comme Jésus leur avait ordonné et préparèrent la Pâque.
20 Le soir venu, il était à table avec les Douze.
21 Et tandis qu'ils mangeaient, il dit : "En vérité je vous le dis, l'un de vous me livrera."
22 Fort attristés, ils se mirent chacun à lui dire : "Serait-ce moi, Seigneur ?"
23 Il répondit : "Quelqu'un qui a plongé avec moi la main dans le plat, voilà celui qui va me livrer !
24 Le Fils de l'homme s'en va selon qu'il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme-là par qui le Fils de l'homme est livré ! Mieux eût valu pour cet homme-là de ne pas naître !"
25 A son tour, Judas, celui qui allait le livrer, lui demanda : "Serait-ce moi, Rabbi ?" - "Tu l'as dit", répond Jésus.
26 Or, tandis qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit et le donna aux disciples en disant : "Prenez, mangez, ceci est mon corps."
27 Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna en disant : "Buvez-en tous ;
28 car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés.
29 Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce produit de la vigne jusqu'au jour où je le boirai avec vous, nouveau, dans le Royaume de mon Père."
30 Après le chant des psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers.
31 Alors Jésus leur dit : "Vous tous, vous allez succomber à cause de moi, cette nuit même. Il est écrit en effet : Je frapperai le pasteur, et les brebis du troupeau seront dispersées.
32 Mais après ma résurrection je vous précéderai en Galilée."
33 Prenant la parole, Pierre lui dit : "Si tous succombent à cause de toi, moi je ne succomberai jamais."
34 Jésus lui répliqua : "En vérité je te le dis : cette nuit même, avant que le coq chante, tu m'auras renié trois fois."
35 Pierre lui dit : "Dussé-je mourir avec toi, non, je ne te renierai pas." Et tous les disciples en dirent autant.
36 Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani, et il dit aux disciples : "Restez ici, tandis que je m'en irai prier là-bas."
37 Et prenant avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, il commença à ressentir tristesse et angoisse.
38 Alors il leur dit : "Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi."
39 Étant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux."
40 Il vient vers les disciples et les trouve en train de dormir ; et il dit à Pierre : "Ainsi, vous n'avez pas eu la force de veiller une heure avec moi !
41 Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation : l'esprit est ardent, mais la chair est faible."
42 A nouveau, pour la deuxième fois, il s'en alla prier : "Mon Père, dit-il, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite !"
43 Puis il vint et les trouva à nouveau en train de dormir ; car leurs yeux étaient appesantis.
44 Il les laissa et s'en alla de nouveau prier une troisième fois, répétant les mêmes paroles.
45 Alors il vient vers les disciples et leur dit : "Désormais vous pouvez dormir et vous reposer : voici toute proche l'heure où le Fils de l'homme va être livré aux mains des pécheurs.
46 Levez-vous ! Allons ! Voici tout proche celui qui me livre."
47 Comme il parlait encore, voici Judas, l'un des Douze, et avec lui une bande nombreuse armée de glaives et de bâtons, envoyée par les grands prêtres et les anciens du peuple.
48 Or le traître leur avait donné ce signe : "Celui à qui je donnerai un baiser, c'est lui ; arrêtez-le."
49 Et aussitôt il s'approcha de Jésus en disant : "Salut, Rabbi !", et il lui donna un baiser.
50 Mais Jésus lui dit : "Ami, fais ta besogne." Alors, s'avançant, ils mirent la main sur Jésus et l'arrêtèrent.
51 Et voilà qu'un des compagnons de Jésus, portant la main à son glaive, le dégaina, frappa le serviteur du Grand Prêtre et lui enleva l'oreille.
52 Alors Jésus lui dit : "Rengaine ton glaive ; car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive.
53 Penses-tu donc que je ne puisse faire appel à mon Père, qui me fournirait sur-le-champ plus de douze légions d'anges ?
54 Comment alors s'accompliraient les Écritures d'après lesquelles il doit en être ainsi ?"
55 A ce moment-là Jésus dit aux foules : "Suis-je un brigand, que vous vous soyez mis en campagne avec des glaives et des bâtons pour me saisir ? Chaque jour j'étais assis dans le Temple, à enseigner, et vous ne m'avez pas arrêté."
56 Or tout ceci advint pour que s'accomplissent les Écritures des prophètes. Alors les disciples l'abandonnèrent tous et prirent la fuite.
57 Ceux qui avaient arrêté Jésus l'emmenèrent chez Caïphe le Grand Prêtre, où se réunirent les scribes et les anciens.
58 Quant à Pierre, il le suivait de loin, jusqu'au palais du Grand Prêtre ; il pénétra à l'intérieur et s'assit avec les valets, pour voir le dénouement.
59 Or, les grands prêtres et le Sanhédrin tout entier cherchaient un faux témoignage contre Jésus, en vue de le faire mourir ;
60 et ils n'en trouvèrent pas, bien que des faux témoins se fussent présentés en grand nombre. Finalement il s'en présenta deux,
61 qui déclarèrent : "Cet homme a dit : Je puis détruire le Sanctuaire de Dieu et le rebâtir en trois jours."
62 Se levant alors, le Grand Prêtre lui dit : "Tu ne réponds rien ? Qu'est-ce que ces gens attestent contre toi ?"
63 Mais Jésus se taisait. Le Grand Prêtre lui dit : "Je t'adjure par le Dieu Vivant de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu." -
64 "Tu l'as dit, lui dit Jésus. D'ailleurs je vous le déclare dorénavant, vous verrez le Fils de l'homme siégeant à droite de la Puissance et venant sur les nuées du ciel."
65 Alors le Grand Prêtre déchira ses vêtements en disant : "Il a blasphémé ! qu'avons-nous encore besoin de témoins ? Là, vous venez d'entendre le blasphème !
66 Qu'en pensez-vous ?" Ils répondirent : "Il est passible de mort."
67 Alors ils lui crachèrent au visage et le giflèrent ; d'autres lui donnèrent des coups
68 en disant : "Fais le prophète, Christ, dis-nous qui t'a frappé."
69 Cependant Pierre était assis dehors, dans la cour. Une servante s'approcha de lui en disant : "Toi aussi, tu étais avec Jésus le Galiléen."
70 Mais lui nia devant tout le monde en disant : "Je ne sais pas ce que tu dis."
71 Comme il s'était retiré vers le porche, une autre le vit et dit à ceux qui étaient là : "Celui-là était avec Jésus le Nazôréen."
72 Et de nouveau il nia avec serment : "Je ne connais pas cet homme."
73 Peu après, ceux qui se tenaient là s'approchèrent et dirent à Pierre : "Sûrement, toi aussi, tu en es : et d'ailleurs ton langage te trahit."
74 Alors il se mit à jurer avec force imprécations : "Je ne connais pas cet homme." Et aussitôt un coq chanta.
75 Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite : "Avant que le coq chante, tu m'auras renié trois fois." Et, sortant dehors, il pleura amèrement.

27

1 Le matin étant arrivé, tous les grands prêtres et les anciens du peuple tinrent un conseil contre Jésus, en sorte de le faire mourir.
2 Et, après l'avoir ligoté, ils l'emmenèrent et le livrèrent à Pilate le gouverneur.
3 Alors Judas, qui l'avait livré, voyant qu'il avait été condamné, fut pris de remords et rapporta les trente pièces d'argent aux grands prêtres et aux anciens :
4 "J'ai péché, dit-il, en livrant un sang innocent." Mais ils dirent : "Que nous importe ? A toi de voir."
5 Jetant alors les pièces dans le sanctuaire, il se retira et s'en alla se pendre.
6 Ayant ramassé l'argent, les grands prêtres dirent : "Il n'est pas permis de le verser au trésor, puisque c'est le prix du sang."
7 Après délibération, ils achetèrent avec cet argent le "champ du potier" comme lieu de sépulture pour les étrangers.
8 Voilà pourquoi ce champ-là s'est appelé jusqu'à ce jour le "Champ du Sang".
9 Alors s'accomplit l'oracle de Jérémie le prophète : Et ils prirent les trente pièces d'argent, le prix du Précieux qu'ont apprécié des fils d'Israël,
10 et ils les donnèrent pour le champ du potier, ainsi que me l'a ordonné le Seigneur.
11 Jésus fut amené en présence du gouverneur et le gouverneur l'interrogea en disant : "Tu es le Roi des Juifs ?" Jésus répliqua : "Tu le dis."
12 Puis, tandis qu'il était accusé par les grands prêtres et les anciens, il ne répondit rien.
13 Alors Pilate lui dit : "N'entends-tu pas tout ce qu'ils attestent contre toi ?"
14 Et il ne lui répondit sur aucun point, si bien que le gouverneur était fort étonné.
15 A chaque Fête, le gouverneur avait coutume de relâcher à la foule un prisonnier, celui qu'elle voulait.
16 On avait alors un prisonnier fameux, nommé Barabbas.
17 Pilate dit donc aux gens qui se trouvaient rassemblés : "Lequel voulez-vous que je vous relâche, Barabbas, ou Jésus que l'on appelle Christ ?"
18 Il savait bien que c'était par jalousie qu'on l'avait livré.
19 Or, tandis qu'il siégeait au tribunal, sa femme lui fit dire : "Ne te mêle point de l'affaire de ce juste ; car aujourd'hui j'ai été très affectée dans un songe à cause de lui."
20 Cependant, les grands prêtres et les anciens persuadèrent aux foules de réclamer Barabbas et de perdre Jésus.
21 Prenant la parole, le gouverneur leur dit : "Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche ?" Ils dirent : "Barabbas."
22 Pilate leur dit : "Que ferai-je donc de Jésus que l'on appelle Christ ?" Ils disent tous : "Qu'il soit crucifié !"
23 Il reprit : "Quel mal a-t-il donc fait ?" Mais ils criaient plus fort : "Qu'il soit crucifié !"
24 Voyant alors qu'il n'aboutissait à rien, mais qu'il s'ensuivait plutôt du tumulte, Pilate prit de l'eau et se lava les mains en présence de la foule, en disant : "Je ne suis pas responsable de ce sang ; à vous de voir !"
25 Et tout le peuple répondit : "Que son sang soit sur nous et sur nos enfants !"
26 Alors il leur relâcha Barabbas ; quant à Jésus, après l'avoir fait flageller, il le livra pour être crucifié.
27 Alors les soldats du gouverneur prirent avec eux Jésus dans le Prétoire et ameutèrent sur lui toute la cohorte.
28 L'ayant dévêtu, ils lui mirent une chlamyde écarlate,
29 puis, ayant tressé une couronne avec des épines, ils la placèrent sur sa tête, avec un roseau dans sa main droite. Et, s'agenouillant devant lui, ils se moquèrent de lui en disant : "Salut, roi des Juifs !"
30 et, crachant sur lui, ils prenaient le roseau et en frappaient sa tête.
31 Puis, quand ils se furent moqués de lui, ils lui ôtèrent la chlamyde, lui remirent ses vêtements et l'emmenèrent pour le crucifier.
32 En sortant, ils trouvèrent un homme de Cyrène, nommé Simon, et le requirent pour porter sa croix.
33 Arrivés à un lieu dit Golgotha, c'est-à-dire lieu dit du Crâne,
34 ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel ; il en goûta et n'en voulut point boire.
35 Quand ils l'eurent crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort.
36 Puis, s'étant assis, ils restaient là à le garder.
37 Ils placèrent aussi au-dessus de sa tête le motif de sa condamnation ainsi libellé : "Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs."
38 Alors sont crucifiés avec lui deux brigands, l'un à droite et l'autre à gauche.
39 Les passants l'injuriaient en hochant la tête
40 et disant : "Toi qui détruis le Sanctuaire et en trois jours le rebâtis, sauve-toi toi-même, si tu es fils de Dieu, et descends de la croix !"
41 Pareillement les grands prêtres se gaussaient et disaient avec les scribes et les anciens :
42 "Il en a sauvé d'autres et il ne peut se sauver lui-même ! Il est roi d'Israël : qu'il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui !
43 Il a compté sur Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s'il s'intéresse à lui ! Il a bien dit : Je suis fils de Dieu !"
44 Même les brigands crucifiés avec lui l'outrageaient de la sorte.
45 A partir de la sixième heure, l'obscurité se fit sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure.
46 Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri : "Éli, Éli, lema sabachtani ?", c'est-à-dire : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?"
47 Certains de ceux qui se tenaient là disaient en l'entendant : "Il appelle Élie, celui-ci !"
48 Et aussitôt l'un d'eux courut prendre une éponge qu'il imbiba de vinaigre et, l'ayant mise au bout d'un roseau, il lui donnait à boire.
49 Mais les autres lui dirent : "Laisse ! que nous voyions si Élie va venir le sauver !"
50 Or Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l'esprit.
51 Et voilà que le voile du Sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas ; la terre trembla, les rochers se fendirent,
52 les tombeaux s'ouvrirent et de nombreux corps de saints trépassés ressuscitèrent :
53 ils sortirent des tombeaux après sa résurrection, entrèrent dans la Ville sainte et se firent voir à bien des gens.
54 Quant au centurion et aux hommes qui avec lui gardaient Jésus, à la vue du séisme et de ce qui se passait, ils furent saisis d'une grande frayeur et dirent : "Vraiment celui-ci était fils de Dieu !"
55 Il y avait là de nombreuses femmes qui regardaient à distance, celles-là même qui avaient suivi Jésus depuis la Galilée et le servaient,
56 entre autres Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée.
57 Le soir venu, il vint un homme riche d'Arimathie, du nom de Joseph, qui s'était fait, lui aussi, disciple de Jésus.
58 Il alla trouver Pilate et réclama le corps de Jésus. Alors Pilate ordonna qu'on le lui remît.
59 Joseph prit donc le corps, le roula dans un linceul propre
60 et le mit dans le tombeau neuf qu'il s'était fait tailler dans le roc ; puis il roula une grande pierre à l'entrée du tombeau et s'en alla.
61 Or il y avait là Marie de Magdala et l'autre Marie, assises en face du sépulcre.
62 Le lendemain, c'est-à-dire après la Préparation, les grands prêtres et les Pharisiens se rendirent en corps chez Pilate
63 et lui dirent : "Seigneur, nous nous sommes souvenus que cet imposteur a dit, de son vivant : "Après trois jours je ressusciterai !"
64 Commande donc que le sépulcre soit tenu en sûreté jusqu'au troisième jour, pour éviter que ses disciples ne viennent le dérober et ne disent au peuple : "Il est ressuscité des morts !" Cette dernière imposture serait pire que la première."
65 Pilate leur répondit : "Vous avez une garde ; allez et prenez vos sûretés comme vous l'entendez."
66 Ils allèrent donc et s'assurèrent du sépulcre, en scellant la pierre et en postant une garde.

28

1 Après le jour du sabbat, comme le premier jour de la semaine commençait à poindre, Marie de Magdala et l'autre Marie vinrent visiter le sépulcre.
2 Et voilà qu'il se fit un grand tremblement de terre : l'Ange du Seigneur descendit du ciel et vint rouler la pierre, sur laquelle il s'assit.
3 Il avait l'aspect de l'éclair, et sa robe était blanche comme neige.
4 A sa vue, les gardes tressaillirent d'effroi et devinrent comme morts.
5 Mais l'ange prit la parole et dit aux femmes : "Ne craignez point, vous : je sais bien que vous cherchez Jésus, le Crucifié.
6 Il n'est pas ici, car il est ressuscité comme il l'avait dit. Venez voir le lieu où il gisait,
7 et vite allez dire à ses disciples : "Il est ressuscité d'entre les morts, et voilà qu'il vous précède en Galilée ; c'est là que vous le verrez." Voilà, je vous l'ai dit."
8 Quittant vite le tombeau, tout émues et pleines de joie, elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.
9 Et voici que Jésus vint à leur rencontre : "Je vous salue", dit-il. Et elles de s'approcher et d'étreindre ses pieds en se prosternant devant lui.
10 Alors Jésus leur dit : "Ne craignez point ; allez annoncer à mes frères qu'ils doivent partir pour la Galilée, et là ils me verront."
11 Tandis qu'elles s'en allaient, voici que quelques hommes de la garde vinrent en ville rapporter aux grands prêtres tout ce qui s'était passé.
12 Ceux-ci tinrent une réunion avec les anciens et, après avoir délibéré, ils donnèrent aux soldats une forte somme d'argent,
13 avec cette consigne : "Vous direz ceci : "Ses disciples sont venus de nuit et l'ont dérobé tandis que nous dormions."
14 Que si l'affaire vient aux oreilles du gouverneur, nous nous chargeons de l'amadouer et de vous épargner tout ennui."
15 Les soldats, ayant pris l'argent, exécutèrent la consigne, et cette histoire s'est colportée parmi les Juifs jusqu'à ce jour.
16 Quant aux onze disciples, ils se rendirent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait donné rendez-vous.
17 Et quand ils le virent, ils se prosternèrent ; d'aucuns cependant doutèrent.
18 S'avançant, Jésus leur dit ces paroles : "Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre.
19 Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,
20 et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin de l'âge."

L'ÉVANGILE SELON SAINT MARC

1

1 Commencement de l'Évangile de Jésus, Christ, fils de Dieu.
2 Selon qu'il est écrit dans Isaïe le prophète : Voici que j'envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route.
3 Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers,
4 Jean le Baptiste fut dans le désert, proclamant un baptême de repentir pour la rémission des péchés.
5 Et s'en allaient vers lui tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem, et ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en confessant leurs péchés.
6 Jean était vêtu d'une peau de chameau et mangeait des sauterelles et du miel sauvage.
7 Et il proclamait : "Vient derrière moi celui qui est plus fort que moi, dont je ne suis pas digne, en me courbant, de délier la courroie de ses sandales.
8 Moi, je vous ai baptisés avec de l'eau, mais lui vous baptisera avec l'Esprit Saint."
9 Et il advint qu'en ces jours-là Jésus vint de Nazareth de Galilée, et il fut baptisé dans le Jourdain par Jean.
10 Et aussitôt, remontant de l'eau, il vit les cieux se déchirer et l'Esprit comme une colombe descendre vers lui,
11 et une voix vint des cieux : "Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute ma faveur."
12 Et aussitôt, l'Esprit le pousse au désert.
13 Et il était dans le désert durant quarante jours, tenté par Satan. Et il était avec les bêtes sauvages, et les anges le servaient.
14 Après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée, proclamant l'Évangile de Dieu et disant :
15 "Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche : repentez-vous et croyez à l'Évangile."
16 Comme il passait sur le bord de la mer de Galilée, il vit Simon et André, le frère de Simon, qui jetaient l'épervier dans la mer ; car c'étaient des pêcheurs.
17 Et Jésus leur dit : "Venez à ma suite et je vous ferai devenir pêcheurs d'hommes."
18 Et aussitôt, laissant les filets, ils le suivirent.
19 Et avançant un peu, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, eux aussi dans leur barque en train d'arranger les filets ;
20 et aussitôt il les appela. Et laissant leur père Zébédée dans la barque avec ses employés, ils partirent à sa suite.
21 Ils pénètrent à Capharnaüm. Et aussitôt, le jour du sabbat, étant entré dans la synagogue, il enseignait.
22 Et ils étaient frappés de son enseignement, car il les enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes.
23 Et aussitôt il y avait dans leur synagogue un homme possédé d'un esprit impur, qui cria
24 en disant : "Que nous veux-tu, Jésus le Nazarénien ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : le Saint de Dieu."
25 Et Jésus le menaça en disant : "Tais-toi et sors de lui."
26 Et le secouant violemment, l'esprit impur cria d'une voix forte et sortit de lui.
27 Et ils furent tous effrayés, de sorte qu'ils se demandaient entre eux : "Qu'est cela ? Un enseignement nouveau, donné d'autorité ! Même aux esprits impurs, il commande et ils lui obéissent !"
28 Et sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de Galilée.
29 Et aussitôt, sortant de la synagogue, il vint dans la maison de Simon et d'André, avec Jacques et Jean.
30 Or la belle-mère de Simon était au lit avec la fièvre, et aussitôt ils lui parlent à son sujet.
31 S'approchant, il la fit se lever en la prenant par la main. Et la fièvre la quitta, et elle les servait.
32 Le soir venu, quand fut couché le soleil, on lui apportait tous les malades et les démoniaques,
33 et la ville entière était rassemblée devant la porte.
34 Et il guérit beaucoup de malades atteints de divers maux, et il chassa beaucoup de démons. Et il ne laissait pas parler les démons, parce qu'ils savaient qui il était.
35 Le matin, bien avant le jour, il se leva, sortit et s'en alla dans un lieu désert, et là il priait.
36 Simon et ses compagnons le poursuivirent
37 et, l'ayant trouvé, ils lui disent : "Tout le monde te cherche."
38 Il leur dit : "Allons ailleurs, dans les bourgs voisins, afin que j'y prêche aussi, car c'est pour cela que je suis sorti."
39 Et il s'en alla à travers toute la Galilée, prêchant dans leurs synagogues et chassant les démons.
40 Un lépreux vient à lui, le supplie et, s'agenouillant, lui dit : "Si tu le veux, tu peux me purifier."
41 En colère, il étendit la main, le toucha et lui dit : "Je le veux, sois purifié."
42 Et aussitôt la lèpre le quitta et il fut purifié.
43 Et le rudoyant, il le chassa aussitôt,
44 et lui dit : "Garde-toi de rien dire à personne ; mais va te montrer au prêtre et offre pour ta purification ce qu'a prescrit Moïse : ce leur sera une attestation."
45 Mais lui, une fois parti, se mit à proclamer hautement et à divulguer la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais il se tenait dehors, dans des lieux déserts ; et l'on venait à lui de toutes parts.

2

1 Comme il était entré de nouveau à Capharnaüm, après quelque temps on apprit qu'il était à la maison.
2 Et beaucoup se rassemblèrent, en sorte qu'il n'y avait plus de place, même devant la porte, et il leur annonçait la Parole.
3 On vient lui apporter un paralytique, soulevé par quatre hommes.
4 Et comme ils ne pouvaient pas le lui présenter à cause de la foule, ils découvrirent la terrasse au-dessus de l'endroit où il se trouvait et, ayant creusé un trou, ils font descendre le grabat où gisait le paralytique.
5 Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : "Mon enfant, tes péchés sont remis."
6 Or, il y avait là, dans l'assistance, quelques scribes qui pensaient dans leurs coeurs :
7 "Comment celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème ! Qui peut remettre les péchés, sinon Dieu seul ?"
8 Et aussitôt, percevant par son esprit qu'ils pensaient ainsi en eux-mêmes, Jésus leur dit : "Pourquoi de telles pensées dans vos coeurs ?
9 Quel est le plus facile, de dire au paralytique : Tes péchés sont remis, ou de dire : Lève-toi, prends ton grabat et marche ?
10 Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir de remettre les péchés sur la terre,
11 je te l'ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton grabat et va-t'en chez toi."
12 Il se leva et aussitôt, prenant son grabat, il sortit devant tout le monde, de sorte que tous étaient stupéfaits et glorifiaient Dieu en disant : "Jamais nous n'avons rien vu de pareil."
13 Il sortit de nouveau au bord de la mer, et toute la foule venait à lui et il les enseignait.
14 En passant, il vit Lévi, le fils d'Alphée, assis au bureau de la douane, et il lui dit : "Suis-moi." Et, se levant, il le suivit.
15 Alors qu'il était à table dans sa maison, beaucoup de publicains et de pécheurs se trouvaient à table avec Jésus et ses disciples : car il y en avait beaucoup qui le suivaient.
16 Les scribes des Pharisiens, le voyant manger avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : "Quoi ? Il mange avec les publicains et les pécheurs ?"
17 Jésus, qui avait entendu, leur dit : "Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs."
18 Les disciples de Jean et les Pharisiens étaient en train de jeûner, et on vient lui dire : "Pourquoi les disciples de Jean et les disciples des Pharisiens jeûnent-ils, et tes disciples ne jeûnent-ils pas ?"
19 Jésus leur dit : "Les compagnons de l'époux peuvent-ils jeûner pendant que l'époux est avec eux ? Tant qu'ils ont l'époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner.
20 Mais viendront des jours où l'époux leur sera enlevé ; et alors ils jeûneront en ce jour-là.
21 Personne ne coud une pièce de drap non foulé à un vieux vêtement ; autrement, la pièce neuve tire sur le vieux vêtement, et la déchirure s'aggrave.
22 Personne non plus ne met du vin nouveau dans des outres vieilles ; autrement, le vin fera éclater les outres, et le vin est perdu aussi bien que les outres. Mais du vin nouveau dans des outres neuves !"
23 Et il advint qu'un jour de sabbat il passait à travers les moissons et ses disciples se mirent à se frayer un chemin en arrachant les épis.
24 Et les Pharisiens lui disaient : "Vois ! Pourquoi font-ils le jour du sabbat ce qui n'est pas permis ?"
25 Il leur dit : "N'avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu'il fut dans le besoin et qu'il eut faim, lui et ses compagnons,
26 comment il entra dans la demeure de Dieu, au temps du grand prêtre Abiathar, et mangea les pains d'oblation qu'il n'est permis de manger qu'aux prêtres, et en donna aussi à ses compagnons ?"
27 Et il leur disait : "Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat ;
28 en sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat."

3

1 Il entra de nouveau dans une synagogue, et il y avait là un homme qui avait la main desséchée.
2 Et ils l'épiaient pour voir s'il allait le guérir, le jour du sabbat, afin de l'accuser.
3 Il dit à l'homme qui avait la main sèche : "Lève-toi, là, au milieu."
4 Et il leur dit : "Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien plutôt que de faire du mal, de sauver une vie plutôt que de la tuer ?" Mais eux se taisaient.
5 Promenant alors sur eux un regard de colère, navré de l'endurcissement de leur coeur, il dit à l'homme : "Étends la main." Il l'étendit et sa main fut remise en état.
6 Étant sortis, les Pharisiens tenaient aussitôt conseil avec les Hérodiens contre lui, en vue de le perdre.
7 Jésus avec ses disciples se retira vers la mer et une grande multitude le suivit de la Galilée ; et de la Judée,
8 de Jérusalem, de l'Idumée, de la Transjordane, des environs de Tyr et de Sidon, une grande multitude, ayant entendu tout ce qu'il faisait, vint à lui.
9 Et il dit à ses disciples qu'une petite barque fût tenue à sa disposition, à cause de la foule, pour qu'ils ne l'écrasent pas.
10 Car il en guérit beaucoup, si bien que tous ceux qui avaient des infirmités se jetaient sur lui pour le toucher.
11 Et les esprits impurs, lorsqu'ils le voyaient, se jetaient à ses pieds et criaient en disant : "Tu es le Fils de Dieu !"
12 Et il leur enjoignait avec force de ne pas le faire connaître.
13 Puis il gravit la montagne et il appelle à lui ceux qu'il voulait. Ils vinrent à lui,
14 et il en institua Douze pour être ses compagnons et pour les envoyer prêcher,
15 avec pouvoir de chasser les démons.
16 Il institua donc les Douze, et il donna à Simon le nom de Pierre,
17 puis Jacques, le fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, c'est-à-dire fils du tonnerre,
18 puis André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, le fils d'Alphée, Thaddée, Simon le Zélé,
19 et Judas Iscarioth, celui-là même qui le livra.
20 Il vient à la maison et de nouveau la foule se rassemble, au point qu'ils ne pouvaient pas même manger de pain.
21 Et les siens, l'ayant appris, partirent pour se saisir de lui, car ils disaient : "Il a perdu le sens."
22 Et les scribes qui étaient descendus de Jérusalem disaient : "Il est possédé de Béelzéboul", et encore : "C'est par le prince des démons qu'il expulse les démons."
23 Les ayant appelés près de lui, il leur disait en paraboles : "Comment Satan peut-il expulser Satan ?
24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume-là ne peut subsister.
25 Et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison-là ne pourra se maintenir.
26 Or, si Satan s'est dressé contre lui-même et s'est divisé, il ne peut pas tenir, il est fini.
27 Mais nul ne peut pénétrer dans la maison d'un homme fort et piller ses affaires s'il n'a d'abord ligoté cet homme fort, et alors il pillera sa maison.
28 "En vérité, je vous le dis, tout sera remis aux enfants des hommes, les péchés et les blasphèmes tant qu'ils en auront proféré ;
29 mais quiconque aura blasphémé contre l'Esprit Saint n'aura jamais de rémission : il est coupable d'une faute éternelle."
30 C'est qu'ils disaient : "Il est possédé d'un esprit impur."
31 Sa mère et ses frères arrivent et, se tenant dehors, ils le firent appeler.
32 Il y avait une foule assise autour de lui et on lui dit : "Voilà que ta mère et tes frères et tes soeurs sont là dehors qui te cherchent."
33 Il leur répond : "Qui est ma mère ? Et mes frères ?"
34 Et, promenant son regard sur ceux qui étaient assis en rond autour de lui, il dit : "Voici ma mère et mes frères.
35 Quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là m'est un frère et une soeur et une mère."

4

1 Il se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer et une foule très nombreuse s'assemble auprès de lui, si bien qu'il monte dans une barque et s'y assied, en mer ; et toute la foule était à terre, près de la mer.
2 Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles et il leur disait dans son enseignement :
3 "Écoutez ! Voici que le semeur est sorti pour semer.
4 Et il advint, comme il semait, qu'une partie du grain est tombée au bord du chemin, et les oiseaux sont venus et ont tout mangé.
5 Une autre est tombée sur le terrain rocheux où elle n'avait pas beaucoup de terre, et aussitôt elle a levé, parce qu'elle n'avait pas de profondeur de terre ;
6 et lorsque le soleil s'est levé, elle a été brûlée et, faute de racine, s'est desséchée.
7 Une autre est tombée dans les épines, et les épines ont monté et l'ont étouffée, et elle n'a pas donné de fruit.
8 D'autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit en montant et en se développant, et ils ont produit l'un trente, l'autre soixante, l'autre cent."
9 Et il disait : "Entende, qui a des oreilles pour entendre !"
10 Quand il fut à l'écart, ceux de son entourage avec les Douze l'interrogeaient sur les paraboles.
11 Et il leur disait : "A vous le mystère du Royaume de Dieu a été donné ; mais à ceux-là qui sont dehors tout arrive en paraboles,
12 afin qu' ils aient beau regarder et ils ne voient pas, qu'ils aient beau entendre et ils ne comprennent pas, de peur qu'ils ne se convertissent et qu'il ne leur soit pardonné."
13 Et il leur dit : "Vous ne saisissez pas cette parabole ? Et comment comprendrez-vous toutes les paraboles ?
14 Le semeur, c'est la Parole qu'il sème.
15 Ceux qui sont au bord du chemin où la Parole est semée, sont ceux qui ne l'ont pas plus tôt entendue que Satan arrive et enlève la Parole semée en eux.
16 Et de même ceux qui sont semés sur les endroits rocheux, sont ceux qui, quand ils ont entendu la Parole, l'accueillent aussitôt avec joie,
17 mais ils n'ont pas de racine en eux-mêmes et sont les hommes d'un moment : survienne ensuite une tribulation ou une persécution à cause de la Parole, aussitôt ils succombent.
18 Et il y en a d'autres qui sont semés dans les épines : ce sont ceux qui ont entendu la Parole,
19 mais les soucis du monde, la séduction de la richesse et les autres convoitises les pénètrent et étouffent la Parole, qui demeure sans fruit.
20 Et il y a ceux qui ont été semés dans la bonne terre : ceux-là écoutent la Parole, l'accueillent et portent du fruit, l'un trente, l'autre soixante, l'autre cent."
21 Et il leur disait : "Est-ce que la lampe vient pour qu'on la mette sous le boisseau ou sous le lit ? N'est-ce pas pour qu'on la mette sur le lampadaire ?
22 Car il n'y a rien de caché qui ne doive être manifesté et rien n'est demeuré secret que pour venir au grand jour.
23 Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende !"
24 Et il leur disait : "Prenez garde à ce que vous entendez ! De la mesure dont vous mesurez, on mesurera pour vous, et on vous donnera encore plus.
25 Car celui qui a, on lui donnera, et celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera enlevé."
26 Et il disait : "Il en est du Royaume de Dieu comme d'un homme qui aurait jeté du grain en terre :
27 qu'il dorme et qu'il se lève, nuit et jour, la semence germe et pousse, il ne sait comment.
28 D'elle-même, la terre produit d'abord l'herbe, puis l'épi, puis plein de blé dans l'épi.
29 Et quand le fruit s'y prête, aussitôt il y met la faucille, parce que la moisson est à point."
30 Et il disait : "Comment allons-nous comparer le Royaume de Dieu ? ou par quelle parabole allons-nous le figurer ?
31 C'est comme un grain de sénevé qui, lorsqu'on le sème sur la terre, est la plus petite de toutes les graines qui sont sur la terre ;
32 mais une fois semé, il monte et devient la plus grande de toutes les plantes potagères, et il pousse de grandes branches, au point que les oiseaux du ciel peuvent s'abriter sous son ombre."
33 C'est par un grand nombre de paraboles de ce genre qu'il leur annonçait la Parole selon qu'ils pouvaient l'entendre ;
34 et il ne leur parlait pas sans parabole, mais, en particulier, il expliquait tout à ses disciples.
35 Ce jour-là, le soir venu, il leur dit : "Passons sur l'autre rive."
36 Et laissant la foule, ils l'emmènent, comme il était, dans la barque ; et il y avait d'autres barques avec lui.
37 Survient alors une forte bourrasque, et les vagues se jetaient dans la barque, de sorte que déjà elle se remplissait.
38 Et lui était à la poupe, dormant sur le coussin. Ils le réveillent et lui disent : "Maître, tu ne te soucies pas de ce que nous périssons ?"
39 S'étant réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : "Silence ! Tais-toi !" Et le vent tomba et il se fit un grand calme.
40 Puis il leur dit : "Pourquoi avez-vous peur ainsi ? Comment n'avez-vous pas de foi ?"
41 Alors ils furent saisis d'une grande crainte et ils se disaient les uns aux autres : "Qui est-il donc celui-là, que même le vent et la mer lui obéissent ?"

5

1 Ils arrivèrent sur l'autre rive de la mer, au pays des Géraséniens.
2 Et aussitôt que Jésus eut débarqué, vint à sa rencontre, des tombeaux, un homme possédé d'un esprit impur :
3 il avait sa demeure dans les tombes et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne,
4 car souvent on l'avait lié avec des entraves et avec des chaînes, mais il avait rompu les chaînes et brisé les entraves, et personne ne parvenait à le dompter.
5 Et sans cesse, nuit et jour, il était dans les tombes et dans les montagnes, poussant des cris et se tailladant avec des pierres.
6 Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui
7 et cria d'une voix forte : "Que me veux-tu, Jésus, fils du Dieu Très-Haut ? Je t'adjure par Dieu, ne me tourmente pas !"
8 Il lui disait en effet : "Sors de cet homme, esprit impur !"
9 Et il l'interrogeait : "Quel est ton nom ?" Il dit : "Légion est mon nom, car nous sommes beaucoup."
10 Et il le suppliait instamment de ne pas les expulser hors du pays.
11 Or il y avait là, sur la montagne, un grand troupeau de porcs en train de paître.
12 Et les esprits impurs supplièrent Jésus en disant : "Envoie-nous vers les porcs, que nous y entrions."
13 Et il le leur permit. Sortant alors, les esprits impurs entrèrent dans les porcs et le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans la mer, au nombre d'environ deux mille, et ils se noyaient dans la mer.
14 Leurs gardiens prirent la fuite et rapportèrent la nouvelle à la ville et dans les fermes ; et les gens vinrent pour voir qu'est-ce qui s'était passé.
15 Ils arrivent auprès de Jésus et ils voient le démoniaque assis, vêtu et dans son bon sens, lui qui avait eu la Légion, et ils furent pris de peur.
16 Les témoins leur racontèrent comment cela s'était passé pour le possédé et ce qui était arrivé aux porcs.
17 Alors ils se mirent à prier Jésus de s'éloigner de leur territoire.
18 Comme il montait dans la barque, l'homme qui avait été possédé le priait pour rester en sa compagnie.
19 Il ne le lui accorda pas, mais il lui dit : "Va chez toi, auprès des tiens, et rapporte-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde."
20 Il s'en alla donc et se mit à proclamer dans la Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui, et tout le monde était dans l'étonnement.
21 Lorsque Jésus eut traversé à nouveau en barque vers l'autre rive, une foule nombreuse se rassembla autour de lui, et il se tenait au bord de la mer.
22 Arrive alors un des chefs de synagogue, nommé Jaïre, qui, le voyant, tombe à ses pieds
23 et le prie avec instance : "Ma petite fille est à toute extrémité, viens lui imposer les mains pour qu'elle soit sauvée et qu'elle vive."
24 Il partit avec lui, et une foule nombreuse le suivait, qui le pressait de tous côtés.
25 Or, une femme atteinte d'un flux de sang depuis douze années,
26 qui avait beaucoup souffert du fait de nombreux médecins et avait dépensé tout son avoir sans aucun profit, mais allait plutôt de mal en pis,
27 avait entendu parler de Jésus ; venant par derrière dans la foule, elle toucha son manteau.
28 Car elle se disait : "Si je touche au moins ses vêtements, je serai sauvée."
29 Et aussitôt la source d'où elle perdait le sang fut tarie, et elle sentit dans son corps qu'elle était guérie de son infirmité.
30 Et aussitôt Jésus eut conscience de la force qui était sortie de lui, et s'étant retourné dans la foule, il disait : "Qui a touché mes vêtements ?"
31 Ses disciples lui disaient : "Tu vois la foule qui te presse de tous côtés, et tu dis : Qui m'a touché ?"
32 Et il regardait autour de lui pour voir celle qui avait fait cela.
33 Alors la femme, craintive et tremblante, sachant bien ce qui lui était arrivé, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité.
34 Et il lui dit : "Ma fille, ta foi t'a sauvée ; va en paix et sois guérie de ton infirmité."
35 Tandis qu'il parlait encore, arrivent de chez le chef de synagogue des gens qui disent : "Ta fille est morte ; pourquoi déranges-tu encore le Maître ?"
36 Mais Jésus, qui avait surpris la parole qu'on venait de prononcer, dit au chef de synagogue : "Sois sans crainte ; aie seulement la foi."
37 Et il ne laissa personne l'accompagner, si ce n'est Pierre, Jacques et Jean, le frère de Jacques.
38 Ils arrivent à la maison du chef de synagogue et il aperçoit du tumulte, des gens qui pleuraient et poussaient de grandes clameurs.
39 Étant entré, il leur dit : "Pourquoi ce tumulte et ces pleurs ? L'enfant n'est pas morte, mais elle dort."
40 Et ils se moquaient de lui. Mais les ayant tous mis dehors, il prend avec lui le père et la mère de l'enfant, ainsi que ceux qui l'accompagnaient, et il pénètre là ou était l'enfant.
41 Et prenant la main de l'enfant, il lui dit : "Talitha koum", ce qui se traduit : "Fillette, je te le dis, lève-toi !"
42 Aussitôt la fillette se leva et elle marchait, car elle avait douze ans. Et ils furent saisis aussitôt d'une grande stupeur.
43 Et il leur recommanda vivement que personne ne le sût et il dit de lui donner à manger.

6

1 Étant sorti de là, il se rend dans sa patrie, et ses disciples le suivent.
2 Le sabbat venu, il se mit à enseigner dans la synagogue, et le grand nombre en l'entendant étaient frappés et disaient : "D'où cela lui vient-il ? Et qu'est-ce que cette sagesse qui lui a été donnée et ces grands miracles qui se font par ses mains ?
3 Celui-là n'est-il pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joset, de Jude et de Simon ? Et ses soeurs ne sont-elles pas ici chez nous ?" Et ils étaient choqués à son sujet.
4 Et Jésus leur disait : "Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie, dans sa parenté et dans sa maison."
5 Et il ne pouvait faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il guérit quelques infirmes en leur imposant les mains.
6 Et il s'étonna de leur manque de foi. Il parcourait les villages à la ronde en enseignant.
7 Il appelle à lui les Douze et il se mit à les envoyer en mission deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs.
8 Et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route qu'un bâton seulement, ni pain, ni besace, ni menue monnaie pour la ceinture,
9 mais : "Allez chaussés de sandales et ne mettez pas deux tuniques."
10 Et il leur disait : "Où que vous entriez dans une maison, demeurez-y jusqu'à ce que vous partiez de là.
11 Et si un endroit ne vous accueille pas et qu'on ne vous écoute pas, sortez de là et secouez la poussière qui est sous vos pieds, en témoignage contre eux."
12 Étant partis, ils prêchèrent qu'on se repentît ;
13 et ils chassaient beaucoup de démons et faisaient des onctions d'huile à de nombreux infirmes et les guérissaient.
14 Le roi Hérode entendit parler de lui, car son nom était devenu célèbre, et l'on disait : "Jean le Baptiste est ressuscité d'entre les morts ; d'où les pouvoirs miraculeux qui se déploient en sa personne."
15 D'autres disaient : "C'est Élie." Et d'autres disaient : "C'est un prophète comme les autres prophètes."
16 Hérode donc, en ayant entendu parler, disait : "C'est Jean que j'ai fait décapiter, qui est ressuscité !"
17 En effet, c'était lui, Hérode, qui avait envoyé arrêter Jean et l'enchaîner en prison, à cause d'Hérodiade, la femme de Philippe son frère qu'il avait épousée.
18 Car Jean disait à Hérode : "Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère."
19 Quant à Hérodiade, elle était acharnée contre lui et voulait le tuer, mais elle ne le pouvait pas,
20 parce que Hérode craignait Jean, sachant que c'était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l'avait entendu, il était fort perplexe, et c'était avec plaisir qu'il l'écoutait.
21 Or vint un jour propice, quand Hérode, à l'anniversaire de sa naissance, fit un banquet pour les grands de sa cour, les officiers et les principaux personnages de la Galilée :
22 la fille de ladite Hérodiade entra et dansa, et elle plut à Hérode et aux convives. Alors le roi dit à la jeune fille : "Demande-moi ce que tu voudras, je te le donnerai."
23 Et il lui fit un serment : "Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu'à la moitié de mon royaume !"
24 Elle sortit et dit à sa mère : "Que vais-je demander ?" - "La tête de Jean le Baptiste", dit celle-ci.
25 Rentrant aussitôt en hâte auprès du roi, elle lui fit cette demande : "Je veux que tout de suite tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste."
26 Le roi fut très contristé, mais à cause de ses serments et des convives, il ne voulut pas lui manquer de parole.
27 Et aussitôt le roi envoya un garde en lui ordonnant d'apporter la tête de Jean.
28 Le garde s'en alla et le décapita dans la prison ; puis il apporta sa tête sur un plat et la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.
29 Les disciples de Jean, l'ayant appris, vinrent prendre son cadavre et le mirent dans un tombeau.
30 Les apôtres se réunissent auprès de Jésus, et ils lui rapportèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné.
31 Et il leur dit : "Venez vous-mêmes à l'écart, dans un lieu désert, et reposez-vous un peu." De fait, les arrivants et les partants étaient si nombreux que les apôtres n'avaient pas même le temps de manger.
32 Ils partirent donc dans la barque vers un lieu désert, à l'écart.
33 Les voyant s'éloigner, beaucoup comprirent, et de toutes les villes on accourut là-bas, à pied, et on les devança.
34 En débarquant, il vit une foule nombreuse et il en eut pitié, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger, et il se mit à les enseigner longuement.
35 L'heure étant déjà très avancée, ses disciples s'approchèrent et lui dirent : "L'endroit est désert et l'heure est déjà très avancée ;
36 renvoie-les afin qu'ils aillent dans les fermes et les villages d'alentour s'acheter de quoi manger."
37 Il leur répondit : "Donnez-leur vous-mêmes à manger." Ils lui disent : "Faudra-t-il que nous allions acheter des pains pour deux cents deniers, afin de leur donner à manger ?"
38 Il leur dit : "Combien de pains avez-vous ? Allez voir." S'en étant informés, ils disent : "Cinq, et deux poissons."
39 Alors il leur ordonna de les faire tous s'étendre par groupes de convives sur l'herbe verte.
40 Et ils s'allongèrent à terre par carrés de cent et de cinquante.
41 Prenant alors les cinq pains et les deux poissons, il leva les yeux au ciel, il bénit et rompit les pains, et il les donnait à ses disciples pour les leur servir. Il partagea aussi les deux poissons entre tous.
42 Tous mangèrent et furent rassasiés ;
43 et l'on emporta les morceaux, plein douze couffins avec les restes des poissons.
44 Et ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes.
45 Et aussitôt il obligea ses disciples à monter dans la barque et à le devancer sur l'autre rive vers Bethsaïde, pendant que lui-même renverrait la foule.
46 Et quand il les eut congédiés, il s'en alla dans la montagne pour prier.
47 Le soir venu, la barque était au milieu de la mer, et lui, seul, à terre.
48 Les voyant s'épuiser à ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit il vient vers eux en marchant sur la mer, et il allait les dépasser.
49 Ceux-ci, le voyant marcher sur la mer, crurent que c'était un fantôme et poussèrent des cris ;
50 car tous le virent et furent troublés. Mais lui aussitôt leur parla et leur dit : "Ayez confiance, c'est moi, soyez sans crainte."
51 Puis il monta auprès d'eux dans la barque et le vent tomba. Et ils étaient intérieurement au comble de la stupeur,
52 car ils n'avaient pas compris le miracle des pains, mais leur esprit était bouché.
53 Ayant achevé la traversée, ils touchèrent terre à Gennésaret et accostèrent.
54 Quand ils furent sortis de la barque, aussitôt des gens qui l'avaient reconnu
55 parcoururent toute cette région et se mirent à transporter les malades sur leurs grabats, là où l'on apprenait qu'il était.
56 Et en tout lieu où il pénétrait, villages, villes ou fermes, on mettait les malades sur les places et on le priait de les laisser toucher ne fût-ce que la frange de son manteau, et tous ceux qui le touchaient étaient sauvés.

7

1 Les Pharisiens et quelques scribes venus de Jérusalem se rassemblent auprès de lui,
2 et voyant quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c'est-à-dire non lavées -
3 les Pharisiens, en effet, et tous les Juifs ne mangent pas sans s'être lavé les bras jusqu'au coude, conformément à la tradition des anciens,
4 et ils ne mangent pas au retour de la place publique avant de s'être aspergés d'eau, et il y a beaucoup d'autres pratiques qu'ils observent par tradition : lavages de coupes, de cruches et de plats d'airain,
5 donc les Pharisiens et les scribes l'interrogent : "Pourquoi tes disciples ne se comportent-ils pas suivant la tradition des anciens, mais prennent-ils leur repas avec des mains impures ?"
6 Il leur dit : "Isaïe a bien prophétisé de vous, hypocrites, ainsi qu'il est écrit : Ce peuple m'honore des lèvres ; mais leur coeur est loin de moi.
7 Vain est le culte qu'ils me rendent, les doctrines qu'ils enseignent ne sont que préceptes humains.
8 Vous mettez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes."
9 Et il leur disait : "Vous annulez bel et bien le commandement de Dieu pour observer votre tradition.
10 En effet, Moïse a dit : Honore ton père et ta mère, et : Que celui qui maudit son père ou sa mère soit puni de mort.
11 Mais vous, vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Je déclare korbân (c'est-à-dire offrande sacrée) les biens dont j'aurais pu t'assister,
12 vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou pour sa mère
13 et vous annulez ainsi la parole de Dieu par la tradition que vous vous êtes transmise. Et vous faites bien d'autres choses du même genre."
14 Et ayant appelé de nouveau la foule près de lui, il leur disait : "Écoutez-moi tous et comprenez !
15 Il n'est rien d'extérieur à l'homme qui, pénétrant en lui, puisse le souiller, mais ce qui sort de l'homme, voilà ce qui souille l'homme.
16 Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende !"
17 Quand il fut entré dans la maison, à l'écart de la foule, ses disciples l'interrogeaient sur la parabole.
18 Et il leur dit : "Vous aussi, vous êtes à ce point sans intelligence ? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui pénètre du dehors dans l'homme ne peut le souiller,
19 parce que cela ne pénètre pas dans le coeur, mais dans le ventre, puis s'en va aux lieux d'aisance" (ainsi il déclarait purs tous les aliments).
20 Il disait : "Ce qui sort de l'homme, voilà ce qui souille l'homme.
21 Car c'est du dedans, du coeur des hommes, que sortent les desseins pervers : débauches, vols, meurtres,
22 adultères, cupidités, méchancetés, ruse, impudicité, envie, diffamation, orgueil, déraison.
23 Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l'homme."
24 Partant de là, il s'en alla dans le territoire de Tyr. Étant entré dans une maison, il ne voulait pas que personne le sût, mais il ne put rester ignoré.
25 Car aussitôt une femme, dont la petite fille avait un esprit impur, entendit parler de lui et vint se jeter à ses pieds.
26 Cette femme était grecque, syrophénicienne de naissance, et elle le priait d'expulser le démon hors de sa fille.
27 Et il lui disait : "Laisse d'abord les enfants se rassasier, car il ne sied pas de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens."
28 Mais elle de répliquer et de lui dire : "Oui, Seigneur ! et les petits chiens sous la table mangent les miettes des enfants !"
29 Alors il lui dit : "A cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille."
30 Elle retourna dans sa maison et trouva l'enfant étendue sur son lit et le démon parti.
31 S'en retournant du territoire de Tyr, il vint par Sidon vers la mer de Galilée, à travers le territoire de la Décapole.
32 Et on lui amène un sourd, qui de plus parlait difficilement, et on le prie de lui imposer la main.
33 Le prenant hors de la foule, à part, il lui mit ses doigts dans les oreilles et avec sa salive lui toucha la langue.
34 Puis, levant les yeux au ciel, il poussa un gémissement et lui dit : "Ephphatha", c'est-à-dire : "Ouvre-toi !"
35 Et ses oreilles s'ouvrirent et aussitôt le lien de sa langue se dénoua et il parlait correctement.
36 Et Jésus leur recommanda de ne dire la chose à personne ; mais plus il le leur recommandait, de plus belle ils la proclamaient.
37 Ils étaient frappés au-delà de toute mesure et disaient : "Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets."

8

1 En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une foule nombreuse et qu'ils n'avaient pas de quoi manger, il appela à lui ses disciples et leur dit :
2 "J'ai pitié de la foule, car voilà déjà trois jours qu'ils restent auprès de moi et ils n'ont pas de quoi manger.
3 Si je les renvoie à jeun chez eux, ils vont défaillir en route, et il y en a parmi eux qui sont venus de loin."
4 Ses disciples lui répondirent : "Où prendre de quoi rassasier de pains ces gens, ici, dans un désert ?"
5 Et il leur demandait : "Combien avez-vous de pains ?" - "Sept", dirent-ils.
6 Et il ordonne à la foule de s'étendre à terre ; et, prenant les sept pains, il rendit grâces, les rompit et il les donnait à ses disciples pour les servir, et ils les servirent à la foule.
7 Ils avaient encore quelques petits poissons ; après les avoir bénis, il dit de les servir aussi.
8 Ils mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta les restes des morceaux : sept corbeilles !
9 Or ils étaient environ quatre mille. Et il les renvoya ;
10 et aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples, il vint dans la région de Dalmanoutha.
11 Les Pharisiens sortirent et se mirent à discuter avec lui ; ils demandaient de lui un signe venant du ciel, pour le mettre à l'épreuve.
12 Gémissant en son esprit, il dit : "Qu'a cette génération à demander un signe ? En vérité, je vous le dis, il ne sera pas donné de signe à cette génération."
13 Et les laissant là, il s'embarqua de nouveau et partit pour l'autre rive.
14 Ils avaient oublié de prendre des pains et ils n'avaient qu'un pain avec eux dans la barque.
15 Or il leur faisait cette recommandation : "Ouvrez l'oeil et gardez-vous du levain des Pharisiens et du levain d'Hérode."
16 Et eux de faire entre eux cette réflexion, qu'ils n'ont pas de pains.
17 Le sachant, il leur dit : "Pourquoi faire cette réflexion, que vous n'avez pas de pains ? Vous ne comprenez pas encore et vous ne saisissez pas ? Avez-vous donc l'esprit bouché,
18 des yeux pour ne point voir et des oreilles pour ne point entendre ? Et ne vous rappelez-vous pas,
19 quand j'ai rompu les cinq pains pour les cinq mille hommes, combien de couffins pleins de morceaux vous avez emportés ?" Ils lui disent : "Douze" -
20 "Et lors des sept pour les quatre mille hommes, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous emportées ?" Et ils disent : "Sept."
21 Alors il leur dit : "Ne comprenez-vous pas encore ?"
22 Ils arrivent à Bethsaïde et on lui amène un aveugle, en le priant de le toucher.
23 Prenant l'aveugle par la main, il le fit sortir hors du village. Après lui avoir mis de la salive sur les yeux et lui avoir imposé les mains, il lui demandait : "Aperçois-tu quelque chose ?"
24 Et l'autre, qui commençait à voir, de répondre : "J'aperçois les gens, c'est comme si c'était des arbres que je les vois marcher."
25 Après cela, il mit de nouveau ses mains sur les yeux de l'aveugle, et celui-ci vit clair et fut rétabli, et il voyait tout nettement, de loin.
26 Et Jésus le renvoya chez lui, en lui disant : "N'entre même pas dans le village."
27 Jésus s'en alla avec ses disciples vers les villages de Césarée de Philippe, et en chemin il posait à ses disciples cette question : "Qui suis-je, au dire des gens ?"
28 Ils lui dirent : "Jean le Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres, un des prophètes." -
29 "Mais pour vous, leur demandait-il, qui suis-je ?" Pierre lui répond : "Tu es le Christ."
30 Alors il leur enjoignit de ne parler de lui à personne.
31 Et il commença de leur enseigner : "Le Fils de l'homme doit beaucoup souffrir, être rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, être tué et, après trois jours, ressusciter ;
32 et c'est ouvertement qu'il disait ces choses. Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner.
33 Mais lui, se retournant et voyant ses disciples, admonesta Pierre et dit : "Passe derrière moi, Satan ! car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes !"
34 Appelant à lui la foule en même temps que ses disciples, il leur dit : "Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.
35 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi et de l'Évangile la sauvera.
36 Que sert donc à l'homme de gagner le monde entier, s'il ruine sa propre vie ?
37 Et que peut donner l'homme en échange de sa propre vie ?
38 Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aussi rougira de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges."

9

1 Et il leur disait : "En vérité je vous le dis, il en est d'ici présents qui ne goûteront pas la mort avant d'avoir vu le Royaume de Dieu venu avec puissance."
2 Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean et les emmène seuls, à l'écart, sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux
3 et ses vêtements devinrent resplendissants, d'une telle blancheur qu'aucun foulon sur terre ne peut blanchir de la sorte.
4 Élie leur apparut avec Moïse et ils s'entretenaient avec Jésus.
5 Alors Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : "Rabbi, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie."
6 C'est qu'il ne savait que répondre, car ils étaient saisis de frayeur.
7 Et une nuée survint qui les prit sous son ombre, et une voix partit de la nuée : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le."
8 Soudain, regardant autour d'eux, ils ne virent plus personne, que Jésus seul avec eux.
9 Comme ils descendaient de la montagne, il leur ordonna de ne raconter à personne ce qu'ils avaient vu, si ce n'est quand le Fils de l'homme serait ressuscité d'entre les morts.
10 Ils gardèrent la recommandation, tout en se demandant entre eux ce que signifiait "ressusciter d'entre les morts."
11 Et ils lui posaient cette question : "Pourquoi les scribes disent-ils qu'Élie doit venir d'abord ?"
12 Il leur dit : "Oui, Élie doit venir d'abord et tout remettre en ordre. Et comment est-il écrit du Fils de l'homme qu'il doit beaucoup souffrir et être méprisé ?
13 Mais je vous le dis : Élie est bien déjà venu et ils l'ont traité à leur guise, comme il est écrit de lui."
14 En rejoignant les disciples, ils virent une foule nombreuse qui les entourait et des scribes qui discutaient avec eux.
15 Et aussitôt qu'elle l'aperçut, toute la foule fut très surprise et ils accoururent pour le saluer.
16 Et il leur demanda : "De quoi disputez-vous avec eux ?"
17 Quelqu'un de la foule lui dit : "Maître, je t'ai apporté mon fils qui a un esprit muet.
18 Quand il le saisit, il le jette à terre, et il écume, grince des dents et devient raide. Et j'ai dit à tes disciples de l'expulser et ils n'en ont pas été capables" -
19 "Engeance incrédule, leur répond-il, jusques à quand serai-je auprès de vous ? Jusques à quand vous supporterai-je ? Apportez-le-moi."
20 Et ils le lui apportèrent. Sitôt qu'il vit Jésus, l'esprit secoua violemment l'enfant qui tomba à terre et il s'y roulait en écumant.
21 Et Jésus demanda au père : "Combien de temps y a-t-il que cela lui arrive ?" - "Depuis son enfance, dit-il ;
22 et souvent il l'a jeté soit dans le feu soit dans l'eau pour le faire périr. Mais si tu peux quelque chose, viens à notre aide, par pitié pour nous." -
23 "Si tu peux !... reprit Jésus ; tout est possible à celui qui croit."
24 Aussitôt le père de l'enfant de s'écrier : "Je crois ! Viens en aide à mon peu de foi !"
25 Jésus, voyant qu'une foule affluait, menaça l'esprit impur en lui disant : "Esprit muet et sourd, je te l'ordonne, sors de lui et n'y rentre plus."
26 Après avoir crié et l'avoir violemment secoué, il sortit, et l'enfant devint comme mort, si bien que la plupart disaient : "Il a trépassé !"
27 Mais Jésus, le prenant par la main, le releva et il se tint debout.
28 Quand il fut rentré à la maison, ses disciples lui demandaient dans le privé : "Pourquoi nous autres, n'avons-nous pu l'expulser ?"
29 Il leur dit : "Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière."
30 Étant partis de là, ils faisaient route à travers la Galilée et il ne voulait pas qu'on le sût.
31 Car il instruisait ses disciples et il leur disait : "Le Fils de l'homme est livré aux mains des hommes et ils le tueront, et quand il aura été tué, après trois jours il ressuscitera."
32 Mais ils ne comprenaient pas cette parole et ils craignaient de l'interroger.
33 Ils vinrent à Capharnaüm ; et, une fois à la maison, il leur demandait : "De quoi discutiez-vous en chemin ?"
34 Eux se taisaient, car en chemin ils avaient discuté entre eux qui était le plus grand.
35 Alors, s'étant assis, il appela les Douze et leur dit : "Si quelqu'un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous."
36 Puis, prenant un petit enfant, il le plaça au milieu d'eux et, l'ayant embrassé, il leur dit :
37 "Quiconque accueille un petit enfant comme celui-ci à cause de mon nom, c'est moi qu'il accueille ; et quiconque m'accueille, ce n'est pas moi qu'il accueille, mais Celui qui m'a envoyé."
38 Jean lui dit : "Maître, nous avons vu quelqu'un expulser des démons en ton nom, quelqu'un qui ne nous suit pas, et nous voulions l'empêcher, parce qu'il ne nous suivait pas."
39 Mais Jésus dit : "Ne l'en empêchez pas, car il n'est personne qui puisse faire un miracle en invoquant mon nom et sitôt après parler mal de moi.
40 Qui n'est pas contre nous est pour nous."
41 "Quiconque vous donnera à boire un verre d'eau pour ce motif que vous êtes au Christ, en vérité, je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense.
42 "Mais si quelqu'un doit scandaliser l'un de ces petits qui croient, il serait mieux pour lui de se voir passer autour du cou une de ces meules que tournent les ânes et d'être jeté à la mer.
43 Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la : mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas.
44
45 Et si ton pied est pour toi une occasion de péché, coupe-le : mieux vaut pour toi entrer estropié dans la Vie que d'être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne.
46
47 Et si ton oeil est pour toi une occasion de péché, arrache-le : mieux vaut pour toi entrer borgne dans le Royaume de Dieu que d'être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne
48 où leur ver ne meurt point et où le feu ne s'éteint point.
49 Car tous seront salés par le feu.
50 C'est une bonne chose que le sel ; mais si le sel devient insipide, avec quoi l'assaisonnerez-vous ? Ayez du sel en vous-mêmes et vivez en paix les uns avec les autres."

10

1 Partant de là, il vient dans le territoire de la Judée et au-delà du Jourdain, et de nouveau les foules se rassemblent auprès de lui et, selon sa coutume, de nouveau il les enseignait.
2 S'approchant, des Pharisiens lui demandaient : "Est-il permis à un mari de répudier sa femme ?" C'était pour le mettre à l'épreuve.
3 Il leur répondit : "Qu'est-ce que Moïse vous a prescrit ?" -
4 "Moïse, dirent-ils, a permis de rédiger un acte de divorce et de répudier."
5 Alors Jésus leur dit : "C'est en raison de votre dureté de coeur qu'il a écrit pour vous cette prescription.
6 Mais dès l'origine de la création Il les fit homme et femme.
7 Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère,
8 et les deux ne feront qu'une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair.
9 Eh bien ! ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer."
10 Rentrés à la maison, les disciples l'interrogeaient de nouveau sur ce point.
11 Et il leur dit : "Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère à son égard ;
12 et si une femme répudie son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère."
13 On lui présentait des petits enfants pour qu'il les touchât, mais les disciples les rabrouèrent.
14 Ce que voyant, Jésus se fâcha et leur dit : "Laissez les petits enfants venir à moi ; ne les empêchez pas, car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu.
15 En vérité je vous le dis : quiconque n'accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant, n'y entrera pas."
16 Puis il les embrassa et les bénit en leur imposant les mains.
17 Il se mettait en route quand un homme accourut et, s'agenouillant devant lui, il l'interrogeait : "Bon maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ?"
18 Jésus lui dit : "Pourquoi m'appelles-tu bon ? Nul n'est bon que Dieu seul.
19 Tu connais les commandements : Ne tue pas, ne commets pas d'adultère, ne vole pas, ne porte pas de faux témoignage, ne fais pas de tort, honore ton père et ta mère."
20 - "Maître, lui dit-il, tout cela, je l'ai observé dès ma jeunesse."
21 Alors Jésus fixa sur lui son regard et l'aima. Et il lui dit : "Une seule chose te manque : va, ce que tu as, vends-le et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; puis, viens, suis-moi."
22 Mais lui, à ces mots, s'assombrit et il s'en alla contristé, car il avait de grands biens.
23 Alors Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : "Comme il sera difficile à ceux qui ont des richesses d'entrer dans le Royaume de Dieu !"
24 Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Mais Jésus reprit et leur dit : "Mes enfants, comme il est difficile d'entrer dans le Royaume de Dieu !
25 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou de l'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu !"
26 Ils restèrent interdits à l'excès et se disaient les uns aux autres : "Et qui peut être sauvé ?"
27 Fixant sur eux son regard, Jésus dit : "Pour les hommes, impossible, mais non pour Dieu : car tout est possible pour Dieu."
28 Pierre se mit à lui dire : "Voici que nous, nous avons tout laissé et nous t'avons suivi."
29 Jésus déclara : "En vérité, je vous le dis, nul n'aura laissé maison, frères, soeurs, mère, père, enfants ou champs à cause de moi et à cause de l'Évangile,
30 qui ne reçoive le centuple dès maintenant, au temps présent, en maisons, frères, soeurs, mères, enfants et champs, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle.
31 Beaucoup de premiers seront derniers et les derniers seront premiers."
32 Ils étaient en route, montant à Jérusalem ; et Jésus marchait devant eux, et ils étaient dans la stupeur, et ceux qui suivaient étaient effrayés. Prenant de nouveau les Douze avec lui, il se mit à leur dire ce qui allait lui arriver :
33 "Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort et le livreront aux païens,
34 ils le bafoueront, cracheront sur lui, le flagelleront et le tueront, et après trois jours il ressuscitera."
35 Jacques et Jean, les fils de Zébédée, avancent vers lui et lui disent : "Maître, nous voulons que tu fasses pour nous ce que nous allons te demander."
36 Il leur dit : "Que voulez-vous que je fasse pour vous ?" -
37 "Accorde-nous, lui dirent-ils, de siéger, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ta gloire."
38 Jésus leur dit : "Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire et être baptisés du baptême dont je vais être baptisé ?"
39 Ils lui dirent : "Nous le pouvons." Jésus leur dit : "La coupe que je vais boire, vous la boirez, et le baptême dont je vais être baptisé, vous en serez baptisés ;
40 quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder, mais c'est pour ceux à qui cela a été destiné."
41 Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s'indigner contre Jacques et Jean.
42 Les ayant appelés près de lui, Jésus leur dit : "Vous savez que ceux qu'on regarde comme les chefs des nations dominent sur elles en maîtres et que les grands leur font sentir leur pouvoir.
43 Il ne doit pas en être ainsi parmi vous : au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur,
44 et celui qui voudra être le premier parmi vous, sera l'esclave de tous.
45 Aussi bien, le Fils de l'homme lui-même n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude."
46 Ils arrivent à Jéricho. Et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule considérable, le fils de Timée (Bartimée), un mendiant aveugle, était assis au bord du chemin.
47 Quand il apprit que c'était Jésus le Nazarénien, il se mit à crier : "Fils de David, Jésus, aie pitié de moi !"
48 Et beaucoup le rabrouaient pour lui imposer silence, mais lui criait de plus belle : "Fils de David, aie pitié de moi !"
49 Jésus s'arrêta et dit : "Appelez-le." On appelle l'aveugle en lui disant : "Aie confiance ! lève-toi, il t'appelle."
50 Et lui, rejetant son manteau, bondit et vint à Jésus.
51 Alors Jésus lui adressa la parole : "Que veux-tu que je fasse pour toi ?" L'aveugle lui répondit : "Rabbouni, que je recouvre la vue !"
52 Jésus lui dit : "Va, ta foi t'a sauvé." Et aussitôt il recouvra la vue et il cheminait à sa suite.

11

1 Quand ils approchent de Jérusalem, en vue de Bethphagé et de Béthanie, près du mont des Oliviers, il envoie deux de ses disciples,
2 en leur disant : "Allez au village qui est en face de vous, et aussitôt, en y pénétrant, vous trouverez, à l'attache, un ânon que personne au monde n'a encore monté. Détachez-le et amenez-le.
3 Et si quelqu'un vous dit : "Que faites-vous là ?" Dites : "Le Seigneur en a besoin et aussitôt il va le renvoyer ici.""
4 Ils partirent et trouvèrent un ânon à l'attache près d'une porte, dehors, sur la rue, et ils le détachent.
5 Quelques-uns de ceux qui se tenaient là leur dirent : "Qu'avez-vous à détacher cet ânon ?"
6 Ils dirent comme Jésus leur avait dit, et on les laissa faire.
7 Ils amènent l'ânon à Jésus et ils mettent sur lui leurs manteaux et il s'assit dessus.
8 Et beaucoup de gens étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d'autres, des jonchées de verdure qu'ils coupaient dans les champs.
9 Et ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient : "Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
10 Béni soit le Royaume qui vient, de notre père David ! Hosanna au plus haut des cieux !"
11 Il entra à Jérusalem dans le Temple et, après avoir tout regardé autour de lui, comme il était déjà tard, il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze.
12 Le lendemain, comme ils étaient sortis de Béthanie, il eut faim.
13 Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s'il y trouverait quelque fruit, mais s'en étant approché, il ne trouva rien que des feuilles : car ce n'était pas la saison des figues.
14 S'adressant au figuier, il lui dit : "Que jamais plus personne ne mange de tes fruits !" Et ses disciples l'entendaient.
15 Ils arrivent à Jérusalem. Étant entré dans le Temple, il se mit à chasser les vendeurs et les acheteurs qui s'y trouvaient : il culbuta les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes,
16 et il ne laissait personne transporter d'objet à travers le Temple.
17 Et il les enseignait et leur disait : "N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands !"
18 Cela vint aux oreilles des grands prêtres et des scribes et ils cherchaient comment le faire périr ; car ils le craignaient, parce que tout le peuple était ravi de son enseignement.
19 Le soir venu, il s'en allait hors de la ville.
20 Passant au matin, ils virent le figuier desséché jusqu'aux racines.
21 Et Pierre, se ressouvenant, lui dit : "Rabbi, regarde : le figuier que tu as maudit est desséché."
22 En réponse, Jésus leur dit : "Ayez foi en Dieu.
23 En vérité je vous le dis, si quelqu'un dit à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", et s'il n'hésite pas dans son coeur, mais croit que ce qu'il dit va arriver, cela lui sera accordé.
24 C'est pourquoi je vous dis : tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et cela vous sera accordé.
25 Et quand vous êtes debout en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, remettez-lui, afin que votre Père qui est aux cieux vous remette aussi vos offenses.
26
27 Ils viennent de nouveau à Jérusalem. Et tandis qu'il circule dans le Temple, les grands prêtres, les scribes et les anciens viennent à lui
28 et ils lui disaient : "Par quelle autorité fais-tu cela ? ou qui t'a donné cette autorité pour le faire ?"
29 Jésus leur dit : "Je vous poserai une seule question. Répondez-moi et je vous dirai par quelle autorité je fais cela.
30 Le baptême de Jean était-il du Ciel ou des hommes ? Répondez-moi."
31 Or ils se faisaient par-devers eux ce raisonnement : "Si nous disons : "Du Ciel", il dira : "Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ?"
32 Mais allons-nous dire : "Des hommes" ?" Ils craignaient la foule car tous tenaient que Jean avait été réellement un prophète.
33 Et ils font à Jésus cette réponse : "Nous ne savons pas." Et Jésus leur dit : "Moi non plus, je ne vous dis pas par quelle autorité je fais cela."

12

1 Il se mit à leur parler en paraboles : "Un homme planta une vigne, l'entoura d'une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.
2 Il envoya un serviteur aux vignerons, le moment venu, pour recevoir d'eux une part des fruits de la vigne.
3 Mais ils se saisirent de lui, le battirent et le renvoyèrent les mains vides.
4 De nouveau, il leur envoya un autre serviteur : celui-là aussi, ils le frappèrent à la tête et le couvrirent d'outrages.
5 Et il en envoya un autre : celui-là, ils le tuèrent ; puis beaucoup d'autres : ils battirent les uns, tuèrent les autres.
6 Il lui restait encore quelqu'un, un fils bien-aimé ; il le leur envoya le dernier, en se disant : "Ils respecteront mon fils."
7 Mais ces vignerons se dirent entre eux : "Celui-ci est l'héritier ; venez, tuons-le, et l'héritage sera à nous."
8 Et le saisissant, ils le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne.
9 Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons et donnera la vigne à d'autres.
10 Et n'avez-vous pas lu cette Écriture : La pierre qu'avaient rejetée les bâtisseurs, c'est elle qui est devenue pierre de faîte ;
11 c'est là l'oeuvre du Seigneur et elle est admirable à nos yeux ?"
12 Ils cherchaient à l'arrêter, mais ils eurent peur de la foule. Ils avaient bien compris, en effet, que c'était pour eux qu'il avait dit la parabole. Et le laissant, ils s'en allèrent.
13 Ils lui envoient alors quelques-uns des Pharisiens et des Hérodiens pour le prendre au piège dans sa parole.
14 Ils viennent et lui disent : "Maître, nous savons que tu es véridique et que tu ne te préoccupes pas de qui que ce soit ; car tu ne regardes pas au rang des personnes, mais tu enseignes en toute vérité la voie de Dieu. Est-il permis ou non de payer l'impôt à César ? Devons-nous payer, oui ou non ?"
15 Mais lui, sachant leur hypocrisie, leur dit : "Pourquoi me tendez-vous un piège ? Apportez-moi un denier, que je le voie."
16 Ils en apportèrent un et il leur dit : "De qui est l'effigie que voici ? Et l'inscription ?" Ils lui dirent : "De César."
17 Alors Jésus leur dit : "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu." Et ils étaient fort surpris à son sujet.
18 Alors viennent à lui des Sadducéens - de ces gens qui disent qu'il n'y a pas de résurrection - et ils l'interrogeaient en disant :
19 "Maître, Moïse a écrit pour nous : "Si quelqu'un a un frère qui meurt en laissant une femme sans enfant, que ce frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère."
20 Il y avait sept frères. Le premier prit femme et mourut sans laisser de postérité.
21 Le second prit la femme et mourut aussi sans laisser de postérité, et de même le troisième ;
22 et aucun des sept ne laissa de postérité. Après eux tous, la femme aussi mourut.
23 A la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme ? Car les sept l'auront eue pour femme."
24 Jésus leur dit : "N'êtes-vous pas dans l'erreur, en ne connaissant ni les Écritures ni la puissance de Dieu ?
25 Car, lorsqu'on ressuscite d'entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux.
26 Quant au fait que les morts ressuscitent, n'avez-vous pas lu dans le Livre de Moïse, au passage du Buisson, comment Dieu lui a dit : Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ?
27 Il n'est pas un Dieu de morts, mais de vivants. Vous êtes grandement dans l'erreur !"
28 Un scribe qui les avait entendus discuter, voyant qu'il leur avait bien répondu, s'avança et lui demanda : "Quel est le premier de tous les commandements ?"
29 Jésus répondit : "Le premier c'est : Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur,
30 et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.
31 Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux-là."
32 Le scribe lui dit : "Fort bien, Maître, tu as eu raison de dire qu' Il est unique et qu'il n'y en a pas d'autre que Lui ;
33 l'aimer de tout son coeur, de toute son intelligence et de toute sa force, et aimer le prochain comme soi-même, vaut mieux que tous les holocaustes et tous les sacrifices."
34 Jésus, voyant qu'il avait fait une remarque pleine de sens, lui dit : "Tu n'es pas loin du Royaume de Dieu." Et nul n'osait plus l'interroger.
35 Prenant la parole, Jésus disait en enseignant dans le Temple : "Comment les scribes peuvent-ils dire que le Christ est fils de David ?
36 C'est David lui-même qui a dit par l'Esprit Saint : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Siège à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis dessous tes pieds.
37 David en personne l'appelle Seigneur ; comment alors peut-il être son fils ?" Et la foule nombreuse l'écoutait avec plaisir.
38 Il disait encore dans son enseignement : "Gardez-vous des scribes qui se plaisent à circuler en longues robes, à recevoir les salutations sur les places publiques,
39 à occuper les premiers sièges dans les synagogues et les premiers divans dans les festins,
40 qui dévorent les biens des veuves, et affectent de faire de longues prières. Ils subiront, ceux-là, une condamnation plus sévère."
41 S'étant assis face au Trésor, il regardait la foule mettre de la petite monnaie dans le Trésor, et beaucoup de riches en mettaient abondamment.
42 Survint une veuve pauvre qui y mit deux piécettes, soit un quart d'as.
43 Alors il appela à lui ses disciples et leur dit : "En vérité, je vous le dis, cette veuve, qui est pauvre, a mis plus que tous ceux qui mettent dans le Trésor.
44 Car tous ont mis de leur superflu, mais elle, de son indigence, a mis tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre."

13

1 Comme il s'en allait hors du Temple, un de ses disciples lui dit : "Maître, regarde, quelles pierres ! quelles constructions !"
2 Et Jésus lui dit : "Tu vois ces grandes constructions ? Il n'en restera pas pierre sur pierre qui ne soit jetée bas."
3 Et comme il était assis sur le mont des Oliviers en face du Temple, Pierre, Jacques, Jean et André l'interrogeaient en particulier :
4 "Dis-nous quand cela aura lieu et quel sera le signe que tout cela va finir ?"
5 Alors Jésus se mit à leur dire : "Prenez garde qu'on ne vous abuse.
6 Il en viendra beaucoup sous mon nom, qui diront : "C'est moi", et ils abuseront bien des gens.
7 Lorsque vous entendrez parler de guerres et de rumeurs de guerres, ne vous alarmez pas : il faut que cela arrive, mais ce ne sera pas encore la fin.
8 On se dressera, en effet, nation contre nation et royaume contre royaume. Il y aura par endroits des tremblements de terre, il y aura des famines. Ce sera le commencement des douleurs de l'enfantement.
9 "Soyez sur vos gardes. On vous livrera aux sanhédrins, vous serez battus de verges dans les synagogues et vous comparaîtrez devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi, pour rendre témoignage en face d'eux.
10 Il faut d'abord que l'Évangile soit proclamé à toutes les nations.
11 "Et quand on vous emmènera pour vous livrer, ne vous préoccupez pas de ce que vous direz, mais dites ce qui vous sera donné sur le moment : car ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit Saint.
12 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mourir.
13 Et vous serez haïs de tous à cause de mon nom, mais celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé.
14 "Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation installée là où elle ne doit pas être (que le lecteur comprenne !), alors que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes,
15 que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas pour rentrer dans sa maison et prendre ses affaires ;
16 et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau !
17 Malheur à celles qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !
18 Priez pour que cela ne tombe pas en hiver.
19 Car en ces jours-là il y aura une tribulation telle qu'il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement de la création qu'a créée Dieu jusqu'à ce jour, et qu'il n'y en aura jamais plus.
20 Et si le Seigneur n'avait abrégé ces jours, nul n'aurait eu la vie sauve ; mais à cause des élus qu'il a choisis, il a abrégé ces jours.
21 Alors si quelqu'un vous dit : "Voici : le Christ est ici !", "Voici : il est là !", n'en croyez rien.
22 Il surgira, en effet, des faux Christs et des faux prophètes qui opéreront des signes et des prodiges pour abuser, s'il était possible, les élus.
23 Pour vous, soyez en garde : je vous ai prévenus de tout.
24 "Mais en ces jours-là, après cette tribulation, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière,
25 les étoiles se mettront à tomber du ciel et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées.
26 Et alors on verra le Fils de l'homme venant dans des nuées avec grande puissance et gloire.
27 Et alors il enverra les anges pour rassembler ses élus, des quatre vents, de l'extrémité de la terre à l'extrémité du ciel.
28 "Du figuier apprenez cette parabole. Dès que sa ramure devient flexible et que ses feuilles poussent, vous comprenez que l'été est proche.
29 Ainsi vous, lorsque vous verrez cela arriver, comprenez qu'Il est proche, aux portes.
30 En vérité je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout cela ne soit arrivé.
31 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
32 "Quant à la date de ce jour, ou à l'heure, personne ne les connaît, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, personne que le Père.
33 "Soyez sur vos gardes, veillez, car vous ne savez pas quand ce sera le moment.
34 Il en sera comme d'un homme parti en voyage : il a quitté sa maison, donné pouvoir à ses serviteurs, à chacun sa tâche, et au portier il a recommandé de veiller.
35 Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison va venir, le soir, à minuit, au chant du coq ou le matin,
36 de peur que, venant à l'improviste, il ne vous trouve endormis.
37 Et ce que je vous dis à vous, je le dis à tous : veillez !"

14

1 La Pâque et les Azymes allaient avoir lieu dans deux jours, et les grands prêtres et les scribes cherchaient comment arrêter Jésus par ruse pour le tuer.
2 Car ils se disaient : "Pas en pleine fête, de peur qu'il n'y ait du tumulte parmi le peuple."
3 Comme il se trouvait à Béthanie, chez Simon le lépreux, alors qu'il était à table, une femme vint, avec un flacon d'albâtre contenant un nard pur de grand prix. Brisant le flacon, elle le lui versa sur la tête.
4 Or il y en eut qui s'indignèrent entre eux : "A quoi bon ce gaspillage de parfum ?
5 Ce parfum pouvait être vendu plus de trois cents deniers et donné aux pauvres." Et ils la rudoyaient.
6 Mais Jésus dit : "Laissez-la ; pourquoi la tracassez-vous ? C'est une bonne oeuvre qu'elle a accomplie sur moi.
7 Les pauvres, en effet, vous les aurez toujours avec vous et, quand vous le voudrez, vous pourrez leur faire du bien, mais moi, vous ne m'aurez pas toujours.
8 Elle a fait ce qui était en son pouvoir : d'avance elle a parfumé mon corps pour l'ensevelissement.
9 En vérité, je vous le dis, partout où sera proclamé l'Évangile, au monde entier, on redira aussi, à sa mémoire, ce qu'elle vient de faire."
10 Judas Iscarioth, l'un des Douze, s'en alla auprès des grands prêtres pour le leur livrer.
11 A cette nouvelle ils se réjouirent et ils promirent de lui donner de l'argent. Et il cherchait une occasion favorable pour le livrer.
12 Le premier jour des Azymes, où l'on immolait la Pâque, ses disciples lui disent : "Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ?"
13 Il envoie alors deux de ses disciples, en leur disant : "Allez à la ville ; vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau. Suivez-le,
14 et là où il entrera, dites au propriétaire : "Le Maître te fait dire : Où est ma salle, où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ?"
15 Et il vous montrera, à l'étage, une grande pièce garnie de coussins, toute prête ; faites-y pour nous les préparatifs."
16 Les disciples partirent et vinrent à la ville, et ils trouvèrent comme il leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.
17 Le soir venu, il arrive avec les Douze.
18 Et tandis qu'ils étaient à table et qu'ils mangeaient, Jésus dit : "En vérité, je vous le dis, l'un de vous me livrera, un qui mange avec moi."
19 Ils devinrent tout tristes et se mirent à lui dire l'un après l'autre : "Serait-ce moi ?"
20 Il leur dit : "C'est l'un des Douze, qui plonge avec moi la main dans le même plat.
21 Oui, le Fils de l'homme s'en va selon qu'il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme-là par qui le Fils de l'homme est livré ! Mieux eût valu pour cet homme-là de ne pas naître !"
22 Et tandis qu'ils mangeaient, il prit du pain, le bénit, le rompit et le leur donna en disant : "Prenez, ceci est mon corps."
23 Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna, et ils en burent tous.
24 Et il leur dit : "Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude.
25 En vérité, je vous le dis, je ne boirai plus du produit de la vigne jusqu'au jour où je boirai le vin nouveau dans le Royaume de Dieu."
26 Après le chant des psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers.
27 Et Jésus leur dit : "Tous vous allez succomber, car il est écrit : Je frapperai le pasteur et les brebis seront dispersées.
28 Mais après ma résurrection, je vous précéderai en Galilée."
29 Pierre lui dit : "Même si tous succombent, du moins pas moi !"
30 Jésus lui dit : "En vérité, je te le dis : toi, aujourd'hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu m'auras renié trois fois."
31 Mais lui reprenait de plus belle : "Dussé-je mourir avec toi, non, je ne te renierai pas." Et tous disaient de même.
32 Ils parviennent à un domaine du nom de Gethsémani, et il dit à ses disciples : "Restez ici tandis que je prierai."
33 Puis il prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à ressentir effroi et angoisse.
34 Et il leur dit : "Mon âme est triste à en mourir ; demeurez ici et veillez."
35 Étant allé un peu plus loin, il tombait à terre, et il priait pour que, s'il était possible, cette heure passât loin de lui.
36 Et il disait : "Abba (Père) ! tout t'est possible : éloigne de moi cette coupe ; pourtant, pas ce que je veux, mais ce que tu veux !"
37 Il vient et les trouve en train de dormir ; et il dit à Pierre : "Simon, tu dors ? Tu n'as pas eu la force de veiller une heure ?
38 Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation : l'esprit est ardent, mais la chair est faible."
39 Puis il s'en alla de nouveau et pria, en disant les mêmes paroles.
40 De nouveau il vint et les trouva endormis, car leurs yeux étaient alourdis ; et ils ne savaient que lui répondre.
41 Une troisième fois il vient et leur dit : "Désormais vous pouvez dormir et vous reposer. C'en est fait. L'heure est venue : voici que le Fils de l'homme va être livré aux mains des pécheurs.
42 Levez-vous ! Allons ! Voici que celui qui me livre est tout proche."
43 Et aussitôt, comme il parlait encore, survient Judas, l'un des Douze, et avec lui une bande armée de glaives et de bâtons, venant de la part des grands prêtres, des scribes et des anciens.
44 Or, le traître leur avait donné ce signe convenu : "Celui à qui je donnerai un baiser, c'est lui ; arrêtez-le et emmenez-le sous bonne garde."
45 Et aussitôt arrivé, il s'approcha de lui en disant : "Rabbi", et il lui donna un baiser.
46 Les autres mirent la main sur lui et l'arrêtèrent.
47 Alors l'un des assistants, dégainant son glaive, frappa le serviteur du Grand Prêtre et lui enleva l'oreille.
48 S'adressant à eux, Jésus leur dit : "Suis-je un brigand, que vous vous soyez mis en campagne avec des glaives et des bâtons pour me saisir !
49 Chaque jour j'étais auprès de vous dans le Temple, à enseigner, et vous ne m'avez pas arrêté. Mais c'est pour que les Écritures s'accomplissent."
50 Et, l'abandonnant, ils prirent tous la fuite.
51 Un jeune homme le suivait, n'ayant pour tout vêtement qu'un drap, et on le saisit ;
52 mais lui, lâchant le drap, s'enfuit tout nu.
53 Ils emmenèrent Jésus chez le Grand Prêtre, et tous les grands prêtres, les anciens et les scribes se rassemblent.
54 Pierre l'avait suivi de loin jusqu'à l'intérieur du palais du Grand Prêtre et, assis avec les valets, il se chauffait à la flambée.
55 Or, les grands prêtres et tout le Sanhédrin cherchaient un témoignage contre Jésus pour le faire mourir et ils n'en trouvaient pas.
56 Car plusieurs déposaient faussement contre lui et leurs témoignages ne concordaient pas.
57 Quelques-uns se levèrent pour porter contre lui ce faux témoignage :
58 "Nous l'avons entendu qui disait : Je détruirai ce Sanctuaire fait de main d'homme et en trois jours j'en rebâtirai un autre qui ne sera pas fait de main d'homme."
59 Et sur cela même leurs dépositions n'étaient pas d'accord.
60 Se levant alors au milieu, le Grand Prêtre interrogea Jésus : "Tu ne réponds rien ? Qu'est-ce que ces gens attestent contre toi ?"
61 Mais lui se taisait et ne répondit rien. De nouveau le Grand Prêtre l'interrogeait, et il lui dit : "Tu es le Christ, le Fils du Béni ?" -
62 "Je le suis, dit Jésus, et vous verrez le Fils de l'homme siégeant à la droite de la Puissance et venant avec les nuées du ciel."
63 Alors le Grand Prêtre déchira ses tuniques et dit : "Qu'avons-nous encore besoin de témoins ?
64 Vous avez entendu le blasphème ; que vous en semble ?" Tous prononcèrent qu'il était passible de mort.
65 Et quelques-uns se mirent à lui cracher au visage, à le gifler et à lui dire : "Fais le prophète !" Et les valets le bourrèrent de coups.
66 Comme Pierre était en bas dans la cour, arrive une des servantes du Grand Prêtre.
67 Voyant Pierre qui se chauffait, elle le dévisagea et dit : "Toi aussi, tu étais avec le Nazarénien Jésus."
68 Mais lui nia en disant : "Je ne sais pas, je ne comprends pas ce que tu dis." Puis il se retira dehors vers le vestibule et un coq chanta.
69 La servante, l'ayant vu, recommença à dire aux assistants : "Celui-là en est !"
70 Mais de nouveau il niait. Peu après, à leur tour, les assistants disaient à Pierre : "Vraiment tu en es ; et d'ailleurs tu es Galiléen."
71 Mais il se mit à jurer avec force imprécations : "Je ne connais pas cet homme dont vous parlez."
72 Et aussitôt, pour la seconde fois, un coq chanta. Et Pierre se ressouvint de la parole que Jésus lui avait dite : "Avant que le coq chante deux fois, tu m'auras renié trois fois." Et il éclata en sanglots.

15

1 Et aussitôt, le matin, les grands prêtres préparèrent un conseil avec les anciens, les scribes, et tout le Sanhédrin ; puis, après avoir ligoté Jésus, ils l'emmenèrent et le livrèrent à Pilate.
2 Pilate l'interrogea : "Tu es le roi des Juifs ?" Jésus lui répond : "Tu le dis."
3 Et les grands prêtres multipliaient contre lui les accusations.
4 Et Pilate de l'interroger à nouveau : "Tu ne réponds rien ? Vois tout ce dont ils t'accusent !"
5 Mais Jésus ne répondit plus rien, si bien que Pilate était étonné.
6 A chaque Fête, il leur relâchait un prisonnier, celui qu'ils demandaient.
7 Or, il y avait en prison le nommé Barabbas, arrêté avec les émeutiers qui avaient commis un meurtre dans la sédition.
8 La foule étant montée se mit à demander la grâce accoutumée.
9 Pilate leur répondit : "Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs ?"
10 Il se rendait bien compte que c'était par jalousie que les grands prêtres l'avaient livré.
11 Cependant, les grands prêtres excitèrent la foule à demander qu'il leur relâchât plutôt Barabbas.
12 Pilate, prenant de nouveau la parole, leur disait : "Que ferai-je donc de celui que vous appelez le roi des Juifs ?"
13 Mais eux crièrent de nouveau : "Crucifie-le !"
14 Et Pilate de leur dire : "Qu'a-t-il donc fait de mal ?" Mais ils n'en crièrent que plus fort : "Crucifie-le !"
15 Pilate alors, voulant contenter la foule, leur relâcha Barabbas et, après avoir fait flageller Jésus, il le livra pour être crucifié.
16 Les soldats l'emmenèrent à l'intérieur du palais, qui est le Prétoire, et ils convoquent toute la cohorte.
17 Ils le revêtent de pourpre, puis, ayant tressé une couronne d'épines, ils la lui mettent.
18 Et ils se mirent à le saluer : "Salut, roi des Juifs !"
19 Et ils lui frappaient la tête avec un roseau et ils lui crachaient dessus, et ils ployaient le genou devant lui pour lui rendre hommage.
20 Puis, quand ils se furent moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre et lui remirent ses vêtements. Ils le mènent dehors afin de le crucifier.
21 Et ils requièrent, pour porter sa croix, Simon de Cyrène, le père d'Alexandre et de Rufus, qui passait par là, revenant des champs.
22 Et ils amènent Jésus au lieu dit Golgotha, ce qui se traduit lieu du Crâne.
23 Et ils lui donnaient du vin parfumé de myrrhe, mais il n'en prit pas.
24 Puis ils le crucifient et se partagent ses vêtements en tirant au sort ce qui reviendrait à chacun.
25 C'était la troisième heure quand ils le crucifièrent.
26 L'inscription qui indiquait le motif de sa condamnation était libellée : "Le roi des Juifs."
27 Et avec lui ils crucifient deux brigands, l'un à sa droite, l'autre à sa gauche.
28
29 Les passants l'injuriaient en hochant la tête et disant : "Hé ! toi qui détruis le Sanctuaire et le rebâtis en trois jours,
30 sauve-toi toi-même en descendant de la croix !"
31 Pareillement les grands prêtres se gaussaient entre eux avec les scribes et disaient : "Il en a sauvé d'autres et il ne peut se sauver lui-même !
32 Que le Christ, le Roi d'Israël, descende maintenant de la croix, pour que nous voyions et que nous croyions !" Même ceux qui étaient crucifiés avec lui l'outrageaient.
33 Quand il fut la sixième heure, l'obscurité se fit sur la terre entière jusqu'à la neuvième heure.
34 Et à la neuvième heure Jésus clama en un grand cri : "Élôï, Élôï, lema sabachthani", ce qui se traduit : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?"
35 Certains des assistants disaient en l'entendant : "Voilà qu'il appelle Élie !"
36 Quelqu'un courut tremper une éponge dans du vinaigre et, l'ayant mise au bout d'un roseau, il lui donnait à boire en disant : "Laissez ! que nous voyions si Élie va venir le descendre !"
37 Or Jésus, jetant un grand cri, expira.
38 Et le voile du Sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas.
39 Voyant qu'il avait ainsi expiré, le centurion, qui se tenait en face de lui, s'écria : "Vraiment cet homme était fils de Dieu !"
40 Il y avait aussi des femmes qui regardaient à distance, entre autres Marie de Magdala, Marie mère de Jacques le petit et de Joset, et Salomé,
41 qui le suivaient et le servaient lorsqu'il était en Galilée ; beaucoup d'autres encore qui étaient montées avec lui à Jérusalem.
42 Déjà le soir était venu et comme c'était la Préparation, c'est-à-dire la veille du sabbat,
43 Joseph d'Arimathie, membre notable du Conseil, qui attendait lui aussi le Royaume de Dieu, s'en vint hardiment trouver Pilate et réclama le corps de Jésus.
44 Pilate s'étonna qu'il fût déjà mort et, ayant fait appeler le centurion, il lui demanda s'il était mort depuis longtemps.
45 Informé par le centurion, il octroya le corps à Joseph.
46 Celui-ci, ayant acheté un linceul, descendit Jésus, l'enveloppa dans le linceul et le déposa dans une tombe qui avait été taillée dans le roc ; puis il roula une pierre à l'entrée du tombeau.
47 Or, Marie de Magdala et Marie, mère de Joset, regardaient où on l'avait mis.

16

1 Quand le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé achetèrent des aromates pour aller oindre le corps.
2 Et de grand matin, le premier jour de la semaine, elles vont à la tombe, le soleil s'étant levé.
3 Elles se disaient entre elles : "Qui nous roulera la pierre hors de la porte du tombeau ?"
4 Et ayant levé les yeux, elles virent que la pierre avait été roulée de côté : or elle était fort grande.
5 Étant entrées dans le tombeau, elles virent un jeune homme assis à droite, vêtu d'une robe blanche, et elles furent saisies de stupeur.
6 Mais il leur dit : "Ne vous effrayez pas. C'est Jésus le Nazarénien que vous cherchez, le Crucifié : il est ressuscité, il n'est pas ici. Voici le lieu où on l'avait mis.
7 Mais allez dire à ses disciples et à Pierre, qu'il vous précède en Galilée : c'est là que vous le verrez, comme il vous l'a dit."
8 Elles sortirent et s'enfuirent du tombeau, parce qu'elles étaient toutes tremblantes et hors d'elles-mêmes. Et elles ne dirent rien à personne, car elles avaient peur...
9 Ressuscité le matin, le premier jour de la semaine, il apparut d'abord à Marie de Magdala dont il avait chassé sept démons.
10 Celle-ci alla le rapporter à ceux qui avaient été ses compagnons et qui étaient dans le deuil et les larmes.
11 Et ceux-là, l'entendant dire qu'il vivait et qu'elle l'avait vu, ne la crurent pas.
12 Après cela, il se manifesta sous d'autres traits à deux d'entre eux qui étaient en chemin et s'en allaient à la campagne.
13 Et ceux-là revinrent l'annoncer aux autres, mais on ne les crut pas non plus.
14 Enfin il se manifesta aux Onze eux-mêmes pendant qu'ils étaient à table, et il leur reprocha leur incrédulité et leur obstination à ne pas ajouter foi à ceux qui l'avaient vu ressuscité.
15 Et il leur dit : "Allez dans le monde entier, proclamez l'Évangile à toute la création.
16 Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; celui qui ne croira pas, sera condamné.
17 Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom ils chasseront les démons, ils parleront en langues nouvelles,
18 ils saisiront des serpents, et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris."
19 Or le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et il s'assit à la droite de Dieu.
20 Pour eux, ils s'en allèrent prêcher en tout lieu, le Seigneur agissant avec eux et confirmant la Parole par les signes qui l'accompagnaient.

L'ÉVANGILE SELON SAINT LUC

1

1 Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,
2 d'après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début témoins oculaires et serviteurs de la Parole,
3 j'ai décidé, moi aussi, après m'être informé exactement de tout depuis les origines d'en écrire pour toi l'exposé suivi, excellent Théophile,
4 pour que tu te rendes bien compte de la sûreté des enseignements que tu as reçus.
5 Il y eut aux jours d'Hérode, roi de Judée, un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d'Abia, et il avait pour femme une descendante d'Aaron, dont le nom était Élisabeth.
6 Tous deux étaient justes devant Dieu, et ils suivaient, irréprochables, tous les commandements et observances du Seigneur.
7 Mais ils n'avaient pas d'enfant, parce qu'Élisabeth était stérile et que tous deux étaient avancés en âge.
8 Or il advint, comme il remplissait devant Dieu les fonctions sacerdotales au tour de sa classe,
9 qu'il fut, suivant la coutume sacerdotale, désigné par le sort pour entrer dans le sanctuaire du Seigneur et y brûler l'encens.
10 Et toute la multitude du peuple était en prière, dehors, à l'heure de l'encens.
11 Alors lui apparut l'Ange du Seigneur, debout à droite de l'autel de l'encens.
12 A cette vue, Zacharie fut troublé et la crainte fondit sur lui.
13 Mais l'ange lui dit : "Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée ; ta femme Élisabeth t'enfantera un fils, et tu l'appelleras du nom de Jean.
14 Tu auras joie et allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance.
15 Car il sera grand devant le Seigneur ; il ne boira ni vin ni boisson forte ; il sera rempli d'Esprit Saint dès le sein de sa mère
16 et il ramènera de nombreux fils d'Israël au Seigneur, leur Dieu.
17 Il marchera devant lui avec l'esprit et la puissance d'Élie, pour ramener le coeur des pères vers les enfants et les rebelles à la prudence des justes, préparant au Seigneur un peuple bien disposé."
18 Zacharie dit à l'ange : "A quoi connaîtrai-je cela ? Car moi je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge."
19 Et l'ange lui répondit : "Moi je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu, et j'ai été envoyé pour te parler et t'annoncer cette bonne nouvelle.
20 Et voici que tu vas être réduit au silence et sans pouvoir parler jusqu'au jour où ces choses arriveront, parce que tu n'as pas cru à mes paroles, lesquelles s'accompliront en leur temps."
21 Le peuple cependant attendait Zacharie et s'étonnait qu'il s'attardât dans le sanctuaire.
22 Mais quand il sortit, il ne pouvait leur parler, et ils comprirent qu'il avait eu une vision dans le sanctuaire. Pour lui, il leur faisait des signes et demeurait muet.
23 Et il advint, quand ses jours de service furent accomplis, qu'il s'en retourna chez lui.
24 Quelque temps après, sa femme Élisabeth conçut, et elle se tenait cachée cinq mois durant.
25 "Voilà donc, disait-elle, ce qu'a fait pour moi le Seigneur, au temps où il lui a plu d'enlever mon opprobre parmi les hommes !"
26 Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth,
27 à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David ; et le nom de la vierge était Marie.
28 Il entra et lui dit : "Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi."
29 A cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation.
30 Et l'ange lui dit : "Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
31 Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus.
32 Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ;
33 il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n'aura pas de fin."
34 Mais Marie dit à l'ange : "Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme ?"
35 L'ange lui répondit : "L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.
36 Et voici qu'Élisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile ;
37 car rien n'est impossible à Dieu."
38 Marie dit alors : "Je suis la servante du Seigneur ; qu'il m'advienne selon ta parole !" Et l'ange la quitta.
39 En ces jours-là, Marie partit et se rendit en hâte vers la région montagneuse, dans une ville de Juda.
40 Elle entra chez Zacharie et salua Élisabeth.
41 Et il advint, dès qu'Élisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l'enfant tressaillit dans son sein et Élisabeth fut remplie d'Esprit Saint.
42 Alors elle poussa un grand cri et dit : "Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein !
43 Et comment m'est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ?
44 Car, vois-tu, dès l'instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l'enfant a tressailli d'allégresse en mon sein.
45 Oui, bienheureuse celle qui a cru en l'accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur !"
46 Marie dit alors : "Mon âme exalte le Seigneur,
47 et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur,
48 parce qu' il a jeté les yeux sur l'abaissement de sa servante. Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,
49 car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Saint est son nom,
50 et sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.
51 Il a déployé la force de son bras, il a dispersé les hommes au coeur superbe.
52 Il a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles,
53 Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides.
54 Il est venu en aide à Israël, son serviteur, se souvenant de sa miséricorde,
55 - selon qu'il l'avait annoncé à nos pères - en faveur d'Abraham et de sa postérité à jamais !"
56 Marie demeura avec elle environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle.
57 Quant à Élisabeth, le temps fut accompli où elle devait enfanter, et elle mit au monde un fils.
58 Ses voisins et ses proches apprirent que le Seigneur avait fait éclater sa miséricorde à son égard, et ils s'en réjouissaient avec elle.
59 Et il advint, le huitième jour, qu'ils vinrent pour circoncire l'enfant. On voulait l'appeler Zacharie, du nom de son père ;
60 mais, prenant la parole, sa mère dit : "Non, il s'appellera Jean."
61 Et on lui dit : "Il n'y a personne de ta parenté qui porte ce nom !"
62 Et l'on demandait par signes au père comment il voulait qu'on l'appelât.
63 Celui-ci demanda une tablette et écrivit : "Jean est son nom" ; et ils en furent tous étonnés.
64 A l'instant même, sa bouche s'ouvrit et sa langue se délia, et il parlait et bénissait Dieu.
65 La crainte s'empara de tous leurs voisins, et dans la montagne de Judée tout entière on racontait toutes ces choses.
66 Tous ceux qui en entendirent parler les mirent dans leur coeur, en disant : "Que sera donc cet enfant ?" Et, de fait, la main du Seigneur était avec lui.
67 Et Zacharie, son père, fut rempli d'Esprit Saint et se mit à prophétiser :
68 "Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'il a visité et délivré son peuple,
69 et nous a suscité une puissance de salut dans la maison de David, son serviteur,
70 selon qu'il l'avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens,
71 pour nous sauver de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent.
72 Ainsi fait-il miséricorde à nos pères, ainsi se souvient-il de son alliance sainte,
73 du serment qu'il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder
74 que, sans crainte, délivrés de la main de nos ennemis, nous le servions
75 en sainteté et justice devant lui, tout au long de nos jours.
76 Or toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; car tu marcheras devant le Seigneur, pour lui préparer les voies,
77 pour donner à son peuple la connaissance du salut par la rémission de ses péchés ;
78 grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu, dans lesquels nous a visités l'Astre d'en haut,
79 pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l'ombre de la mort, afin de guider nos pas dans le chemin de la paix."
80 Cependant l'enfant grandissait, et son esprit se fortifiait. Et il demeurait dans les déserts jusqu'au jour de sa manifestation à Israël.

2

1 Or, il advint, en ces jours-là, que parut un édit de César Auguste, ordonnant le recensement de tout le monde habité.
2 Ce recensement, le premier, eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.
3 Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville.
4 Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth, en Judée, à la ville de David, qui s'appelle Bethléem, - parce qu'il était de la maison et de la lignée de David -
5 afin de se faire recenser avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.
6 Or il advint, comme ils étaient là, que les jours furent accomplis où elle devait enfanter.
7 Elle enfanta son fils premier-né, l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu'ils manquaient de place dans la salle.
8 Il y avait dans la même région des bergers qui vivaient aux champs et gardaient leurs troupeaux durant les veilles de la nuit.
9 L'Ange du Seigneur se tint près d'eux et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa clarté ; et ils furent saisis d'une grande crainte.
10 Mais l'ange leur dit : "Soyez sans crainte, car voici que je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple :
11 aujourd'hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur, dans la ville de David.
12 Et ceci vous servira de signe : vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche."
13 Et soudain se joignit à l'ange une troupe nombreuse de l'armée céleste, qui louait Dieu, en disant :
14 "Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes objets de sa complaisance !"
15 Et il advint, quand les anges les eurent quittés pour le ciel, que les bergers se dirent entre eux : "Allons jusqu'à Bethléem et voyons ce qui est arrivé et que le Seigneur nous a fait connaître."
16 Ils vinrent donc en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche.
17 Ayant vu, ils firent connaître ce qui leur avait été dit de cet enfant ;
18 et tous ceux qui les entendirent furent étonnés de ce que leur disaient les bergers.
19 Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son coeur.
20 Puis les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, suivant ce qui leur avait été annoncé.
21 Et lorsque furent accomplis les huit jours pour sa circoncision, il fut appelé du nom de Jésus, nom indiqué par l'ange avant sa conception.
22 Et lorsque furent accomplis les jours pour leur purification, selon la loi de Moïse, ils l'emmenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur,
23 selon qu'il est écrit dans la Loi du Seigneur : Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur,
24 et pour offrir en sacrifice, suivant ce qui est dit dans la Loi du Seigneur, un couple de tourterelles ou deux jeunes colombes.
25 Et voici qu'il y avait à Jérusalem un homme du nom de Syméon. Cet homme était juste et pieux ; il attendait la consolation d'Israël et l'Esprit Saint reposait sur lui.
26 Et il avait été divinement averti par l'Esprit Saint qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Christ du Seigneur.
27 Il vint donc au Temple, poussé par l'Esprit, et quand les parents apportèrent le petit enfant Jésus pour accomplir les prescriptions de la Loi à son égard,
28 il le reçut dans ses bras, bénit Dieu et dit :
29 "Maintenant, Souverain Maître, tu peux, selon ta parole, laisser ton serviteur s'en aller en paix ;
30 car mes yeux ont vu ton salut,
31 que tu as préparé à la face de tous les peuples,
32 lumière pour éclairer les nations et gloire de ton peuple Israël."
33 Son père et sa mère étaient dans l'étonnement de ce qui se disait de lui.
34 Syméon les bénit et dit à Marie, sa mère : "Vois ! cet enfant doit amener la chute et le relèvement d'un grand nombre en Israël ; il doit être un signe en butte à la contradiction, -
35 et toi-même, une épée te transpercera l'âme ! - afin que se révèlent les pensées intimes de bien des coeurs."
36 Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanouel, de la tribu d'Aser. Elle était fort avancée en âge. Après avoir, depuis sa virginité, vécu sept ans avec son mari,
37 elle était restée veuve ; parvenue à l'âge de 84 ans, elle ne quittait pas le Temple, servant Dieu nuit et jour dans le jeûne et la prière.
38 Survenant à cette heure même, elle louait Dieu et parlait de l'enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.
39 Et quand ils eurent accompli tout ce qui était conforme à la Loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.
40 Cependant l'enfant grandissait, se fortifiait et se remplissait de sagesse. Et la grâce de Dieu était sur lui.
41 Ses parents se rendaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
42 Et lorsqu'il eut douze ans, ils y montèrent, comme c'était la coutume pour la fête.
43 Une fois les jours écoulés, alors qu'ils s'en retournaient, l'enfant Jésus resta à Jérusalem à l'insu de ses parents.
44 Le croyant dans la caravane, ils firent une journée de chemin, puis ils se mirent à le rechercher parmi leurs parents et connaissances.
45 Ne l'ayant pas trouvé, ils revinrent, toujours à sa recherche, à Jérusalem.
46 Et il advint, au bout de trois jours, qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant ;
47 et tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses.
48 A sa vue, ils furent saisis d'émotion, et sa mère lui dit : "Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois ! ton père et moi, nous te cherchons, angoissés."
49 Et il leur dit : "Pourquoi donc me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père ?"
50 Mais eux ne comprirent pas la parole qu'il venait de leur dire.
51 Il redescendit alors avec eux et revint à Nazareth ; et il leur était soumis. Et sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son coeur.
52 Quant à Jésus, il croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes.

3

1 L'an quinze du principat de Tibère César, Ponce Pilate étant gouverneur de Judée, Hérode tétrarque de Galilée, Philippe son frère tétrarque du pays d'Iturée et de Trachonitide, Lysanias tétrarque d'Abilène,
2 sous le pontificat d'Anne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert.
3 Et il vint dans toute la région du Jourdain, proclamant un baptême de repentir pour la rémission des péchés,
4 comme il est écrit au livre des paroles d'Isaïe le prophète : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers ;
5 tout ravin sera comblé, et toute montagne ou colline sera abaissée ; les passages tortueux deviendront droits et les chemins raboteux seront nivelés.
6 Et toute chair verra le salut de Dieu.
7 Il disait donc aux foules qui s'en venaient se faire baptiser par lui : "Engeance de vipères, qui vous a suggéré d'échapper à la Colère prochaine ?
8 Produisez donc des fruits dignes du repentir, et n'allez pas dire en vous-mêmes : "Nous avons pour père Abraham." Car je vous dis que Dieu peut, des pierres que voici, faire surgir des enfants à Abraham.
9 Déjà même la cognée se trouve à la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit va être coupé et jeté au feu."
10 Et les foules l'interrogeaient, en disant : "Que nous faut-il donc faire ?"
11 Il leur répondait : "Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n'en a pas, et que celui qui a de quoi manger fasse de même."
12 Des publicains aussi vinrent se faire baptiser et lui dirent "Maître, que nous faut-il faire ?"
13 Il leur dit : "N'exigez rien au-delà de ce qui vous est prescrit."
14 Des soldats aussi l'interrogeaient, en disant : "Et nous, que nous faut-il faire ?" Il leur dit : "Ne molestez personne, n'extorquez rien, et contentez-vous de votre solde."
15 Comme le peuple était dans l'attente et que tous se demandaient en leur coeur, au sujet de Jean, s'il n'était pas le Christ,
16 Jean prit la parole et leur dit à tous : "Pour moi, je vous baptise avec de l'eau, mais vient le plus fort que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses sandales ; lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et le feu.
17 Il tient en sa main la pelle à vanner pour nettoyer son aire et recueillir le blé dans son grenier ; quant aux bales, il les consumera au feu qui ne s'éteint pas."
18 Et par bien d'autres exhortations encore il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.
19 Cependant Hérode le tétrarque, qu'il reprenait au sujet d'Hérodiade, la femme de son frère, et pour tous les méfaits qu'il avait commis,
20 ajouta encore celui-ci à tous les autres : il fit enfermer Jean en prison.
21 Or il advint, une fois que tout le peuple eut été baptisé et au moment où Jésus, baptisé lui aussi, se trouvait en prière, que le ciel s'ouvrit,
22 et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix partit du ciel : "Tu es mon fils ; moi, aujourd'hui, je t'ai engendré."
23 Et Jésus, lors de ses débuts, avait environ trente ans, et il était, à ce qu'on croyait, fils de Joseph, fils d'Héli,
24 fils de Matthat, fils de Lévi, fils de Melchi, fils de Jannaï, fils de Joseph,
25 fils de Mattathias, fils d'Amos, fils de Naoum, fils d'Esli, fils de Naggaï,
26 fils de Maath, fils de Mattathias, fils de Séméin, fils de Josech, fils de Joda,
27 fils de Joanan, fils de Résa, fils de Zorobabel, fils de Salathiel, fils de Néri,
28 fils de Melchi, fils d'Addi, fils de Kosam, fils d'Elmadam, fils d'Er,
29 fils de Jésus, fils d'Éliézer, fils de Jorim, fils de Matthat, fils de Lévi,
30 fils de Syméon, fils de Juda, fils de Joseph, fils de Jonam, fils d'Éliakim,
31 fils de Méléa, fils de Menna, fils de Mattatha, fils de Nathan, fils de David,
32 fils de Jessé, fils de Jobed, fils de Booz, fils de Sala, fils de Naasson,
33 fils d'Aminadab, fils d'Admin, fils d'Arni, fils de Hesron, fils de Pharès, fils de Juda,
34 fils de Jacob, fils d'Isaac, fils d'Abraham, fils de Thara, fils de Nachor,
35 fils de Sérouch, fils de Ragau, fils de Phalec, fils d'Éber, fils de Sala,
36 fils de Kaïnam, fils d'Arphaxad, fils de Sem, fils de Noé, fils de Lamech,
37 fils de Mathousala, fils de Hénoch, fils de Iaret, fils de Maleléel, fils de Kaïnam,
38 fils d'Énos, fils de Seth, fils d'Adam, fils de Dieu.

4

1 Jésus, rempli d'Esprit Saint, revint du Jourdain et il était mené par l'Esprit à travers le désert
2 durant quarante jours, tenté par le diable. Il ne mangea rien en ces jours-là et, quand ils furent écoulés, il eut faim.
3 Le diable lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, dis à cette pierre qu'elle devienne du pain."
4 Et Jésus lui répondit : "Il est écrit : Ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme."
5 L'emmenant plus haut, le diable lui montra en un instant tous les royaumes de l'univers
6 et lui dit : "Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car elle m'a été livrée, et je la donne à qui je veux.
7 Toi donc, si tu te prosternes devant moi, elle t'appartiendra tout entière."
8 Et Jésus lui dit : "Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et à lui seul tu rendras un culte."
9 Puis il le mena à Jérusalem, le plaça sur le pinacle du Temple et lui dit : "Si tu es Fils de Dieu, jette-toi d'ici en bas ;
10 car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, afin qu'ils te gardent.
11 Et encore : Sur leurs mains, ils te porteront, de peur que tu ne heurtes du pied quelque pierre."
12 Mais Jésus lui répondit : "Il est dit : Tu ne tenteras pas le Seigneur, ton Dieu."
13 Ayant ainsi épuisé toute tentation, le diable s'éloigna de lui jusqu'au moment favorable.
14 Jésus retourna en Galilée, avec la puissance de l'Esprit, et une rumeur se répandit par toute la région à son sujet.
15 Il enseignait dans leurs synagogues, glorifié par tous.
16 Il vint à Nazara où il avait été élevé, entra, selon sa coutume le jour du sabbat, dans la synagogue, et se leva pour faire la lecture.
17 On lui remit le livre du prophète Isaïe et, déroulant le livre, il trouva le passage où il était écrit :
18 L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a consacré par l'onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres. Il m'a envoyé annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer en liberté les opprimés,
19 proclamer une année de grâce du Seigneur.
20 Il replia le livre, le rendit au servant et s'assit. Tous dans la synagogue tenaient les yeux fixés sur lui.
21 Alors il se mit à leur dire : "Aujourd'hui s'accomplit à vos oreilles ce passage de l'Écriture."
22 Et tous lui rendaient témoignage et étaient en admiration devant les paroles pleines de grâce qui sortaient de sa bouche. Et ils disaient : "N'est-il pas le fils de Joseph, celui-là ?"
23 Et il leur dit : "A coup sûr, vous allez me citer ce dicton : Médecin, guéris-toi toi-même. Tout ce qu'on nous a dit être arrivé à Capharnaüm, fais-le de même ici dans ta patrie."
24 Et il dit : "En vérité, je vous le dis, aucun prophète n'est bien reçu dans sa patrie.
25 "Assurément, je vous le dis, il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d'Élie, lorsque le ciel fut fermé pour trois ans et six mois, quand survint une grande famine sur tout le pays ;
26 et ce n'est à aucune d'elles que fut envoyé Élie, mais bien à une veuve de Sarepta, au pays de Sidon.
27 Il y avait aussi beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Élisée ; et aucun d'eux ne fut purifié, mais bien Naaman, le Syrien."
28 Entendant cela, tous dans la synagogue furent remplis de fureur.
29 Et, se levant, ils le poussèrent hors de la ville et le menèrent jusqu'à un escarpement de la colline sur laquelle leur ville était bâtie, pour l'en précipiter.
30 Mais lui, passant au milieu d'eux, allait son chemin...
31 Il descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il les enseignait le jour du sabbat.
32 Et ils étaient frappés de son enseignement, car il parlait avec autorité.
33 Dans la synagogue il y avait un homme ayant un esprit de démon impur, et il cria d'une voix forte :
34 "Ah ! que nous veux-tu, Jésus le Nazarénien ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : le Saint de Dieu."
35 Et Jésus le menaça en disant : "Tais-toi, et sors de lui." Et le précipitant au milieu, le démon sortit de lui sans lui faire aucun mal.
36 La frayeur les saisit tous, et ils se disaient les uns aux autres : "Quelle est cette parole ? Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs et ils sortent !"
37 Et un bruit se propageait à son sujet en tout lieu de la région.
38 Partant de la synagogue, il entra dans la maison de Simon. La belle-mère de Simon était en proie à une forte fièvre, et ils le prièrent à son sujet.
39 Se penchant sur elle, il menaça la fièvre, et elle la quitta ; à l'instant même, se levant elle les servait.
40 Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de maux divers les lui amenèrent, et lui, imposant les mains à chacun d'eux, il les guérissait.
41 D'un grand nombre aussi sortaient des démons, qui vociféraient en disant : "Tu es le Fils de Dieu !" Mais, les menaçant, il ne leur permettait pas de parler, parce qu'ils savaient qu'il était le Christ.
42 Le jour venu, il sortit et se rendit dans un lieu désert. Les foules le cherchaient et, l'ayant rejoint, elles voulaient le retenir et l'empêcher de les quitter.
43 Mais il leur dit : "Aux autres villes aussi il me faut annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé."
44 Et il prêchait dans les synagogues de la Judée.

5

1 Or il advint, comme la foule le serrait de près et écoutait la parole de Dieu, tandis que lui se tenait sur le bord du lac de Gennésaret,
2 qu'il vit deux petites barques arrêtées sur le bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.
3 Il monta dans l'une des barques, qui était à Simon, et pria celui-ci de s'éloigner un peu de la terre ; puis, s'étant assis, de la barque il enseignait les foules.
4 Quand il eut cessé de parler, il dit à Simon : "Avance en eau profonde, et lâchez vos filets pour la pêche."
5 Simon répondit : "Maître, nous avons peiné toute une nuit sans rien prendre, mais sur ta parole je vais lâcher les filets."
6 Et l'ayant fait, ils capturèrent une grande multitude de poissons, et leurs filets se rompaient.
7 Ils firent signe alors à leurs associés qui étaient dans l'autre barque de venir à leur aide. Ils vinrent, et l'on remplit les deux barques, au point qu'elles enfonçaient.
8 A cette vue, Simon-Pierre se jeta aux genoux de Jésus, en disant : "Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur !"
9 La frayeur en effet l'avait envahi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause du coup de filet qu'ils venaient de faire ;
10 pareillement Jacques et Jean, fils de Zébédée, les compagnons de Simon. Mais Jésus dit à Simon : "Sois sans crainte ; désormais ce sont des hommes que tu prendras."
11 Et ramenant les barques à terre, laissant tout, ils le suivirent.
12 Et il advint, comme il était dans une ville, qu'il y avait un homme plein de lèpre. A la vue de Jésus, il tomba sur la face et le pria en disant : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier."
13 Il étendit la main et le toucha, en disant : "Je le veux, sois purifié." Et aussitôt la lèpre le quitta.
14 Et il lui enjoignit de n'en parler à personne : "Mais va-t-en te montrer au prêtre, et offre pour ta purification selon ce qu'a prescrit Moïse : ce leur sera une attestation."
15 Or, la nouvelle se répandait de plus en plus à son sujet, et des foules nombreuses s'assemblaient pour l'entendre et se faire guérir de leurs maladies.
16 Mais lui se tenait retiré dans les déserts et priait.
17 Et il advint, un jour qu'il était en train d'enseigner, qu'il y avait, assis, des Pharisiens et des docteurs de la Loi venus de tous les villages de Galilée, de Judée, et de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur lui faisait opérer des guérisons.
18 Et voici des gens portant sur un lit un homme qui était paralysé, et ils cherchaient à l'introduire et à le placer devant lui.
19 Et comme ils ne savaient par où l'introduire à cause de la foule, ils montèrent sur le toit et, à travers les tuiles, ils le descendirent avec sa civière, au milieu, devant Jésus.
20 Voyant leur foi, il dit : "Homme, tes péchés te sont remis."
21 Les scribes et les Pharisiens se mirent à penser : "Qui est-il celui-là, qui profère des blasphèmes ? Qui peut remettre les péchés, sinon Dieu seul ?"
22 Mais, percevant leurs pensées, Jésus prit la parole et leur dit : "Pourquoi ces pensées dans vos coeurs ?
23 Quel est le plus facile, de dire : Tes péchés te sont remis, ou de dire : Lève-toi et marche ?
24 Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir sur la terre de remettre les péchés, je te l'ordonne, dit-il au paralysé, lève-toi et, prenant ta civière, va chez toi."
25 Et, à l'instant même, se levant devant eux, et prenant ce sur quoi il gisait, il s'en alla chez lui en glorifiant Dieu.
26 Tous furent alors saisis de stupeur et ils glorifiaient Dieu. Ils furent remplis de crainte et ils disaient : "Nous avons vu d'étranges choses aujourd'hui !"
27 Après cela il sortit, remarqua un publicain du nom de Lévi assis au bureau de la douane, et il lui dit : "Suis-moi."
28 Et, quittant tout et se levant, il le suivait.
29 Lévi lui fit un grand festin dans sa maison, et il y avait une foule nombreuse de publicains et d'autres gens qui se trouvaient à table avec eux.
30 Les Pharisiens et leurs scribes murmuraient et disaient à ses disciples : "Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les pécheurs ?"
31 Et, prenant la parole, Jésus leur dit : "Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin de médecin, mais les malades ;
32 je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs, au repentir."
33 Mais eux lui dirent : "Les disciples de Jean jeûnent fréquemment et font des prières, ceux des Pharisiens pareillement, et les tiens mangent et boivent !"
34 Jésus leur dit : "Pouvez-vous faire jeûner les compagnons de l'époux pendant que l'époux est avec eux ?
35 Mais viendront des jours... et quand l'époux leur aura été enlevé, alors ils jeûneront en ces jours-là."
36 Il leur disait encore une parabole : "Personne ne déchire une pièce d'un vêtement neuf pour la rajouter à un vieux vêtement ; autrement, on aura déchiré le neuf, et la pièce prise au neuf jurera avec le vieux.
37 "Personne non plus ne met du vin nouveau dans des outres vieilles ; autrement, le vin nouveau fera éclater les outres, et il se répandra et les outres seront perdues.
38 Mais du vin nouveau, il le faut mettre en des outres neuves.
39 Et personne, après avoir bu du vin vieux, n'en veut du nouveau. On dit en effet : C'est le vieux qui est bon."

6

1 Or il advint, un sabbat, qu'il traversait des moissons, et ses disciples arrachaient et mangeaient des épis en les froissant de leurs mains.
2 Mais quelques Pharisiens dirent : "Pourquoi faites-vous ce qui n'est pas permis le jour du sabbat ?"
3 Jésus leur répondit : "Vous n'avez donc pas lu ce que fit David, lorsqu'il eut faim, lui et ses compagnons,
4 comment il entra dans la demeure de Dieu, prit les pains d'oblation, en mangea et en donna à ses compagnons, ces pains qu'il n'est permis de manger qu'aux seuls prêtres ?"
5 Et il leur disait : "Le Fils de l'homme est maître du sabbat."
6 Or il advint, un autre sabbat, qu'il entra dans la synagogue, et il enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était sèche.
7 Les scribes et les Pharisiens l'épiaient pour voir s'il allait guérir, le sabbat, afin de trouver à l'accuser.
8 Mais lui connaissait leurs pensées. Il dit donc à l'homme qui avait la main sèche : "Lève-toi et tiens-toi debout au milieu." Il se leva et se tint debout.
9 Puis Jésus leur dit : "Je vous le demande : est-il permis, le sabbat, de faire le bien plutôt que de faire le mal, de sauver une vie plutôt que de la perdre ?"
10 Promenant alors son regard sur eux tous, il lui dit : "Étends ta main." L'autre le fit, et sa main fut remise en état.
11 Mais eux furent remplis de rage, et ils se concertaient sur ce qu'ils pourraient bien faire à Jésus.
12 Or il advint, en ces jours-là, qu'il s'en alla dans la montagne pour prier, et il passait toute la nuit à prier Dieu.
13 Lorsqu'il fit jour, il appela ses disciples et il en choisit douze, qu'il nomma apôtres :
14 Simon, qu'il nomma Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,
15 Matthieu, Thomas, Jacques fils d'Alphée, Simon appelé le Zélote,
16 Judas fils de Jacques, et Judas Iscarioth, qui devint un traître.
17 Descendant alors avec eux, il se tint sur un plateau. Il y avait là une foule nombreuse de ses disciples et une grande multitude de gens qui, de toute la Judée et de Jérusalem et du littoral de Tyr et de Sidon,
18 étaient venus pour l'entendre et se faire guérir de leurs maladies. Ceux que tourmentaient des esprits impurs étaient guéris,
19 et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu'une force sortait de lui et les guérissait tous.
20 Et lui, levant les yeux sur ses disciples, disait : "Heureux, vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous.
21 Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez.
22 Heureux êtes-vous, quand les hommes vous haïront, quand ils vous frapperont d'exclusion et qu'ils insulteront et proscriront votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme.
23 Réjouissez-vous ce jour-là et tressaillez d'allégresse, car voici que votre récompense sera grande dans le ciel. C'est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes."
24 "Mais malheur à vous, les riches ! car vous avez votre consolation.
25 Malheur à vous, qui êtes repus maintenant ! car vous aurez faim. Malheur, vous qui riez maintenant ! car vous connaîtrez le deuil et les larmes.
26 Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous ! C'est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes."
27 "Mais je vous le dis, à vous qui m'écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,
28 bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament.
29 A qui te frappe sur une joue, présente encore l'autre ; à qui t'enlève ton manteau, ne refuse pas ta tunique.
30 A quiconque te demande, donne, et à qui t'enlève ton bien ne le réclame pas.
31 Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux pareillement.
32 Que si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Car même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.
33 Et si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quel gré vous en saura-t-on ? Même les pécheurs en font autant.
34 Et si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? Même des pécheurs prêtent à des pécheurs afin de recevoir l'équivalent.
35 Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien attendre en retour. Votre récompense alors sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon, Lui, pour les ingrats et les méchants.
36 "Montrez-vous compatissants, comme votre Père est compatissant.
37 Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés ; remettez, et il vous sera remis.
38 Donnez, et l'on vous donnera ; c'est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante, qu'on versera dans votre sein ; car de la mesure dont vous mesurez on mesurera pour vous en retour."
39 Il leur dit encore une parabole : "Un aveugle peut-il guider un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous les deux dans un trou ?
40 Le disciple n'est pas au-dessus du maître ; tout disciple accompli sera comme son maître.
41 Qu'as-tu à regarder la paille qui est dans l'oeil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton oeil à toi, tu ne la remarques pas !
42 Comment peux-tu dire à ton frère : "Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton oeil", toi qui ne vois pas la poutre qui est dans ton oeil ? Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton oeil ; et alors tu verras clair pour ôter la paille qui est dans l'oeil de ton frère.
43 "Il n'y a pas de bon arbre qui produise un fruit gâté, ni inversement d'arbre gâté qui produise un bon fruit.
44 Chaque arbre en effet se reconnaît à son propre fruit ; on ne cueille pas de figues sur des épines, on ne vendange pas non plus de raisin sur des ronces.
45 L'homme bon, du bon trésor de son coeur, tire ce qui est bon, et celui qui est mauvais, de son mauvais fond, tire ce qui est mauvais ; car c'est du trop-plein du coeur que parle sa bouche.
46 "Pourquoi m'appelez-vous "Seigneur, Seigneur", et ne faites-vous pas ce que je dis ?
47 "Quiconque vient à moi, écoute mes paroles et les met en pratique, je vais vous montrer à qui il est comparable.
48 Il est comparable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profond et posé les fondations sur le roc. La crue survenant, le torrent s'est rué sur cette maison, mais il n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était bien bâtie.
49 Mais celui au contraire qui a écouté et n'a pas mis en pratique est comparable à un homme qui aurait bâti sa maison à même le sol, sans fondations. Le torrent s'est rué sur elle, et aussitôt elle s'est écroulée ; et le désastre survenu à cette maison a été grand !"

7

1 Après qu'il eut fini de faire entendre au peuple toutes ses paroles, il entra dans Capharnaüm.
2 Or un centurion avait, malade et sur le point de mourir, un esclave qui lui était cher.
3 Ayant entendu parler de Jésus, il envoya vers lui quelques-uns des anciens des Juifs, pour le prier de venir sauver son esclave.
4 Arrivés auprès de Jésus, ils le suppliaient instamment : "Il est digne, disaient-ils, que tu lui accordes cela ;
5 il aime en effet notre nation, et c'est lui qui nous a bâti la synagogue."
6 Jésus faisait route avec eux, et déjà il n'était plus loin de la maison, quand le centurion envoya des amis pour lui dire : "Seigneur, ne te dérange pas davantage, car je ne mérite pas que tu entres sous mon toit ;
7 aussi bien ne me suis-je pas jugé digne de venir te trouver. Mais dis un mot et que mon enfant soit guéri.
8 Car moi, qui n'ai rang que de subalterne, j'ai sous moi des soldats, et je dis à l'un : Va ! et il va, et à un autre : Viens ! et il vient, et à mon esclave : Fais ceci ! et il le fait."
9 En entendant ces paroles, Jésus l'admira et, se retournant, il dit à la foule qui le suivait : "Je vous le dis : pas même en Israël je n'ai trouvé une telle foi."
10 Et, de retour à la maison, les envoyés trouvèrent l'esclave en parfaite santé.
11 Et il advint ensuite qu'il se rendit dans une ville appelée Naïn. Ses disciples et une foule nombreuse faisaient route avec lui.
12 Quand il fut près de la porte de la ville, voilà qu'on portait en terre un mort, un fils unique dont la mère était veuve ; et il y avait avec elle une foule considérable de la ville.
13 En la voyant, le Seigneur eut pitié d'elle et lui dit : "Ne pleure pas."
14 Puis, s'approchant, il toucha le cercueil, et les porteurs s'arrêtèrent. Et il dit : "Jeune homme, je te le dis, lève-toi."
15 Et le mort se dressa sur son séant et se mit à parler. Et il le remit à sa mère.
16 Tous furent saisis de crainte, et ils glorifiaient Dieu en disant : "Un grand prophète s'est levé parmi nous et Dieu a visité son peuple."
17 Et ce propos se répandit à son sujet dans la Judée entière et tout le pays d'alentour.
18 Les disciples de Jean l'informèrent de tout cela. Appelant à lui deux de ses disciples, Jean
19 les envoya dire au Seigneur : "Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ?"
20 Arrivés auprès de lui, ces hommes dirent : "Jean le Baptiste nous envoie te dire : Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ?"
21 A cette heure-là, il guérit beaucoup de gens affligés de maladies, d'infirmités, d'esprits mauvais, et rendit la vue à beaucoup d'aveugles.
22 Puis il répondit aux envoyés : "Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ;
23 et heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi !"
24 Quand les envoyés de Jean furent partis, il se mit à dire aux foules au sujet de Jean : "Qu'êtes-vous allés contempler au désert ? Un roseau agité par le vent ?
25 Alors qu'êtes-vous allés voir ? Un homme vêtu d'habits délicats ? Mais ceux qui ont des habits magnifiques et vivent dans les délices sont dans les palais royaux.
26 Alors qu'êtes-vous allés voir ? Un prophète ? Oui, je vous le dis, et plus qu'un prophète.
27 C'est celui dont il est écrit : Voici que j'envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route devant toi.
28 "Je vous le dis : de plus grand que Jean parmi les enfants des femmes, il n'y en a pas ; et cependant le plus petit dans le Royaume de Dieu est plus grand que lui.
29 Tout le peuple qui a écouté, et même les publicains, ont justifié Dieu en se faisant baptiser du baptême de Jean ;
30 mais les Pharisiens et les légistes ont annulé pour eux le dessein de Dieu en ne se faisant pas baptiser par lui.
31 "A qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération ? A qui ressemblent-ils ?
32 Ils ressemblent à ces gamins qui sont assis sur une place et s'interpellent les uns les autres, en disant : "Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé ! Nous avons entonné un chant funèbre, et vous n'avez pas pleuré !"
33 "Jean le Baptiste est venu en effet, ne mangeant pas de pain ni ne buvant de vin, et vous dites : "Il est possédé !"
34 Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites : "Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs !"
35 Et la Sagesse a été justifiée par tous ses enfants."
36 Un Pharisien l'invita à manger avec lui ; il entra dans la maison du Pharisien et se mit à table.
37 Et voici une femme, qui dans la ville était une pécheresse. Ayant appris qu'il était à table dans la maison du Pharisien, elle avait apporté un vase de parfum.
38 Et se plaçant par-derrière, à ses pieds, tout en pleurs, elle se mit à lui arroser les pieds de ses larmes ; et elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers, les oignait de parfum.
39 A cette vue, le Pharisien qui l'avait convié se dit en lui-même : "Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse !"
40 Mais, prenant la parole, Jésus lui dit : "Simon, j'ai quelque chose à te dire" - "Parle, maître", répond-il. -
41 "Un créancier avait deux débiteurs ; l'un devait cinq cents deniers, l'autre cinquante.
42 Comme ils n'avaient pas de quoi rembourser, il fit grâce à tous deux. Lequel des deux l'en aimera le plus ?"
43 Simon répondit : "Celui-là, je pense, auquel il a fait grâce de plus." Il lui dit : "Tu as bien jugé."
44 Et, se tournant vers la femme : "Tu vois cette femme ? dit-il à Simon. Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as pas versé d'eau sur les pieds ; elle, au contraire, m'a arrosé les pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.
45 Tu ne m'as pas donné de baiser ; elle, au contraire, depuis que je suis entré, n'a cessé de me couvrir les pieds de baisers.
46 Tu n'as pas répandu d'huile sur ma tête ; elle, au contraire, a répandu du parfum sur mes pieds.
47 A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour."
48 Puis il dit à la femme : "Tes péchés sont remis."
49 Et ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes : "Qui est-il celui-là qui va jusqu'à remettre les péchés ?"
50 Mais il dit à la femme : "Ta foi t'a sauvée ; va en paix."

8

1 Et il advint ensuite qu'il cheminait à travers villes et villages, prêchant et annonçant la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu. Les Douze étaient avec lui,
2 ainsi que quelques femmes qui avaient été guéries d'esprits mauvais et de maladies : Marie, appelée la Magdaléenne, de laquelle étaient sortis sept démons,
3 Jeanne, femme de Chouza, intendant d'Hérode, Suzanne et plusieurs autres, qui les assistaient de leurs biens.
4 Comme une foule nombreuse se rassemblait et que de toutes les villes on s'acheminait vers lui, il dit par parabole :
5 "Le semeur est sorti pour semer sa semence. Et comme il semait, une partie du grain est tombée au bord du chemin ; elle a été foulée aux pieds et les oiseaux du ciel ont tout mangé.
6 Une autre est tombée sur le roc et, après avoir poussé, elle s'est desséchée faute d'humidité.
7 Une autre est tombée au milieu des épines et, poussant avec elle, les épines l'ont étouffée.
8 Une autre est tombée dans la bonne terre, a poussé et produit du fruit au centuple." Et, ce disant, il s'écriait : "Entende, qui a des oreilles pour entendre !"
9 Ses disciples lui demandaient ce que pouvait bien signifier cette parabole.
10 Il dit : "A vous il a été donné de connaître les mystères du Royaume de Dieu ; mais pour les autres, c'est en paraboles, afin qu' ils voient sans voir et entendent sans comprendre.
11 "Voici donc ce que signifie la parabole : La semence, c'est la parole de Dieu.
12 Ceux qui sont au bord du chemin sont ceux qui ont entendu, puis vient le diable qui enlève la Parole de leur coeur, de peur qu'ils ne croient et soient sauvés.
13 Ceux qui sont sur le roc sont ceux qui accueillent la Parole avec joie quand ils l'ont entendue, mais ceux-là n'ont pas de racine, ils ne croient que pour un moment, et au moment de l'épreuve ils font défection.
14 Ce qui est tombé dans les épines, ce sont ceux qui ont entendu, mais en cours de route les soucis, la richesse et les plaisirs de la vie les étouffent, et ils n'arrivent pas à maturité.
15 Et ce qui est dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la Parole avec un coeur noble et généreux, la retiennent et portent du fruit par leur constance.
16 "Personne, après avoir allumé une lampe, ne la recouvre d'un vase ou ne la met sous un lit ; on la met au contraire sur un lampadaire, pour que ceux qui pénètrent voient la lumière.
17 Car rien n'est caché qui ne deviendra manifeste, rien non plus n'est secret qui ne doive être connu et venir au grand jour.
18 Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez ! Car celui qui a, on lui donnera, et celui qui n'a pas, même ce qu'il croit avoir lui sera enlevé."
19 Sa mère et ses frères vinrent alors le trouver, mais ils ne pouvaient l'aborder à cause de la foule.
20 On l'en informa : "Ta mère et tes frères se tiennent dehors et veulent te voir."
21 Mais il leur répondit : "Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique."
22 Or il advint, un jour, qu'il monta en barque ainsi que ses disciples, et il leur dit : "Passons sur l'autre rive du lac." Et ils gagnèrent le large.
23 Tandis qu'ils naviguaient, il s'endormit. Et une bourrasque s'abattit sur le lac ; ils faisaient eau et se trouvaient en danger.
24 S'étant donc approchés, ils le réveillèrent en disant "Maître, maître, nous périssons !" Et lui, s'étant réveillé, menaça le vent et le tumulte des flots. Ils s'apaisèrent et le calme se fit.
25 Puis il leur dit : "Où est votre foi ?" Ils furent saisis de crainte et d'étonnement, et ils se disaient les uns aux autres : "Qui est-il donc celui-là, qu'il commande même aux vents et aux flots, et ils lui obéissent ?"
26 Ils abordèrent au pays des Géraséniens, lequel fait face à la Galilée.
27 Comme il mettait pied à terre, vint à sa rencontre un homme de la ville, possédé de démons. Depuis un temps considérable il n'avait pas mis de vêtement ; et il ne demeurait pas dans une maison, mais dans les tombes.
28 Voyant Jésus, il poussa des cris, se jeta à ses pieds et, d'une voix forte, il dit : "Que me veux-tu, Jésus, fils du Dieu Très-Haut ? Je t'en prie, ne me tourmente pas."
29 Il prescrivait en effet à l'esprit impur de sortir de cet homme. Car, à maintes reprises, l'esprit s'était emparé de lui ; on le liait alors, pour le garder, avec des chaînes et des entraves, mais il brisait ses liens et le démon l'entraînait vers les déserts.
30 Jésus l'interrogea : "Quel est ton nom ?" Il dit : "Légion", car beaucoup de démons étaient entrés en lui.
31 Et ils le suppliaient de ne pas leur commander de s'en aller dans l'abîme.
32 Or il y avait là un troupeau considérable de porcs en train de paître dans la montagne. Les démons supplièrent Jésus de leur permettre d'entrer dans les porcs. Et il le leur permit.
33 Sortant alors de l'homme, les démons entrèrent dans les porcs et le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans le lac et se noya.
34 Voyant ce qui s'était passé, les gardiens prirent la fuite et rapportèrent la nouvelle à la ville et dans les fermes.
35 Les gens sortirent donc pour voir ce qui s'était passé. Ils arrivèrent auprès de Jésus et trouvèrent l'homme dont étaient sortis les démons, assis, vêtu et dans son bon sens, aux pieds de Jésus ; et ils furent pris de peur.
36 Les témoins leur rapportèrent comment avait été sauvé celui qui était démoniaque.
37 Et toute la population de la région des Géraséniens pria Jésus de s'éloigner d'eux, car ils étaient en proie à une grande peur. Et lui, étant monté en barque, s'en retourna.
38 L'homme dont les démons étaient sortis le priait de le garder avec lui, mais il le renvoya, en disant :
39 "Retourne chez toi, et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi." Il s'en alla donc, proclamant par la ville entière tout ce que Jésus avait fait pour lui.
40 A son retour, Jésus fut accueilli par la foule, car tous étaient à l'attendre.
41 Et voici qu'arriva un homme du nom de Jaïre, qui était chef de la synagogue. Tombant aux pieds de Jésus, il le priait de venir chez lui,
42 parce qu'il avait une fille unique, âgée d'environ douze ans, qui se mourait. Et comme il s'y rendait, les foules le serraient à l'étouffer.
43 Or une femme, atteinte d'un flux de sang depuis douze années, et que nul n'avait pu guérir,
44 s'approcha parderrière et toucha la frange de son manteau ; et à l'instant même son flux de sang s'arrêta.
45 Mais Jésus dit : "Qui est-ce qui m'a touché ?" Comme tous s'en défendaient, Pierre dit : "Maître, ce sont les foules qui te serrent et te pressent."
46 Mais Jésus dit : "Quelqu'un m'a touché ; car j'ai senti qu'une force était sortie de moi."
47 Se voyant alors découverte, la femme vint toute tremblante et, se jetant à ses pieds, raconta devant tout le peuple pour quel motif elle l'avait touché, et comment elle avait été guérie à l'instant même.
48 Et il lui dit : "Ma fille, ta foi t'a sauvée ; va en paix."
49 Tandis qu'il parlait encore, arrive de chez le chef de synagogue quelqu'un qui dit : "Ta fille est morte à présent ; ne dérange plus le Maître."
50 Mais Jésus, qui avait entendu, lui répondit : "Sois sans crainte, crois seulement, et elle sera sauvée."
51 Arrivé à la maison, il ne laissa personne entrer avec lui, si ce n'est Pierre, Jean et Jacques, ainsi que le père et la mère de l'enfant.
52 Tous pleuraient et se frappaient la poitrine à cause d'elle. Mais il dit : "Ne pleurez pas, elle n'est pas morte, mais elle dort."
53 Et ils se moquaient de lui, sachant bien qu'elle était morte.
54 Mais lui, prenant sa main, l'appela en disant : "Enfant, lève-toi."
55 Son esprit revint, et elle se leva à l'instant même. Et il ordonna de lui donner à manger.
56 Ses parents furent saisis de stupeur, mais il leur prescrivit de ne dire à personne ce qui s'était passé.

9

1 Ayant convoqué les Douze, il leur donna puissance et pouvoir sur tous les démons, et sur les maladies pour les guérir.
2 Et il les envoya proclamer le Royaume de Dieu et faire des guérisons.
3 Il leur dit : "Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni besace, ni pain, ni argent ; n'ayez pas non plus chacun deux tuniques.
4 En quelque maison que vous entriez, demeurez-y, et partez de là.
5 Quant à ceux qui ne vous accueilleront pas, sortez de cette ville et secouez la poussière de vos pieds, en témoignage contre eux."
6 Étant partis, ils passaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.
7 Hérode, le tétrarque, apprit tout ce qui se passait, et il était fort perplexe, car certains disaient : "C'est Jean qui est ressuscité d'entre les morts" ;
8 certains : "C'est Élie qui est reparu" ; d'autres : "C'est un des anciens prophètes qui est ressuscité."
9 Mais Hérode dit : "Jean ! moi je l'ai fait décapiter. Quel est-il donc, celui dont j'entends dire de telles choses ?" Et il cherchait à le voir.
10 A leur retour, les apôtres lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait. Les prenant alors avec lui, il se retira à l'écart, vers une ville appelée Bethsaïde.
11 Mais les foules, ayant compris, partirent à sa suite. Il leur fit bon accueil, leur parla du Royaume de Dieu et rendit la santé à ceux qui avaient besoin de guérison.
12 Le jour commença à baisser. S'approchant, les Douze lui dirent : "Renvoie la foule, afin qu'ils aillent dans les villages et fermes d'alentour pour y trouver logis et provisions, car nous sommes ici dans un endroit désert."
13 Mais il leur dit : "Donnez-leur vous-mêmes à manger." Ils dirent : "Nous n'avons pas plus de cinq pains et de deux poissons. A moins peut-être d'aller nous-mêmes acheter de la nourriture pour tout ce peuple."
14 Car il y avait bien cinq mille hommes. Mais il dit à ses disciples : "Faites-les s'étendre par groupes d'une cinquantaine."
15 Ils agirent ainsi et les firent tous s'étendre.
16 Prenant alors les cinq pains et les deux poissons, il leva les yeux au ciel, les bénit, les rompit et il les donnait aux disciples pour les servir à la foule.
17 Ils mangèrent et furent tous rassasiés, et ce qu'ils avaient eu de reste fut emporté : douze couffins de morceaux !
18 Et il advint, comme il était à prier, seul, n'ayant avec lui que les disciples, qu'il les interrogea en disant : "Qui suis-je, au dire des foules ?"
19 Ils répondirent : "Jean le Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres, un des anciens prophètes est ressuscité" -
20 "Mais pour vous, leur dit-il, qui suis-je ?" Pierre répondit : "Le Christ de Dieu."
21 Mais lui leur enjoignit et prescrivit de ne le dire à personne.
22 "Le Fils de l'homme, dit-il, doit souffrir beaucoup, être rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter."
23 Et il disait à tous : "Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même, qu'il se charge de sa croix chaque jour, et qu'il me suive.
24 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi, celui-là la sauvera.
25 Que sert donc à l'homme de gagner le monde entier, s'il se perd ou se ruine lui-même ?
26 Car celui qui aura rougi de moi et de mes paroles, de celui-là le Fils de l'homme rougira, lorsqu'il viendra dans sa gloire et dans celle du Père et des saints anges.
27 "Je vous le dis vraiment, il en est de présents ici même qui ne goûteront pas la mort, avant d'avoir vu le Royaume de Dieu."
28 Or il advint, environ huit jours après ces paroles, que, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il gravit la montagne pour prier.
29 Et il advint, comme il priait, que l'aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d'une blancheur fulgurante.
30 Et voici que deux hommes s'entretenaient avec lui : c'étaient Moïse et Élie
31 qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu'il allait accomplir à Jérusalem.
32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S'étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
33 Et il advint, comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : "Maître, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie" : il ne savait ce qu'il disait.
34 Et pendant qu'il disait cela, survint une nuée qui les prenait sous son ombre et ils furent saisis de peur en entrant dans la nuée.
35 Et une voix partit de la nuée, qui disait : "Celui-ci est mon Fils, l'Élu, écoutez-le."
36 Et quand la voix eut retenti, Jésus se trouva seul. Pour eux, ils gardèrent le silence et ne rapportèrent rien à personne, en ces jours-là, de ce qu'ils avaient vu.
37 Or il advint, le jour suivant, à leur descente de la montagne, qu'une foule nombreuse vint au-devant de lui.
38 Et voici qu'un homme de la foule s'écria : "Maître, je te prie de jeter les yeux sur mon fils, car c'est mon unique enfant.
39 Et voilà qu'un esprit s'en empare, et soudain il crie, le secoue avec violence et le fait écumer ; et ce n'est qu'à grand-peine qu'il s'en éloigne, le laissant tout brisé.
40 J'ai prié tes disciples de l'expulser, mais ils ne l'ont pu." -
41 "Engeance incrédule et pervertie, répondit Jésus, jusques à quand serai-je auprès de vous et vous supporterai-je ? Amène ici ton fils."
42 Celui-ci ne faisait qu'approcher, quand le démon le jeta à terre et le secoua violemment. Mais Jésus menaça l'esprit impur, guérit l'enfant et le remit à son père.
43 Et tous étaient frappés de la grandeur de Dieu. Comme tous étaient étonnés de tout ce qu'il faisait, il dit à ses disciples :
44 "Vous, mettez-vous bien dans les oreilles les paroles que voici : le Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes."
45 Mais ils ne comprenaient pas cette parole ; elle leur demeurait voilée pour qu'ils n'en saisissent pas le sens, et ils craignaient de l'interroger sur cette parole.
46 Une pensée leur vint à l'esprit : qui pouvait bien être le plus grand d'entre eux ?
47 Mais Jésus, sachant ce qui se discutait dans leur coeur, prit un petit enfant, le plaça près de lui,
48 et leur dit : "Quiconque accueille ce petit enfant à cause de mon nom, c'est moi qu'il accueille, et quiconque m'accueille accueille Celui qui m'a envoyé ; car celui qui est le plus petit parmi vous tous, c'est celui-là qui est grand."
49 Jean prit la parole et dit : "Maître, nous avons vu quelqu'un expulser des démons en ton nom, et nous voulions l'empêcher, parce qu'il ne te suit pas avec nous."
50 Mais Jésus lui dit : "Ne l'en empêchez pas ; car qui n'est pas contre vous est pour vous."
51 Or il advint, comme s'accomplissait le temps où il devait être enlevé, qu'il prit résolument le chemin de Jérusalem
52 et envoya des messagers en avant de lui. S'étant mis en route, ils entrèrent dans un village samaritain pour tout lui préparer.
53 Mais on ne le reçut pas, parce qu'il faisait route vers Jérusalem.
54 Ce que voyant, les disciples Jacques et Jean dirent "Seigneur, veux-tu que nous ordonnions au feu de descendre du ciel et de les consumer ?"
55 Mais, se retournant, il les réprimanda.
56 Et ils se mirent en route pour un autre village.
57 Et tandis qu'ils faisaient route, quelqu'un lui dit en chemin : "Je te suivrai où que tu ailles."
58 Jésus lui dit : "Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids ; le Fils de l'homme, lui, n'a pas où reposer la tête."
59 Il dit à un autre : "Suis-moi." Celui-ci dit : "Permets-moi de m'en aller d'abord enterrer mon père."
60 Mais il lui dit : "Laisse les morts enterrer leurs morts ; pour toi, va-t-en annoncer le Royaume de Dieu."
61 Un autre encore dit : "Je te suivrai, Seigneur, mais d'abord permets-moi de prendre congé des miens."
62 Mais Jésus lui dit : "Quiconque a mis la main à la charrue et regarde en arrière est impropre au Royaume de Dieu."

10

1 Après cela, le Seigneur désigna soixante-douze autres et les envoya deux par deux en avant de lui dans toute ville et tout endroit où lui-même devait aller.
2 Et il leur disait : "La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ; priez donc le Maître de la moisson d'envoyer des ouvriers à sa moisson.
3 Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu de loups.
4 N'emportez pas de bourse, pas de besace, pas de sandales, et ne saluez personne en chemin.
5 En quelque maison que vous entriez, dites d'abord : "Paix à cette maison !"
6 Et s'il y a là un fils de paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle vous reviendra.
7 Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu'il y aura chez eux ; car l'ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.
8 Et en toute ville où vous entrez et où l'on vous accueille, mangez ce qu'on vous sert ;
9 guérissez ses malades et dites aux gens : "Le Royaume de Dieu est tout proche de vous."
10 Mais en quelque ville que vous entriez, si l'on ne vous accueille pas, sortez sur ses places et dites :
11 "Même la poussière de votre ville qui s'est collée à nos pieds, nous l'essuyons pour vous la laisser. Pourtant, sachez-le, le Royaume de Dieu est tout proche."
12 Je vous dis que pour Sodome, en ce Jour-là, il y aura moins de rigueur que pour cette ville-là.
13 "Malheur à toi, Chorazeïn ! Malheur à toi, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que, sous le sac et assises dans la cendre, elles se seraient repenties.
14 Aussi bien, pour Tyr et Sidon il y aura moins de rigueur, lors du Jugement, que pour vous.
15 Et toi, Capharnaüm, crois-tu que tu seras élevée jusqu'au ciel ? Jusqu'à l'Hadès tu descendras !
16 "Qui vous écoute m'écoute, qui vous rejette me rejette, et qui me rejette rejette Celui qui m'a envoyé."
17 Les soixante-douze revinrent tout joyeux, disant : "Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom !"
18 Il leur dit : "Je voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair !
19 Voici que je vous ai donné le pouvoir de fouler aux pieds serpents, scorpions, et toute la puissance de l'Ennemi, et rien ne pourra vous nuire.
20 Cependant ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous de ce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux."
21 A cette heure même, il tressaillit de joie sous l'action de l'Esprit Saint et il dit : "Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père, car tel a été ton bon plaisir.
22 Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne sait qui est le Fils si ce n'est le Père, ni qui est le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler."
23 Puis, se tournant vers ses disciples, il leur dit en particulier : "Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
24 Car je vous dis que beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas en tendu !"
25 Et voici qu'un légiste se leva, et lui dit pour l'éprouver : "Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ?"
26 Il lui dit : "Dans la Loi, qu'y-a-t-il d'écrit ? Comment lis-tu ?"
27 Celui-ci répondit : "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit ; et ton prochain comme toi-même" -
28 "Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela et tu vivras."
29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : "Et qui est mon prochain ?"
30 Jésus reprit : "Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba au milieu de brigands qui, après l'avoir dépouillé et roué de coups, s'en allèrent, le laissant à demi mort.
31 Un prêtre vint à descendre par ce chemin-là ; il le vit et passa outre.
32 Pareillement un lévite, survenant en ce lieu, le vit et passa outre.
33 Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui, le vit et fut pris de pitié.
34 Il s'approcha, banda ses plaies, y versant de l'huile et du vin, puis le chargea sur sa propre monture, le mena à l'hôtellerie et prit soin de lui.
35 Le lendemain, il tira deux deniers et les donna à l'hôtelier, en disant : "Prends soin de lui, et ce que tu auras dépensé en plus, je te le rembourserai, moi, à mon retour."
36 Lequel de ces trois, à ton avis, s'est montré le prochain de l'homme tombé aux mains des brigands ?"
37 Il dit : "Celui-là qui a exercé la miséricorde envers lui." Et Jésus lui dit : "Va, et toi aussi, fais de même."
38 Comme ils faisaient route, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.
39 Celle-ci avait une soeur appelée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.
40 Marthe, elle, était absorbée par les multiples soins du service. Intervenant, elle dit : "Seigneur, cela ne te fait rien que ma soeur me laisse servir toute seule ? Dis-lui donc de m'aider."
41 Mais le Seigneur lui répondit : "Marthe, Marthe, tu te soucies et t'agites pour beaucoup de choses ;
42 pourtant il en faut peu, une seule même. C'est Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée."

11

1 Et il advint, comme il était quelque part à prier, quand il eut cessé, qu'un de ses disciples lui dit : "Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean l'a appris à ses disciples."
2 Il leur dit : "Lorsque vous priez, dites : Père, que ton Nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ;
3 donne-nous chaque jour notre pain quotidien ;
4 et remets-nous nos péchés, car nous-mêmes remettons à quiconque nous doit ; et ne nous soumets pas à la tentation."
5 Il leur dit encore : "Si l'un de vous, ayant un ami, s'en va le trouver au milieu de la nuit, pour lui dire : "Mon ami, prête-moi trois pains,
6 parce qu'un de mes amis m'est arrivé de voyage et je n'ai rien à lui servir",
7 et que de l'intérieur l'autre réponde : "Ne me cause pas de tracas ; maintenant la porte est fermée, et mes enfants et moi sommes au lit ; je ne puis me lever pour t'en donner" ;
8 je vous le dis, même s'il ne se lève pas pour les lui donner en qualité d'ami, il se lèvera du moins à cause de son impudence et lui donnera tout ce dont il a besoin.
9 "Et moi, je vous dis : demandez et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira.
10 Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; et à qui frappe on ouvrira.
11 Quel est d'entre vous le père auquel son fils demandera un poisson, et qui, à la place du poisson, lui remettra un serpent ?
12 Ou encore s'il demande un oeuf, lui remettra-t-il un scorpion ?
13 Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui l'en prient !"
14 Il expulsait un démon, qui était muet. Or il advint que, le démon étant sorti, le muet parla, et les foules furent dans l'admiration.
15 Mais certains d'entre eux dirent : "C'est par Béelzéboul, le prince des démons, qu'il expulse les démons."
16 D'autres, pour le mettre à l'épreuve, réclamaient de lui un signe venant du ciel.
17 Mais lui, connaissant leurs pensées, leur dit : "Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et maison sur maison s'écroule.
18 Si donc Satan s'est, lui aussi, divisé contre lui-même, comment son royaume se maintiendra-t-il ?... puisque vous dites que c'est par Béelzéboul que j'expulse les démons.
19 Mais si, moi, c'est par Béelzéboul que j'expulse les démons, vos fils, par qui les expulsent-ils ? Aussi seront-ils eux-mêmes vos juges.
20 Mais si c'est par le doigt de Dieu que j'expulse les démons, c'est donc que le Royaume de Dieu est arrivé jusqu'à vous.
21 Lorsqu'un homme fort et bien armé garde son palais, ses biens sont en sûreté ;
22 mais qu'un plus fort que lui survienne et le batte, il lui enlève l'armure en laquelle il se confiait et il distribue ses dépouilles.
23 "Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui n'amasse pas avec moi dissipe.
24 "Lorsque l'esprit impur est sorti de l'homme, il erre par des lieux arides en quête de repos. N'en trouvant pas, il dit : "Je vais retourner dans ma demeure, d'où je suis sorti."
25 Étant venu, il la trouve balayée, bien en ordre.
26 Alors il s'en va prendre sept autres esprits plus mauvais que lui ; ils reviennent et y habitent. Et l'état final de cet homme devient pire que le premier."
27 Or il advint, comme il parlait ainsi, qu'une femme éleva la voix du milieu de la foule et lui dit : "Heureuses les entrailles qui t'ont porté et les seins que tu as sucés !"
28 Mais il dit : "Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et l'observent !"
29 Comme les foules se pressaient en masse, il se mit à dire : "Cette génération est une génération mauvaise ; elle demande un signe, et de signe, il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
30 Car, tout comme Jonas devint un signe pour les Ninivites, de même le Fils de l'homme en sera un pour cette génération.
31 La reine du Midi se lèvera lors du Jugement avec les hommes de cette génération et elle les condamnera, car elle vint des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon !
32 Les hommes de Ninive se dresseront lors du Jugement avec cette génération et ils la condamneront, car ils se repentirent à la proclamation de Jonas, et il y a ici plus que Jonas !
33 "Personne, après avoir allumé une lampe, ne la met en quelque endroit caché ou sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, pour que ceux qui pénètrent voient la clarté.
34 "La lampe du corps, c'est ton oeil. Lorsque ton oeil est sain, ton corps tout entier aussi est lumineux ; mais dès qu'il est malade, ton corps aussi est ténébreux.
35 Vois donc si la lumière qui est en toi n'est pas ténèbres !
36 Si donc ton corps tout entier est lumineux, sans aucune partie ténébreuse, il sera lumineux tout entier, comme lorsque la lampe t'illumine de son éclat."
37 Tandis qu'il parlait, un Pharisien l'invite à déjeuner chez lui. Il entra et se mit à table.
38 Ce que voyant, le Pharisien s'étonna de ce qu'il n'eût pas fait d'abord les ablutions avant le déjeuner.
39 Mais le Seigneur lui dit : "Vous voilà bien, vous, les Pharisiens ! L'extérieur de la coupe et du plat, vous le purifiez, alors que votre intérieur à vous est plein de rapine et de méchanceté !
40 Insensés ! Celui qui a fait l'extérieur n'a-t-il pas fait aussi l'intérieur ?
41 Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous.
42 Mais malheur à vous, les Pharisiens, qui acquittez la dîme de la menthe, de la rue et de toute plante potagère, et qui délaissez la justice et l'amour de Dieu ! Il fallait pratiquer ceci, sans omettre cela.
43 Malheur à vous, les Pharisiens, qui aimez le premier siège dans les synagogues et les salutations sur les places publiques !
44 Malheur à vous, qui êtes comme les tombeaux que rien ne signale et sur lesquels on marche sans le savoir !"
45 Prenant alors la parole, un des légistes lui dit : "Maître, en parlant ainsi, tu nous outrages, nous aussi !"
46 Alors il dit : "A vous aussi, les légistes, malheur, parce que vous chargez les gens de fardeaux impossibles à porter et vous-mêmes ne touchez pas à ces fardeaux d'un seul de vos doigts !
47 "Malheur à vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, et ce sont vos pères qui les ont tués !
48 Vous êtes donc des témoins et vous approuvez les actes de vos pères ; eux ont tué, et vous, vous bâtissez !
49 "Et voilà pourquoi la Sagesse de Dieu a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres ; ils en tueront et pourchasseront,
50 afin qu'il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été répandu depuis la fondation du monde,
51 depuis le sang d'Abel jusqu'au sang de Zacharie, qui périt entre l'autel et le Temple. Oui, je vous le dis, il en sera demandé compte à cette génération.
52 "Malheur à vous, les légistes, parce que vous avez enlevé la clef de la science ! Vous-mêmes n'êtes pas entrés, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés !"
53 Quand il fut sorti de là, les scribes et les Pharisiens se mirent à lui en vouloir terriblement et à le faire parler sur une foule de choses,
54 lui tendant des pièges pour surprendre de sa bouche quelque parole.

12

1 Sur ces entrefaites, la foule s'étant rassemblée par milliers, au point qu'on s'écrasait les uns les autres, il se mit à dire, et d'abord à ses disciples : "Méfiez-vous du levain - c'est-à-dire de l'hypocrisie - des Pharisiens.
2 Rien, en effet, n'est voilé qui ne sera révélé, rien de caché qui ne sera connu.
3 C'est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu au grand jour, et ce que vous aurez dit à l'oreille dans les pièces les plus retirées sera proclamé sur les toits.
4 "Je vous le dis à vous, mes amis : Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps et après cela ne peuvent rien faire de plus.
5 Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez Celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne ; oui, je vous le dis, Celui-là, craignez-le.
6 Ne vend-on pas cinq passereaux pour deux as ? Et pas un d'entre eux n'est en oubli devant Dieu !
7 Bien plus, vos cheveux même sont tous comptés. Soyez sans crainte ; vous valez mieux qu'une multitude de passereaux.
8 "Je vous le dis, quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l'homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu ;
9 mais celui qui m'aura renié à la face des hommes sera renié à la face des anges de Dieu.
10 "Et quiconque dira une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera remis, mais à qui aura blasphémé contre le Saint Esprit, cela ne sera pas remis.
11 "Lorsqu'on vous conduira devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne cherchez pas avec inquiétude comment vous défendre ou que dire,
12 car le Saint Esprit vous enseignera à cette heure même ce qu'il faut dire."
13 Quelqu'un de la foule lui dit : "Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage."
14 Il lui dit : "Homme, qui m'a établi pour être votre juge ou régler vos partages ?"
15 Puis il leur dit : "Attention ! gardez-vous de toute cupidité, car, au sein même de l'abondance, la vie d'un homme n'est pas assurée par ses biens."
16 Il leur dit alors une parabole : "Il y avait un homme riche dont les terres avaient beaucoup rapporté.
17 Et il se demandait en lui-même : "Que vais-je faire ? Car je n'ai pas où recueillir ma récolte."
18 Puis il se dit : "Voici ce que je vais faire : j'abattrai mes greniers, j'en construirai de plus grands, j'y recueillerai tout mon blé et mes biens,
19 et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as quantité de biens en réserve pour de nombreuses années ; repose-toi, mange, bois, fais la fête."
20 Mais Dieu lui dit : "Insensé, cette nuit même, on va te redemander ton âme. Et ce que tu as amassé, qui l'aura ?"
21 Ainsi en est-il de celui qui thésaurise pour lui-même, au lieu de s'enrichir en vue de Dieu."
22 Puis il dit à ses disciples : "Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez.
23 Car la vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement.
24 Considérez les corbeaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'ont ni cellier ni grenier, et Dieu les nourrit. Combien plus valez-vous que les oiseaux !
25 Qui d'entre vous d'ailleurs peut, en s'en inquiétant, ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
26 Si donc la plus petite chose même passe votre pouvoir, pourquoi vous inquiéter des autres ?
27 Considérez les lis, comme ils ne filent ni ne tissent. Or, je vous le dis, Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux.
28 Que si, dans les champs, Dieu habille de la sorte l'herbe qui est aujourd'hui, et demain sera jetée au four, combien plus le fera-t-il pour vous, gens de peu de foi !
29 Vous non plus, ne cherchez pas ce que vous mangerez et ce que vous boirez ; ne vous tourmentez pas.
30 Car ce sont là toutes choses dont les païens de ce monde sont en quête ; mais votre Père sait que vous en avez besoin.
31 Aussi bien, cherchez son Royaume, et cela vous sera donné par surcroît.
32 "Sois sans crainte, petit troupeau, car votre Père s'est complu à vous donner le Royaume.
33 "Vendez vos biens, et donnez-les en aumône. Faites-vous des bourses qui ne s'usent pas, un trésor inépuisable dans les cieux, où ni voleur n'approche ni mite ne détruit.
34 Car où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.
35 "Que vos reins soient ceints et vos lampes allumées.
36 Soyez semblables, vous, à des gens qui attendent leur maître à son retour de noces, pour lui ouvrir dès qu'il viendra et frappera.
37 Heureux ces serviteurs que le maître en arrivant trouvera en train de veiller ! En vérité, je vous le dis, il se ceindra, les fera mettre à table et, passant de l'un à l'autre, il les servira.
38 Qu'il vienne à la deuxième ou à la troisième veille, s'il trouve les choses ainsi, heureux seront-ils !
39 Comprenez bien ceci : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur devait venir, il n'aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
40 Vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme va venir."
41 Pierre dit alors : "Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole, ou bien pour tout le monde ?"
42 Et le Seigneur dit : "Quel est donc l'intendant fidèle, avisé, que le maître établira sur ses gens pour leur donner en temps voulu leur ration de blé ?
43 Heureux ce serviteur, que son maître en arrivant trouvera occupé de la sorte !
44 Vraiment, je vous le dis, il l'établira sur tous ses biens.
45 Mais si ce serviteur dit en son coeur : "Mon maître tarde à venir", et qu'il se mette à frapper les serviteurs et les servantes, à manger, boire et s'enivrer,
46 le maître de ce serviteur arrivera au jour qu'il n'attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas ; il le retranchera et lui assignera sa part parmi les infidèles.
47 "Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n'aura rien préparé ou fait selon sa volonté, recevra un grand nombre de coups.
48 Quant à celui qui, sans la connaître, aura par sa conduite mérité des coups, il n'en recevra qu'un petit nombre. A qui on aura donné beaucoup il sera beaucoup demandé, et à qui on aura confié beaucoup on réclamera davantage.
49 "Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrais que déjà il fût allumé !
50 Je dois être baptisé d'un baptême, et quelle n'est pas mon angoisse jusqu'à ce qu'il soit consommé !
51 "Pensez-vous que je sois apparu pour établir la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien la division.
52 Désormais en effet, dans une maison de cinq personnes, on sera divisé, trois contre deux et deux contre trois :
53 on sera divisé, père contre fils et fils contre père, mère contre sa fille et fille contre sa mère, belle-mère contre sa bru et bru contre sa belle-mère."
54 Il disait encore aux foules : "Lorsque vous voyez un nuage se lever au couchant, aussitôt vous dites que la pluie vient, et ainsi arrive-t-il.
55 Et lorsque c'est le vent du midi qui souffle, vous dites qu'il va faire chaud, et c'est ce qui arrive.
56 Hypocrites, vous savez discerner le visage de la terre et du ciel ; et ce temps-ci alors, comment ne le discernez-vous pas ?
57 "Mais pourquoi ne jugez-vous pas par vous-mêmes de ce qui est juste ?
58 Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, tâche, en chemin, d'en finir avec lui, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l'exécuteur, et que l'exécuteur ne te jette en prison.
59 Je te le dis, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies rendu même jusqu'au dernier sou."

13

1 En ce même temps survinrent des gens qui lui rapportèrent ce qui était arrivé aux Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang à celui de leurs victimes.
2 Prenant la parole, il leur dit : "Pensez-vous que, pour avoir subi pareil sort, ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens ?
3 Non, je vous le dis, mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous pareillement.
4 Ou ces dix-huit personnes que la tour de Siloé a tuées dans sa chute, pensez-vous que leur dette fût plus grande que celle de tous les hommes qui habitent Jérusalem ?
5 Non, je vous le dis ; mais si vous ne voulez pas vous repentir, vous périrez tous de même."
6 Il disait encore la parabole que voici : "Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint y chercher des fruits et n'en trouva pas.
7 Il dit alors au vigneron : "Voilà trois ans que je viens chercher des fruits sur ce figuier, et je n'en trouve pas. Coupe-le ; pourquoi donc use-t-il la terre pour rien ?"
8 L'autre lui répondit : "Maître, laisse-le cette année encore, le temps que je creuse tout autour et que je mette du fumier.
9 Peut-être donnera-t-il des fruits à l'avenir... Sinon tu le couperas"."
10 Or il enseignait dans une synagogue le jour du sabbat.
11 Et voici qu'il y avait là une femme ayant depuis dix-huit ans un esprit qui la rendait infirme ; elle était toute courbée et ne pouvait absolument pas se redresser.
12 La voyant, Jésus l'interpella et lui dit : "Femme, te voilà délivrée de ton infirmité" ;
13 puis il lui imposa les mains. Et, à l'instant même, elle se redressa, et elle glorifiait Dieu.
14 Mais le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus eût fait une guérison le sabbat, prit la parole et dit à la foule : "Il y a six jours pendant lesquels on doit travailler ; venez donc ces jours-là vous faire guérir, et non le jour du sabbat !"
15 Mais le Seigneur lui répondit : "Hypocrites ! chacun de vous, le sabbat, ne délie-t-il pas de la crèche son boeuf ou son âne pour le mener boire ?
16 Et cette fille d'Abraham, que Satan a liée voici dix-huit ans, il n'eût pas fallu la délier de ce lien le jour du sabbat !"
17 Comme il disait cela, tous ses adversaires étaient remplis de confusion, tandis que toute la foule était dans la joie de toutes les choses magnifiques qui arrivaient par lui.
18 Il disait donc : "A quoi le Royaume de Dieu est-il semblable et à quoi vais-je le comparer ?
19 Il est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et jeté dans son jardin ; il croît et devient un arbre, et les oiseaux du ciel s'abritent dans ses branches."
20 Il dit encore : "A quoi vais-je comparer le Royaume de Dieu ?
21 Il est semblable à du levain qu'une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que le tout ait levé."
22 Et il cheminait par villes et villages, enseignant et faisant route vers Jérusalem.
23 Quelqu'un lui dit : "Seigneur, est-ce le petit nombre qui sera sauvé ?" Il leur dit :
24 "Luttez pour entrer par la porte étroite, car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas.
25 "Dès que le maître de maison se sera levé et aura fermé la porte, et que, restés dehors, vous vous serez mis à frapper à la porte en disant : "Seigneur, ouvre-nous", il vous répondra : "Je ne sais d'où vous êtes."
26 Alors vous vous mettrez à dire : "Nous avons mangé et bu devant toi, tu as enseigné sur nos places."
27 Mais il vous répondra : "Je ne sais d'où vous êtes ; éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l'injustice."
28 "Là seront les pleurs et les grincements de dents, lorsque vous verrez Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes dans le Royaume de Dieu, et vous, jetés dehors.
29 Et l'on viendra du levant et du couchant, du nord et du midi, prendre place au festin dans le Royaume de Dieu.
30 "Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et il y a des premiers qui seront derniers."
31 A cette heure même s'approchèrent quelques Pharisiens, qui lui dirent : "Pars et va-t-en d'ici ; car Hérode veut te tuer."
32 Il leur dit : "Allez dire à ce renard : Voici que je chasse des démons et accomplis des guérisons aujourd'hui et demain, et le troisième jour je suis consommé !
33 Mais aujourd'hui, demain et le jour suivant, je dois poursuivre ma route, car il ne convient pas qu'un prophète périsse hors de Jérusalem.
34 "Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble sa couvée sous ses ailes... et vous n'avez pas voulu !
35 Voici que votre maison va vous être laissée. Oui, je vous le dis, vous ne me verrez plus, jusqu'à ce qu'arrive le jour où vous direz : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !"

14

1 Et il advint, comme il était venu un sabbat chez l'un des chefs des Pharisiens pour prendre un repas, qu'eux étaient à l'observer.
2 Et voici qu'un hydropique se trouvait devant lui.
3 Prenant la parole, Jésus dit aux légistes et aux Pharisiens : "Est-il permis, le sabbat, de guérir, ou non ?"
4 Et eux se tinrent cois. Prenant alors le malade, il le guérit et le renvoya.
5 Puis il leur dit : "Lequel d'entre vous, si son fils ou son boeuf vient à tomber dans un puits, ne l'en tirera aussitôt, le jour du sabbat ?"
6 Et ils ne purent rien répondre à cela.
7 Il disait ensuite une parabole à l'adresse des invités, remarquant comment ils choisissaient les premiers divans ; il leur disait :
8 "Lorsque quelqu'un t'invite à un repas de noces, ne va pas t'étendre sur le premier divan, de peur qu'un plus digne que toi n'ait été invité par ton hôte,
9 et que celui qui vous a invités, toi et lui, ne vienne te dire : "Cède-lui la place." Et alors tu devrais, plein de confusion, aller occuper la dernière place.
10 Au contraire, lorsque tu es invité, va te mettre à la dernière place, de façon qu'à son arrivée celui qui t'a invité te dise : "Mon ami, monte plus haut." Alors il y aura pour toi de l'honneur devant tous les autres convives.
11 Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé."
12 Puis il disait à celui qui l'avait invité : "Lorsque tu donnes un déjeuner ou un dîner, ne convie ni tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins, de peur qu'eux aussi ne t'invitent à leur tour et qu'on ne te rende la pareille.
13 Mais lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ;
14 heureux seras-tu alors de ce qu'ils n'ont pas de quoi te le rendre ! Car cela te sera rendu lors de la résurrection des justes."
15 A ces mots, l'un des convives lui dit : "Heureux celui qui prendra son repas dans le Royaume de Dieu !"
16 Il lui dit : "Un homme faisait un grand dîner, auquel il invita beaucoup de monde.
17 A l'heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : "Venez ; maintenant tout est prêt."
18 Et tous, comme de concert, se mirent à s'excuser. Le premier lui dit : "J'ai acheté un champ et il me faut aller le voir ; je t'en prie, tiens-moi pour excusé."
19 Un autre dit : "J'ai acheté cinq paires de boeufs et je pars les essayer ; je t'en prie, tiens-moi pour excusé."
20 Un autre dit : "Je viens de me marier, et c'est pourquoi je ne puis venir."
21 "A son retour, le serviteur rapporta cela à son maître. Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur : "Va-t-en vite par les places et les rues de la ville, et introduis ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux." -
22 "Maître, dit le serviteur, tes ordres sont exécutés, et il y a encore de la place."
23 Et le maître dit au serviteur : "Va-t-en par les chemins et le long des clôtures et fais entrer les gens de force, afin que ma maison se remplisse.
24 Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner.""
25 Des foules nombreuses faisaient route avec lui, et se retournant il leur dit :
26 "Si quelqu'un vient à moi sans haïr son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses soeurs, et jusqu'à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
27 Quiconque ne porte pas sa croix et ne vient pas derrière moi ne peut être mon disciple.
28 "Qui de vous en effet, s'il veut bâtir une tour, ne commence par s'asseoir pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi aller jusqu'au bout ?
29 De peur que, s'il pose les fondations et ne peut achever, tous ceux qui le verront ne se mettent à se moquer de lui, en disant :
30 "Voilà un homme qui a commencé de bâtir et il n'a pu achever !"
31 Ou encore quel est le roi qui, partant faire la guerre à un autre roi, ne commencera par s'asseoir pour examiner s'il est capable, avec dix mille hommes, de se porter à la rencontre de celui qui marche contre lui avec vingt mille ?
32 Sinon, alors que l'autre est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix.
33 Ainsi donc, quiconque parmi vous ne renonce pas à tous ses biens ne peut être mon disciple.
34 "C'est donc une bonne chose que le sel. Mais si même le sel vient à s'affadir, avec quoi l'assaisonnera-t-on ?
35 Il n'est bon ni pour la terre ni pour le fumier : on le jette dehors. Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende !"

15

1 Cependant tous les publicains et les pécheurs s'approchaient de lui pour l'entendre.
2 Et les Pharisiens et les scribes de murmurer : "Cet homme, disaient-ils, fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux !"
3 Il leur dit alors cette parabole :
4 "Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et vient à en perdre une, n'abandonne les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour s'en aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée ?
5 Et, quand il l'a retrouvée, il la met, tout joyeux, sur ses épaules
6 et, de retour chez lui, il assemble amis et voisins et leur dit : "Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue !"
7 C'est ainsi, je vous le dis, qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes, qui n'ont pas besoin de repentir.
8 "Ou bien, quelle est la femme qui, si elle a dix drachmes et vient à en perdre une, n'allume une lampe, ne balaie la maison et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle l'ait retrouvée ?
9 Et, quand elle l'a retrouvée, elle assemble amies et voisines et leur dit : "Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, la drachme que j'avais perdue !"
10 C'est ainsi, je vous le dis, qu'il naît de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent."
11 Il dit encore : "Un homme avait deux fils.
12 Le plus jeune dit à son père : "Père, donne-moi la part de fortune qui me revient." Et le père leur partagea son bien.
13 Peu de jours après, rassemblant tout son avoir, le plus jeune fils partit pour un pays lointain et y dissipa son bien en vivant dans l'inconduite.
14 "Quand il eut tout dépensé, une famine sévère survint en cette contrée et il commença à sentir la privation.
15 Il alla se mettre au service d'un des habitants de cette contrée, qui l'envoya dans ses champs garder les cochons.
16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre des caroubes que mangeaient les cochons, mais personne ne lui en donnait.
17 Rentrant alors en lui-même, il se dit : "Combien de mercenaires de mon père ont du pain en surabondance, et moi je suis ici à périr de faim !
18 Je veux partir, aller vers mon père et lui dire : Père, j'ai péché contre le Ciel et envers toi ;
19 je ne mérite plus d'être appelé ton fils, traite-moi comme l'un de tes mercenaires."
20 Il partit donc et s'en alla vers son père. "Tandis qu'il était encore loin, son père l'aperçut et fut pris de pitié ; il courut se jeter à son cou et l'embrassa tendrement.
21 Le fils alors lui dit : "Père, j'ai péché contre le Ciel et envers toi, je ne mérite plus d'être appelé ton fils."
22 Mais le père dit à ses serviteurs : "Vite, apportez la plus belle robe et l'en revêtez, mettez-lui un anneau au doigt et des chaussures aux pieds.
23 Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons,
24 car mon fils que voilà était mort et il est revenu à la vie ; il était perdu et il est retrouvé !" Et ils se mirent à festoyer.
25 "Son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il fut près de la maison, il entendit de la musique et des danses.
26 Appelant un des serviteurs, il s'enquérait de ce que cela pouvait bien être.
27 Celui-ci lui dit : "C'est ton frère qui est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu'il l'a recouvré en bonne santé."
28 Il se mit alors en colère, et il refusait d'entrer. Son père sortit l'en prier.
29 Mais il répondit à son père : "Voilà tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé un seul de tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau, à moi, pour festoyer avec mes amis ;
30 et puis ton fils que voici revient-il, après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu fais tuer pour lui le veau gras !"
31 "Mais le père lui dit : "Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.
32 Mais il fallait bien festoyer et se réjouir, puisque ton frère que voilà était mort et il est revenu à la vie ; il était perdu et il est retrouvé !""

16

1 Il disait encore à ses disciples : "Il était un homme riche qui avait un intendant, et celui-ci lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens.
2 Il le fit appeler et lui dit : "Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends compte de ta gestion, car tu ne peux plus gérer mes biens désormais."
3 L'intendant se dit en lui-même : "Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Piocher ? Je n'en ai pas la force ; mendier ? J'aurai honte...
4 Ah ! je sais ce que je vais faire, pour qu'une fois relevé de ma gérance, il y en ait qui m'accueillent chez eux."
5 "Et, faisant venir un à un les débiteurs de son maître, il dit au premier : "Combien dois-tu à mon maître ?" -
6 "Cent barils d'huile", lui dit-il. Il lui dit : "Prends ton billet, assieds-toi et écris vite cinquante."
7 Puis il dit à un autre : "Et toi, combien dois-tu ?" - "Cent mesures de blé", dit-il. Il lui dit : "Prends ton billet, et écris quatre-vingts."
8 "Et le maître loua cet intendant malhonnête d'avoir agi de façon avisée. Car les fils de ce monde-ci sont plus avisés envers leurs propres congénères que les fils de la lumière.
9 "Eh bien ! moi je vous dis : faites-vous des amis avec le malhonnête Argent, afin qu'au jour où il viendra à manquer, ceux-ci vous accueillent dans les tentes éternelles.
10 Qui est fidèle en très peu de chose est fidèle aussi en beaucoup, et qui est malhonnête en très peu est malhonnête aussi en beaucoup.
11 Si donc vous ne vous êtes pas montrés fidèles pour le malhonnête Argent, qui vous confiera le vrai bien ?
12 Et si vous ne vous êtes pas montrés fidèles pour le bien étranger, qui vous donnera le vôtre ?
13 "Nul serviteur ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l'Argent."
14 Les Pharisiens, qui sont amis de l'argent, entendaient tout cela et ils se moquaient de lui.
15 Il leur dit : "Vous êtes, vous, ceux qui se donnent pour justes devant les hommes, mais Dieu connaît vos coeurs ; car ce qui est élevé pour les hommes est objet de dégoût devant Dieu.
16 "Jusqu'à Jean ce furent la Loi et les Prophètes ; depuis lors le Royaume de Dieu est annoncé, et tous s'efforcent d'y entrer par violence.
17 "Il est plus facile que le ciel et la terre passent que ne tombe un seul menu trait de la Loi.
18 "Tout homme qui répudie sa femme et en épouse une autre commet un adultère, et celui qui épouse une femme répudiée par son mari commet un adultère.
19 "Il y avait un homme riche qui se revêtait de pourpre et de lin fin et faisait chaque jour brillante chère.
20 Et un pauvre, nommé Lazare, gisait près de son portail, tout couvert d'ulcères.
21 Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche... Bien plus, les chiens eux-mêmes venaient lécher ses ulcères.
22 Or il advint que le pauvre mourut et fut emporté par les anges dans le sein d'Abraham. Le riche aussi mourut, et on l'ensevelit.
23 "Dans l'Hadès, en proie à des tortures, il lève les yeux et voit de loin Abraham, et Lazare en son sein.
24 Alors il s'écria : "Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare tremper dans l'eau le bout de son doigt pour me rafraîchir la langue, car je suis tourmenté dans cette flamme."
25 Mais Abraham dit : "Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et Lazare pareillement ses maux ; maintenant ici il est consolé, et toi, tu es tourmenté.
26 Ce n'est pas tout : entre nous et vous un grand abîme a été fixé, afin que ceux qui voudraient passer d'ici chez vous ne le puissent, et qu'on ne traverse pas non plus de là-bas chez nous."
27 "Il dit alors : "Je te prie donc, père, d'envoyer Lazare dans la maison de mon père,
28 car j'ai cinq frères ; qu'il leur porte son témoignage, de peur qu'ils ne viennent, eux aussi, dans ce lieu de la torture."
29 Et Abraham de dire : "Ils ont Moïse et les Prophètes ; qu'ils les écoutent." -
30 "Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu'un de chez les morts va les trouver, ils se repentiront."
31 Mais il lui dit : "Du moment qu'ils n'écoutent pas Moïse et les Prophètes, même si quelqu'un ressuscite d'entre les morts, ils ne seront pas convaincus.""

17

1 Puis il dit à ses disciples : "Il est impossible que les scandales n'arrivent pas, mais malheur à celui par qui ils arrivent !
2 Mieux vaudrait pour lui se voir passer autour du cou une pierre à moudre et être jeté à la mer que de scandaliser un seul de ces petits.
3 Prenez garde à vous ! "Si ton frère vient à pécher, réprimande-le et, s'il se repent, remets-lui.
4 Et si sept fois le jour il pèche contre toi et que sept fois il revienne à toi, en disant : "Je me repens", tu lui remettras."
5 Les apôtres dirent au Seigneur : "Augmente en nous la foi."
6 Le Seigneur dit : "Avec la foi que vous avez, gros comme un grain de sénevé, si vous disiez à ce mûrier : "Déracine-toi et va te planter dans la mer", il vous obéirait !
7 "Qui d'entre vous, s'il a un serviteur qui laboure ou garde les bêtes, lui dira à son retour des champs : "Vite, viens te mettre à table" ?
8 Ne lui dira-t-il pas au contraire : "Prépare-moi de quoi dîner, ceins-toi pour me servir, jusqu'à ce que j'aie mangé et bu ; après quoi, tu mangeras et boiras à ton tour" ?
9 Sait-il gré à ce serviteur d'avoir fait ce qui lui a été prescrit ?
10 Ainsi de vous ; lorsque vous aurez fait tout ce qui vous a été prescrit, dites : Nous sommes de simples serviteurs ; nous avons fait ce que nous devions faire."
11 Et il advint, comme il faisait route vers Jérusalem, qu'il passa aux confins de la Samarie et de la Galilée.
12 A son entrée dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre et s'arrêtèrent à distance ;
13 ils élevèrent la voix et dirent : "Jésus, Maître, aie pitié de nous."
14 A cette vue, il leur dit : "Allez vous montrer aux prêtres." Et il advint, comme ils y allaient, qu'ils furent purifiés.
15 L'un d'entre eux, voyant qu'il avait été purifié, revint sur ses pas en glorifiant Dieu à haute voix
16 et se prosterna aux pieds de Jésus, en le remerciant. Et c'était un Samaritain.
17 Prenant la parole, Jésus dit : "Est-ce que les dix n'ont pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ?
18 Il ne s'est trouvé, pour revenir rendre gloire à Dieu, que cet étranger !"
19 Et il lui dit : "Relève-toi, va ; ta foi t'a sauvé."
20 Les Pharisiens lui ayant demandé quand viendrait le Royaume de Dieu, il leur répondit : "La venue du Royaume de Dieu ne se laisse pas observer,
21 et l'on ne dira pas : "Voici : il est ici ! ou bien : il est là !" Car voici que le Royaume de Dieu est au milieu de vous."
22 Il dit encore aux disciples : "Viendront des jours où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez pas.
23 On vous dira : "Le voilà !" "Le voici !" N'y allez pas, n'y courez pas.
24 Comme l'éclair en effet, jaillissant d'un point du ciel, resplendit jusqu'à l'autre, ainsi en sera-t-il du Fils de l'homme lors de son Jour.
25 Mais il faut d'abord qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par cette génération.
26 "Et comme il advint aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il encore aux jours du Fils de l'homme.
27 On mangeait, on buvait, on prenait femme ou mari, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; et vint le déluge, qui les fit tous périr.
28 De même, comme il advint aux jours de Lot : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait ;
29 mais le jour où Lot sortit de Sodome, Dieu fit pleuvoir du ciel du feu et du soufre, et il les fit tous périr.
30 De même en sera-t-il, le Jour où le Fils de l'homme doit se révéler.
31 "En ce Jour-là, que celui qui sera sur la terrasse et aura ses affaires dans la maison, ne descende pas les prendre et, pareillement, que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière.
32 Rappelez-vous la femme de Lot.
33 Qui cherchera à épargner sa vie la perdra, et qui la perdra la sauvegardera.
34 Je vous le dis : en cette nuit-là, deux seront sur un même lit l'un sera pris et l'autre laissé ;
35 deux femmes seront à moudre ensemble : l'une sera prise et l'autre laissée.
36
37 Prenant alors la parole, ils lui disent : "Où, Seigneur ?" Il leur dit : "Où sera le corps, là aussi les vautours se rassembleront."

18

1 Et il leur disait une parabole sur ce qu'il leur fallait prier sans cesse et ne pas se décourager.
2 "Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et n'avait de considération pour personne.
3 Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait le trouver, en disant : "Rends-moi justice contre mon adversaire !"
4 Il s'y refusa longtemps. Après quoi il se dit : "J'ai beau ne pas craindre Dieu et n'avoir de considération pour personne,
5 néanmoins, comme cette veuve m'importune, je vais lui rendre justice, pour qu'elle ne vienne pas sans fin me rompre la tête"."
6 Et le Seigneur dit : "Écoutez ce que dit ce juge inique.
7 Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit, tandis qu'il patiente à leur sujet !
8 Je vous dis qu'il leur fera prompte justice. Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?"
9 Il dit encore, à l'adresse de certains qui se flattaient d'être des justes et n'avaient que mépris pour les autres, la parabole que voici :
10 "Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l'un était Pharisien et l'autre publicain.
11 Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : "Mon Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain ;
12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que j'acquiers."
13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : "Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis !"
14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."
15 On lui présentait aussi les tout-petits pour qu'il les touchât ; ce que voyant, les disciples les rabrouaient.
16 Mais Jésus appela à lui ces enfants, en disant : "Laissez les petits enfants venir à moi, ne les empêchez pas ; car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu.
17 En vérité je vous le dis : quiconque n'accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant n'y entrera pas."
18 Un notable l'interrogea en disant : "Bon maître, que me faut-il faire pour avoir en héritage la vie éternelle ?"
19 Jésus lui dit : "Pourquoi m'appelles-tu bon ? Nul n'est bon que Dieu seul.
20 Tu connais les commandements : Ne commets pas d'adultère, ne tue pas, ne vole pas, ne porte pas de faux témoignage ; honore ton père et ta mère." -
21 "Tout cela, dit-il, je l'ai observé dès ma jeunesse."
22 Entendant cela, Jésus lui dit : "Une chose encore te fait défaut : Tout ce que tu as, vends-le et distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, suis-moi."
23 Mais lui, entendant cela, devint tout triste, car il était fort riche.
24 En le voyant, Jésus dit : "Comme il est difficile à ceux qui ont des richesses de pénétrer dans le Royaume de Dieu !
25 Oui, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu !"
26 Ceux qui entendaient dirent : "Et qui peut être sauvé ?"
27 Il dit : "Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu."
28 Pierre dit alors : "Voici que nous, laissant nos biens, nous t'avons suivi !"
29 Il leur dit : "En vérité, je vous le dis : nul n'aura laissé maison, femme, frères, parents ou enfants, à cause du Royaume de Dieu,
30 qui ne reçoive bien davantage en ce temps-ci, et dans le monde à venir la vie éternelle."
31 Prenant avec lui les Douze, il leur dit : "Voici que nous montons à Jérusalem et que s'accomplira tout ce qui a été écrit par les Prophètes pour le Fils de l'homme.
32 Il sera en effet livré aux païens, bafoué, outragé, couvert de crachats ;
33 après l'avoir flagellé, ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera."
34 Et eux ne saisirent rien de tout cela ; cette parole leur demeurait cachée, et ils ne comprenaient pas ce qu'il disait.
35 Or il advint, comme il approchait de Jéricho, qu'un aveugle était assis au bord du chemin et mendiait.
36 Entendant une foule marcher, il s'enquérait de ce que cela pouvait être.
37 On lui annonça que c'était Jésus le Nazôréen qui passait.
38 Alors il s'écria : "Jésus, Fils de David, aie pitié de moi !"
39 Ceux qui marchaient en tête le rabrouaient pour le faire taire, mais lui criait de plus belle : "Fils de David, aie pitié de moi !"
40 Jésus s'arrêta et ordonna de le lui amener. Quand il fut près, il lui demanda :
41 "Que veux-tu que je fasse pour toi ?" - "Seigneur, dit-il, que je recouvre la vue !"
42 Jésus lui dit : "Recouvre la vue ; ta foi t'a sauvé."
43 Et à l'instant même il recouvra la vue, et il le suivait en glorifiant Dieu. Et tout le peuple, voyant cela, célébra les louanges de Dieu.

19

1 Entré dans Jéricho, il traversait la ville.
2 Et voici un homme appelé du nom de Zachée ; c'était un chef de publicains, et qui était riche.
3 Et il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait à cause de la foule, car il était petit de taille.
4 Il courut donc en avant et monta sur un sycomore pour voir Jésus, qui devait passer par là.
5 Arrivé en cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : "Zachée, descends vite, car il me faut aujourd'hui demeurer chez toi."
6 Et vite il descendit et le reçut avec joie.
7 Ce que voyant, tous murmuraient et disaient : "Il est allé loger chez un homme pécheur !"
8 Mais Zachée, debout, dit au Seigneur : "Voici, Seigneur, je vais donner la moitié de mes biens aux pauvres, et si j'ai extorqué quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple."
9 Et Jésus lui dit : "Aujourd'hui le salut est arrivé pour cette maison, parce que lui aussi est un fils d'Abraham.
10 Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu."
11 Comme les gens écoutaient cela, il dit encore une parabole, parce qu'il était près de Jérusalem, et qu'on pensait que le Royaume de Dieu allait apparaître à l'instant même.
12 Il dit donc : "Un homme de haute naissance se rendit dans un pays lointain pour recevoir la dignité royale et revenir ensuite.
13 Appelant dix de ses serviteurs, il leur remit dix mines et leur dit : "Faites-les valoir jusqu'à ce que je vienne."
14 Mais ses concitoyens le haïssaient et ils dépêchèrent à sa suite une ambassade chargée de dire : "Nous ne voulons pas que celui-là règne sur nous."
15 "Et il advint qu'une fois de retour, après avoir reçu la dignité royale, il fit appeler ces serviteurs auxquels il avait remis l'argent, pour savoir ce que chacun lui avait fait produire.
16 Le premier se présenta et dit : "Seigneur, ta mine a rapporté dix mines." -
17 "C'est bien, bon serviteur, lui dit-il ; puisque tu t'es montré fidèle en très peu de chose, reçois autorité sur dix villes."
18 Le second vint et dit : "Ta mine, Seigneur, a produit cinq mines."
19 A celui-là encore il dit : "Toi aussi, sois à la tête de cinq villes."
20 "L'autre aussi vint et dit : "Seigneur, voici ta mine, que je gardais déposée dans un linge.
21 Car j'avais peur de toi, qui es un homme sévère, qui prends ce que tu n'as pas mis en dépôt et moissonnes ce que tu n'as pas semé." -
22 "Je te juge, lui dit-il, sur tes propres paroles, mauvais serviteur. Tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n'ai pas mis en dépôt et moissonnant ce que je n'ai pas semé.
23 Pourquoi donc n'as-tu pas confié mon argent à la banque ? A mon retour, je l'aurais retiré avec un intérêt."
24 Et il dit à ceux qui se tenaient là : "Enlevez-lui sa mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines." -
25 "Seigneur, lui dirent-ils, il a dix mines !"... -
26 "Je vous le dis : à tout homme qui a l'on donnera ; mais à qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a."
27 ""Quant à mes ennemis, ceux qui n'ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les en ma présence.""
28 Ayant dit cela, il partait en tête, montant à Jérusalem.
29 Et il advint qu'en approchant de Bethphagé et de Béthanie, près du mont dit des Oliviers, il envoya deux des disciples, en disant :
30 "Allez au village qui est en face et, en y pénétrant, vous trouverez, à l'attache, un ânon que personne au monde n'a jamais monté ; détachez-le et amenez-le.
31 Et si quelqu'un vous demande : "Pourquoi le détachez-vous ?" Vous direz ceci : "C'est que le Seigneur en a besoin"."
32 Étant donc partis, les envoyés trouvèrent les choses comme il leur avait dit.
33 Et tandis qu'ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent : "Pourquoi détachez-vous cet ânon ?"
34 Ils dirent : "C'est que le Seigneur en a besoin."
35 Ils l'amenèrent donc à Jésus et, jetant leurs manteaux sur l'ânon, ils firent monter Jésus.
36 Et, tandis qu'il avançait, les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin.
37 Déjà il approchait de la descente du mont des Oliviers quand, dans sa joie, toute la multitude des disciples se mit à louer Dieu d'une voix forte pour tous les miracles qu'ils avaient vus.
38 Ils disaient : "Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux !"
39 Quelques Pharisiens de la foule lui dirent : "Maître, réprimande tes disciples."
40 Mais il répondit : "Je vous le dis, si eux se taisent, les pierres crieront."
41 Quand il fut proche, à la vue de la ville, il pleura sur elle,
42 en disant : "Ah ! si en ce jour tu avais compris, toi aussi, le message de paix ! Mais non, il est demeuré caché à tes yeux.
43 Oui, des jours viendront sur toi, où tes ennemis t'environneront de retranchements, t'investiront, te presseront de toute part.
44 Ils t'écraseront sur le sol, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le temps où tu fus visitée !"
45 Puis, entré dans le Temple, il se mit à chasser les vendeurs,
46 en leur disant : "Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière. Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands !"
47 Il était journellement à enseigner dans le Temple, et les grands prêtres et les scribes cherchaient à le faire périr, les notables du peuple aussi.
48 Mais ils ne trouvaient pas ce qu'ils pourraient faire, car tout le peuple l'écoutait, suspendu à ses lèvres.

20

1 Et il advint, un jour qu'il enseignait le peuple dans le Temple, et annonçait la Bonne Nouvelle, que les grands prêtres et les scribes survinrent avec les anciens,
2 et lui parlèrent en ces termes : "Dis-nous par quelle autorité tu fais cela, ou quel est celui qui t'a donné cette autorité ?"
3 Il leur répondit : "Moi aussi, je vais vous poser une question. Dites-moi donc :
4 le baptême de Jean était-il du Ciel ou des hommes ?"
5 Mais ils firent par-devers eux ce calcul : "Si nous disons : "Du Ciel", il dira : "Pourquoi n'avez-vous pas cru en lui ?"
6 Et si nous disons : "Des hommes", tout le peuple nous lapidera, car il est persuadé que Jean est un prophète."
7 Et ils répondirent ne pas savoir d'où il était.
8 Et Jésus leur dit : "Moi non plus, je ne vous dis pas par quelle autorité je fais cela."
9 Il se mit alors à dire au peuple la parabole que voici : "Un homme planta une vigne, puis il la loua à des vignerons et partit en voyage pour un temps assez long.
10 "Le moment venu, il envoya un serviteur aux vignerons pour qu'ils lui donnent une part du fruit de la vigne ; mais les vignerons le renvoyèrent les mains vides, après l'avoir battu.
11 Il recommença, envoyant un autre serviteur ; et celui-là aussi, ils le battirent, le couvrirent d'outrages et le renvoyèrent les mains vides.
12 Il recommença, envoyant un troisième ; et celui-là aussi, ils le blessèrent et le jetèrent dehors.
13 Le maître de la vigne se dit alors : "Que faire ? Je vais envoyer mon fils bien-aimé ; peut-être respecteront-ils celui-là."
14 Mais, à sa vue, les vignerons faisaient entre eux ce raisonnement : "Celui-ci est l'héritier ; tuons-le, pour que l'héritage soit à nous."
15 Et, le jetant hors de la vigne, ils le tuèrent. "Que leur fera donc le maître de la vigne ?
16 Il viendra, fera périr ces vignerons et donnera la vigne à d'autres." A ces mots, ils dirent : "A Dieu ne plaise !"
17 Mais, fixant sur eux son regard, il dit : "Que signifie donc ceci qui est écrit : La pierre qu'avaient rejetée les bâtisseurs, c'est elle qui est devenue pierre de faîte ?
18 Quiconque tombera sur cette pierre s'y fracassera, et celui sur qui elle tombera, elle l'écrasera."
19 Les scribes et les grands prêtres cherchèrent à porter les mains sur lui à cette heure même, mais ils eurent peur du peuple. Ils avaient bien compris, en effet, que c'était pour eux qu'il avait dit cette parabole.
20 Ils se mirent alors aux aguets et lui envoyèrent des espions, qui jouèrent les justes pour le prendre en défaut sur quelque parole, de manière à le livrer à l'autorité et au pouvoir du gouverneur.
21 Ils l'interrogèrent donc en disant : "Maître, nous savons que tu parles et enseignes avec droiture et que tu ne tiens pas compte des personnes, mais que tu enseignes en toute vérité la voie de Dieu.
22 Nous est-il permis ou non de payer le tribut à César ?"
23 Mais, pénétrant leur astuce, il leur dit :
24 "Montrez-moi un denier. De qui porte-t-il l'effigie et l'inscription ?" Ils dirent : "De César."
25 Alors il leur dit : "Eh bien ! rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu."
26 Et ils ne purent le prendre en défaut sur quelque propos devant le peuple et, tout étonnés de sa réponse, ils gardèrent le silence.
27 S'approchant alors, quelques Sadducéens - ceux qui nient qu'il y ait une résurrection - l'interrogèrent
28 en disant : "Maître, Moïse a écrit pour nous : Si quelqu'un a un frère marié qui meurt sans avoir d'enfant, que son frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère.
29 Il y avait donc sept frères. Le premier, ayant pris femme, mourut sans enfant.
30 Le second aussi,
31 puis le troisième prirent la femme. Et les sept moururent de même, sans laisser d'enfant après eux.
32 Finalement, la femme aussi mourut.
33 Eh bien ! cette femme, à la résurrection, duquel d'entre eux va-t-elle devenir la femme ? Car les sept l'auront eue pour femme."
34 Et Jésus leur dit : "Les fils de ce monde-ci prennent femme ou mari ;
35 mais ceux qui auront été jugés dignes d'avoir part à ce monde-là et à la résurrection d'entre les morts ne prennent ni femme ni mari ;
36 aussi bien ne peuvent-ils plus mourir, car ils sont pareils aux anges, et ils sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection.
37 Et que les morts ressuscitent, Moïse aussi l'a donné à entendre dans le passage du Buisson quand il appelle le Seigneur le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob.
38 Or il n'est pas un Dieu de morts, mais de vivants ; tous en effet vivent pour lui."
39 Prenant alors la parole, quelques scribes dirent : "Maître, tu as bien parlé."
40 Car ils n'osaient plus l'interroger sur rien.
41 Il leur dit : "Comment peut-on dire que le Christ est fils de David ?
42 C'est David lui-même en effet qui dit, au livre des Psaumes : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Siège à ma droite,
43 jusqu'à ce que j'aie fait de tes ennemis un escabeau pour tes pieds.
44 David donc l'appelle Seigneur ; comment alors est-il son fils ?"
45 Comme tout le peuple écoutait, il dit aux disciples :
46 "Méfiez-vous des scribes qui se plaisent à circuler en longues robes, qui aiment les salutations sur les places publiques, et les premiers sièges dans les synagogues et les premiers divans dans les festins,
47 qui dévorent les biens des veuves, et affectent de faire de longues prières. Ils subiront, ceux-là, une condamnation plus sévère !"

21

1 Levant les yeux, il vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor.
2 Il vit aussi une veuve indigente qui y mettait deux piécettes,
3 et il dit : "Vraiment, je vous le dis, cette veuve qui est pauvre a mis plus qu'eux tous.
4 Car tous ceux-là ont mis de leur superflu dans les offrandes, mais elle, de son dénuement, a mis tout ce qu'elle avait pour vivre."
5 Comme certains disaient du Temple qu'il était orné de belles pierres et d'offrandes votives, il dit :
6 "De ce que vous contemplez, viendront des jours où il ne restera pas pierre sur pierre : tout sera jeté bas."
7 Ils l'interrogèrent alors en disant : "Maître, quand donc cela aura-t-il lieu, et quel sera le signe que cela est sur le point d'arriver ?"
8 Il dit : "Prenez garde de vous laisser abuser, car il en viendra beaucoup sous mon nom, qui diront : "C'est moi !" et "Le temps est tout proche". N'allez pas à leur suite.
9 Lorsque vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne vous effrayez pas ; car il faut que cela arrive d'abord, mais ce ne sera pas de sitôt la fin."
10 Alors il leur disait : "On se dressera nation contre nation et royaume contre royaume.
11 Il y aura de grands tremblements de terre et, par endroits, des pestes et des famines ; il y aura aussi des phénomènes terribles et, venant du ciel, de grands signes.
12 "Mais, avant tout cela, on portera les mains sur vous, on vous persécutera, on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous traduira devant des rois et des gouverneurs à cause de mon Nom,
13 et cela aboutira pour vous au témoignage.
14 Mettez-vous donc bien dans l'esprit que vous n'avez pas à préparer d'avance votre défense :
15 car moi je vous donnerai un langage et une sagesse, à quoi nul de vos adversaires ne pourra résister ni contredire.
16 Vous serez livrés même par vos père et mère, vos frères, vos proches et vos amis ; on fera mourir plusieurs d'entre vous,
17 et vous serez haïs de tous à cause de mon nom.
18 Mais pas un cheveu de votre tête ne se perdra.
19 C'est par votre constance que vous sauverez vos vies !
20 "Mais lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, alors comprenez que sa dévastation est toute proche.
21 Alors, que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes, que ceux qui seront à l'intérieur de la ville s'en éloignent, et que ceux qui seront dans les campagnes n'y entrent pas ;
22 car ce seront des jours de vengeance, où devra s'accomplir tout ce qui a été écrit.
23 Malheur à celles qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! "Car il y aura grande détresse sur la terre et colère contre ce peuple.
24 Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par des païens jusqu'à ce que soient accomplis les temps des païens.
25 "Et il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur la terre, les nations seront dans l'angoisse, inquiètes du fracas de la mer et des flots ;
26 des hommes défailliront de frayeur, dans l'attente de ce qui menace le monde habité, car les puissances des cieux seront ébranlées.
27 Et alors on verra le Fils de l'homme venant dans une nuée avec puissance et grande gloire.
28 Quand cela commencera d'arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance est proche."
29 Et il leur dit une parabole : "Voyez le figuier et les autres arbres.
30 Dès qu'ils bourgeonnent, vous comprenez de vous-mêmes, en les regardant, que désormais l'été est proche.
31 Ainsi vous, lorsque vous verrez cela arriver, comprenez que le Royaume de Dieu est proche.
32 En vérité, je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout ne soit arrivé.
33 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
34 "Tenez-vous sur vos gardes, de peur que vos coeurs ne s'appesantissent dans la débauche, l'ivrognerie, les soucis de la vie, et que ce Jour-là ne fonde soudain sur vous
35 comme un filet ; car il s'abattra sur tous ceux qui habitent la surface de toute la terre.
36 Veillez donc et priez en tout temps, afin d'avoir la force d'échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l'homme."
37 Pendant le jour, il était dans le Temple à enseigner ; mais la nuit, il s'en allait la passer en plein air sur le mont dit des Oliviers.
38 Et, dès l'aurore, tout le peuple venait à lui dans le Temple pour l'écouter.

22

1 La fête des Azymes, appelée la Pâque, approchait.
2 Et les grands prêtres et les scribes cherchaient comment le tuer, car ils avaient peur du peuple.
3 Or Satan entra dans Judas, appelé Iscariote, qui était du nombre des Douze.
4 Il s'en alla conférer avec les grands prêtres et les chefs des gardes sur le moyen de le leur livrer.
5 Ils se réjouirent et convinrent de lui donner de l'argent.
6 Il acquiesça, et il cherchait une occasion favorable pour le leur livrer à l'insu de la foule.
7 Vint le jour des Azymes, où devait être immolée la pâque,
8 et il envoya Pierre et Jean en disant : "Allez nous préparer la pâque, que nous la mangions."
9 Ils lui dirent : "Où veux-tu que nous préparions ?"
10 Il leur dit : "Voici qu'en entrant dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau. Suivez-le dans la maison où il pénétrera,
11 et vous direz au propriétaire de la maison : "Le Maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la pâque avec mes disciples ?"
12 Et celui-ci vous montrera, à l'étage, une grande pièce garnie de coussins ; faites-y les préparatifs."
13 S'en étant donc allés, ils trouvèrent comme il leur avait dit, et ils préparèrent la pâque.
14 Lorsque l'heure fut venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui.
15 Et il leur dit : "J'ai ardemment désiré manger cette pâque avec vous avant de souffrir ;
16 car je vous le dis, jamais plus je ne la mangerai jusqu'à ce qu'elle s'accomplisse dans le Royaume de Dieu."
17 Puis, ayant reçu une coupe, il rendit grâces et dit : "Prenez ceci et partagez entre vous ;
18 car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du produit de la vigne jusqu'à ce que le Royaume de Dieu soit venu."
19 Puis, prenant du pain, il rendit grâces, le rompit et le leur donna, en disant : "Ceci est mon corps, donné pour vous ; faites cela en mémoire de moi."
20 Il fit de même pour la coupe après le repas, disant : "Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang, versé pour vous.
21 "Cependant, voici que la main de celui qui me livre est avec moi sur la table.
22 Le Fils de l'homme, certes, va son chemin selon ce qui a été arrêté, mais malheur à cet homme-là par qui il est livré !"
23 Et eux se mirent à se demander entre eux quel était donc parmi eux celui qui allait faire cela.
24 Il s'éleva aussi entre eux une contestation : lequel d'entre eux pouvait être tenu pour le plus grand ?
25 Il leur dit : "Les rois des nations dominent sur elles, et ceux qui exercent le pouvoir sur elles se font appeler Bienfaiteurs.
26 Mais pour vous, il n'en va pas ainsi. Au contraire, que le plus grand parmi vous se comporte comme le plus jeune, et celui qui gouverne comme celui qui sert.
27 Quel est en effet le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert ? N'est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert !
28 "Vous êtes, vous, ceux qui sont demeurés constamment avec moi dans mes épreuves ;
29 et moi je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi :
30 vous mangerez et boirez à ma table en mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d'Israël.
31 "Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment ;
32 mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères."
33 Celui-ci lui dit : "Seigneur, je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort."
34 Mais il dit : "Je te le dis, Pierre, le coq ne chantera pas aujourd'hui que tu n'aies, par trois fois, nié me connaître."
35 Puis il leur dit : "Quand je vous ai envoyés sans bourse, ni besace, ni sandales, avez-vous manqué de quelque chose ?" - "De rien", dirent-ils.
36 Et il leur dit : "Mais maintenant, que celui qui a une bourse la prenne, de même celui qui a une besace, et que celui qui n'en a pas vende son manteau pour acheter un glaive.
37 Car, je vous le dis, il faut que s'accomplisse en moi ceci qui est écrit : Il a été compté parmi les scélérats. Aussi bien, ce qui me concerne touche à sa fin." -
38 "Seigneur, dirent-ils, il y a justement ici deux glaives." Il leur répondit : "C'est bien assez !"
39 Il sortit et se rendit, comme de coutume, au mont des Oliviers, et les disciples aussi le suivirent.
40 Parvenu en ce lieu, il leur dit : "Priez, pour ne pas entrer en tentation."
41 Puis il s'éloigna d'eux d'environ un jet de pierre et, fléchissant les genoux, il priait en disant :
42 "Père, si tu veux, éloigne de moi cette coupe ! Cependant, que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui se fasse !"
43 Alors lui apparut, venant du ciel, un ange qui le réconfortait.
44 Entré en agonie, il priait de façon plus instante, et sa sueur devint comme de grosses gouttes de sang qui tombaient à terre.
45 Se relevant de sa prière, il vint vers les disciples qu'il trouva endormis de tristesse,
46 et il leur dit : "Qu'avez-vous à dormir ? Relevez-vous et priez, pour ne pas entrer en tentation."
47 Tandis qu'il parlait encore, voici une foule, et à sa tête marchait le nommé Judas, l'un des Douze, qui s'approcha de Jésus pour lui donner un baiser.
48 Mais Jésus lui dit : "Judas, c'est par un baiser que tu livres le Fils de l'homme !"
49 Voyant ce qui allait arriver, ses compagnons lui dirent "Seigneur, faut-il frapper du glaive ?"
50 Et l'un d'eux frappa le serviteur du grand prêtre et lui enleva l'oreille droite.
51 Mais Jésus prit la parole et dit : "Restez-en là." Et, lui touchant l'oreille, il le guérit.
52 Puis Jésus dit à ceux qui s'étaient portés contre lui, grands prêtres, chefs des gardes du Temple et anciens : "Suis-je un brigand, que vous vous soyez mis en campagne avec des glaives et des bâtons ?
53 Alors que chaque jour j'étais avec vous dans le Temple, vous n'avez pas porté les mains sur moi. Mais c'est votre heure et le pouvoir des Ténèbres."
54 L'ayant donc saisi, ils l'emmenèrent et l'introduisirent dans la maison du grand prêtre. Quant à Pierre, il suivait de loin.
55 Comme ils avaient allumé du feu au milieu de la cour et s'étaient assis autour, Pierre s'assit au milieu d'eux.
56 Une servante le vit assis près de la flambée et, fixant les yeux sur lui, elle dit : "Celui-là aussi était avec lui !"
57 Mais lui nia en disant : "Femme, je ne le connais pas."
58 Peu après, un autre, l'ayant vu, déclara : "Toi aussi, tu en es !" Mais Pierre déclara : "Homme, je n'en suis pas."
59 Environ une heure plus tard, un autre soutenait avec insistance : "Sûrement, celui-là aussi était avec lui, et d'ailleurs il est Galiléen !" Mais Pierre dit :
60 "Homme, je ne sais ce que tu dis." Et à l'instant même, comme il parlait encore, un coq chanta,
61 et le Seigneur, se retournant, fixa son regard sur Pierre. Et Pierre se ressouvint de la parole du Seigneur, qui lui avait dit : "Avant que le coq ait chanté aujourd'hui, tu m'auras renié trois fois."
62 Et, sortant dehors, il pleura amèrement.
63 Les hommes qui le gardaient le bafouaient et le battaient ;
64 ils lui voilaient le visage et l'interrogeaient en disant : "Fais le prophète ! Qui est-ce qui t'a frappé ?"
65 Et ils proféraient contre lui beaucoup d'autres injures.
66 Et quand il fit jour, le conseil des Anciens du peuple s'assembla, grands prêtres et scribes. Ils l'amenèrent dans leur Sanhédrin
67 et dirent : "Si tu es le Christ, dis-le-nous." Il leur dit : "Si je vous le dis, vous ne croirez pas,
68 et si je vous interroge, vous ne répondrez pas.
69 Mais désormais le Fils de l'homme siégera à la droite de la Puissance de Dieu !"
70 Tous dirent alors : "Tu es donc le Fils de Dieu !" Il leur déclara : "Vous le dites : je le suis."
71 Et ils dirent : "Qu'avons-nous encore besoin de témoignage ? Car nous-mêmes l'avons entendu de sa bouche !"

23

1 Puis toute l'assemblée se leva, et ils l'amenèrent devant Pilate.
2 Ils se mirent alors à l'accuser, en disant : "Nous avons trouvé cet homme mettant le trouble dans notre nation, empêchant de payer les impôts à César et se disant Christ Roi."
3 Pilate l'interrogea en disant : "Tu es le roi des Juifs ?" - "Tu le dis", lui répondit-il.
4 Pilate dit alors aux grands prêtres et aux foules : "Je ne trouve en cet homme aucun motif de condamnation."
5 Mais eux d'insister en disant : "Il soulève le peuple, enseignant par toute la Judée, depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu'ici."
6 A ces mots, Pilate demanda si l'homme était Galiléen.
7 Et s'étant assuré qu'il était de la juridiction d'Hérode, il le renvoya à Hérode qui se trouvait, lui aussi, à Jérusalem en ces jours-là.
8 Hérode, en voyant Jésus, fut tout joyeux ; car depuis assez longtemps il désirait le voir, pour ce qu'il entendait dire de lui ; et il espérait lui voir faire quelque miracle.
9 Il l'interrogea donc avec force paroles, mais il ne lui répondit rien.
10 Cependant les grands prêtres et les scribes se tenaient là, l'accusant avec véhémence.
11 Après l'avoir, ainsi que ses gardes, traité avec mépris et bafoué, Hérode le revêtit d'un habit splendide et le renvoya à Pilate.
12 Et, ce même jour, Hérode et Pilate devinrent deux amis, d'ennemis qu'ils étaient auparavant.
13 Ayant convoqué les grands prêtres, les chefs et le peuple, Pilate
14 leur dit : "Vous m'avez présenté cet homme comme détournant le peuple, et voici que moi je l'ai interrogé devant vous, et je n'ai trouvé en cet homme aucun motif de condamnation pour ce dont vous l'accusez.
15 Hérode non plus d'ailleurs, puisqu'il l'a renvoyé devant nous. Vous le voyez ; cet homme n'a rien fait qui mérite la mort.
16 Je le relâcherai donc, après l'avoir châtié."
17
18 Mais eux se mirent à pousser des cris tous ensemble : "A mort cet homme ! Et relâche-nous Barabbas."
19 Ce dernier avait été jeté en prison pour une sédition survenue dans la ville et pour meurtre.
20 De nouveau Pilate, qui voulait relâcher Jésus, leur adressa la parole.
21 Mais eux répondaient en criant : "Crucifie-le ! crucifie-le !"
22 Pour la troisième fois, il leur dit : "Quel mal a donc fait cet homme ? Je n'ai trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort ; je le relâcherai donc, après l'avoir châtié."
23 Mais eux insistaient à grands cris, demandant qu'il fût crucifié ; et leurs clameurs gagnaient en violence.
24 Et Pilate prononça qu'il fût fait droit à leur demande.
25 Il relâcha celui qui avait été jeté en prison pour sédition et meurtre, celui qu'ils réclamaient. Quant à Jésus, il le livra à leur bon plaisir.
26 Quand ils l'emmenèrent, ils mirent la main sur un certain Simon de Cyrène qui revenait des champs, et le chargèrent de la croix pour la porter derrière Jésus.
27 Une grande masse du peuple le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.
28 Mais, se retournant vers elles, Jésus dit : "Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants !
29 Car voici venir des jours où l'on dira : Heureuses les femmes stériles, les entrailles qui n'ont pas enfanté, et les seins qui n'ont pas nourri !
30 Alors on se mettra à dire aux montagnes : Tombez sur nous ! et aux collines : Couvrez-nous !
31 Car si l'on traite ainsi le bois vert, qu'adviendra-t-il du sec ?"
32 On emmenait encore deux malfaiteurs pour être exécutés avec lui.
33 Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils l'y crucifièrent ainsi que les malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche.
34 Et Jésus disait : "Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu'ils font." Puis, se partageant ses vêtements, ils tirèrent au sort.
35 Le peuple se tenait là, à regarder. Les chefs, eux, se moquaient : "Il en a sauvé d'autres, disaient-ils ; qu'il se sauve lui-même, s'il est le Christ de Dieu, l'Élu !"
36 Les soldats aussi se gaussèrent de lui : s'approchant pour lui présenter du vinaigre,
37 ils disaient : "Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même !"
38 Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : "Celui-ci est le roi des Juifs."
39 L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait : "N'es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi."
40 Mais l'autre, le reprenant, déclara : "Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine !
41 Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes ; mais lui n'a rien fait de mal."
42 Et il disait : "Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume."
43 Et il lui dit : "En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."
44 C'était déjà environ la sixième heure quand, le soleil s'éclipsant, l'obscurité se fit sur la terre entière, jusqu'à la neuvième heure.
45 Le voile du Sanctuaire se déchira par le milieu,
46 et, jetant un grand cri, Jésus dit : "Père, en tes mains je remets mon esprit." Ayant dit cela, il expira.
47 Voyant ce qui était arrivé, le centenier glorifiait Dieu, en disant : "Sûrement, cet homme était un juste !"
48 Et toutes les foules qui s'étaient rassemblées pour ce spectacle, voyant ce qui était arrivé, s'en retournaient en se frappant la poitrine.
49 Tous ses amis se tenaient à distance, ainsi que les femmes qui l'accompagnaient depuis la Galilée, et qui regardaient cela.
50 Et voici un homme nommé Joseph, membre du Conseil, homme droit et juste.
51 Celui-là n'avait pas donné son assentiment au dessein ni à l'acte des autres. Il était d'Arimathie, ville juive, et il attendait le Royaume de Dieu.
52 Il alla trouver Pilate et réclama le corps de Jésus.
53 Il le descendit, le roula dans un linceul et le mit dans une tombe taillée dans le roc, où personne encore n'avait été placé.
54 C'était le jour de la Préparation, et le sabbat commençait à poindre.
55 Cependant les femmes qui étaient venues avec lui de Galilée avaient suivi Joseph ; elles regardèrent le tombeau et comment son corps avait été mis.
56 Puis elles s'en retournèrent et préparèrent aromates et parfums. Et le sabbat, elles se tinrent en repos, selon le précepte.

24

1 Le premier jour de la semaine, à la pointe de l'aurore, elles allèrent à la tombe, portant les aromates qu'elles avaient préparés.
2 Elles trouvèrent la pierre roulée de devant le tombeau,
3 mais, étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.
4 Et il advint, comme elles en demeuraient perplexes, que deux hommes se tinrent devant elles, en habit éblouissant.
5 Et tandis que, saisies d'effroi, elles tenaient leur visage incliné vers le sol, ils leur dirent : "Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ?
6 Il n'est pas ici ; mais il est ressuscité. Rappelez-vous comment il vous a parlé, quand il était encore en Galilée :
7 Il faut, disait-il, que le Fils de l'homme soit livré aux mains des pécheurs, qu'il soit crucifié, et qu'il ressuscite le troisième jour."
8 Et elles se rappelèrent ses paroles.
9 A leur retour du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.
10 C'étaient Marie la Magdaléenne, Jeanne et Marie, mère de Jacques. Les autres femmes qui étaient avec elles le dirent aussi aux apôtres ;
11 mais ces propos leur semblèrent du radotage, et ils ne les crurent pas.
12 Pierre cependant partit et courut au tombeau. Mais, se penchant, il ne voit que les linges. Et il s'en alla chez lui, tout surpris de ce qui était arrivé.
13 Et voici que, ce même jour, deux d'entre eux faisaient route vers un village du nom d'Emmaüs, distant de Jérusalem de soixante stades,
14 et ils conversaient entre eux de tout ce qui était arrivé.
15 Et il advint, comme ils conversaient et discutaient ensemble, que Jésus en personne s'approcha, et il faisait route avec eux ;
16 mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.
17 Il leur dit : "Quels sont donc ces propos que vous échangez en marchant ?" Et ils s'arrêtèrent, le visage sombre.
18 Prenant la parole, l'un d'eux, nommé Cléophas, lui dit : "Tu es bien le seul habitant de Jérusalem à ignorer ce qui y est arrivé ces jours-ci !" -
19 "Quoi donc ?" leur dit-il. Ils lui dirent : "Ce qui concerne Jésus le Nazarénien, qui s'est montré un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple,
20 comment nos grands prêtres et nos chefs l'ont livré pour être condamné à mort et l'ont crucifié.
21 Nous espérions, nous, que c'était lui qui allait délivrer Israël ; mais avec tout cela, voilà le troisième jour depuis que ces choses sont arrivées !
22 Quelques femmes qui sont des nôtres nous ont, il est vrai, stupéfiés. S'étant rendues de grand matin au tombeau
23 et n'ayant pas trouvé son corps, elles sont revenues nous dire qu'elles ont même eu la vision d'anges qui le disent vivant.
24 Quelques-uns des nôtres sont allés au tombeau et ont trouvé les choses tout comme les femmes avaient dit ; mais lui, ils ne l'ont pas vu !"
25 Alors il leur dit : "O coeurs sans intelligence, lents à croire à tout ce qu'ont annoncé les Prophètes !
26 Ne fallait-il pas que le Christ endurât ces souffrances pour entrer dans sa gloire ?"
27 Et, commençant par Moïse et parcourant tous les Prophètes, il leur interpréta dans toutes les Écritures ce qui le concernait.
28 Quand ils furent près du village où ils se rendaient, il fit semblant d'aller plus loin.
29 Mais ils le pressèrent en disant : "Reste avec nous, car le soir tombe et le jour déjà touche à son terme." Il entra donc pour rester avec eux.
30 Et il advint, comme il était à table avec eux, qu'il prit le pain, dit la bénédiction, puis le rompit et le leur donna.
31 Leurs yeux s'ouvrirent et ils le reconnurent... mais il avait disparu de devant eux.
32 Et ils se dirent l'un à l'autre : "Notre coeur n'était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin, quand il nous expliquait les Écritures ?"
33 A cette heure même, ils partirent et s'en retournèrent à Jérusalem. Ils trouvèrent réunis les Onze et leurs compagnons,
34 qui dirent : "C'est bien vrai ! le Seigneur est ressuscité et il est apparu à Simon !"
35 Et eux de raconter ce qui s'était passé en chemin, et comment ils l'avaient reconnu à la fraction du pain.
36 Tandis qu'ils disaient cela, lui se tint au milieu d'eux et leur dit : "Paix à vous !"
37 Saisis de frayeur et de crainte, ils pensaient voir un esprit.
38 Mais il leur dit : "Pourquoi tout ce trouble, et pourquoi des doutes montent-ils en votre coeur ?
39 Voyez mes mains et mes pieds ; c'est bien moi ! Palpez-moi et rendez-vous compte qu'un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'en ai."
40 Ayant dit cela, il leur montra ses mains et ses pieds.
41 Et comme, dans leur joie, ils ne croyaient pas encore et demeuraient saisis d'étonnement, il leur dit : "Avez-vous ici quelque chose à manger ?"
42 Ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé.
43 Il le prit et le mangea devant eux.
44 Puis il leur dit : "Telles sont bien les paroles que je vous ai dites quand j'étais encore avec vous : il faut que s'accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes."
45 Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures,
46 et il leur dit : "Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait et ressusciterait d'entre les morts le troisième jour,
47 et qu'en son Nom le repentir en vue de la rémission des péchés serait proclamé à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.
48 De cela vous êtes témoins.
49 "Et voici que moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Vous donc, demeurez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la force d'en-haut."
50 Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit.
51 Et il advint, comme il les bénissait, qu'il se sépara d'eux et fut emporté au ciel.
52 Pour eux, s'étant prosternés devant lui, ils retournèrent à Jérusalem en grande joie,
53 et ils étaient constamment dans le Temple à bénir Dieu.

L'ÉVANGILE SELON SAINT JEAN

1

1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.
2 Il était au commencement auprès de Dieu.
3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.
4 Ce qui fut en lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,
5 et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas saisie.
6 Il y eut un homme envoyé de Dieu ; son nom était Jean.
7 Il vint pour témoigner, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
8 Celui-là n'était pas la lumière, mais il avait à rendre témoignage à la lumière.
9 Il était la lumière véritable, qui éclaire tout homme, venant dans le monde.
10 Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu.
11 Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli.
12 Mais à tous ceux qui l'ont accueilli, il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom,
13 eux qui ne furent engendrés ni du sang, ni d'un vouloir de chair, ni d'un vouloir d'homme, mais de Dieu.
14 Et le Verbe s'est fait chair et il a campé parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient du Père comme Unique-Engendré, plein de grâce et de vérité.
15 Jean lui rend témoignage et s'écrie : "C'est de lui que j'ai dit : Celui qui vient derrière moi, le voilà passé devant moi, parce qu'avant moi il était."
16 Oui, de sa plénitude nous avons tous reçu, et grâce pour grâce.
17 Car la Loi fut donnée par l'entremise de Moïse, la grâce et la vérité advinrent par l'entremise de Jésus Christ.
18 Nul n'a jamais vu Dieu ; le Fils Unique-Engendré, qui est dans le sein du Père, lui, l'a fait connaître.
19 Et voici quel fut le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : "Qui es-tu ?"
20 Il confessa, il ne nia pas, il confessa : "Je ne suis pas le Christ." -
21 "Qu'es-tu donc ? lui demandèrent-ils. Es-tu Élie ?" Il dit : "Je ne le suis pas." - "Es-tu le prophète ?" Il répondit : "Non."
22 Ils lui dirent alors : "Qui es-tu, que nous donnions réponse à ceux qui nous ont envoyés ? Que dis-tu de toi-même ?" -
23 Il déclara : "Moi ? la voix de celui qui crie dans le désert : Rendez droit le chemin du Seigneur, comme a dit Isaïe, le prophète."
24 On avait envoyé des Pharisiens.
25 Ils lui demandèrent : "Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es ni le Christ, ni Élie, ni le prophète ?"
26 Jean leur répondit : "Moi, je baptise dans l'eau. Au milieu de vous se tient quelqu'un que vous ne connaissez pas,
27 celui qui vient derrière moi, dont je ne suis pas digne de dénouer la courroie de sandale."
28 Cela se passait à Béthabara au-delà du Jourdain, où Jean baptisait.
29 Le lendemain, il voit Jésus venir vers lui et il dit : "Voici l'agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde.
30 C'est de lui que j'ai dit : Derrière moi vient un homme qui est passé devant moi parce qu'avant moi il était.
31 Et moi, je ne le connaissais pas ; mais c'est pour qu'il fût manifesté à Israël que je suis venu baptisant dans l'eau."
32 Et Jean rendit témoignage en disant : "J'ai vu l'Esprit descendre, tel une colombe venant du ciel, et demeurer sur lui.
33 Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau, celui-là m'avait dit : "Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et demeurer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit Saint."
34 Et moi, j'ai vu et je témoigne que celui-ci est l'Élu de Dieu."
35 Le lendemain, Jean se tenait là, de nouveau, avec deux de ses disciples.
36 Regardant Jésus qui passait, il dit : "Voici l'agneau de Dieu."
37 Les deux disciples entendirent ses paroles et suivirent Jésus.
38 Jésus se retourna et, voyant qu'ils le suivaient, leur dit : "Que cherchez-vous ?" Ils lui dirent : "Rabbi - ce qui veut dire Maître -, où demeures-tu ?"
39 Il leur dit : "Venez et voyez." Ils vinrent donc et virent où il demeurait, et ils demeurèrent auprès de lui ce jour-là. C'était environ la dixième heure.
40 André, le frère de Simon-Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean et suivi Jésus.
41 Il trouve d'abord son propre frère, Simon, et lui dit : "Nous l'avons trouvé, le Messie" -ce qui veut dire Christ.
42 Il l'amena à Jésus. Jésus le regarda et dit : "Tu es Simon, le fils de Jean ; tu t'appelleras Céphas" - ce qui veut dire Pierre.
43 Le lendemain, il résolut de partir pour la Galilée, et il trouve Philippe et lui dit : "Suis-moi !"
44 Philippe était de Bethsaïde, la ville d'André et de Pierre.
45 Philippe trouve Nathanaël et lui dit : "Celui dont Moïse a écrit dans la Loi, ainsi que les prophètes, nous l'avons trouvé ! C'est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth."
46 Nathanaël lui dit : "De Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon ?" Philippe lui dit : "Viens et vois."
47 Jésus vit Nathanaël venir vers lui et il dit de lui : "Voici vraiment un Israélite sans détour."
48 Nathanaël lui dit : "D'où me connais-tu ?" Jésus lui répondit : "Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu."
49 Nathanaël reprit : "Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël."
50 Jésus lui répondit : "Parce que je t'ai dit : "Je t'ai vu sous le figuier", tu crois ! Tu verras mieux encore."
51 Et il lui dit : "En vérité, en vérité, je vous le dis, vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme."

2

1 Le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la mère de Jésus y était.
2 Jésus aussi fut invité à ces noces, ainsi que ses disciples.
3 Et ils n'avaient pas de vin, car le vin des noces était épuisé. La mère de Jésus lui dit : "Ils n'ont pas de vin."
4 Jésus lui dit : "Que me veux-tu, femme ? Mon heure n'est pas encore arrivée."
5 Sa mère dit aux servants : "Tout ce qu'il vous dira, faites-le."
6 Or il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs, et contenant chacune deux ou trois mesures.
7 Jésus leur dit : "Remplissez d'eau ces jarres." Ils les remplirent jusqu'au bord.
8 Il leur dit : "Puisez maintenant et portez-en au maître du repas." Ils lui en portèrent.
9 Lorsque le maître du repas eut goûté l'eau devenue vin - et il ne savait pas d'où il venait, tandis que les servants le savaient, eux qui avaient puisé l'eau - le maître du repas appelle le marié
10 et lui dit : "Tout homme sert d'abord le bon vin et, quand les gens sont ivres, le moins bon. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent !"
11 Cela, Jésus en fit le commencement des signes à Cana de Galilée et il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.
12 Après quoi, il descendit à Capharnaüm, lui, ainsi que sa mère et ses frères et ses disciples, et ils n'y demeurèrent que peu de jours.
13 La Pâque des Juifs était proche et Jésus monta à Jérusalem.
14 Il trouva dans le Temple les vendeurs de boeufs, de brebis et de colombes et les changeurs assis.
15 Se faisant un fouet de cordes, il les chassa tous du Temple, et les brebis et les boeufs ; il répandit la monnaie des changeurs et renversa leurs tables,
16 et aux vendeurs de colombes il dit : "Enlevez cela d'ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce."
17 Ses disciples se rappelèrent qu'il est écrit : "Le zèle pour ta maison me dévorera."
18 Alors les Juifs prirent la parole et lui dirent : "Quel signe nous montres-tu pour agir ainsi ?"
19 Jésus leur répondit : "Détruisez ce sanctuaire et en trois jours je le relèverai."
20 Les Juifs lui dirent alors : "Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèveras ?"
21 Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.
22 Aussi, quand il fut relevé d'entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu'il avait dit cela, et ils crurent à l'Écriture et à la parole qu'il avait dite.
23 Comme il était à Jérusalem durant la fête de la Pâque, beaucoup crurent en son nom, à la vue des signes qu'il faisait.
24 Mais Jésus, lui, ne se fiait pas à eux, parce qu'il les connaissait tous
25 et qu'il n'avait pas besoin d'un témoignage sur l'homme : car lui-même connaissait ce qu'il y avait dans l'homme.

3

1 Or il y avait parmi les Pharisiens un homme du nom de Nicodème, un notable des Juifs.
2 Il vint de nuit trouver Jésus et lui dit : "Rabbi, nous le savons, tu viens de la part de Dieu comme un Maître : personne ne peut faire les signes que tu fais, si Dieu n'est pas avec lui."
3 Jésus lui répondit : "En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître de nouveau, nul ne peut voir le Royaume de Dieu."
4 Nicodème lui dit : "Comment un homme peut-il naître, étant vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et naître ?"
5 Jésus répondit : "En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d'eau et d'Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.
6 Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est esprit.
7 Ne t'étonne pas, si je t'ai dit : Il vous faut naître à nouveau.
8 Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l'Esprit."
9 Nicodème lui répondit : "Comment cela peut-il se faire ?"
10 Jésus lui répondit : "Tu es Maître en Israël, et ces choses-là, tu ne les saisis pas ?
11 En vérité, en vérité, je te le dis, nous parlons de ce que nous savons et nous attestons ce que nous avons vu ; mais vous n'accueillez pas notre témoignage.
12 Si vous ne croyez pas quand je vous dis les choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous dirai les choses du ciel ?
13 Nul n'est monté au ciel, hormis celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme.
14 Comme Moïse éleva le serpent dans le désert, ainsi faut-il que soit élevé le Fils de l'homme,
15 afin que quiconque croit ait en lui la vie éternelle.
16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils, l'Unique-Engendré, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.
17 Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par son entremise.
18 Qui croit en lui n'est pas jugé ; qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils Unique-Engendré de Dieu.
19 Et tel est le jugement : la lumière est venue dans le monde et les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs oeuvres étaient mauvaises.
20 Quiconque, en effet, commet le mal hait la lumière et ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient démontrées coupables,
21 mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, afin qu'il soit manifesté que ses oeuvres sont faites en Dieu."
22 Après cela, Jésus vint avec ses disciples au pays de Judée et il y séjourna avec eux, et il baptisait.