LES LIVRES HISTORIQUES

Pour chercher un mot appuyez sur les touches Ctrl et F en même temps (CTRL+F)

LE LIVRE DE JOSUÉ

1

1 Après la mort de Moïse, serviteur de Yahvé, Yahvé parla à Josué, fils de Nûn, l'auxiliaire de Moïse, et lui dit :
2 "Moïse, mon serviteur, est mort ; maintenant, debout ! Passe le Jourdain que voici, toi et tout ce peuple, vers le pays que je donne aux Israélites.
3 Tout lieu que foulera la plante de vos pieds, je vous le donne, comme je l'ai dit à Moïse.
4 Depuis le désert et le Liban jusqu'au grand Fleuve, l'Euphrate, tout le pays des Hittites, et jusqu'à la Grande mer, vers le soleil couchant, tel sera votre territoire.
5 Personne, tout le temps de ta vie, ne pourra tenir devant toi je serai avec toi comme j'ai été avec Moïse, je ne t'abandonnerai point ni ne te délaisserai.
6 "Sois fort et tiens bon, car c'est toi qui vas mettre ce peuple en possession du pays que j'ai juré à ses pères de lui donner.
7 Seulement, sois fort et tiens très bon pour veiller à agir selon toute la Loi que mon serviteur Moïse t'a prescrite. Ne t'en écarte ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans toutes tes démarches.
8 Que le livre de cette Loi soit toujours sur tes lèvres : médite-le jour et nuit afin de veiller à agir selon tout ce qui y est écrit. C'est alors que tu seras heureux dans tes entreprises et réussiras.
9 Ne t'ai-je pas donné cet ordre : Sois fort et tiens bon ! Sois sans crainte ni frayeur, car Yahvé ton Dieu est avec toi dans toutes tes démarches."
10 Josué donna ensuite cet ordre aux scribes du peuple :
11 "Parcourez le camp, donnez cet ordre au peuple : Faites des provisions, car dans trois jours, vous passerez ce Jourdain pour aller prendre possession du pays dont Yahvé votre Dieu vous donne la possession."
12 Puis aux Rubénites, aux Gadites et à la demi-tribu de Manassé, Josué parla ainsi :
13 "Rappelez-vous ce que vous a ordonné Moïse, serviteur de Yahvé : Yahvé votre Dieu, en vous accordant le repos, vous a donné ce pays-ci.
14 Vos femmes, vos petits enfants et vos troupeaux peuvent rester dans le pays que vous a donné Moïse au-delà du Jourdain. Quant à vous, tous les hommes de guerre, vous passerez en formation de combat en tête de vos frères, et vous leur viendrez en aide,
15 jusqu'à ce que Yahvé accorde le repos à vos frères comme à vous, et qu'ils prennent possession, eux aussi, du pays que Yahvé votre Dieu leur donne. Vous pourrez alors retourner au pays qui vous appartient, et vous en prendrez possession, celui que vous a donné Moïse, serviteur de Yahvé, au-delà du Jourdain, vers le soleil levant."
16 Ils répondirent alors à Josué : "Tout ce que tu nous as ordonné, nous le ferons, et partout où tu nous enverras, nous irons.
17 De même que nous avons obéi en toute chose à Moïse, de même nous t'obéirons. Puisse seulement Yahvé ton Dieu être avec toi comme il fut avec Moïse !
18 Quiconque sera rebelle à tes ordres et n'écoutera pas tes paroles, quoi que tu lui ordonnes, qu'il soit mis à mort ! Pour toi, sois fort et tiens bon."

2

1 Josué, fils de Nûn, envoya secrètement de Shittim deux hommes pour espionner, en disant : "Allez, examinez le pays et Jéricho." Ils y allèrent, se rendirent à la maison d'une prostituée nommée Rahab et ils y couchèrent.
2 On dit au roi de Jéricho : "Voici que des hommes sont venus ici cette nuit, des Israélites, pour explorer le pays."
3 Alors le roi de Jéricho envoya dire à Rahab : "Fais sortir les hommes venus chez toi - qui sont descendus dans ta maison - car c'est pour explorer tout le pays qu'ils sont venus."
4 Mais la femme avait pris les deux hommes et les avait cachés. "C'est vrai, dit-elle, ces hommes sont venus chez moi, mais je ne savais pas d'où ils étaient.
5 Lorsqu'à la nuit tombante on allait fermer la porte de la ville, ces hommes sont sortis et je ne sais pas où ils sont allés. Mettez-vous vite à leur poursuite et vous les rejoindrez."
6 Or elle les avait fait monter sur la terrasse et les avait cachés sous des tiges de lin qu'elle y avait déposées.
7 Les gens les poursuivirent dans la direction du Jourdain, vers les gués, et l'on ferma la porte dès que furent sortis ceux qui étaient à leur poursuite.
8 Quant à eux, ils n'étaient pas encore couchés que Rahab monta vers eux sur la terrasse.
9 Elle leur dit : "Je sais que Yahvé vous a donné ce pays, que vous faites notre terreur, et que tous les habitants du pays ont été pris de panique à votre approche.
10 Car nous avons appris que Yahvé avait mis à sec devant vous les eaux de la mer des Roseaux, à votre sortie d'Égypte, et ce que vous avez fait aux deux rois amorites, de l'autre côté du Jourdain, à Sihôn et à Og que vous avez voués à l'anathème.
11 En l'apprenant, le coeur nous a manqué et personne n'a gardé courage devant vous, parce que Yahvé, votre Dieu, est Dieu, aussi bien là-haut dans les cieux qu'ici-bas sur la terre.
12 Jurez-moi donc maintenant par Yahvé, puisque je vous ai traités avec bonté, qu'à votre tour vous traiterez avec bonté la maison de mon père et m'en donnerez un signe loyal ;
13 que vous laisserez la vie sauve à mon père et à ma mère, à mes frères, à mes soeurs et à tous ceux qui leur appartiennent, et que vous nous préserverez de la mort."
14 Alors les hommes lui dirent : "Nous mourrons plutôt nous-mêmes, à moins que vous ne révéliez notre affaire. Quand Yahvé nous aura livré le pays, nous agirons envers toi avec bonté et loyauté."
15 Alors elle les fit descendre par la fenêtre au moyen d'une corde, car sa maison était contre le rempart, elle-même logeait dans le rempart.
16 "Allez vers la montagne, leur dit-elle, de peur que ceux qui vous poursuivent ne vous retrouvent. Cachez-vous là pendant trois jours, jusqu'au retour de ceux qui vous poursuivent, et puis, allez votre chemin."
17 Les hommes lui dirent : "Voici comment nous nous acquitterons de ce serment que tu nous as fait prêter :
18 à notre arrivée dans le pays, tu attacheras ce cordon de fil écarlate à la fenêtre par laquelle tu nous as fait descendre, et tu rassembleras auprès de toi dans la maison ton père, ta mère, tes frères et toute la famille.
19 Quiconque franchira les portes de ta maison pour sortir, son sang retombera sur sa tête et nous en serons quittes ; mais le sang de quiconque restera avec toi dans la maison retombera sur nos têtes si l'on porte la main sur lui.
20 Mais s'il t'arrive de révéler notre affaire, nous serons quittes de ce serment que tu nous as fait prêter."
21 Elle répondit : "Qu'il en soit ainsi !" Elle les fit partir et ils s'en allèrent. Alors elle attacha le cordon écarlate à la fenêtre.
22 Ils partirent et allèrent vers la montagne. Ils y restèrent trois jours, jusqu'à ce que fussent rentrés ceux qui les poursuivaient. Ceux-ci avaient battu tout le chemin sans les trouver.
23 Alors les deux hommes redescendirent de la montagne, traversèrent et se rendirent auprès de Josué, fils de Nûn, à qui ils racontèrent tout ce qui leur était arrivé.
24 Ils dirent à Josué : "Yahvé a livré tout ce pays entre nos mains et déjà tous ses habitants sont pris de panique devant nous."

3

1 Josué se leva de bon matin. Ils partirent de Shittim et ils allèrent jusqu'au Jourdain, lui et tous les Israélites. Là, ils passèrent la nuit, avant de traverser.
2 Au bout de trois jours, les scribes parcoururent le camp
3 et donnèrent au peuple cet ordre : "Quand vous verrez l'arche de l'alliance de Yahvé votre Dieu et les prêtres lévites qui la portent, vous quitterez le lieu où vous vous trouvez et vous la suivrez.
4 - Toutefois, qu'il y ait entre vous et l'arche un espace d'environ deux mille coudées : n'en approchez pas. - Ainsi vous saurez quel chemin prendre, car vous n'êtes jamais passés par ce chemin."
5 Josué dit au peuple : "Sanctifiez-vous, car demain Yahvé accomplira des merveilles au milieu de vous" ;
6 puis Josué dit aux prêtres : "Prenez l'arche d'alliance et passez en tête du peuple." Ceux-ci prirent l'arche d'alliance et s'avancèrent à la tête du peuple.
7 Yahvé dit à Josué : "Aujourd'hui même, je vais commencer à te grandir aux yeux de tout Israël, afin qu'il sache que, comme j'ai été avec Moïse, je serai avec toi.
8 Pour toi, tu donneras cet ordre aux prêtres portant l'arche d'alliance : "Lorsque vous aurez atteint le bord des eaux du Jourdain, c'est dans le Jourdain que vous vous tiendrez.""
9 Josué dit aux Israélites : "Approchez et écoutez les paroles de Yahvé votre Dieu."
10 Et Josué dit : "A ceci vous reconnaîtrez que le Dieu vivant est au milieu de vous et qu'il chassera certainement loin de vous les Cananéens, les Hittites, les Hivvites, les Perizzites, les Girgashites, les Amorites et les Jébuséens.
11 Voici : l'arche de l'alliance du Seigneur de toute la terre va passer devant vous dans le Jourdain.
12 Dès maintenant, choisissez douze hommes parmi les tribus d'Israël, un homme par tribu.
13 Aussitôt que les prêtres portant l'arche de Yahvé, Seigneur de toute la terre, auront posé la plante de leurs pieds dans les eaux du Jourdain, les eaux du Jourdain seront coupées, celles qui descendent d'amont, et elles s'arrêteront comme en une seule masse."
14 Or quand le peuple quitta ses tentes pour traverser le Jourdain, les prêtres portaient l'arche de l'alliance en tête du peuple.
15 Dès que les porteurs de l'arche furent arrivés au Jourdain, et que les pieds des prêtres porteurs de l'arche touchèrent les eaux - or le Jourdain coule à pleins bords pendant toute la durée de la moisson -,
16 les eaux d'amont s'arrêtèrent et se dressèrent en une seule masse à une très grande distance, à Adâm, la ville qui est à côté de Çartân, tandis que les eaux descendant vers la mer de la Araba, la mer Salée, étaient complètement coupées. Le peuple traversa vis-à-vis de Jéricho.
17 Les prêtres qui portaient l'arche de l'alliance de Yahvé se tinrent au sec, immobiles au milieu du Jourdain, tandis que tout Israël traversait à sec, jusqu'à ce que toute la nation eût achevé de traverser le Jourdain.

4

1 Lorsque toute la nation eût achevé de traverser le Jourdain, Yahvé parla à Josué et lui dit :
2 "Choisissez-vous douze hommes parmi le peuple, un homme par tribu,
3 et donnez-leur cet ordre : "Enlevez d'ici, du milieu du Jourdain, là où se sont posés les pieds des prêtres, douze pierres que vous ferez traverser avec vous et déposerez au bivouac où vous passerez la nuit.""
4 Josué appela les douze hommes qu'il avait désignés parmi les Israélites, un homme par tribu,
5 et Josué leur dit : "Passez devant l'arche de Yahvé votre Dieu, jusqu'au milieu du Jourdain, et que chacun de vous prenne sur son épaule une pierre, selon le nombre des tribus israélites,
6 pour en faire un signe au milieu de vous ; et quand, demain, vos fils vous demanderont : "Ces pierres, que sont-elles pour vous ?"
7 alors vous leur direz : "C'est que les eaux du Jourdain ont été coupées devant l'arche de l'alliance de Yahvé : lorsqu'elle traversa le Jourdain, les eaux du Jourdain ont été coupées. Ces pierres sont un mémorial pour les Israélites, pour toujours !""
8 Les Israélites exécutèrent les ordres de Josué : ayant enlevé douze pierres du milieu du Jourdain, selon le nombre des tribus israélites, comme l'avait dit Yahvé à Josué, ils les transportèrent au bivouac et les y déposèrent.
9 Puis Josué érigea douze pierres au milieu du Jourdain, à l'endroit où s'étaient posés les pieds des prêtres porteurs de l'arche d'alliance, et elles y sont encore aujourd'hui.
10 Les prêtres porteurs de l'arche d'alliance se tenaient debout au milieu du Jourdain jusqu'à l'accomplissement de tout ce que Yahvé avait ordonné à Josué de dire au peuple selon tout ce que Moïse avait ordonné à Josué ; et le peuple se hâta de traverser.
11 Lorsque le peuple eut achevé de traverser, l'arche de Yahvé passa, avec les prêtres, à la tête du peuple.
12 Les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé passèrent en formation de combat à la tête des Israélites, comme Moïse le leur avait dit.
13 Au nombre d'environ quarante mille guerriers en armes, ils passèrent prêts au combat, devant Yahvé, vers la plaine de Jéricho.
14 En ce jour-là, Yahvé grandit Josué aux yeux de tout Israël qui le craignit comme il avait craint Moïse sa vie durant.
15 Yahvé dit à Josué :
16 "Donne aux prêtres qui portent l'arche du Témoignage l'ordre de remonter du Jourdain."
17 Et Josué ordonna aux prêtres : "Remontez du Jourdain !"
18 Or, lorsque les prêtres portant l'arche de l'alliance de Yahvé remontèrent du milieu du Jourdain, et que la plante de leurs pieds eut touché la terre sèche, les eaux du Jourdain revinrent dans leur lit et se mirent comme avant à couler à pleins bords.
19 Ce fut le dix du premier mois que le peuple remonta du Jourdain et campa à Gilgal, à la limite est de Jéricho.
20 Quant à ces douze pierres qu'on avait prises dans le Jourdain, Josué les érigea à Gilgal.
21 Puis il dit aux Israélites : "Quand vos fils demanderont, demain, à leurs pères : "Que sont ces pierres ?"
22 alors vous le ferez savoir à vos fils : "C'est à pied sec qu'Israël a traversé le Jourdain que voilà,
23 parce que Yahvé votre Dieu assécha devant vous les eaux du Jourdain jusqu'à ce que vous eussiez traversé, comme Yahvé votre Dieu l'avait fait pour la mer des Roseaux qu'il assécha devant nous jusqu'à ce que nous l'eussions traversée,
24 afin que tous les peuples de la terre sachent comme est puissante la main de Yahvé, et afin qu'ils craignent Yahvé votre Dieu, toujours.""

5

1 Lorsque tous les rois des Amorites qui habitaient au-delà du Jourdain, vers l'ouest, et tous les rois des Cananéens qui habitaient face à la mer apprirent que Yahvé avait asséché les eaux du Jourdain devant les Israélites, jusqu'à ce qu'ils soient passés, le coeur leur manqua et ils perdirent courage devant les Israélites.
2 En ce temps-là, Yahvé dit à Josué : "Fais-toi des couteaux de silex, et circoncis de nouveau les Israélites (une seconde fois)".
3 Josué se fit des couteaux de silex et circoncit les Israélites sur le Tertre des Prépuces.
4 Voici la raison pour laquelle Josué fit cette circoncision toute la population mâle, sortie d'Égypte en âge de porter les armes, était morte dans le désert, en chemin, après leur sortie d'Égypte.
5 Alors que le peuple sorti d'Égypte était circoncis, tout le peuple né dans le désert, en chemin, après leur sortie d'Égypte, n'avait pas été circoncis ;
6 car pendant quarante ans les Israélites avaient marché dans le désert, jusqu'à ce que toute la nation eût péri, à savoir les hommes sortis d'Égypte en âge de porter les armes ; ils n'avaient pas obéi à la voix de Yahvé, et Yahvé leur avait juré de ne pas leur laisser voir la terre qu'il avait juré à leurs pères de nous donner, terre qui ruisselle de lait et de miel.
7 Quant à leurs fils, il les établit à leur place, et ce sont eux que Josué circoncit : ils étaient incirconcis, car on ne les avait pas circoncis en chemin.
8 Lorsqu'on eut achevé de circoncire toute la nation, ils restèrent sur place dans le camp jusqu'à leur guérison.
9 Alors Yahvé dit à Josué : "Aujourd'hui j'ai roulé loin de vous le déshonneur de l'Égypte." Aussi a-t-on appelé ce lieu du nom de Gilgal jusqu'à aujourd'hui.
10 Les Israélites campèrent à Gilgal et y firent la Pâque, le quatorzième jour du mois, le soir, dans la plaine de Jéricho.
11 Le lendemain de la Pâque, ils mangèrent du produit du pays : pains sans levain et épis grillés, en ce même jour.
12 Il n'y eut plus de manne le lendemain, lorsqu'ils eurent mangé du produit du pays. Les Israélites n'ayant plus de manne se nourrirent dès cette année des produits de la terre de Canaan.
13 Or Josué, se trouvant à Jéricho, leva les yeux et vit un homme qui se tenait debout devant lui, une épée nue à la main. Josué s'avança vers lui et lui dit : "Es-tu des nôtres ou de nos ennemis ?"
14 Il répondit : "Non ! Mais je suis le chef de l'armée de Yahvé, et maintenant je suis venu." Josué, tombant la face contre terre, l'adora et dit : "Que dit mon Seigneur à son serviteur ?"
15 Le chef de l'armée de Yahvé répondit à Josué : "Ote tes sandales de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te trouves est saint." Et Josué fit ainsi.

6

1 Or Jéricho s'était enfermée et barricadée (contre les Israélites) : personne n'en sortait et personne n'y entrait.
2 Yahvé dit alors à Josué : "Vois ! Je livre entre tes mains Jéricho et son roi, gens d'élite.
3 Vous tous les combattants, vous contournerez la ville (pour en faire une fois le tour, et pendant six jours tu feras de même.
4 Sept prêtres porteront en avant de l'arche sept trompes en corne de bélier. Le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville et les prêtres sonneront de la trompe).
5 Lorsque la corne de bélier retentira (quand vous entendrez le son de la trompe), tout le peuple poussera un grand cri de guerre et le rempart de la ville s'écroulera sur place ; alors le peuple montera, chacun droit devant soi."
6 Josué, fils de Nûn, appela les prêtres et leur dit : "Prenez l'arche d'alliance, et que sept prêtres portent sept trompes en corne de bélier en avant de l'arche de Yahvé."
7 Puis il dit au peuple : "Passez et faites le tour de la ville, et que l'avant-garde passe devant l'arche de Yahvé."
8 (Il fut fait comme Josué l'avait dit au peuple.) Sept prêtres portant les sept trompes en corne de bélier devant Yahvé passèrent et sonnèrent de la trompe ; l'arche de l'alliance de Yahvé venait après eux,
9 l'avant-garde précédait les prêtres qui sonnaient de la trompe et l'arrière-garde venait après l'arche : on allait et l'on sonnait de la trompe.
10 Au peuple, Josué avait donné l'ordre suivant : "Ne criez pas et ne faites pas entendre votre voix (qu'il ne sorte pas un mot de votre bouche), jusqu'au jour où je vous dirai : "Poussez le cri de guerre !" Alors vous pousserez le cri de guerre."
11 Il fit faire à l'arche de Yahvé le tour de la ville (en la contournant une fois), puis on rentra au camp où l'on passa la nuit.
12 Josué se leva de bon matin et les prêtres prirent l'arche de Yahvé.
13 Munis des sept trompes en corne de bélier, les sept prêtres marchant devant l'arche de Yahvé sonnaient de leur trompe pendant la marche, tandis que l'avant-garde allait devant eux, l'arrière-garde à la suite de l'arche de Yahvé, et que l'on défilait au son de la trompe.
14 On fit le tour de la ville (le second jour) une fois, et l'on rentra au camp ; c'est ainsi que l'on fit pendant six jours.
15 Le septième jour, s'étant levés dès l'aurore, ils firent le tour de la ville (selon le même rite) sept fois. (C'est seulement ce jour-là qu'on fit sept fois le tour de la ville.)
16 La septième fois, les prêtres sonnèrent de la trompe et Josué dit au peuple : "Poussez le cri de guerre, car Yahvé vous a livré la ville !"
17 "La ville sera dévouée par anathème à Yahvé, avec tout ce qui s'y trouve. Seule Rahab, la prostituée, aura la vie sauve ainsi que tous ceux qui sont avec elle dans sa maison, parce qu'elle a caché les émissaires que nous avions envoyés.
18 Mais vous, prenez bien garde à l'anathème, de peur que, poussés par la convoitise, vous ne preniez quelque chose de ce qui est anathème, car ce serait rendre anathème le camp d'Israël et lui porter malheur.
19 L'argent, l'or et les objets de bronze et de fer, tout cela sera consacré à Yahvé ; cela entrera dans le trésor de Yahvé."
20 Le peuple poussa le cri de guerre et l'on sonna de la trompe. Quand il entendit le son de la trompe, le peuple poussa un grand cri de guerre, et le rempart s'écroula sur place. Aussitôt le peuple monta vers la ville, chacun devant soi, et ils s'emparèrent de la ville.
21 Ils dévouèrent à l'anathème tout ce qui se trouvait dans la ville, hommes et femmes, jeunes et vieux, jusqu'aux taureaux, aux moutons et aux ânes, les passant au fil de l'épée.
22 Josué dit aux deux hommes qui avaient espionné le pays : "Entrez dans la maison de la prostituée et faites-en sortir cette femme avec tous ceux qui lui appartiennent, ainsi que vous le lui avez juré."
23 Ces jeunes gens, les espions, s'y rendirent et en firent sortir Rahab, son père, sa mère, ses frères et tous ceux qui lui appartenaient. Ils en firent sortir aussi tout son clan et les mirent en lieu sûr, en dehors du camp d'Israël.
24 On brûla la ville et tout ce qu'elle contenait, sauf l'argent, l'or et les objets de bronze et de fer qu'on livra au trésor de la maison de Yahvé.
25 Mais Rahab, la prostituée, ainsi que la maison de son père et tous ceux qui lui appartenaient, Josué leur laissa la vie sauve. Elle est demeurée au milieu d'Israël jusqu'à aujourd'hui, pour avoir caché les émissaires que Josué avait envoyés espionner Jéricho.
26 En ce temps-là, Josué fit prononcer ce serment : "Maudit soit, devant Yahvé, l'homme qui se lèvera pour rebâtir cette ville - Jéricho ! Il la fondera sur son aîné, et en posera les portes sur son cadet !"
27 Et Yahvé fut avec Josué, dont la renommée se répandit dans tout le pays.

7

1 Mais les Israélites se rendirent coupables d'une violation de l'anathème : Akân, fils de Karmi, fils de Zabdi, fils de Zérah, de la tribu de Juda, prit de ce qui était anathème, et la colère de Yahvé s'enflamma contre les Israélites.
2 Or Josué envoya des hommes de Jéricho vers Aï (qui est près de Bet-Avèn), à l'orient de Béthel, et il leur dit : "Montez espionner le pays." Ils montèrent espionner Aï.
3 De retour auprès de Josué, il lui dirent : "Que tout le peuple n'y monte pas, mais que deux mille ou trois hommes environ montent attaquer Aï. N'y fatigue pas tout le peuple car ces gens-là ne sont pas nombreux."
4 Il n'y monta du peuple qu'environ trois mille hommes, mais ils s'enfuirent devant les hommes de Aï.
5 Les hommes de Aï leur tuèrent à peu près trente-six hommes, puis les poursuivirent en avant de la porte, jusqu'à Shebarim, et dans la descente, ils les écrasèrent. Alors le peuple perdit coeur et son courage fondit.
6 Alors Josué déchira ses vêtements, tomba face contre terre devant l'arche de Yahvé jusqu'au soir, ainsi que les anciens d'Israël, et tous répandirent de la poussière sur leur tête.
7 Josué dit : "Hélas, Seigneur Yahvé, pourquoi as-tu fait passer le Jourdain à ce peuple si c'est pour nous livrer à la main de l'Amorite et nous faire périr ? Ah ! si nous avions pu nous établir au-delà du Jourdain !
8 Excuse-moi, Seigneur ! Que dirai-je maintenant qu'Israël a tourné le dos devant ses ennemis ?
9 Les Cananéens vont l'apprendre, ainsi que tous les habitants du pays, ils se coaliseront contre nous pour retrancher notre nom de la terre. Que feras-tu alors pour ton grand nom ?"
10 Yahvé dit à Josué : "Relève-toi ! Pourquoi restes-tu face contre terre ?
11 Israël a péché, il a violé l'alliance que je lui avais imposée : Oui ! on a pris de ce qui était anathème, et même on l'a dérobé, et même on l'a dissimulé, et même on l'a mis dans ses bagages.
12 Eh bien, les Israélites ne pourront pas tenir devant leurs ennemis, ils tourneront le dos devant leurs ennemis parce qu'ils sont devenus anathèmes. Si vous ne faites pas disparaître du milieu de vous l'objet de l'anathème, je ne serai plus avec vous.
13 Lève-toi, sanctifie le peuple et tu diras : Sanctifiez-vous pour demain, car ainsi parle Yahvé, le Dieu d'Israël L'anathème est au milieu de toi, Israël ; tu ne pourras pas tenir devant tes ennemis jusqu'à ce que vous ayez écarté l'anathème du milieu de vous.
14 Vous vous présenterez donc demain matin, par tribus, et la tribu que Yahvé aura désignée par le sort se présentera par clans, et le clan que Yahvé aura désigné par le sort se présentera par familles, et la famille que Yahvé aura désignée par le sort se présentera homme par homme.
15 Enfin celui qui sera désigné par le sort en ce qui concerne l'anathème sera livré au feu, lui et tout ce qui lui appartient, pour avoir transgressé l'alliance avec Yahvé et avoir commis une infamie en Israël."
16 Josué se leva de bon matin ; il fit avancer Israël par tribus, et c'est la tribu de Juda qui fut désignée par le sort.
17 Il fit approcher les clans de Juda, et le clan de Zérah fut désigné par le sort. Il fit approcher le clan de Zérah par familles, et Zabdi fut désigné par le sort.
18 Josué fit avancer la famille de Zabdi homme par homme, et ce fut Akân, fils de Karmi, fils de Zabdi, fils de Zérah, de la tribu de Juda, qui fut désigné par le sort.
19 Josué dit alors à Akân : "Mon fils, rends gloire à Yahvé, Dieu d'Israël, et fais-lui hommage ; déclare-moi ce que tu as fait ; ne me cache rien."
20 Akân répondit à Josué : "En vérité, c'est moi qui ai péché contre Yahvé, Dieu d'Israël, et voici ce que j'ai fait.
21 J'ai vu dans le butin un beau manteau de Shinéar et deux cents sicles d'argent ainsi qu'un lingot d'or pesant cinquante sicles, je les ai convoités et je les ai pris. Ils sont cachés dans la terre au milieu de ma tente, l'argent par-dessous."
22 Josué envoya des messagers qui coururent vers la tente, et en effet le manteau était caché dans la tente et l'argent par-dessous.
23 Ils prirent le tout du milieu de la tente, l'apportèrent à Josué et à tous les Israélites et le déposèrent devant Yahvé.
24 Alors Josué prit Akân, fils de Zérah, et le fit monter à la vallée d'Akor avec l'argent, le manteau et le lingot d'or, avec ses fils, ses filles, son taureau, son âne, son petit bétail, sa tente et tout ce qui lui appartenait. Tout Israël l'accompagnait.
25 Josué dit : "Pourquoi nous as-tu porté malheur ? Que Yahvé, en ce jour, t'apporte le malheur !" et tout Israël le lapida et on les livra au feu et on leur jeta des pierres.
26 Ils élevèrent sur lui un grand monceau de pierres qui existe encore aujourd'hui. Yahvé revint alors de son ardente colère. C'est pour cela qu'on a donné à ce lieu le nom de vallée d'Akor, jusqu'à aujourd'hui.

8

1 Yahvé dit alors à Josué : "Sois sans crainte ni frayeur ! Prends avec toi tous les gens de guerre. Debout ! monte contre Aï. Vois : je livre entre tes mains le roi de Aï, son peuple, sa ville et sa terre.
2 Tu traiteras Aï et son roi comme tu as traité Jéricho et son roi. Vous ne prendrez comme butin que les dépouilles et le bétail. Aie soin d'établir une embuscade contre la ville, par-derrière."
3 Josué se leva, avec tous les gens de guerre, pour monter contre Aï. Josué choisit trente mille hommes d'élite et les fit partir de nuit
4 en leur donnant cet ordre : "Attention ! vous dresserez une embuscade contre la ville, par-derrière, sans vous éloigner beaucoup de la ville, et soyez tous sur le qui-vive.
5 Moi et tous les gens qui m'accompagnent, nous nous approcherons de la ville, et lorsque les gens de Aï sortiront à notre rencontre comme la première fois, nous fuirons devant eux.
6 Ils nous suivront alors et nous les attirerons loin de la ville, car ils se diront : "Ils fuient devant nous comme la première fois."
7 Alors vous surgirez de l'embuscade pour prendre possession de la ville : Yahvé votre Dieu la livrera entre vos mains.
8 Dès que vous tiendrez la ville, vous la livrerez au feu, agissant selon la parole de Yahvé. Voyez, je vous ai donné un ordre."
9 Josué les envoya. Ils allèrent au lieu de l'embuscade et se postèrent entre Béthel et Aï, à l'ouest de Aï. Josué passa la nuit au milieu du peuple,
10 puis le lendemain Josué se leva levé de bon matin, il passa le peuple en revue et, avec les anciens d'Israël, monta vers Aï en tête du peuple.
11 Tous les gens de guerre qui étaient avec lui montèrent, s'approchèrent jusqu'en face de la ville et campèrent au nord de Aï, la vallée se trouvant entre eux et la ville.
12 Josué prit environ cinq mille hommes et les mit en embuscade entre Béthel et Aï, à l'ouest de la ville.
13 Le peuple dressa l'ensemble du camp qui était au nord de la ville, et son embuscade à l'ouest de la ville. Josué alla cette nuit-là au milieu de la plaine.
14 Dès que le roi de Aï eut vu cela, les gens de la ville se hâtèrent de se lever et de sortir pour que lui et tout son peuple aillent à la rencontre d'Israël pour le combattre, sur la descente qui est face à la Araba ; mais il ne savait pas qu'il y avait une embuscade dressée contre lui derrière la ville.
15 Josué et tout Israël se firent battre par eux et ils s'enfuirent sur le chemin du désert.
16 Tout le peuple qui se trouvait dans la ville se mit à leur poursuite à grands cris. En poursuivant Josué, ils s'écartèrent de la ville.
17 Il ne resta pas un homme dans Aï (ni dans Béthel) qui ne poursuivît Israël : ils laissèrent la ville ouverte et poursuivirent Israël.
18 Yahvé dit alors à Josué : "Tends vers Aï le sabre que tu as en main, car c'est en ta main que je vais la livrer." Alors Josué tendit vers la ville le sabre qu'il avait en main.
19 Et dès qu'il eut étendu la main, ceux de l'embuscade, surgissant en hâte de leur poste, coururent, pénétrèrent dans la ville, s'en emparèrent et se hâtèrent de la livrer au feu.
20 Les gens de Aï se retournèrent et virent : voici que la fumée de la ville montait vers le ciel. Aucun d'entre eux ne se sentit le courage de fuir ici ou là, tandis que le peuple en fuite vers le désert se retournait contre ceux qui le poursuivaient.
21 Voyant que ceux de l'embuscade avaient pris la ville et que la fumée montait de la ville, Josué et tout Israël firent volte-face et attaquèrent les gens de Aï.
22 Les autres sortirent de la ville à leur rencontre, de sorte que les gens de Aï se trouvèrent au milieu des Israélites, ayant les uns d'un côté et les autres de l'autre. Ceux-ci les battirent jusqu'à ce qu'il ne leur restât plus un survivant ni un rescapé.
23 Mais on prit vivant le roi de Aï et on l'amena à Josué.
24 Quand Israël eut fini de tuer tous les habitants de Aï, dans la campagne et dans le désert où ils les avaient poursuivis, et que tous jusqu'au dernier furent tombés au fil de l'épée, tout Israël revint à Aï et en passa la population au fil de l'épée.
25 Le total de tous ceux qui tombèrent ce jour-là, tant hommes que femmes, fut de douze mille, tous gens de Aï.
26 Josué ne ramena pas la main qu'il avait étendue avec le sabre, jusqu'à ce qu'il eût dévoué à l'anathème tous les habitants de Aï.
27 Israël ne prit pour butin que le bétail et les dépouilles de cette ville, selon l'ordre que Yahvé avait donné à Josué.
28 Josué incendia Aï et il en fit pour toujours une ruine, un lieu désolé jusqu'à aujourd'hui.
29 Quant au roi de Aï, il le pendit à un arbre jusqu'au soir ; mais au coucher du soleil, Josué ordonna qu'on descendît de l'arbre son cadavre. On le jeta ensuite à l'entrée de la porte de la ville, et on amoncela sur lui un grand tas de pierres, qui existe jusqu'à aujourd'hui.
30 Alors Josué édifia un autel à Yahvé, Dieu d'Israël, sur le mont Ébal,
31 comme Moïse, serviteur de Yahvé, l'avait ordonné aux Israélites, comme il est écrit dans le livre de la Loi de Moïse : un autel de pierres brutes que le fer n'aura pas travaillées. Ils y offrirent des holocaustes à Yahvé et immolèrent des sacrifices de communion.
32 Là, Josué écrivit sur les pierres une copie de la Loi de Moïse, que celui-ci avait écrite devant les Israélites.
33 Tout Israël, avec ses anciens, ses scribes et ses juges, se tenait de part et d'autre de l'arche, en face des prêtres lévites qui portaient l'arche d'alliance de Yahvé, les étrangers comme les citoyens, moitié sur le front du mont Garizim et moitié sur le front du mont Ébal, comme Moïse, serviteur de Yahvé, l'avait ordonné pour bénir en premier lieu le peuple d'Israël.
34 Puis Josué lut toutes les paroles de la Loi - la bénédiction et la malédiction - suivant tout ce qui est écrit dans le livre de la Loi.
35 Il n'y eut pas un mot de tout ce que Moïse avait ordonné qui ne fût lu par Josué en présence de toute l'assemblée d'Israël, y compris les femmes, les enfants et les étrangers qui vivaient au milieu d'eux.

9

1 Quand ils apprirent cela, tous les rois qui étaient de ce côté du Jourdain, dans la montagne, dans le Bas-Pays et sur toute la côte de la Grande mer jusque vers le Liban, Hittites, Amorites, Cananéens, Perizzites, Hivvites et Jébuséens,
2 se coalisèrent pour combattre d'un commun accord Josué et Israël.
3 Les habitants de Gabaôn apprirent la manière dont Josué avait traité Jéricho et Aï,
4 mais eux ils agirent avec ruse. Ils changèrent d'apparence ; ils chargèrent leurs ânes de vieux sacs et de vieilles outres à vin crevées et recousues.
5 Ils avaient à leurs pieds de vieilles sandales rapiécées, et sur eux de vieux habits. Tout le pain qu'ils emportaient pour leur nourriture était durci et réduit en miettes.
6 Ils arrivèrent au camp de Gilgal, auprès de Josué, et lui dirent ainsi qu'aux hommes d'Israël : "Nous venons d'un pays très lointain, concluez donc une alliance avec nous."
7 Les hommes d'Israël répondirent aux Hivvites : "Qui sait si vous n'habitez pas au milieu de nous ? Alors comment pourrions-nous conclure une alliance avec vous ?"
8 Ils répondirent à Josué : "Nous sommes tes serviteurs." - "Mais qui êtes-vous, leur demanda Josué, et d'où venez-vous ?"
9 Ils répondirent : "C'est d'un pays très éloigné que viennent tes serviteurs, à cause du renom de Yahvé ton Dieu, car nous avons entendu parler de lui, de tout ce qu'il a fait en Égypte
10 et de tout ce qu'il a fait aux deux rois des Amorites qui se trouvaient au-delà du Jourdain, Sihôn, roi de Heshbôn, et Og, roi du Bashân, qui vivait à Ashtarot.
11 Alors nos anciens et tous les habitants de notre pays nous ont dit : "Prenez avec vous des provisions pour le voyage, allez au-devant d'eux et dites-leur : Nous sommes vos serviteurs, concluez donc une alliance avec nous !"
12 Voici notre pain : il était tout chaud quand nous en avons fait provision dans nos maisons, le jour où nous sommes partis pour aller chez vous, et maintenant le voilà durci et réduit en miettes.
13 Ces outres à vin que nous avions remplies toutes neuves, les voilà crevées. Nos sandales et nos vêtements, les voilà usés par une très longue marche."
14 Les hommes prirent de leurs provisions et ne consultèrent pas l'oracle de Yahvé.
15 Josué leur accorda la paix et conclut une alliance avec eux pour qu'ils aient la vie sauve, et les notables de la communauté leur en firent serment.
16 Or il arriva que, trois jours après qu'ils eurent conlu l'alliance, on apprit qu'ils étaient leurs voisins et qu'ils habitaient au milieu d'Israël.
17 Les Israélites partirent du camp et arrivèrent dans leurs villes, le troisième jour. Leurs villes étaient Gabaôn, Kephira, Béérot et Qiryat-Yéarim.
18 Les Israélites ne les frappèrent pas, puisque les notables de la communauté leur avaient fait serment par Yahvé, Dieu d'Israël, mais toute la communauté murmura contre les notables.
19 Alors tous les notables dirent à toute la communauté : "Nous leur avons fait serment par Yahvé, Dieu d'Israël, nous ne pouvons donc plus les toucher.
20 Voici ce que nous leur ferons : Laisse-leur la vie sauve, pour ne pas attirer sur nous la Colère à cause du serment que nous leur avons fait."
21 Et les notables leur dirent : "Qu'ils vivent." Et ils devinrent fendeurs de bois et porteurs d'eau pour toute la communauté, comme le leur avait dit les notables.
22 Josué convoqua les Gabaonites et leur dit : "Pourquoi nous avez-vous trompés en disant : "Nous sommes très éloignés de vous", quand vous habitez au milieu de nous ?
23 Désormais vous êtes maudits et vous ne cesserez jamais d'être en servitude, comme fendeurs de bois et porteurs d'eau dans la Maison de mon Dieu."
24 Ils répondirent à Josué : "C'est que l'on avait bien dit à tes serviteurs l'ordre donné par Yahvé ton Dieu à Moïse, son serviteur, de vous livrer tout ce pays et d'exterminer devant vous tous ses habitants. A votre approche nous avons eu très peur pour nos vies. Voilà pourquoi nous avons agi ainsi.
25 Et maintenant, nous voici entre tes mains, ce qu'il te semble bon et juste de nous faire, fais-le."
26 Il fit ainsi à leur égard ; il les délivra de la main des Israélites qui ne les tuèrent pas.
27 En ce jour-là, Josué les mit comme fendeurs de bois et porteurs d'eau au service de la communauté et de l'autel de Yahvé, jusqu'à aujourd'hui, au lieu qu'il a choisi.

10

1 Or, il advint qu'Adoni-Çédeq, roi de Jérusalem, apprit que Josué s'était emparé de Aï et l'avait vouée à l'anathème, traitant Aï et son roi comme il avait traité Jéricho et son roi, et que les habitants de Gabaôn avaient fait la paix avec Israël et demeuraient au milieu de lui.
2 On en fut terrifié, car Gabaôn était une ville aussi grande que l'une des villes royales - elle était plus grande que Aï -, et tous ses citoyens étaient des guerriers.
3 Alors Adoni-Çédeq, roi de Jérusalem, envoya dire à Hoham, roi d'Hébron, à Piréam, roi de Yarmut, à Yaphia, roi de Lakish, et à Debir, roi d'Églôn :
4 "Montez donc vers moi pour m'aider à battre Gabaôn, parce qu'elle a fait la paix avec Josué et les Israélites."
5 Ayant opéré leur jonction, les cinq rois montèrent, à savoir le roi de Jérusalem, le roi d'Hébron, le roi de Yarmut, le roi de Lakish et le roi d'Églôn, eux et toutes leurs troupes ; ils assiégèrent Gabaôn et l'attaquèrent.
6 Les gens de Gabaôn envoyèrent dire à Josué, au camp de Gilgal : "Ne retire pas ton aide à tes serviteurs, hâte-toi de monter jusqu'à nous pour nous sauver et nous secourir, car tous les rois amorites qui habitent la montagne se sont coalisés contre nous."
7 Josué monta de Gilgal, lui, tous les gens de guerre et toute l'élite de l'armée.
8 Yahvé dit à Josué : "Ne les crains pas, je les ai livrés entre tes mains, nul d'entre eux ne te résistera."
9 Josué arriva sur eux à l'improviste, après avoir marché toute la nuit depuis Gilgal.
10 Yahvé les mit en déroute, en présence d'Israël, et leur infligea à Gabaôn une rude défaite ; il les poursuivit même sur le chemin de la pente de Bet-Horôn et les battit jusqu'à Azéqa et jusqu'à Maqqéda.
11 Or, tandis qu'ils fuyaient devant Israël dans la descente de Bet-Horôn, Yahvé lança du ciel sur eux d'énormes grêlons jusqu'à Azéqa, et ils moururent. Il en mourut plus par la grêle que n'en tuèrent par l'épée les Israélites.
12 C'est alors que Josué s'adressa à Yahvé, en ce jour où Yahvé livra les Amorites aux Israélites. Josué dit en présence d'Israël : "Soleil, arrête-toi sur Gabaôn, et toi, lune, sur la vallée d'Ayyalôn !"
13 Et le soleil s'arrêta, et la lune se tint immobile jusqu'à ce que le peuple se fût vengé de ses ennemis. Cela n'est-il pas écrit dans le livre du Juste ? Le soleil se tint immobile au milieu du ciel et près d'un jour entier retarda son coucher.
14 Il n'y a pas eu de journée pareille, ni avant ni depuis, où Yahvé ait obéi à la voix d'un homme. C'est que Yahvé combattait pour Israël.
15 Josué, et avec lui tout Israël, revint au camp de Gilgal.
16 Quant à ces cinq rois, ils s'étaient enfuis et s'étaient cachés dans la caverne de Maqqéda.
17 On vint en informer Josué : "Les cinq rois, lui dit-on, viennent d'être découverts cachés dans la caverne de Maqqéda."
18 Josué dit : "Roulez de grosses pierres à l'entrée de la caverne et postez près d'elle des hommes pour les surveiller.
19 Et vous, ne restez pas immobiles, poursuivez vos ennemis, coupez-leur la retraite et ne les laissez pas entrer dans leurs villes, car Yahvé votre Dieu les a livrés entre vos mains."
20 Quand Josué et les Israélites eurent achevé de leur infliger une très grande défaite jusqu'à les exterminer, tous ceux qui avaient réchappé vivants entrèrent dans les places fortes.
21 Tout le peuple revint au camp sain et sauf, auprès de Josué à Maqqéda, et personne n'osa rien faire contre les Israélites.
22 Josué dit alors : "Dégagez l'entrée de la caverne et faites-en sortir ces cinq rois pour me les amener."
23 On fit ainsi et l'on fit sortir les cinq rois de la caverne pour les lui amener : le roi de Jérusalem, le roi d'Hébron, le roi de Yarmut, le roi de Lakish et le roi d'Églôn.
24 Lorsqu'on eut fait sortir ces rois, Josué appela tous les hommes d'Israël et dit aux officiers des gens de guerre qui l'avaient accompagné : "Approchez et mettez le pied sur la nuque de ces rois." Ils s'avancèrent et leur mirent le pied sur la nuque.
25 "Soyez sans crainte et sans frayeur, leur dit Josué, mais soyez forts et tenez bon, car c'est ainsi que Yahvé traitera tous les ennemis que vous aurez à combattre."
26 Après quoi, Josué les frappa à mort et les fit pendre à cinq arbres auxquels ils restèrent suspendus jusqu'au soir.
27 Au coucher du soleil, sur un ordre de Josué, on les dépendit des arbres et on les jeta dans la caverne où ils s'étaient cachés. De grandes pierres furent dressées contre l'entrée de la caverne, elles y sont restées jusqu'à ce jour même.
28 Le même jour, Josué s'empara de Maqqéda et la fit passer, ainsi que son roi, au fil de l'épée : il les voua à l'anathème avec tout ce qui se trouvait là de vivant, il ne laissa pas un survivant ; il traita le roi de Maqqéda comme il avait traité le roi de Jéricho.
29 Josué, avec tout Israël, passa de Maqqéda à Libna, qu'il attaqua.
30 Yahvé la livra aussi, avec son roi, entre les mains d'Israël qui la fit passer au fil de l'épée avec tout ce qui se trouvait de vivant ; il n'y laissa pas un survivant. Il traita son roi comme il avait traité le roi de Jéricho.
31 Josué, avec tout Israël, passa de Libna à Lakish, qu'il assiégea et attaqua.
32 Yahvé livra Lakish entre les mains d'Israël qui s'en empara le second jour et la fit passer au fil de l'épée avec tout ce qui s'y trouvait de vivant, tout comme il avait agi pour Libna.
33 C'est alors que le roi de Gézer, Horam, monta pour secourir Lakish, mais Josué le battit, ainsi que son peuple, jusqu'à ce qu'il ne lui laissât pas un survivant.
34 Josué, avec tout Israël, passa de Lakish à Églôn. Ils l'assiégèrent et l'attaquèrent.
35 Ils s'en emparèrent le jour même et la firent passer au fil de l'épée. Il voua à l'anathème, en ce jour-là, tout ce qui s'y trouvait de vivant, tout comme il avait agi pour Lakish.
36 Josué, avec tout Israël, monta d'Églôn à Hébron, et ils l'attaquèrent.
37 Ils s'en emparèrent et la firent passer au fil de l'épée, ainsi que son roi, toutes les localités qui en dépendaient et tout ce qui s'y trouvait de vivant. Il ne laissa pas un survivant, tout comme il avait agi pour Églôn. Il la voua à l'anathème, ainsi que tout ce qui s'y trouvait de vivant.
38 Alors Josué, avec tout Israël, se tourna vers Debir et l'attaqua.
39 Il s'en empara avec son roi et avec toutes les localités qui en dépendaient ; ils les firent passer au fil de l'épée et vouèrent à l'anathème tout ce qui s'y trouvait de vivant ; il ne laissa pas un survivant. Comme il avait traité Hébron, Josué traita Debir et son roi, tout comme il avait traité Libna et son roi.
40 Josué battit tout le pays - la Montagne, le Négeb, le Bas-Pays et les pentes - avec tous leurs rois. Il ne laissa pas un survivant et voua tout être animé à l'anathème, comme Yahvé, le Dieu d'Israël, l'avait ordonné ;
41 Josué les battit depuis Cadès-Barné jusqu'à Gaza, et toute la région de Goshèn jusqu'à Gabaôn.
42 Tous ces rois avec leur territoire, Josué s'en empara en une seule fois, parce que Yahvé, le Dieu d'Israël, combattait pour Israël.
43 Puis Josué, avec tout Israël, revint au camp de Gilgal.

11

1 Lorsque Yabîn, roi de Haçor, eut appris cela, il fit informer Yobab, roi de Mérom, le roi de Shimrôn, le roi d'Akshaph
2 et les rois habitant au nord, la Montagne, la plaine au sud de Kinnerot, le Bas-Pays et les crêtes de Dor à l'ouest.
3 Les Cananéens se trouvaient à l'orient et à l'occident, les Amorites, les Hittites, les Perizzites, et les Jébuséens dans la montagne, les Hivvites au pied de l'Hermon, au pays de Miçpa.
4 Ils partirent ayant avec eux toutes leurs troupes, un peuple nombreux comme le sable au bord de la mer, avec une énorme quantité de chevaux et de chars.
5 Tous ces rois s'étaient donné rendez-vous et ils vinrent camper ensemble aux eaux de Mérom pour combattre Israël.
6 Yahvé dit alors à Josué : "Ne les crains pas car demain, à la même heure, je les livrerai tous, percés de coups, à Israël ; tu couperas les jarrets de leurs chevaux et tu brûleras leurs chars."
7 Josué, avec tous ses gens de guerre, les atteignit à l'improviste près des eaux de Mérom et tomba sur eux.
8 Yahvé les livra aux mains d'Israël qui les battit et les poursuivit jusqu'à Sidon-la-Grande et jusqu'à Misrephot-Maïm et jusqu'à la vallée de Miçpa au levant. Il les battit jusqu'à ne pas leur laisser un survivant.
9 Josué les traita comme Yahvé lui avait dit : il coupa les jarrets de leurs chevaux et livra leurs chars au feu.
10 En ce temps-là, Josué revint et s'empara de Haçor ; il frappa le roi d'un coup d'épée. Haçor était jadis la capitale de tous ces royaumes.
11 On passa aussi au fil de l'épée tout ce qui s'y trouvait de vivant, en vertu de l'anathème. Il ne resta aucun être animé et Haçor fut livrée au feu.
12 Toutes les villes de ces rois, ainsi que tous leurs rois, Josué s'en empara et les passa au fil de l'épée en vertu de l'anathème, comme l'avait ordonné Moïse, serviteur de Yahvé.
13 Pourtant toutes les villes qui se dressaient sur leurs collines de ruines, Israël ne les incendia pas, sauf Haçor que Josué incendia.
14 Et toutes les dépouilles de ces villes, y compris le bétail, les Israélites les prirent comme butin. Mais tous les êtres humains, il les passèrent au fil de l'épée, jusqu'à les exterminer. Ils ne laissèrent aucun être animé.
15 Ce que Yahvé avait ordonné à son serviteur Moïse, Moïse l'avait ordonné à Josué, et Josué l'exécuta sans omettre un seul mot de ce que Yahvé avait ordonné à Moïse.
16 C'est ainsi que Josué prit tout le pays : la Montagne, tout le Négeb et tout le pays de Goshèn, le Bas-Pays, la Araba, la montagne d'Israël et son Bas-Pays.
17 Depuis le mont Pelé, qui s'élève vers Séïr, jusqu'à Baal-Gad, dans la vallée du Liban, au pied du mont Hermon, il s'empara de tous leurs rois qu'il fit frapper à mort.
18 Pendant de longs jours, Josué avait fait la guerre à tous ces rois ;
19 nulle cité n'avait fait la paix avec les Israélites, sauf les Hivvites qui habitaient Gabaôn ; ils les prirent toutes en combattant.
20 Car Yahvé avait décidé d'endurcir le coeur de ces gens pour combattre Israël, afin qu'ils soient anathèmes et qu'il n'y ait pas pour eux de rémission, mais qu'ils soient exterminés, comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse.
21 En ce temps-là, Josué vint extirper les Anaqim de la Montagne, d'Hébron, de Debir, de Anab, de toute la montagne de Juda et de toute la montagne d'Israël : il les voua à l'anathème avec leurs villes.
22 Il ne resta plus d'Anaqim dans le pays des Israélites, sauf à Gaza, à Gat et à Ashdod.
23 Josué prit tout le pays, exactement comme Yahvé l'avait dit à Moïse, et il le donna en héritage à Israël, selon sa répartition en tribus. Et le pays se reposa de la guerre.

12

1 Voici les rois du pays que les Israélites battirent et dont ils prirent le territoire, au-delà du Jourdain à l'orient, depuis le torrent de l'Arnon jusqu'à la montagne de l'Hermon, avec toute la Araba à l'orient :
2 Sihôn, roi des Amorites, qui habitait Heshbôn, avait pour domaine depuis Aroër qui est sur le bord de la vallée de l'Arnon y compris le fond de la vallée, la moitié de Galaad et jusqu'au Yabboq, le torrent qui est la frontière des Ammonites ;
3 la Araba jusqu'à la mer de Kinnerot à l'orient, et jusqu'à la mer de la Araba, ou mer Salée, à l'orient, en direction de Bet-ha-Yeshimot, et, au sud, au pied des pentes du Pisga.
4 Og, roi du Bashân, un des derniers Rephaïm, qui habitait à Ashtarot et à Édréï,
5 avait pour domaine le mont Hermon et Salka, tout le Bashân jusqu'à la frontière des Geshurites et des Maakatites, et la moitié de Galaad jusqu'aux frontières de Sihôn, roi de Heshbôn.
6 Moïse, serviteur de Yahvé, et les Israélites les avaient vaincus, et Moïse, serviteur de Yahvé, en avait donné la possession aux Rubénites, aux Gadites et à la demi-tribu de Manassé.
7 Voici les rois du pays que Josué et les Israélites battirent en deçà du Jourdain à l'occident, depuis Baal-Gad, dans la vallée du Liban, jusqu'au mont Pelé qui s'élève vers Séïr, et dont Josué distribua l'héritage aux tribus d'Israël suivant leur répartition
8 dans la montagne et le Bas-Pays, dans la Araba et sur les Pentes, au Désert et au Négeb, chez les Hittites, les Amorites, les Cananéens, les Perizzites, les Hivvites et les Jébuséens :
9 Le roi de Jéricho, un ; le roi de Aï, près de Béthel, un ;
10 le roi de Jérusalem, un ; le roi d'Hébron, un ;
11 le roi de Yarmut, un ; le roi de Lakish, un ;
12 le roi d'Églôn, un ; le roi de Gézer, un ;
13 le roi de Debir, un ; le roi de Gédèr, un ;
14 le roi de Horma, un ; le roi d'Arad, un ;
15 Le roi de Libna, un ; le roi d'Adullam, un ;
16 le roi de Maqqéda, un ; le roi de Béthel, un ;
17 le roi de Tappuah, un ; le roi de Hépher, un ;
18 le roi d'Aphèq, un ; le roi en Sarôn, un ;
19 le roi de Mérom, un ; le roi de Haçor, un ;
20 le roi de Shimrôn Merôn, un ; le roi d'Akshaph, un ;
21 le roi de Tanak, un ; le roi de Megiddo, un ;
22 le roi de Qédesh, un ; le roi de Yoqnéam au Carmel, un ;
23 Le roi de Dor, à la crête de Dor, un ; le roi des nations en Galilée, un ;
24 le roi de Tirça, un ; nombre de tous ces rois : trente et un.

13

1 Or Josué était devenu vieux et avancé en âge. Yahvé lui dit : "Te voilà vieux, avancé en âge, et pourtant il reste à prendre possession d'un très grand pays.
2 Voici tout le pays qui reste : "Tous les districts des Philistins et tout le pays des Geshurites ;
3 depuis le Shihor qui fait face à l'Égypte jusqu'à la frontière d'Éqrôn au nord, c'est compté comme cananéen. Les cinq princes des Philistins sont celui de Gaza, celui d'Ashdod, celui d'Ashqelon, celui de Gat et celui d'Éqrôn ; les Avvites sont
4 au midi. Tout le pays des Cananéens, et Mearah qui est aux Sidoniens, jusqu'à Aphéqa et jusqu'à la frontière des Amorites ;
5 puis le pays du Giblite avec tout le Liban à l'orient, depuis Baal-Gad au pied du mont Hermon jusqu'à l'Entrée de Hamat.
6 "Tous les habitants de la montagne depuis le Liban jusqu'à Misrephot-Maïm, tous les Sidoniens, c'est moi qui les déposséderai devant les Israélites. Tu n'as qu'à distribuer le pays en héritage aux Israélites comme je te l'ai ordonné.
7 Le moment est venu de partager ce pays en héritage entre les neuf tribus et la demi-tribu de Manassé : depuis le Jourdain jusqu'à la Grande mer à l'occident, tu le leur donneras ; la Grande mer sera leur limite.
8 Quant à l'autre demi-tribu de Manassé, elle avait, avec les Rubénites et les Gadites, déjà reçu son héritage, celui que Moïse leur avait donné au-delà du Jourdain, à l'orient, comme Moïse, serviteur de Yahvé, le leur avait alors donné :
9 à partir d'Aroër qui est sur le bord de la vallée de l'Arnon, avec la ville qui est au fond de la vallée et tout le plateau depuis Médba jusqu'à Dibôn ;
10 toutes les villes de Sihôn, roi des Amorites, qui avait régné à Heshbôn, jusqu'à la frontière des Ammonites.
11 Puis le Galaad et le territoire des Geshurites et des Maakatites, avec tout le massif de l'Hermon et le Bashân en entier, jusqu'à Salka ;
12 et dans le Bashân, tout le royaume de Og qui avait régné à Ashtarot et à Édréï, et fut le dernier survivant des Rephaïm. Moïse les avait battus et les avait dépossédés.
13 Mais les Israélites ne dépossédèrent pas les Geshurites ni les Maakatites, aussi Geshur et Maaka habitent-ils au milieu d'Israël jusqu'à ce jour.
14 La tribu de Lévi fut la seule à laquelle on ne donna pas d'héritage : les dons faits à Yahvé, Dieu d'Israël, furent son héritage, comme il le lui avait dit.
15 Moïse avait donné à la tribu des fils de Ruben une part selon leurs clans.
16 Ils eurent donc pour territoire depuis Aroër qui est sur le bord de la vallée, avec la ville qui est au fond de la vallée, tout le plateau jusqu'à Médba,
17 Heshbôn avec toutes les villes qui sont sur le plateau : Dibôn, Bamot-Baal, Bet-Baal-Meôn,
18 Yahaç, Qedémot, Méphaat,
19 Qiryatayim, Sibma et, dans la montagne de la Araba, Çérèt-ha-Shahar ;
20 Bet-Péor, les pentes du Pisga, Bet-ha-Yeshimot,
21 toutes les villes du plateau et tout le royaume de Sihôn, roi des Amorites, qui régna à Heshbôn ; il avait été battu par Moïse ainsi que les princes de Madiân, Évi, Réqem, Çur, Hur, Réba, vassaux de Sihôn qui habitaient le pays.
22 Quant à Balaam, fils de Béor, le devin, les Israélites l'avaient tué par l'épée, avec d'autres victimes.
23 Ainsi la frontière des Rubénites était le Jourdain et son territoire. Tel fut l'héritage des fils de Ruben selon leurs clans, avec les villes et leurs villages.
24 Moïse avait donné à la tribu de Gad, aux fils de Gad, une part selon leurs clans.
25 Ils eurent pour territoire Yazèr, toutes les villes de Galaad, la moitié du pays des Ammonites jusqu'à Aroër qui est en face de Rabba,
26 et depuis Heshbôn jusqu'à Ramat-ha-Miçpé et Betonim ; à partir de Mahanayim jusqu'au territoire de Lo-Debar,
27 et dans la vallée : Bet-Haram, Bet-Nimra, Sukkot, Çaphôn - le reste du royaume de Sihôn, roi d'Heshbôn -, le Jourdain et le territoire allant jusqu'à l'extrémité de la mer de Kinnérèt, au-delà du Jourdain, à l'orient.
28 Tel fut l'héritage des fils de Gad, selon leurs clans, avec leurs villes et leurs villages.
29 Moïse avait donné à la demi-tribu de Manassé une part selon leurs clans.
30 Ils eurent pour territoire à partir de Mahanayim tout le Bashân, tout le royaume de Og, roi du Bashân, tous les Douars de Yaïr en Bashân, soit soixante villes.
31 La moitié de Galaad ainsi qu'Ashtarot et Édréï, villes royales de Og en Bashân, passèrent aux fils de Makir, fils de Manassé, à la moitié des fils de Makir selon leurs clans.
32 Voici ce que Moïse avait donné en héritage dans les Steppes de Moab, au-delà du Jourdain, de Jéricho, à l'orient.
33 Mais à la tribu de Lévi, Moïse n'avait pas donné d'héritage : c'est Yahvé, le Dieu d'Israël, qui est son héritage, comme il leur avait dit.

14

1 Voici ce que reçurent en héritage les Israélites au pays de Canaan, ce que leur donnèrent en héritage le prêtre Éléazar et Josué, fils de Nûn, avec les chefs de famille des tribus d'Israël.
2 C'est par le sort qu'ils reçurent leur héritage, comme Yahvé l'avait ordonné par l'intermédiaire de Moïse pour les neuf tribus et demie.
3 Car Moïse avait donné leur héritage aux deux tribus et demie de l'autre côté du Jourdain, mais aux Lévites, il n'avait pas donné d'héritage parmi elles.
4 Car les fils de Joseph formaient deux tribus, Manassé et Éphraïm, et l'on ne donna dans le pays aucune part aux Lévites, si ce n'est des villes pour y habiter, avec les pâturages attenants pour leurs bestiaux et leurs biens.
5 Les Israélites firent comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse, et ils partagèrent le pays.
6 Des fils de Juda vinrent trouver Josué à Gilgal, et Caleb, fils de Yephunné le Qenizzite, lui dit : "Tu sais bien ce que Yahvé a dit à Moïse, l'homme de Dieu, à mon sujet et au tien à Cadès-Barné.
7 J'avais quarante ans lorsque Moïse, serviteur de Yahvé, m'envoya de Cadès-Barné pour espionner ce pays, et je lui fis un rapport selon ce que me dictait mon coeur.
8 Mais les frères qui étaient montés avec moi découragèrent le peuple, tandis que moi, je suivis parfaitement Yahvé mon Dieu.
9 Ce jour-là, Moïse fit ce serment : "Sois-en sûr, le pays qu'a foulé ton pied t'appartiendra en héritage, à toi et à tes fils pour toujours, car tu as suivi parfaitement Yahvé mon Dieu."
10 Et maintenant, voici que Yahvé m'a gardé en vie selon sa promesse, soit quarante-cinq ans depuis que Yahvé a fait cette promesse à Moïse, alors qu'Israël marchait dans le désert ; maintenant, voici que j'ai aujourd'hui quatre-vingt-cinq ans.
11 Je suis aussi robuste aujourd'hui que le jour où Moïse me confia cette mission, ma force d'aujourd'hui vaut ma force d'alors pour combattre et pour aller et venir.
12 Il est temps de me donner cette montagne dont Yahvé m'a parlé ce jour-là. Tu as appris en ce jour-là qu'il y avait là des Anaqim et de grandes villes fortifiées ; mais si Yahvé est avec moi, je les déposséderai comme Yahvé l'a dit."
13 Josué bénit Caleb, fils de Yephunné, et lui donna Hébron pour héritage.
14 Aussi Hébron est-il resté jusqu'à ce jour l'héritage de Caleb, fils de Yephunné le Qenizzite, parce qu'il avait suivi parfaitement Yahvé, Dieu d'Israël.
15 Autrefois le nom d'Hébron était Qiryat-Arba. Arba était l'homme le plus grand des Anaqim. Et le pays se reposa de la guerre.

15

1 Le lot de la tribu des fils de Juda selon leurs clans s'étendait vers la frontière d'Édom, depuis le désert de Çîn vers le midi jusqu'à Cadès au sud.
2 Leur frontière méridionale partait de l'extrémité de la mer Salée, depuis la Langue qui fait face au Négeb,
3 elle se dirigeait vers le sud de la montée des Scorpions, traversait Çîn et montait au sud de Cadès-Barné ; passant par Hèçrôn, elle montait à Addar et tournait vers Qarqa ;
4 puis la frontière passait par Açmôn et débouchait au Torrent d'Égypte pour aboutir à la mer. Telle sera pour vous la frontière sud.
5 A l'orient, la frontière était la mer Salée jusqu'à l'embouchure du Jourdain. La frontière du côté nord partait de la baie, à l'embouchure du Jourdain.
6 La frontière montait à Bet-Hogla, passait au nord de Bet-ha-Araba et montait à la Pierre de Bohân, fils de Ruben.
7 Puis la frontière montait à Debir, depuis la vallée d'Akor, et tournait au nord vers Gilgal qui est en face de la montée d'Adummim, laquelle est au sud du Torrent. La frontière passait aux eaux de En-Shémesh et aboutissait à En-Rogel.
8 Elle remontait ensuite le ravin de Ben-Hinnom venant du sud vers le flanc du Jébuséen au sud - c'est Jérusalem - elle montait au sommet de la montagne qui domine le ravin de Hinnôm à l'ouest, à l'extrémité septentrionale de la plaine des Rephaïm.
9 Du sommet de la montagne, la frontière s'infléchissait vers la source des eaux de Nephtoah et se dirigeait vers les villes du mont Éphrôn pour s'infléchir vers Baala - c'est Qiryat-Yéarim.
10 De Baala, la frontière inclinait à l'ouest vers la montagne de Séïr et, longeant le flanc du mont Yéarim vers le nord - c'est Kesalôn - elle descendait à Bet-Shémesh et passait Timna,
11 aboutissait sur le flanc d'Éqrôn vers le nord, tournait vers Shikkarôn et passait par la montagne de Baala pour aboutir à Yabnéel. La mer était l'aboutissement de la frontière.
12 La frontière occidentale était formée par la Grande mer. Cette frontière était, dans son pourtour, celle des fils de Juda selon leurs clans.
13 A Caleb, fils de Yephunné, on donna une part au milieu des fils de Juda, selon l'ordre de Yahvé à Josué : Qiryat-Arba, la ville du père d'Anaq - c'est Hébron.
14 Caleb en déposséda les trois fils d'Anaq : Shéshaï, Ahimân et Talmaï, descendants d'Anaq.
15 De là, il monta contre les habitants de Debir ; Debir s'appelait autrefois Qiryat-Séphèr.
16 Caleb dit alors : "Celui qui battra Qiryat-Séphèr et s'en emparera, je lui donnerai pour femme ma fille Aksa."
17 Celui qui s'en empara fut Otniel, fils de Qenaz, frère de Caleb, qui lui donna pour femme sa fille Aksa.
18 Lorsqu'elle arriva chez lui, elle lui suggéra de demander à son père un champ. Alors elle sauta à bas de son âne et Caleb lui demanda : "Que veux-tu ?"
19 Elle répondit : "Accorde-moi une faveur. Puisque tu m'as donné le pays du Négeb, accorde-moi donc des sources d'eau." Et il lui donna les sources d'en haut et les sources d'en bas.
20 Tel fut l'héritage de la tribu des fils de Juda, selon leurs clans.
21 Villes à l'extrémité de la tribu des fils de Juda, vers la frontière d'Édom au Négeb : Qabçéel, Éder, Yagur,
22 Qina, Dimôna, Adéada,
23 Qédesh, Haçor et Yitnân,
24 Ziph, Télem, Bealot,
25 Haçor-Hadatta, Qeriyyot-Hèçrôn - c'est Haçor -
26 Amam, Shema, Molada,
27 Haçar-Gadda, Heshmôn, Bet-Pélèt,
28 Haçar-Shual, Bersabée et ses dépendances,
29 Baala, Iyyim, Éçem,
30 Eltolad, Kesil, Horma,
31 Çiqlag, Madmanna, Sânsanna,
32 Lebaot, Shilhim, Ayîn et Rimmôn : en tout, vingt-neuf villes avec leurs villages.
33 Dans le Bas-Pays : Eshtaol, Çoréa, Ashna,
34 Zanuah, En-Gannim, Tappuah, Énam,
35 Yarmut, Adullam, Soko, Azéqa,
36 Shaarayim, Aditayim, Ha-Gedéra, et Gedérotaïm : quatorze villes avec leurs villages.
37 Çenân, Hadasha, Migdal-Gad,
38 Diléân, Ha-Miçpé, Yoqtéel,
39 Lakish, Boçqat, Églôn,
40 Kabbôn, Lahmas, Kitlish,
41 Gedérot, Bet-Dagôn, Naama et Maqqéda : seize villes avec leurs villages.
42 Libna, Étèr, Ashân,
43 Yiphtah, Ashna, Neçib,
44 Qéïla, Akzib et Maresha : neuf villes avec leurs villages.
45 Éqrôn avec ses dépendances et ses villages.
46 D'Éqrôn jusqu'à la mer, tout ce qui se trouve du côté d'Ashdod avec ses villages.
47 Ashdod avec ses dépendances et ses villages, Gaza avec ses dépendances et ses villages jusqu'au Torrent d'Égypte, la Grande mer formant la frontière.
48 Dans la Montagne : Shamir, Yattir, Soko,
49 Danna, Qiryat-Sanna - c'est Debir -
50 Anab, Eshtemoa, Anim,
51 Goshèn, Holôn et Gilo : onze villes avec leurs villages.
52 Arab, Duma, Eshéân,
53 Yanum, Bet-Tappuah, Aphéqa,
54 Humta, Qiryat-Arba - c'est Hébron -, et Çior : neuf villes avec leurs villages.
55 Maôn, Karmel, Ziph, Yutta,
56 Yizréel, Yorqéam, Zanuah,
57 Ha-Qayîn, Gibéa et Timna : dix villes avec leurs villages.
58 Halhul, Bet-Çur, Gedor,
59 Maarat, Bet-Anôt et Elteqôn : six villes avec leurs villages. Teqoa, Éphrata - c'est Bethléem - Péor, Étam, Qulôn, Tatam, Sorès, Karem, Gallim, Bétèr et Manah : onze villes avec leurs villages.
60 Qiryat-Baal - c'est Qiryat-Yéarim - et Ha-Rabba : deux villes avec leurs villages.
61 Dans le Désert : Bet-ha-Araba, Middîn, Sekaka,
62 Nibshân, la Ville du Sel et Engaddi : six villes avec leurs villages.
63 Mais les Jébuséens qui habitaient Jérusalem, les fils de Juda ne purent les déposséder, aussi les Jébuséens habitent-ils encore aujourd'hui Jérusalem, à côté des fils de Juda.

16

1 Le lot des fils de Joseph partait à l'est du Jourdain de Jéricho - les eaux de Jéricho -, c'est le désert qui monte de Jéricho dans la montagne de Béthel ;
2 puis il partait de Béthel vers Luz et passait vers la frontière des Arkites à Atarot ;
3 il descendait ensuite à l'ouest vers la frontière des Yaphlétites jusqu'à la frontière de Bet-Horôn-le-Bas et jusqu'à Gézer, d'où il aboutissait à la mer.
4 Tel fut l'héritage des fils de Joseph, Manassé et Éphraïm.
5 Quant au territoire des fils d'Éphraïm selon leurs clans, la frontière de leur héritage était Atrot-Addar jusqu'à Bet-Horôn-le-Haut,
6 puis à l'ouest la frontière partait vers le Mikmetat au nord, et la frontière tournait à l'orient vers Taanat-Silo qu'elle traversait à l'est en direction de Yanoah ;
7 elle descendait de Yanoah à Atarot et à Naarata, et touchait Jéricho pour aboutir au Jourdain.
8 De Tappuah, la frontière allait vers l'occident, au torrent de Qana, et aboutissait à la mer. Tel fut l'héritage de la tribu des fils d'Éphraïm, selon leurs clans,
9 outre les villes réservées aux fils d'Éphraïm au milieu de l'héritage des fils de Manassé, toutes ces villes et leurs villages.
10 Les Cananéens habitant Gézer ne furent point dépossédés, et ils demeurèrent au milieu d'Éphraïm jusqu'à aujourd'hui, soumis à la corvée servile.

17

1 Le lot de la tribu de Manassé - il était en effet le premier-né de Joseph - fut d'abord pour Makir, premier-né de Manassé, père de Galaad, parce qu'il était un homme de guerre ; il eut le Galaad et le Bashân.
2 Puis ce fut pour les autres fils de Manassé selon leurs clans : aux fils d'Abiézer, aux fils de Hélèq, aux fils d'Asriel, aux fils de Shékem, aux fils de Hépher et aux fils de Shemida : c'étaient les enfants mâles de Manassé, fils de Joseph, selon leurs clans.
3 Çelophehad, fils de Hépher, fils de Galaad, fils de Makir, fils de Manassé, n'avait pas de fils mais seulement des filles, dont voici les noms : Mahla, Noa, Hogla, Milka et Tirça.
4 Elles se présentèrent devant le prêtre Éléazar, devant Josué, fils de Nûn, et devant les notables en disant : "Yahvé a ordonné à Moïse de nous donner un héritage au milieu de nos frères." On leur donna donc, selon l'ordre de Yahvé, un héritage parmi les frères de leur père.
5 Il échut donc à Manassé dix parts outre le pays de Galaad et de Bashân situé au-delà du Jourdain,
6 puisque les filles de Manassé obtinrent un héritage parmi ses fils. Quant au pays de Galaad, il appartenait aux autres fils de Manassé.
7 La frontière de Manassé fut, du côté d'Asher, le Mikmetat qui est en face de Sichem, et, de là, la frontière s'inclinait, à droite, vers Yashîb En-Tappuah.
8 La région de Tappuah était à Manassé, mais Tappuah, sur la frontière de Manassé, était aux fils d'Éphraïm.
9 La frontière descendait au torrent de Qana ; au sud du torrent Éphraïm avait des villes au milieu des villes de Manassé ; la frontière de Manassé était au nord du torrent et son aboutissement était la mer.
10 Le sud était à Éphraïm et le nord à Manassé, avec la mer pour limite ; ils touchaient Asher au nord, et Issachar à l'est.
11 Manassé eut, avec Issachar et avec Asher, Bet-Shéân et les villes qui en dépendent, Yibleam et les villes qui en dépendent, les habitants de Dor et des villes qui en dépendent, les habitants de En-Dor et des villes qui en dépendent, les habitants de Tanak et de Megiddo et des villes qui en dépendent (la troisième est celle de la crête).
12 Mais comme les fils de Manassé ne purent prendre possession de ces villes, les Cananéens réussirent à demeurer dans ce pays.
13 Cependant lorsque les Israélites furent devenus plus forts, ils assujettirent les Cananéens à la corvée, mais ne les dépossédèrent point.
14 Les fils de Joseph s'adressèrent à Josué en ces termes "Pourquoi ne m'as-tu donné pour héritage qu'un seul lot, une seule part, alors que je suis un peuple nombreux, tant Yahvé m'a béni ?"
15 Josué leur dit : "Si tu formes un peuple nombreux, monte donc dans la forêt et là tu défricheras dans le pays des Perizzites et des Rephaïm, puisque la montagne d'Éphraïm est trop étroite pour toi."
16 Les fils de Joseph dirent : "La montagne ne nous suffit pas et, en plus, tous les Cananéens qui habitent la terre de la plaine ont des chars de fer, aussi bien ceux de Bet-Shéân et des villes qui en dépendent que ceux de la plaine de Yizréel."
17 Josué dit à la maison de Joseph, à Éphraïm et à Manassé : "Tu es un peuple nombreux et ta force est grande, tu n'auras pas un lot seulement,
18 mais tu auras une montagne ; il est vrai que c'est une forêt, mais tu la défricheras et ses limites seront à toi. Et même, tu déposséderas les Cananéens, bien qu'ils aient des chars de fer et bien qu'ils soient forts."

18

1 Toute la communauté des Israélites s'assembla à Silo où l'on dressa la Tente du Rendez-vous ; le pays était soumis devant eux.
2 Mais il restait parmi les Israélites sept tribus qui n'avaient pas reçu leur héritage.
3 Josué dit alors aux Israélites : "Jusqu'à quand négligerez-vous d'aller prendre possession du pays que vous a donné Yahvé, le Dieu de vos pères ?
4 Choisissez-vous trois hommes par tribu pour que je les envoie. Ils iront parcourir le pays et en feront une description en vue de leur héritage, puis ils reviendront vers moi.
5 Ils répartiront le pays en sept parts. Juda restera sur son territoire au sud, et ceux de la maison de Joseph resteront sur leur territoire au nord.
6 Vous ferez donc une description du pays en sept parts, et vous me l'apporterez ici, que je puisse tirer au sort pour vous, ici, devant Yahvé notre Dieu.
7 Mais pour ce qui est des Lévites, ils n'auront point de part au milieu de vous : le sacerdoce de Yahvé sera leur héritage. Quant à Gad, à Ruben et à la demi-tribu de Manassé, ils ont reçu leur héritage au-delà du Jourdain, à l'orient, celui que leur a donné Moïse, serviteur de Yahvé.
8 Ces hommes se levèrent et s'en allèrent. A ceux qui allaient faire la description du pays, Josué donna cet ordre : "Allez, parcourez le pays et décrivez-le, puis venez me retrouver et je jetterai pour vous le sort ici, devant Yahvé, à Silo."
9 Ces hommes partirent, traversèrent le pays et le décrivirent par villes, en sept parts, sur un livre, puis ils retournèrent trouver Josué au camp, à Silo.
10 Josué jeta pour eux le sort à Silo, devant Yahvé, et c'est là que Josué partagea le pays entre les Israélites, selon leurs parts.
11 Un lot revint d'abord à la tribu des fils de Benjamin, selon leurs clans : le territoire de leur lot était compris entre les fils de Juda et les fils de Joseph.
12 Leur frontière du côté nord partait du Jourdain, montait au flanc de Jéricho, au nord, gravissait la montagne vers l'occident et aboutissait au désert de Bet-Avèn.
13 De là, la frontière passait à Luz, sur le flanc de Luz au midi - c'est Béthel - elle descendait à Atrot-Addar sur la montagne qui est au sud de Bet-Horôn-le-Bas.
14 La frontière s'infléchissait et tournait, face à l'ouest, vers le midi, depuis la montagne qui est en face de Bet-Horôn au midi, pour aboutir vers Qiryat-Baal - c'est Qiryat-Yéarim - ville des fils de Juda. Tel était le côté ouest.
15 Voici le côté sud : depuis l'extrémité de Qiryat-Yéarim, la frontière allait vers Iyyim et aboutissait près de la source des eaux de Nephtoah,
16 puis elle descendait à l'extrémité de la montagne qui fait face à la vallée de Ben-Hinnom, dans la plaine des Rephaïm au nord ; elle descendait dans la vallée de Hinnom vers le flanc du Jébuséen au sud, et descendait à En-Rogel.
17 Elle s'infléchissait ensuite vers le nord pour aboutir à En-Shémesh, et aboutissait à Gelilot qui est en face de la montée d'Adummim, puis descendait à la Pierre de Bohân, fils de Ruben.
18 Elle passait ensuite sur le flanc nord face à Araba vers le nord, et descendait vers la Araba ;
19 puis la frontière passait au flanc de Bet-Hogla au nord, et le point d'arrivée de la frontière était la baie de la mer du Sel, au nord, à l'extrémité méridionale du Jourdain. Telle était la frontière sud.
20 Le Jourdain formait la frontière du côté de l'orient. Tel fut l'héritage des fils de Benjamin selon le pourtour de leur frontière, selon leurs clans.
21 Les villes de la tribu des fils de Benjamin, selon leurs clans, étaient : Jéricho, Bet-Hogla, Emèq-Qeçiç,
22 Bet-ha-Araba, Çemarayim, Béthel,
23 Avvim, Para, Ophra,
24 Kephar-ha-Ammoni, Ophni, Gaba : douze villes et leurs villages.
25 Gabaôn, Rama, Béérot,
26 Miçpé, Kephira, Moça,
27 Réqem, Yirpéel, Taréala,
28 Çéla', Éleph, le Jébuséen - c'est Jérusalem -, Gibéa et Qiryat : quatorze villes avec leurs villages. Tel fut l'héritage des fils de Benjamin selon leurs clans.

19

1 Le deuxième lot sortit pour Siméon, pour la tribu des fils de Siméon selon leurs clans : leur héritage se trouva au milieu de l'héritage des fils de Juda.
2 Ils reçurent en héritage Bersabée, Shèba, Molada,
3 Haçar-Shual, Bala, Éçem,
4 Eltolad, Betul, Horma,
5 Çiqlag, Bet-ha-Markabot, Haçar-Susa,
6 Bet-Lebaôt et Sharuhén : treize villes et leurs villages ;
7 Ayîn, Rimmôn, Étèr, Ashân : quatre villes et leurs villages,
8 avec tous les villages situés aux environs de ces villes jusqu'à Baalat-Béèr et Rama du Négeb. Tel fut l'héritage de la tribu des fils de Siméon selon leurs clans.
9 L'héritage des fils de Siméon fut pris sur le lot des fils de Juda, parce que la part des fils de Juda était trop grande pour eux ; les fils de Siméon reçurent donc leur héritage au milieu de l'héritage des fils de Juda.
10 Le troisième lot revint aux fils de Zabulon selon leurs clans : le territoire de leur héritage s'étendait jusqu'à Sarid ;
11 leur frontière montait à l'occident vers Maréala, elle touchait Dabbeshèt ainsi que le torrent qui est en face de Yoqnéam.
12 De Sarid la frontière tournait vers l'est, là où le soleil se lève, jusqu'à la frontière de Kislot-Tabor, elle aboutissait vers Daberat et montait à Yaphia.
13 De là elle passait vers l'est, au levant, vers Gat-Hépher et Itta-Qaçîn, aboutissait à Rimmôn et tournait vers Néa.
14 La frontière nord se tournait vers Hannatôn, et son point d'arrivée était à la vallée de Yiphtah-El ;
15 avec Qattat, Nahalal, Shimrôn, Yiréala et Bethléem : douze villes avec leurs villages.
16 Tel fut l'héritage des fils de Zabulon selon leurs clans : ces villes avec leurs villages.
17 Le quatrième lot sortit pour Issachar, pour les fils d'Issachar selon leurs clans.
18 Leur territoire s'étendait vers Yizréel et comprenait Kesullot, Shunem,
19 Hapharayim, Shiôn, Anaharat,
20 Rabbît, Qishyôn, Ébeç,
21 Rémèt, En-Gannim, En-Hadda, et Bet-Paççèç.
22 La frontière touchait Tabor, Shahaçima et Bet-Shémesh, et le point d'arrivée de la frontière était le Jourdain : seize villes avec leurs villages.
23 Tel fut l'héritage de la tribu des fils d'Issachar selon leurs clans : les villes et leurs villages.
24 Le cinquième lot sortit pour la tribu des fils d'Asher selon leurs clans.
25 Leur territoire comprenait : Helqat, Hali, Bétèn, Akshaph,
26 Alammélek, Améad et Mishéal ; il touchait le Carmel à l'ouest et Shihor-Libnat.
27 Du côté où le soleil se lève, il allait jusqu'à Bet-Dagôn, touchait Zabulon, la vallée de Yiphtah-El au nord, Bet-ha-Émeq et Néïel, aboutissant vers Kabul à gauche,
28 avec Abdôn, Rehob, Hammôn, et Qana jusqu'à Sidon-la-Grande. Puis la frontière allait vers Rama et jusqu'à la ville de la place forte de Tyr ;
29 la frontière allait ensuite à Hosa et son point d'arrivée était, à la mer, Mahaleb et Akzib,
30 avec Akko, Aphèq et Rehob : vingt-deux villes avec leurs villages.
31 Tel fut l'héritage de la tribu des fils d'Asher selon leurs clans : ces villes et leurs villages.
32 Pour les fils de Nephtali sortit le sixième lot, pour les fils de Nephtali selon leurs clans.
33 Leur frontière allait à Héleph et du Chêne de Çaanannim, avec Adami-ha-Néqèb et Yabnéel, jusqu'à Laqqum, et son point d'arrivée était le Jourdain.
34 A l'ouest la frontière passait à Aznot-Tabor, elle aboutissait de là à Huqqoq et touchait Zabulon au sud, Asher à l'ouest, Yehuda du Jourdain au soleil levant.
35 Les villes fortes étaient : Çiddim, Çer, Hammat, Raqqat, Kinnérèt,
36 Adama, Rama, Haçor,
37 Qédesh, Édréï, En-Haçor,
38 Yiréôn, Migdal-El, Horem, Bet-Anat, et Bet-Shémesh : dix-neuf villes et leurs villages.
39 Tel fut l'héritage des fils de Nephtali selon leurs clans : les villes et leurs villages.
40 Pour la tribu des fils de Dan selon leurs clans sortit le septième lot.
41 Le territoire de leur héritage comprenait : Çoréa, Eshtaol, Ir-Shémesh,
42 Shaalbim, Ayyalôn, Yitla,
43 Élôn, Timna, Éqrôn,
44 Elteqé, Gibbetôn, Baalat,
45 Yehud, Bené-Beraq et Gat-Rimmôn ;
46 et vers les eaux du Yarqôn, Raqqôn, avec le territoire qui est en face de Joppé.
47 Mais le territoire des fils de Dan leur échappa, aussi les fils de Dan montèrent-ils pour combattre Léshem dont ils s'emparèrent et qu'ils passèrent au fil de l'épée. En ayant pris possession, ils s'y établirent et appelèrent Léshem, Dan, du nom de leur ancêtre Dan.
48 Tel fut l'héritage de la tribu des fils de Dan selon leurs clans : ces villes et leurs villages.
49 Ayant achevé la répartition du pays selon ses frontières, les Israélites donnèrent à Josué, fils de Nûn, un héritage au milieu d'eux ;
50 sur l'ordre de Yahvé, ils lui donnèrent la ville qu'il avait demandée, Timnat-Sérah, dans la montagne d'Éphraïm ; il rebâtit la ville et s'y établit.
51 Telles sont les parts d'héritage que le prêtre Éléazar, Josué fils de Nûn et les chefs de famille répartirent par le sort entre les tribus d'Israël à Silo, en présence de Yahvé, à l'entrée de la Tente du Rendez-vous. Ainsi fut terminé le partage du pays.

20

1 Yahvé dit à Josué :
2 "Parle aux Israélites et dis-leur : Donnez-vous les villes de refuge dont je vous ai parlé par l'intermédiaire de Moïse,
3 où pourra s'enfuir le meurtrier qui a frappé quelqu'un par inadvertance (involontairement), et qui vous serviront de refuge contre le vengeur du sang.
4 (C'est donc vers une de ces villes que le meurtrier devra s'enfuir. Il se tiendra à l'entrée de la porte de la ville et exposera son cas aux anciens de cette ville. Ceux-ci l'admettront dans leur ville et lui assigneront un lieu où il habitera parmi eux.
5 Si le vengeur du sang le poursuit, ils ne livreront pas le meurtrier entre ses mains, car c'est involontairement qu'il a frappé son prochain, sans avoir eu contre lui de haine invétérée.
6 Il devra rester dans cette ville) jusqu'à ce qu'il comparaisse en jugement devant la communauté (jusqu'à la mort du grand prêtre en fonction à cette époque. Alors seulement le meurtrier pourra retourner dans sa ville et sa maison, dans la ville d'où il s'est enfui.)"
7 On consacra donc Qédesh en Galilée, dans la montagne de Nephtali, Sichem dans la montagne d'Éphraïm, et Qiryat-Arba - c'est Hébron - dans la montagne de Juda.
8 De l'autre côté du Jourdain de Jéricho à l'orient, on désigna dans le désert, sur le plateau, Béçer de la tribu de Ruben, Ramot en Galaad, de la tribu de Gad et Golân en Bashân, de la tribu de Manassé.
9 Telles furent les villes désignées pour tous les Israélites et pour les étrangers qui résident parmi eux, pour qu'y pût fuir quiconque aurait frappé quelqu'un par inadvertance, et qu'il ne mourût pas de la main du vengeur du sang, jusqu'à sa comparution devant la communauté.

21

1 Alors les chefs de famille des Lévites s'en vinrent trouver le prêtre Éléazar, Josué, fils de Nûn, et les chefs de famille des tribus d'Israël,
2 alors qu'on se trouvait à Silo, au pays de Canaan, et leur dirent : "Yahvé, par l'intermédiaire de Moïse, a ordonné qu'on nous donne des villes pour y demeurer, et leurs pâturages pour notre bétail."
3 Les Israélites donnèrent donc aux Lévites, sur leur héritage, selon l'ordre de Yahvé, les villes en question avec leurs pâturages.
4 On tira au sort pour les clans des Qehatites : aux fils du prêtre Aaron, d'entre les Lévites, échurent treize villes des tribus de Juda, de Siméon et de Benjamin ;
5 aux autres fils de Qehat selon leurs clans, échurent dix villes des tribus d'Éphraïm, de Dan et de la demi-tribu de Manassé.
6 Aux fils de Gershôn, selon leurs clans, échurent treize villes des tribus d'Issachar, d'Asher, de Nephtali et de la demi-tribu de Manassé en Bashân.
7 Aux fils de Merari selon leurs clans, échurent douze villes des tribus de Ruben, de Gad et de Zabulon.
8 Les Israélites assignèrent par le sort ces villes et leurs pâturages aux Lévites, comme l'avait ordonné Yahvé par l'intermédiaire de Moïse.
9 Ils donnèrent de la tribu de Juda et de la tribu de Siméon les villes que voici dont les noms furent donnés.
10 Ce fut d'abord la part des fils d'Aaron, appartenant au clan des Qehatites, aux fils de Lévi, car le premier lot était pour eux.
11 Ils leur donnèrent Qiryat-Arba la ville du père d'Anaq - c'est Hébron - dans la montagne de Juda, avec les pâturages environnants.
12 Mais la campagne de cette ville avec ses villages, ils les donnèrent en propriété à Caleb, fils de Yephunné.
13 Aux fils du prêtre Aaron, ils donnèrent Hébron, ville de refuge pour le meurtrier, avec ses pâturages, ainsi que Libna et ses pâturages,
14 Yattir et ses pâturages, Eshtemoa et ses pâturages,
15 Holôn et ses pâturages, Debir et ses pâturages,
16 Ashân et ses pâturages, Yutta et ses pâturages, et Bet-Shémesh et ses pâturages : neuf villes prises sur ces deux tribus.
17 De la tribu de Benjamin, Gabaôn et ses pâturages, Géba et ses pâturages,
18 Anatot et ses pâturages, et Almôn et ses pâturages : quatre villes.
19 Total des villes des prêtres fils d'Aaron : treize villes et leurs pâturages.
20 Quant aux clans des fils de Qehat, aux Lévites qui restaient parmi les fils de Qehat, les villes de leur lot furent prises sur la tribu d'Éphraïm.
21 On leur donna Sichem, ville de refuge pour le meurtrier, avec ses pâturages, dans la montagne d'Éphraïm, ainsi que Gézer et ses pâturages,
22 Qibçayim et ses pâturages, et Bet-Horôn et ses pâturages : quatre villes.
23 De la tribu de Dan, Elteqé et ses pâturages, Gibbetôn et ses pâturages,
24 Ayyalôn et ses pâturages, et Gat-Rimmôn et ses pâturages : quatre villes.
25 De la demi-tribu de Manassé, Tanak et ses pâturages, et Yibleam et ses pâturages : deux villes.
26 Total : dix villes avec leurs pâturages pour les clans qui restaient parmi les fils de Qehat.
27 Aux fils de Gershôn, de clans lévitiques, on donna, de la demi-tribu de Manassé, Golân en Bashân, ville de refuge pour le meurtrier, et Ashtarot, avec leurs pâturages : deux villes.
28 De la tribu d'Issachar, Qishyôn et ses pâturages, Daberat et ses pâturages,
29 Yarmut et ses pâturages, et En-Gannim et ses pâturages : quatre villes.
30 De la tribu d'Asher, Mishéal et ses pâturages, Abdôn et ses pâturages,
31 Helqat et ses pâturages, et Rehob et ses pâturages : quatre villes.
32 De la tribu de Nephtali, Qédesh en Galilée, ville de refuge pour le meurtrier, avec ses pâturages, Hammot-Dor et ses pâturages, et Qartân et ses pâturages : trois villes.
33 Total des villes des Gershonites, selon leurs clans : treize villes et leurs pâturages.
34 Au clan des fils de Merari, au reste des Lévites, échurent, de la tribu de Zabulon, Yoqnéam et ses pâturages, Qarta et ses pâturages,
35 Rimmôna et ses pâturages, et Nahalal et ses pâturages : quatre villes.
36 De l'autre côté du Jourdain de Jéricho, de la tribu de Ruben, Béçèr dans le désert, sur le plateau, ville de refuge pour le meurtrier, avec ses pâturages, Yahaç et ses pâturages,
37 Qedémot et ses pâturages, et Méphaat et ses pâturages : quatre villes.
38 De la tribu de Gad, Ramot en Galaad, ville de refuge pour le meurtrier, avec ses pâturages, Mahanayim et ses pâturages,
39 Heshbôn et ses pâturages, et Yazèr et ses pâturages. Total des villes : quatre.
40 Total des villes qui furent le lot des fils de Merari selon leurs clans, du reste des clans lévitiques : douze villes.
41 Le nombre total des villes des Lévites au milieu du domaine des Israélites était de quarante-huit villes avec leurs pâturages.
42 Ces villes comprenaient chacune la ville et ses pâturages alentour. Il en allait ainsi pour toutes les villes.
43 C'est ainsi que Yahvé donna aux Israélites tout le pays qu'il avait juré de donner à leurs pères. Ils en prirent possession et s'y établirent.
44 Yahvé leur procura le repos de tous côtés, tout comme il l'avait juré à leurs pères et, de tous leurs ennemis, aucun ne réussit à tenir devant eux. Tous leurs ennemis, Yahvé les livra entre leurs mains.
45 De toutes les promesses que Yahvé avait faites à la maison d'Israël, aucune ne manqua son effet : tout se réalisa.

22

1 Josué convoqua les Rubénites, les Gadites et la demi-tribu de Manassé
2 et leur dit : "Vous avez observé tout ce que Moïse, serviteur de Yahvé, vous a ordonné, et vous avez écouté ma voix chaque fois que je vous ai donné un ordre.
3 Vous n'avez pas abandonné vos frères, depuis longtemps jusqu'à aujourd'hui, gardant l'observance du commandement de Yahvé votre Dieu.
4 Maintenant Yahvé votre Dieu a procuré à vos frères le repos comme il le leur avait dit. Retournez donc à vos tentes, au pays où vous avez vos domaines et que Moïse, serviteur de Yahvé, vous a donné au-delà du Jourdain.
5 Seulement, prenez bien soin de mettre en pratique le commandement et la Loi que Moïse, serviteur de Yahvé, vous a prescrits : d'aimer Yahvé votre Dieu, de suivre toujours ses voies, d'observer ses commandements, de vous attacher à lui et de le servir de tout votre coeur et de toute votre âme."
6 Josué les bénit et les renvoya ; et ils s'en allèrent à leurs tentes.
7 A une demi-tribu de Manassé, Moïse avait donné un territoire en Bashân ; à l'autre demi-tribu, Josué en donna un avec leurs frères de l'autre côté du Jourdain, à l'ouest. Comme il les renvoyait à leurs tentes, Josué les bénit
8 et leur dit : "Vous retournerez à vos tentes avec de grandes richesses, du bétail à foison, de l'argent, de l'or, du bronze, du fer et des vêtements en très grande quantité ; partagez avec vos frères le butin de vos ennemis."
9 Les fils de Ruben et les fils de Gad s'en retournèrent avec la demi-tribu de Manassé et quittèrent les Israélites à Silo, dans le pays de Canaan, pour s'en aller au pays de Galaad, là où ils avaient leurs domaines dont ils avaient la possession selon l'ordre de Yahvé par l'intermédiaire de Moïse.
10 Lorsqu'ils furent arrivés à Gelilot du Jourdain, qui se trouve au pays de Canaan, les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé bâtirent là un autel sur le bord du Jourdain, un autel de grande apparence.
11 Les Israélites l'apprirent. Voici, disait-on, que les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé ont construit cet autel, du côté du pays de Canaan, près de Gelilot du Jourdain, du côté des Israélites.
12 A cette nouvelle, toute la communauté des Israélites se rassembla à Silo pour lancer contre eux une attaque.
13 Les Israélites envoyèrent auprès des fils de Ruben, des fils de Gad et de la demi-tribu de Manassé, au pays de Galaad, le prêtre Pinhas, fils d'Éléazar,
14 et avec lui dix notables, un notable par tribu pour toutes les tribus d'Israël, chacun d'eux étant chef de sa famille parmi les clans d'Israël.
15 Parvenus chez les fils de Ruben, chez les fils de Gad et dans la demi-tribu de Manassé au pays de Galaad, ils leur dirent
16 "Ainsi parle toute la communauté de Yahvé : Que signifie cette infidélité que vous avez commise envers le Dieu d'Israël, vous détournant aujourd'hui de Yahvé et vous bâtissant un autel, ce qui est aujourd'hui une rébellion contre Yahvé ?
17 "N'était-ce donc pas assez pour nous du crime de Péor, dont nous n'avons pas encore réussi à nous purifier jusqu'à présent, en dépit du fléau qui a sévi contre toute la communauté de Yahvé ?
18 Or vous vous détournez aujourd'hui de Yahvé, et puisque aujourd'hui vous vous révoltez contre Yahvé, demain il s'irritera contre toute la communauté d'Israël.
19 "Si donc le pays où vous avez vos domaines est impur, passez dans le pays qui est le domaine de Yahvé, là où est installée la demeure de Yahvé, et soyez propriétaires au milieu de nous. Mais ne vous révoltez pas contre Yahvé et ne nous entraînez pas dans votre rébellion en vous bâtissant un autel rival de l'autel de Yahvé notre Dieu.
20 Lorsque Akân, fils de Zérah, se rendit coupable d'infidélité à l'égard de l'anathème, la Colère ne s'abattit-elle pas sur toute la communauté d'Israël entière, quoiqu'il ne fût qu'un seul individu ? Ne dut-il pas mourir pour son crime ?"
21 Les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé, prenant la parole, répondirent aux chefs des milliers d'Israël :
22 "Le Dieu des dieux, Yahvé, le Dieu des dieux, Yahvé le sait bien, et Israël doit le savoir : si c'est par rébellion ou par infidélité envers Yahvé que nous avons agi, ne nous sauve pas en ce jour,
23 et si nous avons bâti un autel pour nous détourner de Yahvé et pour y offrir l'holocauste et l'oblation, ou pour y faire des sacrifices de communion, que Yahvé en demande compte !
24 Mais non, c'est par inquiétude que nous avons agi ainsi en nous disant : Demain, vos fils pourraient dire aux nôtres : "Qu'y a-t-il de commun entre vous et Yahvé, le Dieu d'Israël ?
25 Yahvé n'a-t-il pas mis entre nous et vous, fils de Ruben et fils de Gad, une frontière qui est le Jourdain ? Vous n'avez aucune part sur Yahvé." Ainsi vos fils seraient cause que les nôtres cesseraient de craindre Yahvé.
26 "Aussi nous sommes-nous dit : Bâtissons-nous cet autel destiné non à des holocaustes ni à d'autres sacrifices,
27 mais à servir de témoin entre nous et vous et entre nos descendants après nous, attestant que c'est bien le culte de Yahvé que nous accomplissons devant sa face par nos holocaustes, nos victimes et nos sacrifices de communion. Vos fils ne pourront donc pas dire demain aux nôtres : "Vous n'avez aucune part sur Yahvé !"
28 Et nous nous sommes dit : S'il leur arrivait toutefois de dire cela soit à nous-mêmes, soit demain à nos descendants, nous répondrions : "Regardez la forme de l'autel de Yahvé que nos pères ont fait, non en vue d'holocaustes ou d'autres sacrifices, mais comme un témoin entre nous et vous."
29 Loin de nous de nous révolter contre Yahvé et de nous détourner aujourd'hui de Yahvé en bâtissant, pour y offrir holocaustes, oblations ou sacrifices, un autel rival de l'autel de Yahvé notre Dieu, érigé devant sa demeure."
30 Quand le prêtre Pinhas, les notables de la communauté et les chefs des milliers d'Israël qui l'accompagnaient eurent entendu les paroles prononcées par les fils de Ruben, les fils de Gad et les fils de Manassé, ils les approuvèrent.
31 Alors le prêtre Pinhas, fils d'Éléazar, dit aux fils de Ruben, aux fils de Gad et aux fils de Manassé : "Nous savons aujourd'hui que Yahvé est au milieu de nous, puisque vous n'avez pas commis une telle infidélité à son égard ; dès lors, vous avez préservé les Israélites du châtiment de Yahvé."
32 Le prêtre Pinhas, fils d'Éléazar, et les notables, ayant quitté les fils de Ruben et les fils de Gad, revinrent du pays de Galaad dans le pays de Canaan, auprès des Israélites auxquels ils rapportèrent la réponse.
33 La chose plut aux Israélites ; les Israélites rendirent grâces à Dieu et ne parlèrent plus de lancer contre eux une attaque et, ravager le pays habité par les fils de Ruben et les fils de Gad.
34 Les fils de Ruben et les fils de Gad appelèrent l'autel..., "car, disaient-ils, il sera un témoin entre nous que c'est Yahvé qui est Dieu."

23

1 Or, longtemps après que Yahvé eut procuré le repos à Israël, au milieu de tous les ennemis qui l'entouraient - Josué était devenu vieux, il était avancé en âge -,
2 Josué convoqua tout Israël, ses anciens, ses chefs, ses juges et ses scribes, et leur dit : "Pour moi, je suis vieux et avancé en âge ;
3 pour vous, vous avez vu tout ce que Yahvé a fait à cause de vous à toutes ces nations ; c'est Yahvé votre Dieu qui a combattu pour vous.
4 Voyez, j'ai tiré au sort pour vous, comme héritage pour vos tribus, ces nations qui subsistent, et toutes les nations que j'ai extirpées depuis le Jourdain jusqu'à la Grande mer au soleil couchant.
5 Yahvé votre Dieu les chassera lui-même devant vous, il les dépossédera devant vous et vous prendrez possession de leur pays, comme vous l'a dit Yahvé votre Dieu.
6 "Montrez-vous donc très forts pour garder et accomplir tout ce qui est écrit dans le livre de la Loi de Moïse sans vous en écarter ni à droite ni à gauche,
7 sans vous mêler à ces nations qui subsistent près de vous. Vous ne ferez pas mémoire du nom de leurs dieux, vous ne les invoquerez pas dans vos serments, vous ne les servirez pas et vous ne vous prosternerez pas devant eux.
8 Au contraire, vous vous attacherez à Yahvé votre Dieu, comme vous l'avez fait jusqu'à ce jour.
9 Yahvé a dépossédé devant vous des nations grandes et puissantes, et personne n'a pu, jusqu'à présent, vous tenir tête.
10 Un seul d'entre vous pouvait en poursuivre mille, car Yahvé votre Dieu combattait lui-même pour vous, comme il vous l'avait dit.
11 Vous prendrez bien soin, car il y va de votre vie, d'aimer Yahvé votre Dieu.
12 "Mais s'il vous arrive de vous détourner et de vous attacher au restant de ces nations qui subsistent près de vous, de contracter mariage avec elles, de vous mêler à elles et elles à vous,
13 alors sachez bien que Yahvé votre Dieu cessera de déposséder devant vous ces nations : elles seront pour vous un filet, un piège, un fouet contre vos flancs et des chardons dans vos yeux, jusqu'à ce que vous ayez disparu de ce bon sol que vous a donné Yahvé votre Dieu.
14 "Voici que je m'en vais aujourd'hui par le chemin de tout le monde. Reconnaissez de tout votre coeur et de toute votre âme que, de toutes les promesses que Yahvé votre Dieu avait faites en votre faveur, pas une n'a manqué son effet : tout s'est réalisé pour vous, pas une n'a manqué son effet.
15 "Eh bien ! de même que toute promesse faite par Yahvé votre Dieu en votre faveur s'est réalisée pour vous, de même Yahvé réalisera contre vous toutes ses menaces, jusqu'à vous chasser de ce bon sol que Yahvé votre Dieu vous a donné.
16 "Lorsque vous transgresserez l'alliance que Yahvé votre Dieu vous a imposée en servant d'autres dieux et en vous prosternant devant eux, alors la colère de Yahvé s'enflammera contre vous et vous disparaîtrez rapidement du bon pays qu'il vous a donné."

24

1 Josué réunit toutes les tribus d'Israël à Sichem ; puis il convoqua les anciens d'Israël, ses chefs, ses juges, ses scribes qui se rangèrent en présence de Dieu.
2 Josué dit alors à tout le peuple : "Ainsi parle Yahvé, le Dieu d'Israël : Au-delà du Fleuve habitaient jadis vos pères, Térah, père d'Abraham et de Nahor, et ils servaient d'autres dieux.
3 Alors je pris votre père Abraham d'au-delà du Fleuve et je lui fis parcourir toute la terre de Canaan, je multipliai sa descendance et je lui donnai Isaac.
4 A Isaac, je donnai Jacob et Ésaü. A Ésaü, je donnai en possession la montagne de Séïr. Jacob et ses fils descendirent en Égypte.
5 J'envoyai ensuite Moïse et Aaron et je frappai l'Égypte selon ce que j'ai fait au milieu d'elle et je vous en fis sortir.
6 Je fis donc sortir vos pères de l'Égypte et vous arrivâtes à la mer ; les Égyptiens poursuivirent vos pères avec des chars et des cavaliers, à la mer des Roseaux.
7 Ils crièrent alors vers Yahvé qui étendit un brouillard épais entre vous et les Égyptiens, et fit revenir sur eux la mer qui les recouvrit. Vous avez vu de vos propres yeux ce que j'ai fait en Égypte, puis vous avez séjourné de longs jours dans le désert.
8 Je vous fis entrer ensuite dans le pays des Amorites qui habitaient au-delà du Jourdain. Ils vous firent la guerre et je les livrai entre vos mains, aussi avez-vous pris possession de leur pays, car je les anéantis devant vous.
9 Puis se leva Balaq, fils de Çippor, roi de Moab, qui fit la guerre à Israël. Il envoya chercher Balaam, fils de Béor, pour vous maudire.
10 Mais je ne voulus pas écouter Balaam : il dut même vous bénir et je vous ai sauvé de sa main.
11 Vous avez ensuite passé le Jourdain pour atteindre Jéricho, mais les maîtres de Jéricho vous firent la guerre - Amorites, Perizzites, Cananéens, Hittites, Girgashites, Hivvites, Jébuséens - et je les livrai entre vos mains.
12 J'envoyai devant vous les frelons qui chassèrent devant vous les deux rois amorites, ce que tu ne dois ni à ton épée ni à ton arc.
13 Je vous ai donné une terre qui ne vous a demandé aucune fatigue, des villes que vous n'avez pas bâties et dans lesquelles vous vous êtes installés, des vignes et des olivettes que vous n'avez pas plantées et qui sont votre nourriture.
14 "Et maintenant, craignez Yahvé et servez-le dans la perfection et la fidélité ; éloignez les dieux que servirent vos pères au-delà du Fleuve et en Égypte, et servez Yahvé.
15 S'il ne vous paraît pas bon de servir Yahvé, choisissez aujourd'hui qui vous voulez servir, soit les dieux que servaient vos pères au-delà du Fleuve, soit les dieux des Amorites dont vous habitez maintenant le pays. Quant à moi et ma famille, nous servirons Yahvé."
16 Le peuple répondit : "Loin de nous d'abandonner Yahvé pour servir d'autres dieux !
17 Yahvé notre Dieu est celui qui nous a fait monter, nous et nos pères, du pays d'Égypte, de la maison de servitude, qui devant nos yeux a opéré ces grands signes et nous a gardés tout le long du chemin que nous avons parcouru et parmi tous les peuples auprès desquels nous avons passé.
18 Et Yahvé a chassé devant nous tous les peuples ainsi que les Amorites qui habitaient le pays. Nous aussi, nous servirons Yahvé, car c'est lui notre Dieu."
19 Alors Josué dit au peuple : "Vous ne pouvez pas servir Yahvé car il est un Dieu saint, il est un Dieu jaloux, qui ne tolérera pas vos transgressions ni vos péchés.
20 Si vous abandonnez Yahvé pour servir les dieux de l'étranger, il se tournera contre vous pour vous faire du mal ; il vous anéantira après vous avoir fait du bien."
21 Le peuple répondit à Josué : "Non ! C'est Yahvé que nous servirons."
22 Alors Josué dit au peuple : "Vous êtes témoins contre vous-mêmes que vous avez fait choix de Yahvé pour le servir." Ils répondirent : "Nous sommes témoins." -
23 "Alors, écartez les dieux de l'étranger qui sont au milieu de vous et inclinez votre coeur vers Yahvé, Dieu d'Israël."
24 Le peuple dit à Josué : "C'est Yahvé notre Dieu que nous servirons, c'est à sa voix que nous obéirons."
25 Ce jour-là, Josué conclut une alliance pour le peuple ; il lui fixa un statut et un droit à Sichem.
26 Josué écrivit ces paroles dans le livre de la Loi de Dieu. Il prit ensuite une grosse pierre et la dressa là au pied du chêne qui est dans le sanctuaire de Yahvé.
27 Josué dit alors à tout le peuple : "Voici, cette pierre sera un témoin contre nous parce qu'elle a entendu toutes les paroles que Yahvé nous a adressées ; elle sera un
28 Puis Josué renvoya le peuple, chacun dans son héritage.
29 Après ces événements, Josué, fils de Nûn, serviteur de Yahvé, mourut, âgé de cent dix ans.
30 On l'ensevelit dans le domaine qu'il avait reçu en héritage, à Timnat-Sérah, qui est situé dans la montagne d'Éphraïm au nord du mont Gaash.
31 Israël servit Yahvé pendant toute la vie de Josué et toute la vie des anciens qui survécurent à Josué et qui avaient connu toute l'oeuvre que Yahvé avait accomplie en faveur d'Israël.
32 Quant aux ossements de Joseph que les Israélites avaient apportés d'Égypte, on les ensevelit à Sichem, dans la parcelle de champ que Jacob avait achetée aux fils de Hamor, père de Sichem, pour cent pièces d'argent ; ils étaient dans l'héritage des fils de Joseph.
33 Puis Éléazar, le fils d'Aaron, mourut et on l'ensevelit à Gibéa, ville de son fils Pinhas, qui lui avait été donnée dans la montagne d'Éphraïm.

LE LIVRE DES JUGES

1

1 Or, après la mort de Josué, les Israélites consultèrent Yahvé en disant : "Qui de nous montera en premier contre les Cananéens pour les combattre ?"
2 Et Yahvé répondit : "C'est Juda qui montera ; voici que je livre le pays entre ses mains."
3 Alors Juda dit à Siméon son frère : "Monte avec moi dans le lot qui m'a été assigné, nous attaquerons les Cananéens et, à mon tour, je marcherai avec toi vers ton lot." Et Siméon marcha avec lui.
4 Juda monta donc et Yahvé livra en leurs mains les Cananéens et les Perizzites, et, à Bézeq, ils en battirent dix mille.
5 Ayant rencontré à Bézeq Adoni-Bézeq, ils l'attaquèrent et battirent les Cananéens et les Perizzites.
6 Adoni-Bézeq s'enfuit, mais ils le poursuivirent, le saisirent et lui coupèrent les pouces des mains et des pieds.
7 Adoni-Bézeq dit alors : "Soixante-dix rois, avec les pouces des mains et des pieds coupés, ramassaient les miettes sous ma table. Dieu me rend à la mesure de ce que j'ai fait." On l'emmena à Jérusalem et c'est là qu'il mourut.
8 Les fils de Juda attaquèrent Jérusalem, ils la prirent, la passèrent au fil de l'épée et mirent le feu à la ville.
9 Après quoi, les fils de Juda descendirent pour combattre les Cananéens, qui habitaient la Montagne, le Négeb et le Bas-Pays.
10 Puis Juda marcha contre les Cananéens qui habitaient Hébron - le nom d'Hébron était autrefois Qiryat-Arba - et il battit Shéshaï, Ahimân et Talmaï.
11 De là, il marcha contre les habitants de Debir - le nom de Debir était autrefois Qiryat-Séphèr.
12 Et Caleb dit : "Celui qui battra Qiryat-Séphèr et la prendra, je lui donnerai pour femme ma fille Aksa."
13 Celui qui s'en empara fut Otniel, fils de Qenaz, le frère cadet de Caleb, et celui-ci lui donna sa fille Aksa pour femme.
14 Lorsqu'elle arriva chez lui, elle lui suggéra de demander à son père un champ. Alors elle sauta à bas de son âne, et Caleb lui demanda : "Que veux-tu ?"
15 Elle lui répondit : "Accorde-moi une faveur. Puisque tu m'as donné le pays de Négeb, donne-moi donc des sources d'eau." Et Caleb lui donna les sources d'en haut et les sources d'en bas.
16 Les fils de Qéni, beau-père de Moïse, montèrent de la ville des Palmiers avec les fils de Juda jusqu'au désert de Juda qui est au sud d'Arad, et ils vinrent habiter avec le peuple.
17 Puis Juda marcha avec Siméon son frère. Ils battirent les Cananéens qui habitaient Çephat et la vouèrent à l'anathème. C'est pourquoi on donna à la ville le nom de Horma.
18 Puis Juda s'empara de Gaza et de son territoire, d'Ashqelôn et de son territoire, d'Eqrôn et de son territoire.
19 Et Yahvé fut avec Juda qui prit possession de la Montagne, mais il ne put déposséder les habitants de la plaine, parce qu'ils avaient des chars de fer.
20 Comme Moïse l'avait promis, on donna Hébron à Caleb, lequel en chassa les trois fils d'Anaq.
21 Quant aux Jébuséens qui habitaient Jérusalem, les fils de Benjamin ne les dépossédèrent pas, et jusqu'aujourd'hui les Jébuséens ont habité Jérusalem avec les fils de Benjamin.
22 La maison de Joseph, elle aussi, monta à Béthel et Yahvé fut avec elle.
23 La maison de Joseph fit faire une reconnaissance contre Béthel. Le nom de la ville était autrefois Luz.
24 Les guetteurs virent un homme qui sortait de la ville. Ils lui dirent : "Indique-nous par où l'on peut y entrer et nous te ferons grâce."
25 Il leur indiqua par où entrer dans la ville. Ils passèrent la ville au fil de l'épée, mais laissèrent aller l'homme avec tout son clan.
26 Cet homme s'en alla au pays des Hittites et il bâtit une ville à laquelle il donna le nom de Luz. C'est le nom qu'elle porte encore aujourd'hui.
27 Manassé ne déposséda pas Bet-Shéân et ses dépendances, ni Tanak et ses dépendances, ni les habitants de Dor et de ses dépendances, ni les habitants de Yibleam et de ses dépendances, ni les habitants de Megiddo et de ses dépendances ; les Cananéens persistèrent dans ce pays.
28 Cependant, quand Israël fut devenu plus fort, il soumit les Cananéens à la corvée, mais il ne les déposséda pas.
29 Éphraïm non plus ne déposséda pas les Cananéens qui habitaient Gézèr, et les Cananéens demeurèrent à Gézèr au milieu d'Éphraïm.
30 Zabulon ne déposséda pas les habitants de Qitrôn, ni ceux de Nahalol. Les Cananéens demeurèrent au milieu de Zabulon, mais ils furent astreints à la corvée.
31 Asher ne déposséda pas les habitants d'Akko, ni ceux de Sidon, de Mahaleb, d'Akzib, d'Helbah, d'Aphiq ni de Rehob.
32 Les Ashérites demeurèrent donc au milieu des Cananéens qui habitaient le pays, car ils ne les dépossédèrent pas.
33 Nephtali ne déposséda pas les habitants de Bet-Shémesh, ni ceux de Bet-Anat, et il demeura au milieu des Cananéens qui habitaient le pays, mais les habitants de Bet-Shémesh et de Bet-Anat furent astreints par lui à la corvée.
34 Les Amorites refoulèrent dans la montagne les fils de Dan et ils ne les laissèrent pas descendre dans la plaine.
35 Les Amorites continuèrent à habiter à Har-Hérès, à Ayyalôn et à Shaalbim, mais lorsque la main de la maison de Joseph se fit plus lourde, ils furent astreints à la corvée.
36 (La frontière des Amorites s'étend à partir de la montée des Scorpions, à la Roche, et va ensuite en montant.)

2

1 L'Ange de Yahvé monta de Gilgal à Bokim et il dit : "Je vous ai fait monter d'Égypte et je vous ai amenés dans ce pays que j'avais promis par serment à vos pères. J'avais dit : "Je ne romprai jamais mon alliance avec vous.
2 De votre côté, vous ne conclurez pas d'alliance avec les habitants de ce pays ; mais vous renverserez leurs autels." Or vous n'avez pas écouté ma voix. Qu'avez-vous fait là ?
3 Eh bien, je le dis : je ne les chasserai pas devant vous. Ils seront pour vous des adversaires et leurs dieux seront pour vous un piège."
4 Lorsque l'Ange de Yahvé eut adressé ces paroles à tous les Israélites, le peuple se mit à crier et à pleurer.
5 Ils donnèrent à ce lieu le nom de Bokim et ils offrirent là des sacrifices à Yahvé.
6 Alors Josué congédia le peuple et les Israélites se rendirent chacun dans son héritage pour prendre possession du pays.
7 Le peuple servit Yahvé pendant toute la vie de Josué et toute la vie des anciens qui survécurent à Josué et qui avaient connu toute la grande oeuvre que Yahvé avait accomplie en faveur d'Israël.
8 Josué, fils de Nûn, serviteur de Yahvé, mourut à l'âge de cent dix ans ans.
9 On l'ensevelit dans le domaine qu'il avait reçu en héritage à Timnat-Hérès, dans la montagne d'Éphraïm, au nord du mont Gaash.
10 Et quand cette génération à son tour fut réunie à ses pères, une autre génération lui succéda qui ne connaissait point Yahvé ni l'oeuvre qu'il avait accomplie en faveur d'Israël.
11 Alors les Israélites firent ce qui est mal aux yeux de Yahvé et ils servirent les Baals.
12 Ils délaissèrent Yahvé, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d'Égypte, et ils suivirent d'autres dieux parmi ceux des peuples d'alentour. Ils se prosternèrent devant eux, ils irritèrent Yahvé,
13 ils délaissèrent Yahvé pour servir le Baal et les Astartés.
14 Alors la colère de Yahvé s'enflamma contre Israël. Il les abandonna à des pillards qui les dépouillèrent, il les livra aux ennemis qui les entouraient et ils ne purent plus tenir devant leurs ennemis.
15 Dans toutes leurs expéditions la main de Yahvé intervenait contre eux pour leur faire du mal, comme Yahvé le leur avait dit et comme Yahvé le leur avait juré. Leur détresse était extrême.
16 Alors Yahvé leur suscita des juges qui les sauvèrent de la main de ceux qui les pillaient.
17 Mais même leurs juges, ils ne les écoutaient pas, ils se prostituèrent à d'autres dieux, et ils se prosternèrent devant eux. Bien vite ils se sont détournés du chemin qu'avaient suivi leurs pères, dociles aux commandements de Yahvé ; ils n'agirent pas ainsi.
18 Lorsque Yahvé leur suscitait des juges, Yahvé était avec le juge et il les sauvait de la main de leurs ennemis tant que vivait le juge, car Yahvé se laissait émouvoir par leurs gémissements devant leurs persécuteurs et leurs oppresseurs.
19 Mais le juge mort, ils recommençaient à se pervertir encore plus que leurs pères. Ils suivaient d'autres dieux, les servaient et se prosternaient devant eux, ne renonçant en rien aux pratiques et à la conduite endurcie de leurs pères.
20 La colère de Yahvé s'enflamma alors contre Israël et il dit "Puisque cette nation a transgressé l'alliance que j'avais prescrite à ses pères et qu'elle n'a pas écouté ma voix,
21 désormais je ne chasserai plus devant elle aucune des nations que Josué a laissé subsister quand il est mort",
22 afin de mettre par elles Israël à l'épreuve, pour savoir s'il garderait ou non le chemin de Yahvé comme l'ont suivi ses pères.
23 C'est pourquoi Yahvé a laissé subsister ces nations sans les déposséder trop vite et il ne les a pas livrées aux mains de Josué.

3

1 Voici les nations que Yahvé a laissé subsister afin de mettre par elles Israël à l'épreuve, tous ceux qui n'avaient connu aucune des guerres de Canaan
2 ce fut uniquement pour l'enseignement des descendants des Israélites, pour leur apprendre l'art de la guerre ; à ceux du moins qui ne l'avaient pas connu autrefois :
3 les cinq princes des Philistins et tous les Cananéens, les Sidoniens et les Hivvites qui habitaient la chaîne du Liban, depuis la montagne de Baal-Hermôn jusqu'à l'Entrée de Hamat.
4 Ils servirent à éprouver Israël, pour savoir s'ils écouteraient les commandements que Yahvé avait prescrits à leurs pères par l'intermédiaire de Moïse.
5 Et les Israélites habitèrent au milieu des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizzites, des Hivvites et des Jébuséens ;
6 ils prirent pour femmes leurs filles, ils donnèrent leurs filles à leurs fils et ils servirent leurs dieux.
7 Les Israélites firent ce qui est mal aux yeux de Yahvé. Ils oublièrent Yahvé leur Dieu pour servir les Baals et les Ashéras.
8 Alors la colère de Yahvé s'enflamma contre Israël, il les livra aux mains de Kushân-Risheatayim, roi Aram-Naharayim, et les Israélites furent asservis à Kushân-Risheatayim pendant huit ans.
9 Alors les Israélites crièrent vers Yahvé et Yahvé suscita aux Israélites un sauveur qui les libéra, Otniel fils de Qenaz, frère cadet de Caleb.
10 L'esprit de Yahvé fut sur lui ; il jugea Israël et il partit pour la guerre. Yahvé livra entre ses mains Kushân-Risheatayim, roi Aram, et il triompha de Kushân-Risheatayim.
11 Le pays fut alors en repos pendant quarante ans. Puis Otniel, fils de Qenaz, mourut.
12 Les Israélites recommencèrent à faire ce qui est mal aux yeux de Yahvé et Yahvé fortifia Églôn, roi de Moab, contre Israël, parce qu'ils faisaient ce qui est mal aux yeux de Yahvé.
13 Églôn s'adjoignit les fils d'Ammon et d'Amaleq, marcha contre Israël, le battit et prit possession de la ville des Palmiers.
14 Les Israélites furent asservis à Églôn, roi de Moab, pendant dix-huit ans.
15 Alors les Israélites crièrent vers Yahvé et Yahvé leur suscita un sauveur, Éhud, fils de Géra, Benjaminite, qui était gaucher. Par son intermédiaire les Israélites envoyèrent un tribut à Églôn, roi de Moab.
16 Éhud se fit un poignard à double tranchant, long d'un gomed, et il l'attacha sous son vêtement, sur sa hanche droite.
17 Il offrit donc le tribut à Églôn, roi de Moab. Cet Églôn était très gros.
18 Une fois le tribut offert, Éhud renvoya les gens qui l'avaient apporté.
19 Mais lui-même, arrivé aux Idoles qui sont près de Gilgal, revint et dit : "J'ai un message secret pour toi, ô roi !" Le roi répondit : "Silence !" et tous ceux qui se trouvaient auprès de lui sortirent.
20 Éhud vint vers lui ; il était assis dans la chambre haute où l'on prend le frais, qui lui était réservée. Éhud lui dit : "C'est une parole de Dieu que j'ai pour toi, ô roi !" Et celui-ci se leva aussitôt de son siège.
21 Alors Éhud étendit la main gauche, prit le poignard de dessus sa hanche droite et l'enfonça dans le ventre du roi.
22 La poignée même entra avec la lame et la graisse se referma sur la lame, car Éhud n'avait pas retiré le poignard de son ventre ; alors les excréments sortirent.
23 Éhud sortit par le vestibule, il avait fermé derrière lui les portes de la chambre haute et poussé le verrou.
24 Quand il fut sorti, les serviteurs revinrent et ils regardèrent : les portes de la chambre haute étaient fermées au verrou. Ils se dirent : "Sans doute il se couvre les pieds dans le réduit de la chambre fraîche."
25 Ils attendirent jusqu'à en être inquiets, car il n'ouvrait toujours pas les portes de la chambre haute. Ils prirent enfin la clef et ouvrirent : leur maître gisait à terre, mort.
26 Pendant qu'ils attendaient, Éhud s'était enfui. Il dépassa les Idoles et se mit en sûreté à Ha-Séïra.
27 Sitôt arrivé, il sonna du cor dans la montagne d'Éphraïm et les Israélites descendirent avec lui de la montagne, lui à leur tête.
28 Et il leur dit : "Suivez-moi, car Yahvé a livré votre ennemi, Moab, entre vos mains." Ils le suivirent donc, coupèrent à Moab le passage des gués du Jourdain et ne laissèrent passer personne.
29 Ils battirent les gens de Moab en ce temps-là, au nombre d'environ dix mille hommes, tous robustes et vaillants, et pas un n'échappa.
30 En ce jour-là Moab fut abaissé sous la main d'Israël et le pays fut en repos quatre-vingt ans.
31 Après lui il y eut Shamgar, fils d'Anat. Il défit les Philistins au nombre de six cents hommes avec un aiguillon à boeufs, et lui aussi sauva Israël.

4

1 Après la mort d'Éhud les Israélites recommencèrent à faire ce qui est mal aux yeux de Yahvé,
2 et Yahvé les livra à Yabîn, roi de Canaan, qui régnait à Haçor. Le chef de son armée était Sisera, qui habitait à Haroshèt-ha-Goyim.
3 Alors les Israélites crièrent vers Yahvé. Car Yabîn avait neuf cents chars de fer et il avait opprimé durement les Israélites pendant vingt ans.
4 En ce temps-là Débora, une prophétesse, femme de Lappidot, jugeait Israël.
5 Elle siégeait sous le palmier de Débora entre Rama et Béthel, dans la montagne d'Éphraïm, et les Israélites montaient vers elle pour obtenir justice.
6 Elle envoya chercher Baraq, fils d'Abinoam de Qédèsh en Nephtali et lui dit : "Yahvé, Dieu d'Israël, n'a-t-il pas ordonné : "Va, rassemble le mont Tabor et prends avec toi dix mille hommes des fils de Nephtali et des fils de Zabulon.
7 J'attirerai vers toi au torrent du Qishôn Sisera, le chef de l'armée de Yabîn, avec ses chars et ses troupes, et je le livrerai entre tes mains" ?"
8 Baraq lui répondit : "Si tu viens avec moi, j'irai, mais si tu ne viens pas avec moi, je n'irai pas."
9 Débora lui dit : "J'irai donc avec toi ; seulement, dans la voie où tu marches, l'honneur ne sera pas pour toi, car c'est entre les mains d'une femme que Yahvé livrera Sisera." Alors Débora se leva et, avec Baraq, elle se rendit à Qédesh.
10 Baraq convoqua Zabulon et Nephtali à Qédesh. Dix mille hommes montèrent sur ses pas et Débora monta avec lui.
11 Héber, le Qénite, s'était séparé de Qayîn des fils de Hobab, beau-père de Moïse ; il avait planté sa tente près du chêne de Çaanannim, non loin de Qédesh.
12 On annonça à Sisera que Baraq, fils d'Abinoam, était monté sur le mont Tabor.
13 Sisera convoqua tous ses chars, neuf cents chars de fer, et toutes les troupes qu'il avait, de Haroshèt-ha-Goyim au torrent du Qishôn.
14 Débora dit à Baraq : "Lève-toi, car voici le jour où Yahvé a livré Sisera entre tes mains. Yahvé n'est-il pas sorti devant toi ?" Et Baraq descendit du mont Tabor avec dix mille hommes derrière lui.
15 Yahvé frappa de panique Sisera, tous ses chars et toute son armée devant Baraq. Sisera, descendant de son char, s'enfuit à pied.
16 Baraq poursuivit les chars et l'armée jusqu'à Haroshèt-ha-Goyim. Toute l'armée de Sisera tomba sous le tranchant de l'épée ; il n'en resta pas un seul.
17 Sisera cependant s'enfuyait à pied dans la direction de la tente de Yaël, femme de Héber le Qénite, car la paix régnait entre Yabîn, roi de Haçor, et la maison de Héber le Qénite.
18 Yaël, sortant au-devant de Sisera, lui dit : "Arrête-toi, Monseigneur, arrête-toi chez moi. Ne crains rien !" Il s'arrêta chez elle sous la tente et elle le recouvrit d'un tapis.
19 Il lui dit : "Donne-moi à boire un peu d'eau, je te prie, car j'ai soif." Elle ouvrit l'outre où était le lait, le fit boire et le recouvrit de nouveau.
20 Il lui dit : "Tiens-toi à l'entrée de la tente, et si quelqu'un vient, t'interroge et dit : "Y a-t-il un homme ici ?" Tu répondras : "Non"."
21 Mais Yaël, femme de Héber, prit un piquet de la tente, saisit un marteau dans sa main et, s'approchant de lui doucement, elle lui enfonça dans la tempe le piquet, qui se planta en terre. Il dormait profondément, épuisé de fatigue, c'est ainsi qu'il mourut.
22 Et voici que Baraq survint, poursuivant Sisera. Yaël sortit au-devant de lui : "Viens, lui dit-elle, et je te ferai voir l'homme que tu cherches." Il entra chez elle : Sisera gisait mort, le piquet dans la tempe.
23 Dieu humilia donc en ce jour Yabîn, roi de Canaan, devant les Israélites.
24 La main des Israélites s'appesantit de plus en plus durement sur Yabîn, roi de Canaan, jusqu'à ce qu'ils aient abattu Yabîn, roi de Canaan.

5

1 En ce jour-là, Débora et Baraq, fils d'Abinoam, chantèrent, disant :
2 Puisqu'en Israël des guerriers ont dénoué leur chevelure, puisque le peuple s'est offert librement, bénissez Yahvé !
3 Écoutez, rois ! Prêtez l'oreille, princes ! Moi, pour Yahvé, moi je chanterai. Je célébrerai Yahvé, Dieu d'Israël.
4 Yahvé, quand tu sortis de Séïr, quand tu t'avanças des campagnes d'Édom, la terre trembla, les cieux se déversèrent, les nuées fondirent en eau.
5 Les montagnes ruisselèrent devant Yahvé, celui du Sinaï, devant Yahvé, le Dieu d'Israël.
6 Aux jours de Shamgar fils d'Anat, aux jours de Yaël, il n'y avait plus de caravanes ; ceux qui s'en allaient par les chemins prenaient des sentiers détournés.
7 On renonçait aux campagnes, On y renonçait en Israël, jusqu'à ton lever, ô Débora, jusqu'à ton lever, mère en Israël !
8 On choisissait des dieux nouveaux, alors pour cinq villes, voyait-on un bouclier ou une lance, pour quarante milliers en Israël ?
9 Mon coeur va aux chefs d'Israël, avec les libres engagés du peuple ! Bénissez Yahvé !
10 Vous qui montez des ânesses blanches, assis sur des tapis, et vous qui allez par les chemins, soyez attentifs,
11 aux acclamations des pâtres, près des abreuvoirs. Là on célèbre les bienfaits de Yahvé, ses bienfaits pour ses campagnes en Israël ! (Alors le peuple de Yahvé est descendu aux portes.)
12 Éveille-toi, éveille-toi, Débora ! Éveille-toi, éveille-toi, clame un chant ! Courage ! Debout, Baraq ! et ramène tes prisonniers, fils d'Abinoam !
13 Alors il descend vers les princes, le fuyard, le peuple de Yahvé descend pour moi parmi les braves.
14 Les princes d'Éphraïm, les officiers sont dans la plaine, derrière toi Benjamin est parmi les tiens. De Makir sont descendus des chefs, de Zabulon, ceux qui portent le bâton de scribe.
15 Les princes d'Issachar sont avec Débora, et Nephtali. Baraq aussi s'élance sur ses pas dans la plaine. Dans les clans de Ruben, on s'est concerté longuement.
16 Pourquoi es-tu resté entre les deux murets, à l'écoute des sifflements, près des troupeaux ? (Dans les clans de Ruben, on s'est concerté longuement.)
17 Galaad est resté au-delà du Jourdain, et Dan, pourquoi vit-il sur des vaisseaux ? Asher est demeuré au bord de la mer, il habite tranquille dans ses ports.
18 Zabulon est un peuple qui a bravé la mort, ainsi que Nephtali, sur les hauteurs du pays.
19 Les rois sont venus, ils ont combattu, alors ils ont combattu, les rois de Canaan, à Tanak, aux eaux de Megiddo, mais ils n'ont pas ramassé d'argent en butin.
20 Du haut des cieux les étoiles ont combattu, de leurs chemins, elles ont combattu Sisera.
21 Le torrent du Qishôn les a balayés, il les a recouverts, le torrent du Qishôn : Marche hardiment, ô mon âme !
22 Alors les sabots des chevaux ont martelé le sol ils galopent, ils galopent, ses coursiers !
23 Maudissez Méroz, dit l'Ange de Yahvé, maudissez, maudissez ses habitants : car ils ne sont pas venus à l'aide de Yahvé, à l'aide de Yahvé parmi les héros.
24 Bénie entre les femmes soit Yaël (la femme de Héber le Qénite), entre les femmes qui habitent les tentes, bénie soit-elle !
25 Il demandait de l'eau, elle a donné du lait, dans la coupe des nobles elle a offert de la crème.
26 Elle a tendu la main pour saisir le piquet, la droite pour saisir le marteau des travailleurs. Elle a frappé Sisera, elle lui a brisé la tête, elle lui a percé et fracassé la tempe.
27 Entre ses pieds il s'est écroulé, il est tombé, il s'est couché, à ses pieds il s'est écroulé, il est tombé. Où il s'est écroulé, là il est tombé, anéanti.
28 Par la fenêtre elle se penche, elle guette, la mère de Sisera, à travers le grillage "Pourquoi son char tarde-t-il à venir ? Pourquoi sont-ils si lents, ses attelages ?"
29 La plus avisée de ses princesses lui répond, et elle se répète à elle-même :
30 "Sans doute ils recueillent, ils partagent le butin : une jeune fille, deux jeunes filles par guerrier ! un butin d'étoffes de couleur brodées pour Sisera, une broderie, deux broderies pour mon cou !"
31 Ainsi périssent tous tes ennemis, Yahvé ! et ceux qui t'aiment, qu'ils soient comme le soleil quand il se lève dans sa force ! Et le pays fut en repos pendant quarante ans.

6

1 Les Israélites firent ce qui est mal aux yeux de Yahvé ; Yahvé les livra pendant sept ans aux mains de Madiân,
2 et la main de Madiân se fit lourde sur Israël. A cause de Madiân les Israélites utilisèrent les crevasses des montagnes, les cavernes et les refuges.
3 Chaque fois qu'Israël avait semé, alors Madiân montait, ainsi qu'Amaleq et les fils de l'Orient, ils montaient contre Israël.
4 Campant auprès des Israélites, sur sa terre, ils dévastaient les produits du pays jusqu'aux abords de Gaza. Ils ne laissaient à Israël aucun moyen de subsistance, ni une tête de petit bétail, ni un boeuf, ni un âne,
5 car ils arrivaient, eux, leurs troupeaux et leurs tentes, aussi nombreux que les sauterelles ; eux et leurs chameaux étaient innombrables et ils envahissaient le pays pour le ravager.
6 Israël fut très affaibli à cause de Madiân et les Israélites crièrent vers Yahvé.
7 Lorsque les Israélites eurent crié vers Yahvé à cause de Madiân,
8 Yahvé envoya aux Israélites un prophète qui leur dit : "Ainsi parle Yahvé, Dieu d'Israël. C'est moi qui vous ai fait monter d'Égypte, et qui vous ai fait sortir d'une maison de servitude.
9 Je vous ai délivrés de la main des Égyptiens et de la main de tous ceux qui vous opprimaient. Je les ai chassés devant vous, je vous ai donné leur pays,
10 et je vous ai dit : "Je suis Yahvé votre Dieu. Vous ne craindrez pas les dieux des Amorites dont vous habitez le pays." Mais vous n'avez pas écouté ma voix."
11 L'Ange de Yahvé vint et s'assit sous le térébinthe d'Ophra, qui appartenait à Yoash d'Abiézer. Gédéon, son fils, battait le blé dans le pressoir pour le soustraire à Madiân,
12 et l'Ange de Yahvé lui apparut : "Yahvé avec toi, lui dit-il, vaillant guerrier !"
13 Gédéon lui répondit : "Je t'en prie, mon Seigneur ! Si Yahvé est avec nous, d'où vient tout ce qui nous arrive ? Où sont tous les prodiges que nous racontaient nos pères quand ils disaient : "Yahvé ne nous a-t-il pas fait monter d'Égypte ?" Et maintenant Yahvé nous a abandonnés, ils nous a livrés au pouvoir de Madiân..."
14 Alors Yahvé se tourna vers lui et lui dit : "Va avec la force qui t'anime et tu sauveras Israël du pouvoir de Madiân. N'est-ce pas moi qui t'envoie ?"
15 "Je t'en prie, mon Seigneur ! lui répondit Gédéon, comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus faible en Manassé et moi, je suis le dernier dans la maison de mon père."
16 Yahvé lui répondit : "Je serai avec toi et tu battras Madiân comme si c'était un seul homme."
17 Gédéon lui dit : "Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, accorde-moi un signe que c'est toi qui me parles.
18 Ne t'éloigne pas d'ici, je te prie, jusqu'à ce que je revienne vers toi. Je t'apporterai mon offrande et je la déposerai devant toi." Et il répondit : "Je resterai jusqu'à ton retour."
19 Gédéon s'en alla, il prépara un chevreau, et avec une mesure de farine il fit des pains sans levain. Il mit la viande dans une corbeille et le jus dans un pot, puis il lui apporta le tout sous le térébinthe. Comme il s'approchait,
20 l'Ange de Yahvé lui dit : "Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et répands le jus." Et Gédéon fit ainsi.
21 Alors l'Ange de Yahvé étendit l'extrémité du bâton qu'il tenait à la main et il toucha la viande et les pains sans levain. Le feu jaillit du roc, il dévora la viande et les pains sans levain, et l'Ange de Yahvé disparut à ses yeux.
22 Alors Gédéon vit que c'était l'Ange de Yahvé et il dit "Hélas ! mon Seigneur Yahvé ! C'est donc que j'ai vu l'Ange de Yahvé face à face ?"
23 Yahvé lui répondit : "Que la paix soit avec toi ! Ne crains rien : tu ne mourras pas."
24 En cet endroit Gédéon bâtit à Yahvé un autel et il le nomma Yahvé-Paix. Cet autel est encore aujourd'hui à Ophra d'Abiézer.
25 Il arriva que pendant cette nuit-là, Yahvé dit à Gédéon "Prends le taureau de ton père, le taureau d'une seconde portée âgé de sept ans, et tu démoliras l'autel de Baal qui appartient à ton père et tu couperas le pieu sacré qui est à côté.
26 Puis tu bâtiras à Yahvé ton Dieu, au sommet de ce lieu fort, un autel fait selon la règle. Tu prendras alors le taureau de la seconde portée et tu l'offriras en holocauste sur le bois du pieu sacré que tu auras coupé."
27 Gédéon prit alors dix hommes parmi ses serviteurs et il fit comme Yahvé le lui avait ordonné. Mais, comme il craignait trop sa famille et les hommes de la ville pour le faire en plein jour, il le fit de nuit.
28 Au matin, lorsque les hommes de la ville se levèrent, voici que l'autel de Baal avait été détruit, le pieu sacré qui était à côté coupé, et le taureau de la seconde portée offert en holocauste sur l'autel qui venait être bâti.
29 Ils se dirent alors les uns aux autres : "Qui a fait cela ?" Ils cherchèrent, s'informèrent et ils dirent : "C'est Gédéon fils de Yoash qui a fait cela."
30 Les hommes de la ville dirent à Yoash : "Fais sortir ton fils et qu'il meure, car il a détruit l'autel de Baal et coupé le pieu sacré qui était à côté."
31 Yoash répondit à tous ceux qui se tenaient près de lui "Est-ce à vous de défendre Baal ? Est-ce à vous de lui venir en aide ? (Quiconque défend Baal doit être mis à mort avant le matin.) S'il est dieu, qu'il se défende lui-même, puisque Gédéon a détruit son autel."
32 Ce jour-là on donna à Gédéon le nom de Yerubbaal, car, disait-on : "Que Baal s'en prenne à lui, puisqu'il a détruit son autel !"
33 Tout Madiân, Amaleq et les fils de l'Orient se réunirent et, ayant passé le Jourdain, ils vinrent camper dans la plaine de Yizréel.
34 L'esprit de Yahvé revêtit Gédéon, il sonna du cor et Abiézer se groupa derrière lui.
35 Il envoya des messagers dans tout Manassé, qui se groupa aussi derrière lui, et il envoya des messagers dans Asher, dans Zabulon et dans Nephtali ; et ils montèrent à sa rencontre.
36 Gédéon dit à Dieu : "Si vraiment tu veux délivrer Israël par ma main, comme tu l'as dit,
37 voici que j'étends sur l'aire une toison de laine : s'il y a de la rosée seulement sur la toison et que le sol reste sec, alors je saurai que tu délivreras Israël par ma main, comme tu l'as dit."
38 Et il en fut ainsi. Gédéon se leva le lendemain, il pressa la toison et, de la toison, il exprima la rosée, une pleine coupe d'eau.
39 Gédéon dit encore à Dieu : "Que ta colère ne s'enflamme pas contre moi si je parle encore une fois. Permets que je fasse une dernière fois l'épreuve de la toison : qu'il n'y ait de sec que la seule toison et qu'il y ait de la rosée sur tout le sol !"
40 Et Dieu fit ainsi en cette nuit-là. La toison seule resta sèche et il y eut de la rosée sur tout le sol.

7

1 Yerubbaal - c'est Gédéon - se leva de bon matin ainsi que tout le peuple qui était avec lui, et il vint camper à En-Harod ; le camp de Madiân se trouvait au nord du sien, au pied de la colline du Moré dans la vallée.
2 Alors Yahvé dit à Gédéon : "Le peuple qui est avec toi est trop nombreux pour que je livre Madiân entre ses mains ; Israël pourrait en tirer gloire à mes dépens, et dire : "C'est ma propre main qui m'a délivré !"
3 Et maintenant, proclame donc ceci aux oreilles du peuple : "Que celui qui a peur et qui tremble, s'en retourne et qu'il s'échappe par le mont Galaad"." Vingt-deux mille hommes parmi le peuple s'en retournèrent et il en resta dix mille.
4 Yahvé dit à Gédéon : "Ce peuple est encore trop nombreux. Fais-les descendre au bord de l'eau et là, pour toi, je les éprouverai. Celui dont je te dirai : "Qu'il aille avec toi", celui-là ira avec toi. Et tout homme dont je te dirai : "Qu'il n'aille pas avec toi", celui-là n'ira pas."
5 Gédéon fit alors descendre le peuple au bord de l'eau et Yahvé lui dit : "Tous ceux qui laperont l'eau avec la langue comme lape le chien, tu les mettras à part, et de même tous ceux qui se mettront à genoux pour boire."
6 Le nombre de ceux qui lapèrent l'eau avec leurs mains à leur bouche fut de trois cents. Tout le reste du peuple s'était mis à genoux pour boire de l'eau.
7 Alors Yahvé dit à Gédéon : "C'est avec les trois cents hommes qui ont lapé l'eau que je vous sauverai et que je livrerai Madiân entre tes mains. Que tout le peuple s'en retourne chacun chez soi."
8 Ils prirent les provisions du peuple et leurs cors, puis Gédéon renvoya tous les Israélites chacun sous sa tente, ne gardant que les trois cents. Le camp de Madiân se trouvait au-dessous du sien dans la vallée.
9 Or il arriva que pendant cette nuit-là Yahvé lui dit "Lève-toi, descends au camp, car je le livre entre tes mains.
10 Cependant, si tu as peur de descendre, descends au camp avec Pura ton serviteur ;
11 écoute ce qu'ils disent ; tu en seras réconforté, et tu descendras contre le camp." Il descendit donc avec son serviteur Pura jusqu'à l'extrémité des avant-postes du camp.
12 Madiân, Amaleq et tous les fils de l'Orient étaient déployés dans la vallée, aussi nombreux que des sauterelles ; leurs chameaux étaient sans nombre, comme le sable sur le bord de la mer.
13 Gédéon vint donc et voici qu'un homme racontait un songe à son camarade ; il disait : "Voici le songe que j'ai fait : une galette de pain d'orge roulait dans le camp de Madiân, elle atteignit la tente, la heurta, la fit tomber, et la renversa sens dessus dessous."
14 Son camarade lui répondit : "Ce ne peut être que l'épée de Gédéon, fils de Yoash, l'Israélite. Dieu a livré entre ses mains Madiân et tout le camp ; la tente était tombée."
15 Quand il eut entendu le récit du songe et son explication, Gédéon se prosterna, puis il revint au camp d'Israël et dit "Debout ! car Yahvé a livré entre vos mains le camp de Madiân !"
16 Gédéon divisa alors ses trois cents hommes en trois groupes. A tous il remit des cors et des cruches vides, avec des torches dans les cruches
17 "Regardez-moi, leur dit-il, et faites comme moi ! Quand je serai arrivé à l'extrémité du camp, ce que je ferai, vous le ferez aussi !
18 Je sonnerai du cor, moi et tous ceux qui sont avec moi ; alors, vous aussi, vous sonnerez du cor tout autour du camp et vous crierez : Pour Yahvé et pour Gédéon !"
19 Gédéon et les cent hommes qui l'accompagnaient arrivèrent à l'extrémité du camp au début de la veille de la mi-nuit, comme on venait de placer les sentinelles ; ils sonnèrent du cor et brisèrent les cruches qu'ils avaient à la main.
20 Alors les trois groupes sonnèrent du cor et brisèrent leurs cruches ; de la main gauche ils saisirent les torches, de la droite les cors pour en sonner, et ils crièrent : "Épée pour Yahvé et pour Gédéon !"
21 Et ils se tinrent immobiles chacun à sa place autour du camp. Tout le camp alors s'agita et, poussant des cris, les Madianites prirent la fuite.
22 Pendant que les trois cents sonnaient du cor, Yahvé fit que dans tout le camp chacun tournait l'épée contre son camarade. Tous s'enfuirent jusqu'à Bet-ha-Shitta, vers Çeréra, jusqu'à la rive d'Abel-Mehola vis-à-vis de Tabbat.
23 Les hommes d'Israël se rassemblèrent, de Nephtali, d'Asher et de tout Manassé, et ils poursuivirent Madiân.
24 Gédéon envoya dans toute la montagne d'Éphraïm des messagers dire : "Descendez à la rencontre de Madiân et occupez avant eux les points d'eau jusqu'à Bet-Bara et le Jourdain." Tous les hommes d'Éphraïm se rassemblèrent et ils occupèrent les points d'eau jusqu'à Bet-Bara et le Jourdain.
25 Ils s'emparèrent des deux chefs de Madiân, Oreb et Zéeb, ils tuèrent Oreb au Rocher d'Oreb et Zéeb au Pressoir de Zéeb. Ils poursuivirent Madiân et ils apportèrent à Gédéon au-delà du Jourdain les têtes d'Oreb et de Zéeb.

8

1 Or les hommes d'Éphraïm dirent à Gédéon : "Quelle est donc cette manière d'agir envers nous : tu ne nous as pas convoqués lorsque tu es allé combattre Madiân ?" Et ils le prirent violemment à partie.
2 Il leur répondit : "Qu'ai-je donc fait en comparaison de vous ? Le grappillage d'Éphraïm, n'est-ce pas plus que la vendange d'Abiézer ?
3 C'est entre vos mains que Dieu a livré les chefs de Madiân, Oreb et Zéeb. Qu'ai-je pu faire en comparaison de vous ?" Sur ces paroles, leur emportement contre lui se calma.
4 Gédéon arriva au Jourdain et le traversa, mais lui et les trois cents hommes qu'il avait avec lui étaient harassés par la poursuite.
5 Il dit donc aux gens de Sukkot : "Donnez, je vous prie, des galettes de pain à la troupe qui me suit, car elle est harassée, et je suis à la poursuite de Zébah et de Çalmunna, rois de Madiân."
6 Mais les chefs de Sukkot répondirent : Le poing de Zébah et de Çalmunna est-il donc entre tes mains pour que nous donnions du pain à ton armée ?" -
7 "Eh bien ! répliqua Gédéon, lorsque Yahvé aura livré en ma main Zébah et Çalmunna, je vous déchirerai les chairs sur les épines du désert et les chardons."
8 De là, il monta à Penuel et il parla de la même manière aux gens de Penuel, qui répondirent comme l'avaient fait les gens de Sukkot.
9 Il répliqua également aux gens de Penuel : "Quand je reviendrai sain et sauf, je détruirai cette tour."
10 Zébah et Çalmunna se trouvaient dans le Qarqor avec leur armée, environ quinze mille hommes, tous ceux qui étaient restés de l'armée des fils de l'Orient. Ceux qui étaient tombés étaient au nombre de cent vingt mille hommes tirant l'épée.
11 Gédéon monta par la route de ceux qui habitent sous la tente, à l'est de Nobah et de Yogbéha, et il battit l'armée, alors qu'elle se croyait en sûreté.
12 Zébah et Çalmunna s'enfuirent. Il les poursuivit et il s'empara des deux rois de Madiân, Zébah et Çalmunna. Quant à l'armée, il la mit en déroute.
13 Après la bataille, Gédéon fils de Yoash s'en revint par la montée de Harès.
14 Ayant arrêté un jeune homme des gens de Sukkot, il le questionna et celui-ci lui donna par écrit les noms des chefs de Sukkot et des anciens, soixante-dix-sept hommes.
15 Gédéon se rendit alors auprès des gens de Sukkot et dit : "Voici Zébah et Çalmunna, au sujet desquels vous m'avez raillé, disant : Le poing de Zébah et de Çalmunna est-il donc en ta main pour que nous donnions du pain à tes gens harassés ?"
16 Il saisit alors les anciens de la ville et, prenant des épines du désert et des chardons, il déchira les gens de Sukkot.
17 Il détruisit la tour de Penuel et massacra les habitants de la ville.
18 Puis il dit à Zébah et Çalmunna : "Comment donc étaient ces hommes que vous avez tués au Tabor" - "Ils te ressemblaient, répondirent-ils. Chacun d'eux avait l'air d'un fils de roi" -
19 "C'étaient mes frères, fils de ma mère, reprit Gédéon. Par la vie de Yahvé ! si vous les aviez laissés vivre, je ne vous tuerais pas."
20 Alors il commanda à Yéter, son fils aîné : "Debout ! Tue-les." Mais l'enfant ne tira pas son épée, il n'osait pas, car il était encore jeune.
21 Zébah et Çalmunna dirent alors : "Debout ! toi, et frappe-nous, car tel est l'homme, telle est sa force." Alors Gédéon se leva, il tua Zébah et Çalmunna et il prit les croissants qui étaient au cou de leurs chameaux.
22 Les hommes d'Israël dirent à Gédéon : "Soit notre souverain, toi, puis ton fils, puis ton petit-fils, puisque tu nous a sauvés de la main de Madiân."
23 Mais Gédéon leur répondit : "Ce n'est pas moi qui serai votre souverain, pas plus que mon fils, Yahvé sera votre souverain."
24 "Laissez-moi, ajouta Gédéon, vous faire une requête. Que chacun de vous me donne un anneau de son butin." Les vaincus avaient en effet des anneaux d'or, car c'étaient des Ismaélites.
25 "Nous les donnerons volontiers" répondirent-ils. Il étendit donc son manteau et ils y jetèrent chacun un anneau de son butin.
26 Le poids des anneaux d'or qu'il avait demandés s'éleva à mille sept cents sicles d'or, sans compter les croissants, les pendants d'oreilles et les vêtements de pourpre que portaient les rois de Madiân, sans compter non plus les colliers qui étaient au cou de leurs chameaux.
27 Gédéon en fit un éphod qu'il plaça dans sa ville, à Ophra. Tout Israël s'y prostitua après lui et ce fut un piège pour Gédéon et sa maison.
28 Ainsi Madiân fut abaissé devant les Israélites. Il ne releva plus la tête et le pays fut en repos pendant quarante ans, aussi longtemps que vécut Gédéon.
29 Yerubbaal, fils de Yoash, s'en alla donc et demeura dans sa maison.
30 Gédéon eut soixante-dix fils, issus de lui, car il avait beaucoup de femmes.
31 Sa concubine qui résidait à Sichem lui enfanta, elle aussi, un fils, auquel il donna le nom d'Abimélek.
32 Gédéon, fils de Yoash, mourut après une heureuse vieillesse et on l'ensevelit dans le tombeau de Yoash, son père, à Ophra d'Abiézer.
33 Après la mort de Gédéon, les Israélites recommencèrent à se prostituer aux Baals et ils prirent pour dieu Baal-Berit.
34 Les Israélites ne se souvinrent plus de Yahvé, leur Dieu, qui les avait délivrés de la main de tous les ennemis d'alentour.
35 Et à la maison de Yerubbaal-Gédéon, ils ne montrèrent pas la gratitude méritée par tout le bien qu'elle avait fait à Israël.

9

1 Abimélek, fils de Yerubbaal, s'en vint à Sichem auprès des frères de sa mère et il leur adressa ces paroles, ainsi qu'à tout le clan de la maison paternelle de sa mère
2 "Faites donc entendre ceci, je vous prie, aux maîtres de Sichem : Que vaut-il mieux pour vous ? Avoir pour maîtres soixante-dix personnes, tous les fils de Yerubbaal, ou n'en avoir qu'un seul ? Souvenez-vous d'ailleurs que je suis, moi, de vos os et de votre chair !"
3 Les frères de sa mère parlèrent de lui à tous les maîtres de Sichem dans les mêmes termes, et leur coeur pencha pour Abimélek, car ils se disaient : "C'est notre frère !"
4 Ils lui donnèrent donc soixante-dix sicles d'argent du temple de Baal-Berit et Abimélek s'en servit pour soudoyer des gens de rien, des aventuriers, qui s'attachèrent à lui.
5 Il se rendit alors à la maison de son père à Ophra et il massacra ses frères, les fils de Yerubbaal, soixante-dix hommes, sur une même pierre. Yotam cependant, le plus jeune fils de Yerubbaal, échappa, car il s'était caché.
6 Puis tous les maîtres notables de Sichem et tout Bet-Millo se réunirent et ils proclamèrent roi Abimélek près du chêne de la stèle qui est à Sichem.
7 On l'annonça à Yotam. Il vint se poster sur le sommet du mont Garizim et il leur cria à haute voix : "Écoutez-moi, maîtres de Sichem, pour que Dieu vous écoute !
8 Un jour les arbres se mirent en chemin pour oindre un roi qui régnerait sur eux. Ils dirent à l'olivier : "Règne donc sur nous !"
9 L'olivier leur répondit : "Faudra-t-il que je renonce à mon huile, qui rend honneur aux dieux et aux hommes, pour aller me balancer au-dessus des arbres ?"
10 Alors les arbres dirent au figuier : "Viens donc, régner sur nous !"
11 Le figuier leur répondit : "Faudra-t-il que je renonce à ma douceur et à mon excellent fruit, pour aller me balancer au-dessus des arbres ?"
12 Les arbres dirent alors à la vigne : "Viens donc, toi, régner sur nous !"
13 La vigne leur répondit : "Faudra-t-il que je renonce à mon vin, qui réjouit les dieux et les hommes, pour aller me balancer au-dessus des arbres ?"
14 Tous les arbres dirent alors au buisson d'épines : "Viens donc, toi, régner sur nous !"
15 Et le buisson d'épines répondit aux arbres : "Si c'est de bonne foi que vous m'oignez comme roi sur vous, venez vous abriter sous mon ombre. Sinon un feu sortira du buisson d'épines et il dévorera les cèdres du Liban !""
16 "Ainsi donc, si c'est de bonne foi et en toute loyauté que vous avez agi et que vous avez fait roi Abimélek, si vous vous êtes bien conduits envers Yerubbaal et sa maison, si vous l'avez traité selon le mérite de ses actions,
17 alors que mon père a combattu pour vous, qu'il a exposé sa vie, qu'il vous a délivrés de la main de Madiân,
18 vous, aujourd'hui, vous vous êtes levés contre la maison de mon père, vous avez massacré ses fils, soixante-dix hommes sur une même pierre, et vous avez fait roi sur les maîtres de Sichem Abimélek, le fils de son esclave, parce qu'il est votre frère ! -
19 si donc c'est de bonne foi et en toute loyauté qu'aujourd'hui vous avez agi envers Yerubbaal et envers sa maison, alors qu'Abimélek fasse votre joie et vous la sienne !
20 Sinon, qu'un feu sorte d'Abimélek et qu'il dévore les maîtres de Sichem et de Bet-Millo, et qu'un feu sorte des maîtres de Sichem et Bet-Millo pour dévorer Abimélek !"
21 Puis Yotam prit la fuite, il se sauva et se rendit à Béer, où il s'établit pour échapper à son frère Abimélek.
22 Abimélek exerça le pouvoir pendant trois ans sur Israël.
23 Puis Dieu envoya un esprit de discorde entre Abimélek et les maîtres de Sichem, et les maîtres de Sichem trahirent Abimélek.
24 C'était afin que le crime commis contre les soixante-dix fils de Yerubbaal fût vengé et que leur sang retombât sur Abimélek leur frère, qui les avait massacrés, ainsi que sur les maîtres de Sichem qui l'avaient aidé à massacrer ses frères.
25 Les maîtres de Sichem placèrent donc contre lui des embuscades au sommet des montagnes et ils dévalisaient quiconque passait près d'eux par le chemin. On le fit savoir à Abimélek.
26 Gaal, fils d'Obed, accompagné de ses frères, vint à passer par Sichem et il gagna la confiance des maîtres de Sichem.
27 Ceux-ci sortirent dans la campagne pour vendanger leurs vignes, ils foulèrent le raisin, organisèrent des réjouissances et entrèrent dans le temple de leur dieu. Ils y mangèrent et burent et se moquèrent d'Abimélek.
28 Alors Gaal, fils d'Obed, disait : "Qui est Abimélek, et qu'est-ce que Sichem, pour que nous lui soyons asservis ? Ne serait-ce pas au fils de Yerubbaal et à Zebul, son lieutenant, de servir les gens de Hamor, père de Sichem ? Pourquoi lui serions-nous asservis, nous ?
29 Qui me confiera ce peuple pour que j'écarte Abimélek ! Et il disait à Abimélek : Renforce ton armée et sors !"
30 Zebul, gouverneur de la ville, apprit les propos de Gaal, fils d'Obed, et il en fut irrité.
31 Il envoya en secret des messagers vers Abimélek, pour dire "Voici que Gaal, fils d'Obed, avec ses frères, est arrivé à Sichem, et ils excitent la ville contre toi.
32 En conséquence, lève-toi de nuit, toi et les gens que tu as avec toi, et mets-toi en embuscade dans la campagne,
33 puis, le matin, au lever du soleil, tu surgiras et tu t'élanceras contre la ville. Quand Gaal et les gens qui sont avec lui sortiront à ta rencontre, tu les traiteras comme tu pourras."
34 Abimélek se mit donc en route de nuit avec tous les gens qui étaient avec lui et ils s'embusquèrent en face de Sichem, en quatre groupes.
35 Comme Gaal, fils d'Obed, sortait et faisait halte à l'entrée de la porte de la ville, Abimélek et les gens qui étaient avec lui surgirent de leur embuscade.
36 Gaal vit cette troupe et il dit à Zebul : "Voici des gens qui descendent du sommet des montagnes" - "C'est l'ombre des monts, lui répondit Zebul, et tu la prends pour des hommes."
37 Gaal reprit encore : "Voici des gens qui descendent du côté du Nombril de la Terre, tandis qu'un autre groupe arrive par le chemin du Chêne des Devins."
38 Zebul lui dit alors : "Qu'as-tu fait de ta langue ? Toi qui disais : "Qui est Abimélek pour que nous lui soyons asservis ?" Ne sont-ce pas là les gens que tu méprisais ? Sors donc maintenant et livre-lui combat."
39 Et Gaal sortit à la tête des maîtres de Sichem et il livra combat à Abimélek.
40 Abimélek poursuivit Gaal, qui se sauva devant lui, et beaucoup de gens de celui-ci tombèrent morts avant d'atteindre la porte.
41 Abimélek demeura alors à Aruma, et Zebul, chassant Gaal et ses frères, les empêcha d'habiter à Sichem.
42 Le lendemain, le peuple sortit dans la campagne et Abimélek en fut informé.
43 Il prit ses gens, les partagea en trois groupes et se mit en embuscade dans la campagne. Lorsqu'il vit les gens sortir de la ville, il surgit contre eux et les battit.
44 Tandis qu'Abimélek et le groupe qui était avec lui s'élançaient et prenaient position à l'entrée de la porte de la ville, les deux autres groupes se jetèrent contre tous ceux qui étaient dans la campagne et les battirent.
45 Toute la journée Abimélek combattit contre la ville. S'en étant emparé, il en massacra la population, détruisit la ville et y sema du sel.
46 A cette nouvelle, les maîtres de Migdal-Sichem se rendirent tous dans la grotte du temple d'El-Berit.
47 Dès qu'Abimélek eut appris que tous les maîtres de Migdal-Sichem s'y étaient rassemblés,
48 il monta sur le mont Çalmôn, lui et toute sa troupe. Prenant en mains une hache, il coupa une branche d'arbre, qu'il souleva et chargea sur son épaule, en disant aux gens qui l'accompagnaient : "Ce que vous m'avez vu faire, vite, faites-le comme moi."
49 Tous ses gens se mirent donc à couper chacun une branche, puis ils suivirent Abimélek et, entassant les branches contre la grotte, ils la brûlèrent sur ceux qui s'y trouvaient. Tous les habitants de Migdal-Sichem périrent aussi, environ mille hommes et femmes.
50 Puis Abimélek marcha sur Tébèç, il l'assiégea et s'en empara.
51 Il y avait là, au milieu de la ville, une tour fortifiée où se réfugièrent tous les hommes et femmes et tous les maîtres de la ville. Après avoir fermé la porte derrière eux, ils montèrent sur la terrasse de la tour.
52 Abimélek parvint jusqu'à la tour et il l'attaqua. Comme il s'approchait de la porte de la tour pour y mettre le feu,
53 une femme lui lança une meule de moulin sur la tête et lui brisa le crâne.
54 Il appela aussitôt le jeune homme qui portait ses armes et lui dit : "Tire ton épée et tue-moi, pour qu'on ne dise pas de moi : C'est une femme qui l'a tué." Le jeune homme le transperça et il mourut.
55 Quand les hommes d'Israël virent qu'Abimélek était mort, ils s'en retournèrent chacun chez soi.
56 Ainsi Dieu fit retomber sur Abimélek le mal qu'il avait fait à son père en massacrant ses soixante-dix frères.
57 Et Dieu fit aussi retomber sur la tête des gens de Sichem toute leur méchanceté. Ainsi s'accomplit sur eux la malédiction de Yotam, fils de Yerubbaal.

10

1 Après Abimélek, se leva pour sauver Israël Tola, fils de Pua, fils de Dodo. Il était d'Issachar et il habitait Shamir dans la montagne d'Éphraïm.
2 Il jugea en Israël pendant vingt-trois ans, puis il mourut et fut enseveli à Shamir.
3 Après lui se leva Yaïr de Galaad, qui jugea Israël pendant vingt-deux ans.
4 Il avait trente fils qui montaient trente ânons et ils possédaient trente villes, qu'on appelle encore aujourd'hui les Douars de Yaïr, au pays de Galaad.
5 Puis Yaïr mourut et il fut enseveli à Qamôn.
6 Les Israélites recommencèrent à faire ce qui est mal aux yeux de Yahvé. Ils servirent les Baals et les Astartés, ainsi que les dieux d'Aram et de Sidon, les dieux de Moab, ceux des Ammonites et des Philistins. Ils abandonnèrent Yahvé et ne le servirent plus.
7 Alors la colère de Yahvé s'enflamma contre Israël et il le livra aux mains des Philistins et aux mains des Ammonites.
8 Ceux-ci écrasèrent et opprimèrent les Israélites à partir de cette année-là pendant dix-huit ans, tous les Israélites qui habitaient au-delà du Jourdain, dans le pays amorite en Galaad.
9 Les Ammonites passèrent le Jourdain pour combattre aussi Juda, Benjamin et la maison d'Éphraïm et la détresse d'Israël devint extrême.
10 Alors les Israélites crièrent vers Yahvé, disant : "Nous avons péché contre toi, car nous avons abandonné notre Dieu pour servir les Baals."
11 Et Yahvé dit aux Israélites : "Quand des Égyptiens et des Amorites, des Ammonites et des Philistins,
12 quand les Sidoniens, Amaleq et Maôn vous opprimaient et que vous avez crié vers moi, ne vous ai-je pas sauvés de leurs mains ?
13 Mais vous, vous m'avez abandonné et vous avez servi d'autres dieux. C'est pourquoi je ne vous sauverai plus.
14 Allez ! Criez vers les dieux que vous avez choisis ! Qu'ils vous sauvent, eux, au temps de votre détresse !"
15 Les Israélites répondirent à Yahvé : "Nous avons péché ! Agis envers nous comme il te semblera bon, seulement, aujourd'hui délivre-nous !"
16 Ils firent disparaître de chez eux les dieux de l'étranger et ils servirent Yahvé. Alors Yahvé ne supporta pas plus longtemps la souffrance d'Israël.
17 Les Ammonites se réunirent et campèrent à Galaad. Les Israélites se rassemblèrent et campèrent à Miçpa.
18 Alors le peuple, les chefs de Galaad, se dirent les uns aux autres : "Quel est l'homme qui entreprendra d'attaquer les fils d'Ammon ? Celui-là sera le chef de tous les habitants de Galaad."

11

1 Jephté, le Galaadite, était un vaillant guerrier. Il était fils d'une prostituée. Et c'est Galaad qui avait engendré Jephté.
2 Mais la femme de Galaad lui enfanta aussi des fils, et les fils de cette femme, ayant grandi, chassèrent Jephté en lui disant : "Tu n'auras pas de part à l'héritage de notre père, car tu es le fils d'une femme étrangère."
3 Jephté s'enfuit loin de ses frères et s'établit dans le pays de Tob. Il se forma autour de lui une bande de gens de rien qui faisaient campagne avec lui.
4 Or, à quelque temps de là, les Ammonites s'en vinrent combattre Israël.
5 Et lorsque les Ammonites eurent attaqué Israël, les anciens de Galaad allèrent chercher Jephté au pays de Tob.
6 "Viens, lui dirent-ils, sois notre commandant, afin que nous combattions les Ammonites."
7 Mais Jephté répondit aux anciens de Galaad : "N'est-ce pas vous qui m'avez pris en haine et chassé de la maison de mon père ? Pourquoi venez-vous à moi, maintenant que vous êtes dans la détresse ?"
8 Les anciens de Galaad répliquèrent à Jephté : "C'est pour cela que maintenant nous sommes revenus à toi. Viens avec nous, tu combattras les Ammonites et tu seras notre chef, celui de tous les habitants de Galaad."
9 Jephté répondit aux anciens de Galaad : "Si vous me faites revenir pour combattre les Ammonites et que Yahvé les livre à ma merci, alors je serai votre chef" -
10 "Que Yahvé soit témoin entre nous, répondirent à Jephté les anciens de Galaad, si nous ne faisons pas comme tu l'as dit !"
11 Jephté partit donc avec les anciens de Galaad. Le peuple le mit à sa tête comme chef et commandant ; et Jephté répéta toutes ses paroles à Miçpa, en présence de Yahvé.
12 Jephté envoya des messagers au roi des Ammonites pour lui dire : "Qu'y a-t-il donc entre toi et moi pour que tu sois venu faire la guerre à mon pays ?"
13 Le roi des Ammonites répondit aux messagers de Jephté : "C'est parce qu'Israël, au temps où il montait d'Égypte, s'est emparé de mon pays, depuis l'Arnon jusqu'au Yabboq et au Jourdain. Rends-le maintenant pacifiquement !"
14 Jephté envoya de nouveau des messagers au roi des Ammonites,
15 et il lui dit : "Ainsi parle Jephté. Israël ne s'est emparé ni du pays de Moab, ni de celui des Ammonites.
16 Quand il est monté d'Égypte, Israël a marché dans le désert jusqu'à la mer des Roseaux et il est parvenu à Cadès.
17 Alors Israël a envoyé des messagers au roi d'Édom pour lui dire : Laisse-moi, je te prie, traverser ton pays ! mais le roi d'Édom ne voulut rien entendre. Il en envoya aussi au roi de Moab, qui refusa, et Israël demeura à Cadès,
18 puis, s'avançant dans le désert, il contourna le pays d'Édom et celui de Moab et parvint à l'orient du pays de Moab. Israël campa au-delà de l'Arnon, et il n'entra pas dans le territoire de Moab, car l'Arnon est la frontière de Moab.
19 Israël envoya ensuite des messagers à Sihôn, roi des Amorites, qui régnait à Heshbôn, et Israël lui fit dire : Laisse-moi, je te prie, traverser ton pays jusqu'à ma destination.
20 Mais Sihôn n'eut pas confiance en Israël pour que celui-ci traverse son territoire, il rassembla toute son armée, qui campa à Yahaç, et il engagea le combat contre Israël.
21 Yahvé, Dieu d'Israël, livra Sihôn et toute son armée aux mains d'Israël qui les défit, et Israël prit possession de tout le pays des Amorites qui habitaient cette contrée.
22 Il fut ainsi en possession de tout le pays des Amorites, depuis l'Arnon jusqu'au Yabboq et depuis le désert jusqu'au Jourdain.
23 Et maintenant que Yahvé, Dieu d'Israël, a dépossédé les Amorites devant son peuple Israël, toi, tu nous déposséderais ?
24 Est-ce que tu ne possèdes pas tout ce que Kemosh, ton dieu, a mis en ta possession ? De même tout ce que Yahvé, notre Dieu, a enlevé à ses possesseurs, nous le possédons !
25 Vaudrais-tu donc mieux que Balaq, fils de Çippor, roi de Moab ? Est-il entré en contestation avec Israël ? Lui a-t-il fait la guerre ?
26 Quand Israël s'est établi à Heshbôn et dans ses dépendances, à Aroër et dans ses dépendances, ainsi que dans toutes les villes qui sont sur les rives de l'Arnon - trois cents ans -, pourquoi ne les avez-vous pas reprises à ce moment-là ?
27 Pour moi, je n'ai pas péché contre toi, mais toi, tu agis mal envers moi en me faisant la guerre. Que Yahvé, le Juge, juge aujourd'hui entre les Israélites et les Ammonites."
28 Mais le roi des Ammonites n'écouta pas les paroles que Jephté lui avait fait transmettre.
29 L'esprit de Yahvé fut sur Jephté, qui parcourut Galaad et Manassé, passa par Miçpé de Galaad et, de Miçpé de Galaad, passa chez les Ammonites.
30 Et Jephté fit un voeu à Yahvé : "Si tu livres entre mes mains les Ammonites,
31 quiconque sortira le premier des portes de ma maison pour venir à ma rencontre quand je reviendrai sain et sauf de chez les Ammonites, celui-là appartiendra à Yahvé, et je l'offrirai en holocauste."
32 Jephté passa chez les Ammonites pour les attaquer et Yahvé les livra entre ses mains.
33 Il les battit depuis Aroër jusque vers Minnit -vingt villes -, et jusqu'à Abel-Keramim. Ce fut une très grande défaite ; et les Ammonites furent abaissés devant les Israélites.
34 Lorsque Jephté revint à Miçpé, à sa maison, voici que sa fille sortit à sa rencontre en dansant au son des tambourins. C'était son unique enfant. En dehors d'elle il n'avait ni fils, ni fille.
35 Dès qu'il l'eut aperçue, il déchira ses vêtements et s'écria "Ah ! ma fille, vraiment tu m'accables ! Tu es de ceux qui font mon malheur ! Je me suis engagé, moi, devant Yahvé, et ne puis revenir en arrière."
36 Elle lui répondit : "Mon père, tu t'es engagé envers Yahvé, traite-moi selon l'engagement que tu as pris, puisque Yahvé t'a accordé de te venger de tes ennemis, les Ammonites."
37 Puis elle dit à son père : "Que ceci me soit accordé ! Laisse-moi seule pendant deux mois. Je m'en irai errer sur les montagnes et, avec mes compagnes, je pleurerai sur ma virginité" -
38 "Va", lui dit-il, et il la laissa partir pour deux mois. Elle s'en alla donc, elle et ses compagnes, et elle pleura sa virginité sur les montagnes.
39 Les deux mois écoulés, elle revint vers son père et il accomplit sur elle le voeu qu'il avait prononcé. Elle n'avait pas connu d'homme. Et de là vient cette coutume en Israël :
40 d'année en année les filles d'Israël s'en vont célébrer la fille de Jephté le Galaadite quatre jours par an.

12

1 Les gens d'Éphraïm se rassemblèrent, ils passèrent le Jourdain dans la direction de Caphôn et ils dirent à Jephté : "Pourquoi es-tu allé combattre les Ammonites sans nous avoir invités à marcher avec toi ? Nous brûlerons ta maison sur toi !"
2 Jephté leur répondit : "Nous étions en grave conflit, mon peuple et moi, avec les Ammonites. Je vous ai appelés à l'aide et vous ne m'avez pas délivré de leurs mains.
3 Quand j'ai vu que tu ne venais à mon secours, j'ai risqué ma vie, j'ai marché contre les Ammonites et Yahvé les a livrés entre mes mains. Pourquoi donc aujourd'hui êtes-vous montés contre moi pour me faire la guerre ?"
4 Alors Jephté rassembla tous les hommes de Galaad, il livra bataille à Éphraïm et les gens de Galaad défirent Éphraïm, car ceux-ci disaient : "Vous n'êtes que des fuyards d'Éphraïm, vous, Galaadites, au milieu d'Éphraïm, au milieu de Manassé !"
5 Puis Galaad coupa à Éphraïm les gués du Jourdain, et quand les fuyards d'Éphraïm disaient : "Laissez-moi passer", les gens de Galaad demandaient : "Es-tu Éphraïmite ?" S'il répondait : "Non",
6 alors ils lui disaient : "Eh bien, dis Shibbolet !" Il disait "Sibbolet" car il n'arrivait pas à prononcer ainsi. Alors on le saisissait et on l'égorgeait près des gués du Jourdain. Il tomba en ce temps-là quarante-deux mille hommes d'Éphraïm.
7 Jephté jugea Israël pendant six ans, puis Jephté le Galaadite mourut et il fut enseveli dans sa ville, Miçpé en Galaad.
8 Après lui Ibçân de Bethléem jugea en Israël.
9 Il avait trente fils et trente filles. Il maria celles-ci au-dehors et il fit venir du dehors trente brus pour ses fils. Il jugea en Israël pendant sept ans.
10 Puis Ibçân mourut et il fut enseveli à Bethléem.
11 Après lui Élôn de Zabulon jugea en Israël. Il jugea Israël pendant dix ans.
12 Puis Élôn de Zabulon mourut et fut enseveli à Ayyalôn au pays de Zabulon.
13 Après lui Abdôn, fils de Hillel de Piréatôn, jugea en Israël.
14 Il avait quarente fils et trente petits-fils qui montaient soixante-dix ânons. Il jugea Israël pendant huit ans.
15 Puis Abdôn, fils de Hillel de Piréatôn, mourut et il fut enseveli à Piréatôn, au pays d'Éphraïm, dans la montagne des Amalécites.

13

1 Les Israélites recommencèrent à faire ce qui est mal aux yeux de Yahvé, et Yahvé les livra aux mains des Philistins pendant quarante ans.
2 Il y avait un homme de Çoréa, du clan de Dan, nommé Manoah. Sa femme était stérile et n'avait pas eu d'enfant.
3 L'Ange de Yahvé apparut à cette femme et lui dit : "Tu es stérile et tu n'as pas eu d'enfant
4 mais tu vas concevoir et tu enfanteras un fils. Désormais, prends bien garde ! Ne bois ni vin, ni boisson fermentée, et ne mange rien d'impur.
5 Car tu vas concevoir et tu enfanteras un fils. Le rasoir ne passera pas sur sa tête, car l'enfant sera nazir de Dieu dès le sein de sa mère. C'est lui qui commencera à sauver Israël de la main des Philistins."
6 La femme rentra et dit à son mari : "Un homme de Dieu est venu vers moi ; son apparence ressemblait à celle de l'Ange de Dieu, tant il était redoutable. Je ne lui ai pas demandé d'où il venait et il ne m'a pas fait connaître son nom.
7 Mais il m'a dit : "Tu vas concevoir et tu enfanteras un fils. Désormais ne bois ni vin, ni boisson fermentée, et ne mange rien d'impur, car l'enfant sera nazir de Dieu depuis le sein de sa mère jusqu'au jour de sa mort !""
8 Alors Manoah implora Yahvé et dit : "Je t'en prie, Seigneur ! Que l'homme de Dieu que tu as envoyé vienne encore une fois vers nous, et qu'il nous apprenne ce que nous aurons à faire à l'enfant lorsqu'il sera né !"
9 Dieu exauça Manoah et l'Ange de Dieu vint de nouveau trouver la femme, alors qu'elle était assise dans la campagne, et que Manoah, son mari, n'était pas avec elle.
10 Vite, la femme courut informer son mari et lui dit : "Voici que m'est apparu l'homme qui est venu vers moi l'autre jour."
11 Manoah se leva, suivit sa femme, vint vers l'homme et lui dit : "Es-tu l'homme qui a parlé à cette femme ?" Et il répondit : "C'est moi." -
12 "Quand ta parole s'accomplira, lui dit Manoah, quelle sera la règle pour l'enfant et que devra-t-il faire ?"
13 L'Ange de Yahvé répondit à Manoah : "Tout ce que j'ai interdit à cette femme, qu'elle s'en abstienne.
14 Qu'elle n'absorbe rien de ce qui provient de la vigne, qu'elle ne boive ni vin, ni boisson fermentée, qu'elle ne mange rien d'impur, et qu'elle observe tout ce dont je lui ai parlé."
15 Manoah dit alors à l'Ange de Yahvé : "Permets que nous te retenions et que nous t'apprêtions un chevreau."
16 Et l'Ange de Yahvé dit à Manoah : "Quand bien même tu me retiendrais, je ne mangerais pas de ta nourriture, mais si tu désires préparer un holocauste, offre-le à Yahvé." - En effet, Manoah ne savait pas que c'était l'Ange de Yahvé.
17 Manoah dit alors à l'Ange de Yahvé : "Quel est ton nom, afin que, lorsque ta parole sera accomplie, nous puissions t'honorer ?"
18 L'Ange de Yahvé lui répondit : "Pourquoi me demandes-tu mon nom ? Il est merveilleux."
19 Alors Manoah prit le chevreau ainsi que l'oblation et il l'offrit en holocauste, sur le rocher, à Yahvé qui opère des choses merveilleuses. Manoah et sa femme regardaient.
20 Or comme la flamme montait de l'autel vers le ciel, l'Ange de Yahvé monta dans la flamme de l'autel sous les yeux de Manoah et de sa femme, et ils tombèrent la face contre terre.
21 L'Ange de Yahvé ne se montra plus désormais à Manoah ni à sa femme, et Manoah comprit alors que c'était l'Ange de Yahvé.
22 "Nous allons certainement mourir, dit Manoah à sa femme, car nous avons vu Dieu" -
23 "Si Yahvé avait eu l'intention de nous faire mourir, lui répondit sa femme, il n'aurait accepté de notre main ni holocauste ni oblation, il ne nous aurait pas fait voir tout cela et, à l'instant même, fait entendre pareille chose."
24 La femme mit au monde un fils et elle le nomma Samson. L'enfant grandit, Yahvé le bénit,
25 et l'esprit de Yahvé commença à l'agiter au camp de Dan, entre Çoréa et Eshtaol.

14

1 Samson descendit à Timna et remarqua, à Timna, une femme parmi les filles des Philistins.
2 Il remonta et l'apprit à son père et à sa mère : "J'ai remarqué à Timna, dit-il, parmi les filles des Philistins, une femme. Prends-la-moi donc pour épouse."
3 Son père lui dit, ainsi que sa mère : "N'y a-t-il pas de femme parmi les filles de tes frères et dans tout mon peuple, pour que tu ailles prendre femme parmi ces Philistins incirconcis ?" Mais Samson répondit à son père : "Prends-la-moi, celle-là, car c'est celle-là qui me plaît."
4 Son père et sa mère ne savaient pas que cela venait de Yahvé qui cherchait un sujet de querelle avec les Philistins, car, en ce temps-là, les Philistins dominaient sur Israël.
5 Samson avec son père et sa mère descendit à Timna et, comme ils arrivaient aux vignes de Timna, il vit un jeune lion qui venait à sa rencontre en rugissant.
6 L'esprit de Yahvé fondit sur lui et, sans rien avoir en main, Samson déchira le lion comme on déchire un chevreau ; mais il ne raconta pas à son père ni à sa mère ce qu'il avait fait.
7 Il descendit, s'entretint avec la femme et elle lui plut.
8 A quelque temps de là, Samson revint pour l'épouser. Il fit un détour pour voir le cadavre du lion, et voici qu'il y avait dans la carcasse du lion un essaim d'abeilles et du miel.
9 Il en recueillit dans sa main et, chemin faisant, il en mangea. Lorsqu'il fut revenu près de son père et de sa mère, il leur en donna, ils en mangèrent, mais il ne leur raconta pas qu'il avait recueilli le miel dans la carcasse du lion.
10 Son père descendit ensuite chez la femme et Samson fit là un festin, car c'est ainsi qu'agissent les jeunes gens.
11 Quand on le vit, on choisit trente compagnons pour rester auprès de lui.
12 Alors Samson leur dit : "Laissez-moi vous proposer une énigme. Si vous m'en révélez le sens au cours des sept jours de festin, et si vous trouvez, je vous donnerai trente pièces de toile fine et trente vêtements d'honneur.
13 Mais si vous ne pouvez pas me donner la solution, c'est vous qui me donnerez trente pièces de toile fine et trente vêtements d'honneur." - "Propose ton énigme, lui répondirent-ils, nous écoutons."
14 Il leur dit donc : "De celui qui mange est sorti ce qui se mange, et du fort est sorti le doux." Mais de trois jours ils ne réussirent pas à résoudre l'énigme.
15 Au septième jour ils dirent à la femme de Samson : "Séduis ton mari pour qu'il nous révèle l'énigme, autrement nous te brûlerons, toi et la maison de ton père. Est-ce pour nous dépouiller que vous nous avez invités ici ?"
16 La femme de Samson le couvrait de ses pleurs ; elle lui dit : "Tu n'as pour moi que de la haine, disait-elle, tu ne m'aimes pas. Tu as proposé une énigme aux fils de mon peuple, et à moi, tu ne l'as pas révélée." Il lui répondit : "Je ne l'ai révélée ni à mon père ni à ma mère, et à toi je la révélerais !"
17 Elle le couvrit de ses pleurs pendant les sept jours que dura leur festin. Or, le septième jour, il la lui révéla, car elle l'avait harcelé, mais elle, elle révéla l'énigme aux fils de son peuple.
18 Le septième jour, avant que le soleil ne se couche, les gens de la ville dirent donc à Samson : "Qu'y a-t-il de plus doux que le miel, et quoi de plus fort que le lion ?" Il leur répliqua : "Si vous n'aviez pas labouré avec ma génisse, vous n'auriez pas trouvé mon énigme."
19 Alors l'esprit de Yahvé fondit sur lui, il descendit à Ashqelôn, y tua trente hommes, prit leurs dépouilles et remit les vêtements d'honneur à ceux qui avaient révélé l'énigme, puis, enflammé de colère, il remonta à la maison de son père.
20 La femme de Samson fut alors donnée au compagnon qui lui avait servi de garçon d'honneur.

15

1 A quelque temps de là, à l'époque de la moisson des blés, Samson s'en vint revoir sa femme avec un chevreau, et il déclara : "Je veux entrer auprès de ma femme, dans sa chambre." Mais le beau-père ne le lui permit pas.
2 "Je me suis dit, lui objecta-t-il, que tu l'avais prise en aversion et je l'ai donnée à ton compagnon. Mais sa soeur cadette ne vaut-elle pas mieux qu'elle ? Qu'elle soit tienne à la place de l'autre !"
3 Samson leur répliqua : "Cette fois-ci, je ne serai quitte envers les Philistins qu'en leur faisant du mal."
4 Samson s'en alla donc, il captura trois cents renards, prit des torches et, tournant les bêtes queue contre queue, il plaça une torche entre les deux queues, au milieu.
5 Il mit le feu aux torches, puis lâchant les renards dans les moissons des Philistins, il incendia aussi bien les gerbes que le blé sur pied et même les vignes et les oliviers.
6 Les Philistins demandèrent : "Qui a fait cela ?" Et l'on répondit : "C'est Samson, le gendre du Timnite, car celui-ci lui a repris sa femme et l'a donnée à son compagnon." Alors les Philistins montèrent et ils firent périr dans les flammes cette femme et son père.
7 "Puisque c'est ainsi que vous agissez, leur dit Samson, eh bien ! je ne cesserai qu'après m'être vengé de vous."
8 Il les battit à plate couture et ce fut une défaite considérable. Après quoi il descendit à la grotte du rocher d'Étam et y demeura.
9 Les Philistins montèrent camper en Juda et ils firent une incursion à Léhi.
10 "Pourquoi êtes-vous montés contre nous ?" Leur dirent alors les gens de Juda. "C'est pour lier Samson que nous sommes montés, répondirent-ils, pour le traiter comme il nous a traités."
11 Trois mille hommes de Juda descendirent à la grotte du rocher d'Étam et dirent à Samson : "Ne sais-tu pas que les Philistins dominent sur nous ? Qu'est-ce que tu nous as fait là ?" Il leur répondit : "Comme ils m'ont traité, c'est ainsi que je les ai traités."
12 Ils lui dirent alors : "Nous sommes descendus pour te lier, afin de te livrer aux mains des Philistins" - "Jurez-moi, leur dit-il, que vous ne me tuerez pas vous-mêmes" -
13 "Non ! lui répondirent-ils, nous voulons seulement te lier et te livrer entre leurs mains, mais nous ne voulons certes pas te faire mourir." Alors ils le lièrent avec deux cordes neuves et ils le hissèrent du rocher.
14 Comme il arrivait à Léhi et que les Philistins accouraient à sa rencontre avec des cris de triomphe, l'esprit de Yahvé fondit sur Samson, les cordes qu'il avait sur les bras furent comme des fils de lin brûlés au feu et les liens se dénouèrent de ses mains.
15 Trouvant une mâchoire d'âne encore fraîche, il étendit la main, la ramassa et avec elle il abattit mille hommes.
16 Samson dit alors : "Avec une mâchoire d'âne, je les ai bien étrillés. Avec une mâchoire d'âne, j'ai battu mille hommes."
17 Quand il eut fini de parler, il jeta loin de lui la mâchoire : et on appela cet endroit Ramat-Léhi.
18 Comme il souffrait d'une soif ardente, il invoqua Yahvé en disant : "C'est toi qui as opéré cette grande victoire par la main de ton serviteur, et maintenant, faudra-t-il que je meure de soif et que je tombe aux mains des incirconcis ?"
19 Alors Dieu fendit le bassin qui est à Lehi et il en sortit de l'eau. Samson but, ses esprits lui revinrent et il se ranima. C'est pourquoi on a donné le nom de En-ha-Qoré à cette source, qui existe encore à Léhi.
20 Samson jugea en Israël à l'époque des Philistins, pendant vingt ans.

16

1 Puis Samson se rendit à Gaza ; il y vit une prostituée et il entra chez elle.
2 On fit savoir aux gens de Gaza : "Samson est venu ici." Ils firent des rondes et le guettèrent toute la nuit à la porte de la ville. Toute la nuit ils se tinrent tranquilles. "Attendons, disaient-ils, jusqu'au point du jour, et nous le tuerons."
3 Mais Samson resta couché jusqu'au milieu de la nuit et, au milieu de la nuit, se levant, il saisit les battants de la porte de la ville, ainsi que les deux montants, il les arracha avec la barre et, les chargeant sur ses épaules, il les porta jusqu'au sommet de la montagne qui est en face d'Hébron.
4 Après cela il aima une femme de la vallée de Soreq qui se nommait Dalila.
5 Les princes des Philistins allèrent la trouver et lui dirent "Séduis-le et sache d'où vient sa grande force, par quel moyen nous pourrions nous rendre maîtres de lui et le lier pour le maîtriser. Quant à nous, nous te donnerons chacun onze cents sicles d'argent."
6 Dalila dit à Samson : "Révèle-moi, je te prie, d'où vient ta grande force et avec quoi il faudrait te lier pour te maîtriser."
7 Samson lui répondit : "Si on me liait avec sept cordes d'arc fraîches et qu'on n'aurait pas encore fait sécher, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme un homme ordinaire."
8 Les princes des Philistins apportèrent à Dalila sept cordes d'arc fraîches qu'on n'avait pas encore fait sécher et elle s'en servit pour le lier.
9 Elle avait des gens embusqués dans sa chambre et elle lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson !" Il rompit les cordes d'arc comme se rompt un cordon d'étoupe lorsqu'il sent le feu. On ne sut pas d'où venait sa force.
10 Alors Dalila dit à Samson : "Tu t'es joué de moi et tu m'as dit des mensonges. Mais maintenant révèle-moi, je te prie, avec quoi il faudrait te lier."
11 Il lui répondit : "Si on me liait fortement avec des cordes neuves qui n'ont jamais servi, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme un homme ordinaire."
12 Alors Dalila prit des cordes neuves, elle s'en servit pour le lier puis lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson !" et elle avait des gens embusqués dans sa chambre. Mais il rompit comme un fil les cordes qu'il avait aux bras.
13 Alors Dalila dit à Samson : "Jusqu'à présent tu t'es joué de moi et tu m'as dit des mensonges. Révèle-moi avec quoi il faudrait te lier." Il lui répondit : "Si tu tissais les sept tresses de ma chevelure avec la chaîne d'un tissu, et si tu les comprimais avec la batte de tisserand, je deviendrais faible et serais comme n'importe quel homme."
14 Or, tandis qu'il dormit, Dalila prit les sept tresses de sa chevelure, les tissa avec la chaîne, et les comprima avec la batte, puis elle lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson !" Il s'éveilla de son sommeil et arracha la batte avec la chaîne.
15 Dalila lui dit : "Comment peux-tu dire que tu m'aimes, alors que ton coeur n'est pas avec moi ? Voilà trois fois que tu te joues de moi et tu ne m'as pas révélé d'où vient ta grande force."
16 Comme tous les jours elle le poussait à bout par ses paroles et qu'elle le harcelait, il fut excédé à en mourir.
17 Il lui ouvrit tout son coeur : "Le rasoir n'a jamais passé sur ma tête, lui dit-il, car je suis nazir de Dieu depuis le sein de ma mère. Si on me rasait, alors ma force se retirerait de moi, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme tous les hommes."
18 Dalila comprit alors qu'il lui avait ouvert tout son coeur, elle fit appeler les princes des Philistins et leur dit "Venez cette fois, car il m'a ouvert tout son coeur." Et les princes des Philistins vinrent chez elle, l'argent en main.
19 Elle endormit Samson sur ses genoux, appela un homme et lui fit raser les sept tresses des cheveux de sa tête. Ainsi elle commença à le dominer et sa force se retira de lui.
20 Elle cria : "Les Philistins sur toi, Samson !" S'éveillant de son sommeil il se dit : "J'en sortirai comme les autres fois et je me dégagerai." Mais il ne savait pas que Yahvé s'était retiré de lui.
21 Les Philistins se saisirent de lui, ils lui crevèrent les yeux et le firent descendre à Gaza. Ils l'enchaînèrent avec une double chaîne d'airain et il tournait la meule dans la prison.
22 Cependant, après qu'elle eut été rasée, la chevelure se mit à repousser.
23 Les princes des Philistins se réunirent pour offrir un grand sacrifice à Dagôn, leur dieu, et se livrer à des réjouissances. Ils disaient : "Notre dieu a livré entre nos mains Samson, notre ennemi."
24 Dès que le peuple vit son dieu, il poussa une acclamation en son honneur et dit : "Notre dieu a livré entre nos mains Samson, notre ennemi, celui qui dévastait notre pays et qui multipliait nos morts."
25 Et comme leur coeur était en joie, ils s'écrièrent : "Faites venir Samson pour qu'il nous amuse !" On fit donc venir Samson de la prison et il fit des jeux devant eux, puis on le plaça debout entre les colonnes.
26 Samson dit alors au jeune garçon qui le menait par la main : "Conduis-moi et fais-moi toucher les colonnes sur lesquelles repose le temple, que je m'y appuie."
27 Or le temple était rempli d'hommes et de femmes. Il y avait là tous les princes des Philistins et, sur la terrasse, environ trois mille hommes et femmes qui regardaient les jeux de Samson.
28 Samson invoqua Yahvé et il s'écria : "Seigneur Yahvé, je t'en prie, souviens-toi de moi, donne-moi des forces encore cette fois ô Dieu, et que, d'un seul coup, je me venge des Philistins pour mes deux yeux."
29 Et Samson tâta les deux colonnes du milieu sur lesquelles reposait le temple, il s'arc-bouta contre elles, contre l'une avec son bras droit, contre l'autre avec son bras gauche,
30 et il s'écria : "Que je meure avec les Philistins !" Il poussa de toutes ses forces et le temple s'écroula sur les princes et sur tout le peuple qui se trouvait là. Ceux qu'il fit mourir en mourant furent plus nombreux que ceux qu'il avait fait mourir pendant sa vie.
31 Ses frères et toute la maison de son père descendirent et l'emportèrent. Ils remontèrent et l'ensevelirent entre Çoréa et Eshtaol dans le tombeau de Manoah son père. Il avait jugé Israël pendant vingt ans.

17

1 Il y avait un homme de la montagne d'Éphraïm appelé Mikayehu.
2 Il dit à sa mère : "Les onze cents sicles d'argent qu'on t'avait pris, et au sujet desquels tu avais prononcé une malédiction - et même tu me l'avais fait entendre... - eh bien, cet argent, le voici, c'est moi qui l'avais pris." Sa mère dit : "Que mon fils soit béni de Yahvé !"
3 Il rendit les onze cents sicles à sa mère, qui dit : "J'avais bien voué cet argent à Yahvé, de ma propre main, pour mon fils, pour faire une image taillée et une idole de métal fondu, mais maintenant je veux te le rendre." Il rendit donc l'argent à sa mère.
4 Alors sa mère prit deux cents sicles d'argent et les remit au fondeur. Celui-ci en fit une image taillée et une idole de métal fondu qui fut placée dans la maison de Mikayehu.
5 Cet homme, Mika, avait une maison de Dieu ; il fit un éphod et des téraphim, et il donna l'investiture à l'un de ses fils qui devint son prêtre.
6 En ce temps-là il n'y avait pas de roi en Israël et chacun faisait ce qui lui plaisait.
7 Il y avait un jeune homme de Bethléem en Juda, du clan de Juda, qui était lévite et résidait là comme étranger.
8 Cet homme quitta la ville de Bethléem en Juda, pour s'établir comme étranger là où il pourrait. Au cours de son voyage, il arriva dans la montagne d'Éphraïm à la maison de Mika.
9 Mika lui demanda : "D'où viens-tu" - "Je suis lévite de Bethléem en Juda, lui répondit l'autre. Je voyage afin de m'établir comme étranger là où je pourrai" -
10 "Fixe-toi chez moi, lui dit Mika, sois pour moi un père et un prêtre et je te donnerai dix sicles d'argent par an, l'habillement et la nourriture." Le lévite s'en alla.
11 Puis, le lévite consentit à se fixer chez cet homme et le jeune homme fut pour lui comme l'un de ses fils.
12 Mika donna l'investiture au lévite ; le jeune homme devint son prêtre et il demeura dans la maison de Mika.
13 "Et maintenant, dit Mika, je sais que Yahvé me fera du bien, puisque j'ai ce lévite pour prêtre."

18

1 En ce temps-là, il n'y avait pas de roi en Israël. Or, en ce temps-là, la tribu de Dan cherchait un territoire pour y habiter, car, jusqu'à ce jour, il ne lui était pas échu de territoire parmi les tribus d'Israël.
2 Les Danites envoyèrent cinq hommes de leur clan Çoréa et des guerriers de chez eux, depuis Eshtaol pour reconnaître le pays et l'explorer. Ils leur dirent : "Allez explorer le pays." Les cinq hommes arrivèrent dans la montagne d'Éphraïm jusqu'à la maison de Mika et ils y passèrent la nuit.
3 Comme ils étaient près de la maison de Mika, ils reconnurent la voix du jeune lévite et, s'approchant de là, ils lui dirent : "Qui t'a fait venir ici ? Qu'y fais-tu ? Et qu'est-ce que tu as ici ?"
4 Il leur répondit : "Mika a fait pour moi telle et telle chose. Il m'a pris à gages et je lui sers de prêtre" -
5 "Consulte donc Dieu, lui répliquèrent-ils, afin que nous sachions si le voyage que nous entreprenons réussira." -
6 "Allez en paix, leur répondit le prêtre, le voyage que vous entreprenez est sous le regard de Yahvé."
7 Les cinq hommes partirent donc et ils arrivèrent à Laïsh. Ils virent que les gens qui l'habitaient vivaient en sécurité, à la manière des Sidoniens, tranquilles et confiants. Il n'y avait personne parlant avec autorité dans le pays, personne y détenant un pouvoir. Ils étaient éloignés des Sidoniens et ils n'avaient d'accord avec qui que ce soit.
8 Ils s'en revinrent alors vers leurs frères, à Çoréa et à Eshtaol, et ceux-ci leur demandèrent : "Que nous rapportez-vous ?"
9 Ils dirent : "Debout ! montons contre eux, car nous avons vu le pays, il est excellent. Mais vous demeurez sans rien dire ! N'hésitez pas à partir pour aller prendre possession du pays.
10 En arrivant, vous trouverez un peuple confiant. Le pays est étendu, et Dieu l'a mis entre vos mains ; c'est un lieu où rien ne manque de ce qu'on peut avoir sur la terre."
11 Ils partirent donc de là, du clan des Danites, de Çoréa et d'Eshtaol, six cents hommes équipés pour la guerre.
12 Ils montèrent camper à Qiryat-Yéarim en Juda. C'est pourquoi, encore aujourd'hui, on nomme cet endroit le Camp de Dan. Il se trouve à l'ouest de Qiryat-Yéarim.
13 De là, ils s'engagèrent dans la montagne d'Éphraïm et ils parvinrent à la maison de Mika.
14 Or les cinq hommes qui étaient allés reconnaître le pays prirent la parole et dirent à leurs frères : "Savez-vous qu'il y a ici dans ces maisons un éphod, des téraphim, une image taillée et une idole de métal fondu ? Et maintenant, voyez ce que vous avez à faire."
15 Faisant un détour par là, ils allèrent à la maison du jeune lévite, à la maison de Mika, et ils le saluèrent.
16 Pendant que les six cents hommes des Danites, équipés pour la guerre, se tenaient sur le seuil de la porte,
17 les cinq hommes qui étaient allés reconnaître le pays vinrent, et, étant entrés, ils prirent l'image taillée, l'éphod, les téraphim et l'idole de métal fondu, tandis que le prêtre se tenait sur le seuil de la porte avec les six cents hommes équipés pour la guerre.
18 Ceux-là donc, étant entrés dans la maison de Mika, prirent l'image taillée, l'éphod, les téraphim et l'idole de métal fondu. Mais le prêtre leur dit : "Que faites-vous là ?" -
19 "Tais-toi ! lui répondirent-ils. Mets ta main sur ta bouche et viens avec nous. Tu seras pour nous un père et un prêtre. Vaut-il mieux pour toi être le prêtre de la maison d'un seul homme que d'être le prêtre d'une tribu et d'un clan d'Israël ?"
20 Le prêtre en fut réjoui, il prit l'éphod, les téraphim ainsi que l'image taillée et s'en alla au milieu de la troupe.
21 Reprenant alors leur direction, ils partirent, ayant placé en tête les non-combattants, les troupeaux et les bagages.
22 Ils étaient déjà loin de la demeure de Mika quand les gens qui habitaient les maisons voisines de celle de Mika donnèrent l'alarme et se mirent à la poursuite des Danites.
23 Comme ils criaient après les Danites, ceux-ci, se retournant, dirent à Mika : "Qu'as-tu à crier ainsi" -
24 "Vous m'avez pris mon dieu que je m'étais fabriqué, leur répondit-il, ainsi que le prêtre. Vous partez, et que me reste-t-il ? Comment pouvez-vous me dire : Qu'as-tu ?"
25 Les Danites lui répliquèrent : "Ne nous fais plus entendre ta voix ! Sinon des hommes exaspérés pourraient bien tomber sur vous. Tu risques de causer ta perte et celle de ta maison !"
26 Les Danites poursuivirent leur chemin, et Mika, voyant qu'ils étaient les plus forts, s'en retourna et revint chez lui.
27 Ainsi, après avoir pris le dieu qu'avait fabriqué Mika, et le prêtre qu'il avait à lui, les Danites marchèrent contre Laïsh, contre un peuple tranquille et confiant. Ils le passèrent au fil de l'épée et ils livrèrent la ville aux flammes.
28 Il n'y eut personne pour la secourir, car elle était loin de Sidon et elle n'avait pas d'accord avec qui que ce soit. Elle se situait dans la vallée qui s'étend vers Bet-Rehob. Ils rebâtirent la ville, s'y établirent,
29 et ils l'appelèrent Dan, du nom de Dan leur père qui était né d'Israël. A l'origine pourtant la ville s'appelait Laïsh.
30 Les Danites dressèrent pour eux l'image taillée. Yehonatân, fils de Gershom, fils de Moïse, et ensuite ses fils, ont été prêtres de la tribu de Dan jusqu'au jour où la population du pays fut emmenée en exil.
31 Ils installèrent pour leur usage l'image taillée que Mika avait faite, et elle demeura là aussi longtemps que subsista la maison de Dieu à Silo.

19

1 En ce temps-là - il n'y avait pas alors de roi en Israël - il y avait un homme, un lévite, qui résidait au fond de la montagne d'Éphraïm. Il prit pour concubine une femme de Bethléem de Juda.
2 Sa concubine se fâcha contre lui et elle le quitta pour rentrer dans la maison de son père à Bethléem de Juda, et elle y demeura un certain temps, quatre mois.
3 Son mari partit et alla la trouver pour parler à son coeur et la ramener chez lui ; il avait avec lui son serviteur et deux ânes. Comme il arrivait à la maison du père de la jeune femme, celui-ci l'aperçut et s'en vint tout joyeux au-devant de lui.
4 Son beau-père, le père de la jeune femme, le retint et il demeura trois jours chez lui, ils y mangèrent et burent et ils y passèrent la nuit.
5 Le quatrième jour, ils s'éveillèrent de bon matin et le lévite se disposait à partir, quand le père de la jeune femme dit à son gendre : "Restaure-toi en mangeant un morceau de pain, vous partirez après."
6 S'étant assis, ils se mirent à manger et à boire tous les deux ensemble, puis le père de la jeune femme dit à cet homme "Consens, je te prie, à passer la nuit, et que ton coeur se réjouisse."
7 Comme l'homme se levait pour partir, le beau-père insista auprès de lui, et il y passa encore la nuit.
8 Le cinquième jour, le lévite se leva de bon matin pour partir, mais le père de la jeune femme lui dit : "Restaure-toi d'abord, je t'en prie, et attardez-vous jusqu'au déclin du jour." Ils mangèrent donc tous deux ensemble.
9 Le mari se levait pour partir avec sa concubine et son serviteur, quand son beau-père, le père de la jeune femme, lui fit : "Voici que le jour baisse vers le soir, passez donc la nuit. Voici le déclin du jour, passez la nuit ici, et que ton coeur se réjouisse. Demain de bon matin, vous partirez et tu regagneras ta tente."
10 Mais l'homme, refusant de passer la nuit, se leva, partit et il arriva en vue de Jébus - c'est Jérusalem. Il avait avec lui deux ânes bâtés et sa concubine.
11 Lorsqu'ils furent près de Jébus, le jour avait beaucoup baissé. Le serviteur dit à son maître : "Viens donc, je te prie, faisons un détour vers cette ville des Jébuséens et nous y passerons la nuit."
12 Son maître lui répondit : "Nous ne ferons pas de détour vers une ville d'étrangers, ici où il n'y a aucun Israélite, mais nous pousserons jusqu'à Gibéa."
13 Et il ajouta à son serviteur : "Allons, et tâchons d'atteindre l'une de ces localités pour y passer la nuit, Gibéa ou Rama."
14 Ils poussèrent donc plus loin et continuèrent leur marche. A leur arrivée en face de Gibéa de Benjamin, le soleil se couchait.
15 Ils se tournèrent alors de ce côté pour passer la nuit à Gibéa. Le lévite, étant entré, s'assit sur la place de la ville, mais personne ne leur offrit dans sa maison l'hospitalité pour la nuit.
16 Survint un vieillard qui, le soir venu, rentrait de son travail des champs. C'était un homme de la montagne d'Éphraïm, qui résidait à Gibéa, tandis que les gens de l'endroit étaient des Benjaminites.
17 Levant les yeux, il remarqua le voyageur, sur la place de la ville : "Où vas-tu, lui dit le vieillard, et d'où viens-tu ?"
18 Et l'autre lui répondit : "Nous faisons route de Bethléem de Juda vers le fond de la montagne d'Éphraïm. C'est de là que je suis. J'étais allé à Bethléem de Juda. Je fréquente la maison de Yahvé, mais personne ne m'accueille dans sa maison.
19 Nous avons pourtant de la paille et du fourrage pour nos ânes, j'ai aussi du pain et du vin pour moi, pour ta servante et pour le jeune homme qui accompagne ton serviteur. Nous ne manquons de rien." -
20 "Sois le bienvenu, repartit le vieillard, laisse-moi pourvoir à tous tes besoins, mais ne passe pas la nuit sur la place."
21 Il le fit donc entrer dans sa maison et il donna du fourrage aux ânes. Les voyageurs se lavèrent les pieds, puis mangèrent et burent.
22 Pendant qu'ils se réconfortaient, voici que des gens de la ville, des vauriens, s'attroupèrent autour de la maison et, frappant à la porte à coups redoublés, ils dirent au vieillard, maître de la maison : "Fais sortir l'homme qui est venu chez toi, que nous le connaissions."
23 Alors le maître de la maison sortit vers eux et leur dit "Non, mes frères, je vous en prie, ne soyez pas des criminels. Après que cet homme est entré dans ma maison, ne commettez pas cette infamie.
24 Voici ma fille qui est vierge. Je vous la livrerai. Abusez d'elle et faites ce que bon vous semble, mais ne commettez pas à l'égard de cet homme une pareille infamie."
25 Ces gens ne voulurent pas l'écouter. Alors l'homme prit sa concubine et la leur amena dehors. Ils la connurent, ils abusèrent d'elle toute la nuit jusqu'au matin et, au lever de l'aurore, ils la lâchèrent.
26 Vers le matin la femme s'en vint tomber à l'entrée de la maison de l'homme chez qui était son mari et elle resta là jusqu'au jour.
27 Au matin son mari se leva et, ayant ouvert la porte de la maison, il sortait pour continuer sa route, quand il vit que la femme, sa concubine, gisait à l'entrée de la maison, les mains sur le seuil.
28 "Lève-toi, lui dit-il, et partons !" Pas de réponse. Alors il la chargea sur son âne et il se mit en route pour rentrer chez lui.
29 Arrivé à la maison, il prit un couteau et, saisissant sa concubine, il la découpa, membre par membre, en douze morceaux, puis il l'envoya dans tout le territoire d'Israël.
30 Or quiconque voyait cela disait : "Jamais n'est arrivée ni ne s'est vu pareille chose depuis le jour où les Israélites sont montés du pays d'Égypte jusqu'à aujourd'hui !" Le lévite donna cet ordre aux hommes qu'il envoya : "Ainsi parlerez-vous à tous les Israélites : Est-il arrivé pareille chose depuis le jour où les Israélites sont montés du pays d'Égypte jusqu'à aujourd'hui, Réfléchissez-y, consultez-vous et prononcez-vous !"

20

1 Tous les Israélites sortirent donc, et, comme un seul homme, toute la communauté se réunit depuis Dan jusqu'à Bersabée et le pays de Galaad, auprès de Yahvé à Miçpa.
2 Les chefs de tout le peuple, toutes les tribus d'Israël assistèrent à l'assemblée du peuple de Dieu, quatre cent mille hommes de pied, sachant tirer l'épée.
3 Les Benjaminites apprirent que les Israélites étaient montés à Miçpa... Les Israélites dirent alors : "Racontez-nous comment ce crime a été commis !"
4 Le lévite, le mari de la femme qui avait été tuée, prit la parole et dit : "J'étais venu avec ma concubine à Gibéa de Benjamin pour y passer la nuit.
5 Les maîtres de Gibéa se sont soulevés contre moi et, pendant la nuit, ils ont entouré la maison où j'étais ; moi, ils voulaient me tuer et, quant à ma concubine, ils lui ont fait violence au point qu'elle en est morte.
6 J'ai pris alors ma concubine, je l'ai coupée en morceaux et je l'ai envoyée dans toute l'étendue de l'héritage d'Israël, car ils ont commis une chose honteuse et une infamie en Israël.
7 Vous voici tous ici, Israélites. Consultez-vous et ici même prenez une décision."
8 Tout le peuple se leva comme un seul homme en disant : "Personne d'entre nous ne regagnera sa tente, personne d'entre nous ne retournera dans sa maison !
9 Maintenant, voici ce que nous allons faire contre Gibéa. Nous monterons contre elles pour la tirer au sort,
10 et nous prendrons dans toutes les tribus d'Israël dix hommes sur cent, cent sur mille et mille sur dix mille, ils chercheront des vivres pour le peuple, pour ceux qui iront traiter Gibéa de Benjamin selon l'infamie qu'elle a commise en Israël."
11 Ainsi s'assemblèrent contre la ville tous les hommes d'Israël, unis comme un seul homme.
12 Les tribus d'Israël envoyèrent des émissaires dans toute la tribu de Benjamin pour dire : "Quel est ce crime qui a été commis parmi vous ?
13 Maintenant, livrez ces hommes, ces vauriens, qui sont à Gibéa, pour que nous les mettions à mort et que nous fassions disparaître le mal du milieu d'Israël." Mais les Benjaminites ne voulurent pas écouter leurs frères les Israélites.
14 Les Benjaminites, quittant leurs villes, s'assemblèrent à Gibéa pour combattre les Israélites.
15 En ce jour-là, on dénombra les Benjaminites venus des diverses villes, ils étaient vingt-six mille hommes sachant tirer l'épée ; les habitants de Gibéa furent dénombrés à part, sept cents hommes d'élite.
16 Dans toute cette armée, il y avait sept cents hommes d'élite gauchers. Tous ceux-ci, avec la pierre de leur fronde, étaient capables de viser un cheveu sans le manquer.
17 Les hommes d'Israël furent également dénombrés, sans compter Benjamin ; ils étaient quatre cent mille, sachant tirer l'épée, tous gens de guerre.
18 Ils se mirent en marche pour monter à Béthel, pour consulter Dieu : "Qui de nous montera le premier au combat contre les Benjaminites ?" Demandèrent les Israélites. Et Yahvé répondit : "C'est Juda qui montera le premier."
19 Au matin les Israélites se mirent en marche et ils dressèrent leur camp en face de Gibéa.
20 Les hommes d'Israël s'avancèrent au combat contre Benjamin, ils se rangèrent en bataille en face de Gibéa.
21 Mais les Benjaminites sortirent de Gibéa et, ce jour-là, ils massacrèrent vingt-deux mille hommes d'Israël.
22 Alors l'armée des gens d'Israël reprit courage et de nouveau se rangea en bataille au même endroit que le premier jour.
23 Les Israélites vinrent pleurer devant Yahvé jusqu'au soir, puis ils consultèrent Yahvé en disant : "Dois-je encore engager le combat contre les fils de Benjamin mon frère ?" Et Yahvé répondit : "Marchez contre lui !"
24 Le second jour les Israélites s'approchèrent donc des Benjaminites,
25 mais, en cette seconde journée, Benjamin sortit de Gibéa à leur rencontre et il massacra encore dix-huit mille hommes des Israélites ; c'étaient tous des guerriers sachant tirer l'épée.
26 Alors tous les Israélites et tout le peuple s'en vinrent à Béthel, ils pleurèrent, ils s'assirent là devant Yahvé, ils jeûnèrent toute la journée jusqu'au soir et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices de communion devant Yahvé ;
27 puis les Israélites consultèrent Yahvé. - L'arche de l'alliance de Dieu se trouvait alors en cet endroit
28 et Pinhas, fils d'Éléazar, fils d'Aaron, en ce temps-là, la desservait. - Ils dirent : "Dois-je sortir encore pour combattre les fils de Benjamin mon frère, ou bien dois-je cesser ?" Et Yahvé répondit : "Marchez, car demain, je le livrerai entre vos mains."
29 Alors Israël plaça des troupes en embuscade tout autour de Gibéa.
30 Le troisième jour, les Israélites marchèrent contre les Benjaminites, et comme les autres fois, ils se rangèrent en bataille en face de Gibéa.
31 Les Benjaminites sortirent à la rencontre du peuple et se laissèrent attirer loin de la ville. Ils commencèrent comme les autres fois à tuer du monde parmi le peuple, sur les chemins qui montent, l'un à Béthel et l'autre à Gibéa par la campagne : une trentaine d'hommes d'Israël.
32 Les Benjaminites se dirent : "Les voilà battus devant nous comme la première fois", mais les Israélites s'étaient dit : "Nous allons fuir et nous les attirerons loin de la ville sur les chemins."
33 Alors tous les hommes d'Israël quittèrent leur position et se rangèrent à Baal-Tamar, tandis que l'embuscade d'Israël surgit de sa position sur le point faible de Géba.
34 Dix mille hommes d'élite, choisis dans tout Israël, parvinrent en face de Gibéa ; le combat était acharné et les autres ne se doutaient pas du malheur qui les frappait.
35 Yahvé battit Benjamin devant Israël et, en ce jour, les Israélites tuèrent à Benjamin vingt-cinq mille hommes, tous sachant tirer l'épée.
36 Les Benjaminites virent qu'ils étaient battus. - Les hommes d'Israël cédèrent du terrain à Benjamin parce qu'ils comptaient sur l'embuscade qu'ils avaient placée contre Gibéa.
37 Ceux de l'embuscade se hâtèrent de s'élancer contre Gibéa ; ils se déployèrent et passèrent toute la ville au fil de l'épée.
38 Or il y avait cette convention entre les hommes d'Israël et ceux de l'embuscade : ceux-ci devaient, en guise de signal, faire monter de la ville une fumée ;
39 alors les hommes d'Israël engagés dans le combat firent volte-face. Benjamin commença par tuer du monde aux Israélites, une trentaine d'hommes. "Certainement les voilà encore battus devant nous, se disait-il, comme dans le premier combat."
40 Mais le signal, une colonne de fumée, commença à s'élever de la ville, et Benjamin, se retournant, aperçut que la ville tout entière montait en feu vers le ciel.
41 Les hommes d'Israël firent alors volte-face et les hommes de Benjamin furent dans l'épouvante, car ils voyaient que le malheur les avait frappés.
42 Ils s'enfuirent devant les hommes d'Israël en direction du désert, mais la bataille les talonnait et ceux qui venaient de la ville les massacrèrent en les prenant à revers.
43 Ils cernèrent Benjamin, le poursuivirent sans répit et l'écrasèrent en face de Gibéa, du côté du soleil levant.
44 De Benjamin, dix-huit mille hommes tombèrent, tous hommes vaillants. -
45 Alors ils tournèrent le dos et s'enfuirent au désert, vers le Rocher de Rimmôn. Sur les chemins, on ramassa cinq mille hommes, puis on poursuivit Benjamin jusqu'à le retrancher, et on lui tua deux mille hommes.
46 En Benjamin, le nombre total de ceux qui tombèrent ce jour-là fut de vingt-cinq mille hommes sachant tirer l'épée, et c'étaient tous des hommes vaillants.
47 Six cents hommes tournèrent le dos et s'enfuirent au désert, vers le rocher de Rimmôn. Ils y restèrent quatre mois.
48 Les hommes d'Israël revinrent vers les Benjaminites, ils passèrent au fil de l'épée la population mâle de la ville, et même le bétail et tout ce qu'ils trouvaient. Ils mirent aussi le feu à toutes les villes qu'ils rencontrèrent.

21

1 Les hommes d'Israël avaient prononcé ce serment à Miçpa : "Personne d'entre nous ne donnera sa fille en mariage à Benjamin."
2 Le peuple se rendit à Béthel, il resta là assis devant Dieu jusqu'au soir, poussant des gémissements et pleurant à gros sanglots :
3 "Yahvé, Dieu d'Israël, disaient-ils, pourquoi faut-il qu'en Israël manque aujourd'hui une tribu d'Israël ?"
4 Le lendemain, le peuple se leva de bon matin et construisit là un autel ; il offrit des holocaustes et des sacrifices de communion.
5 Puis les Israélites dirent : "Quelle est celle parmi toutes les tribus d'Israël qui n'est pas venue à l'assemblée auprès de Yahvé ?" En effet, un serment solennel avait été prononcé contre quiconque ne monterait pas à Miçpa auprès de Yahvé en disant : "Il sera mis à mort.".
6 Or les Israélites furent pris de pitié pour Benjamin leur frère : "Aujourd'hui, disaient-ils, une tribu a été retranchée d'Israël.
7 Que ferons-nous pour procurer des femmes à ceux qui restent, puisque nous avons juré par Yahvé de ne pas leur donner de nos filles en mariage ?"
8 Ils s'informèrent alors : "Quel est celui d'entre les tribus d'Israël, qui n'est pas monté auprès de Yahvé à Miçpa ?" Et il se trouva que personne de Yabesh en Galaad n'était venu au camp, à l'assemblée.
9 Le peuple s'était en effet compté et il n'y avait là personne d'entre les habitants de Yabesh en Galaad.
10 Alors la communauté y envoya douze mille hommes d'entre les vaillants avec cet ordre : "Allez, et vous passerez au fil de l'épée les habitants de Yabesh en Galaad, y compris les femmes et les non-combattants.
11 Voici ce que vous ferez : vous vouerez à l'anathème tous les mâles et toutes les femmes qui ont connu la couche d'un homme."
12 Parmi les habitants de Yabesh de Galaad ils trouvèrent quatre cents jeunes filles vierges, qui n'avaient pas partagé la couche d'un homme, et ils les emmenèrent au camp à Silo qui est au pays de Canaan.
13 Toute la communauté envoya alors des émissaires aux Benjaminites qui se trouvaient au rocher de Rimmôn pour leur proposer la paix.
14 Benjamin revint alors. On leur donna parmi les femmes de Yabesh en Galaad celles qu'on avait laissé vivre, mais il n'y en eut pas assez pour tous.
15 Le peuple fut pris de pitié pour Benjamin, parce que Yahvé avait fait une brèche parmi les tribus d'Israël.
16 "Que ferons-nous pour procurer des femmes à ceux qui restent, disaient les anciens de la communauté, puisque les femmes de Benjamin ont été exterminées ?"
17 Ils ajoutaient : "Comment Benjamin possédera-t-il une postérité pour qu'une tribu ne soit pas effacée d'Israël ?
18 Car, pour nous, nous ne pouvons plus leur donner nos filles en mariage." Les Israélites avaient en effet prononcé ce serment "Maudit soit celui qui donnera une femme à Benjamin !"
19 "Mais il y a, dirent-ils, la fête de Yahvé qui se célèbre chaque année à Silo" - qui est au nord de Béthel, à l'orient de la route qui monte de Béthel à Sichem et au sud de Lebona. -
20 Ils recommandèrent donc aux Benjaminites : "Allez vous mettre en embuscade dans les vignes.
21 Vous guetterez et, lorsque les filles de Silo sortiront pour danser en choeurs, vous sortirez des vignes, vous enlèverez pour vous chacun une femme parmi les filles de Silo et vous vous en irez au pays de Benjamin.
22 Si leurs pères ou leurs frères viennent nous chercher querelle, nous leur dirons : Accordez-les nous, car aucun d'entre nous n'a reçu de femme lors de la guerre ; vous ne pouviez pas de votre côté leur en donner ; autrement vous auriez été coupables."
23 Ainsi firent les Benjaminites, et, parmi les danseuses qu'ils avaient enlevées, ils prirent un nombre de femmes égal au leur, puis ils partirent, revinrent dans leur héritage, rebâtirent les villes et s'y établirent.
24 Les Israélites se dispersèrent alors pour regagner chacun sa tribu et son clan, et s'en retournèrent de là chacun dans son héritage.
25 En ce temps-là il n'y avait pas de roi en Israël et chacun faisait ce qui lui semblait bon.

LE LIVRE DE RUTH

1

1 Au temps où gouvernaient les Juges, une famine survint dans le pays et un homme de Bethléem de Juda s'en alla avec sa femme et ses deux fils pour séjourner dans les Champs de Moab.
2 Cet homme s'appelait Élimélek, sa femme Noémi, et ses deux fils Mahlôn et Kilyôn ; ils étaient Éphratéens, de Bethléem de Juda. Arrivés dans les Champs de Moab, ils s'y établirent.
3 Élimélek, le mari de Noémi, mourut, et elle lui survécut avec ses deux fils.
4 Ils prirent pour femmes des Moabites, l'une se nommait Orpa et l'autre Ruth. Ils demeurèrent là une dizaine d'années.
5 Puis Mahlôn et Kilyôn moururent, tous deux aussi, et Noémi resta seule, privée de ses deux fils et de son mari.
6 Alors, avec ses brus, elle se disposa à revenir des Champs de Moab, car elle avait appris dans les Champs de Moab que Dieu avait visité son peuple pour lui donner du pain.
7 Elle quitta donc avec ses brus le lieu où elle avait demeuré et elles se mirent en chemin pour retourner au pays de Juda.
8 Noémi dit à ses deux brus : "Partez donc et retournez chacune à la maison de votre mère. Que Yahvé use de bienveillance envers vous comme vous en avez usé envers ceux qui sont morts et envers moi-même !
9 Que Yahvé accorde à chacune de vous de trouver une vie paisible dans la maison d'un mari !" Elle les embrassa, mais elles se mirent à crier et à pleurer,
10 et elles dirent : "Non ! Nous reviendrons avec toi vers ton peuple." -
11 "Retournez, mes filles, répondit Noémi, pourquoi viendriez-vous avec moi ? Ai-je encore dans mon sein des fils qui puissent devenir vos maris ?
12 Retournez, mes filles, allez-vous en, car je suis bien trop vieille pour me marier ! Et quand bien même je dirais : "Il y a encore pour moi de l'espoir, cette nuit même je vais appartenir à mon mari et j'aurai des fils",
13 attendriez-vous qu'ils soient devenus grands ? Renonceriez-vous à vous marier ? Non mes filles ! Je suis pleine d'amertume à votre sujet, car la main de Yahvé s'est levée contre moi."
14 Elles recommencèrent à crier et à pleurer, puis Orpa embrassa sa belle-mère et retourna vers son peuple, mais Ruth lui resta attachée.
15 Noémi dit alors : "Vois, ta belle-soeur s'en est retournée vers son peuple et vers son dieu ; retourne toi aussi, et suis-la."
16 Ruth répondit : "Ne me presse pas de t'abandonner et de m'éloigner de toi, car où tu iras, j'irai, où tu demeureras, je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu.
17 Là où tu mourras, je mourrai et là je serai ensevelie. Que Yahvé me fasse ce mal et qu'il y ajoute encore cet autre, si ce n'est pas la mort qui nous sépare !"
18 Voyant que Ruth s'obstinait à l'accompagner, Noémi cessa d'insister auprès d'elle.
19 Elles s'en allèrent donc toutes deux et arrivèrent à Bethléem. Leur arrivée à Bethléem mit toute la ville en émoi : "Est-ce bien là Noémi ?" s'écriaient les femmes.
20 "Ne m'appelez plus Noémi, leur répondit-elle, appelez-moi Mara, car Shaddaï m'a remplie d'amertume.
21 Comblée j'étais partie, vide Yahvé me ramène ! Pourquoi m'appelleriez-vous encore Noémi, alors que Yahvé a témoigné contre moi et que Shaddaï m'a rendue malheureuse ?"
22 C'est ainsi que Noémi revint, ayant avec elle sa belle-fille Ruth, la Moabite, celle qui était revenue des Champs de Moab. Elles arrivèrent à Bethléem au début de la moisson des orges.

2

1 Noémi avait, du côté de son mari, un parent. C'était un homme de condition qui appartenait au même clan qu'Élimélek, il s'appelait Booz.
2 Ruth la Moabite dit à Noémi : "Permets-moi d'aller dans les champs glaner des épis derrière celui aux yeux duquel je trouverai grâce." Elle lui répondit : "Va, ma fille."
3 Ruth partit donc et s'en vint glaner dans les champs derrière les moissonneurs. Sa chance la conduisit dans une pièce de terre appartenant à Booz, du clan d'Élimélek.
4 Or voici que Booz arrivait de Bethléem : "Que Yahvé soit avec vous !" dit-il aux moissonneurs, et eux répondirent : "Que Yahvé te bénisse !"
5 Booz demanda alors à celui de ses serviteurs qui commandait aux moissonneurs : "A qui est cette jeune femme ?"
6 Et le serviteur qui commandait aux moissonneurs répondit : "Cette jeune femme est la Moabite, celle qui est revenue des Champs de Moab avec Noémi.
7 Elle a dit : "Permets-moi de glaner et de ramasser ce qui tombe des gerbes derrière les moissonneurs". Elle est donc venue et elle est restée ; depuis le matin jusqu'à présent elle s'est à peine reposée."
8 Booz dit à Ruth : "Tu entends, n'est-ce pas ma fille ? Ne va pas glaner dans un autre champ, ne t'éloigne pas d'ici mais attache-toi à mes servantes.
9 Regarde la pièce de terre qu'on moissonne et suis-les. Sache que j'ai interdit aux serviteurs de te frapper. Si tu as soif, va aux cruches et bois de ce qu'ils auront puisé."
10 Alors Ruth, tombant la face contre terre, se prosterna et lui dit : "Comment ai-je trouvé grâce à tes yeux pour que tu t'intéresses à moi qui ne suis qu'une étrangère ?" -
11 "C'est qu'on m'a bien rapporté, lui dit Booz, tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari ; comment tu as quitté ton père, ta mère et ton pays natal pour te rendre chez un peuple que tu n'avais jamais connu, ni d'hier ni d'avant-hier.
12 Que Yahvé te rende ce que tu as fait et que tu obtiennes pleine récompense de la part de Yahvé, le Dieu d'Israël, sous les ailes de qui tu es venue t'abriter !"
13 Elle dit : "Puissé-je toujours trouver grâce à tes yeux, Monseigneur ! Tu m'as consolée et tu as parlé au coeur de ta servante, alors que je ne suis même pas l'égale d'une de tes servantes."
14 Au moment du repas, Booz dit à Ruth : "Approche-toi, mange de ce pain et trempe ton morceau dans le vinaigre." Elle s'assit donc à côté des moissonneurs et Booz lui fit aussi un tas de grains rôtis. Après qu'elle eut mangé à satiété, elle en eut de reste.
15 Lorsqu'elle se fut levée pour glaner, Booz donna cet ordre à ses serviteurs : "Laissez-la glaner entre les gerbes, et vous, ne la molestez pas.
16 Et même, ayez soin de tirer vous-mêmes quelques épis de vos javelles, vous les laisserez tomber, elle pourra les ramasser et vous ne crierez pas après elle."
17 Ruth glana dans le champ jusqu'au soir, et lorsqu'elle eut battu ce qu'elle avait ramassé, il y avait environ une mesure d'orge.
18 Elle l'emporta, rentra à la ville et sa belle-mère vit ce qu'elle avait glané ; elle tira ce qu'elle avait mis en réserve après avoir mangé à sa faim et le lui donna.
19 "Où as-tu glané aujourd'hui, lui dit sa belle-mère, où as-tu travaillé ? Béni soit celui qui s'est intéressé à toi !" Ruth fit connaître à sa belle-mère chez qui elle avait travaillé ; elle dit : "L'homme chez qui j'ai travaillé aujourd'hui s'appelle Booz."
20 Noémi dit à sa bru : "Qu'il soit béni de Yahvé qui ne cesse d'exercer sa bienveillance envers les vivants et les morts !" Et Noémi ajouta : "Cet homme est notre proche parent, il est de ceux qui ont sur nous droit de rachat."
21 Ruth la Moabite dit à sa belle-mère : "Il m'a dit aussi : Reste avec mes serviteurs jusqu'à ce qu'ils aient achevé toute la moisson."
22 Noémi dit à Ruth, sa bru : "Il est bon, ma fille, que tu ailles avec ses servantes, ainsi on ne te maltraitera pas dans un autre champ."
23 Et elle resta parmi les servantes de Booz pour glaner jusqu'à la fin de la moisson des orges et de la moisson des blés, et elle habitait avec sa belle-mère.

3

1 Noémi, sa belle-mère, lui dit : "Ma fille, ne dois-je pas chercher à t'établir pour que tu sois heureuse ?
2 Eh bien ! Booz n'est-il pas notre parent, lui dont tu as suivi les servantes ? Cette nuit, il doit vanner l'orge sur l'aire.
3 Lave-toi donc et parfume-toi, mets ton manteau et descends à l'aire, mais ne te laisse pas reconnaître par lui avant qu'il ait fini de manger et de boire.
4 Quand il sera couché, observe l'endroit où il repose, alors tu iras, tu dégageras une place à ses pieds et tu te coucheras. Il te fera savoir lui-même ce que tu devras faire."
5 Et Ruth lui répondit : "Tout ce que tu me dis, je le ferai."
6 Elle descendit donc à l'aire et fit tout ce que sa belle-mère lui avait commandé.
7 Booz mangea et but, puis, le coeur joyeux, s'en alla dormir auprès du tas d'orge. Alors Ruth s'en alla tout doucement, dégagea une place à ses pieds et se coucha.
8 Au milieu de la nuit, l'homme eut un frisson ; il se retourna et vit une femme couchée à ses pieds.
9 "Qui es-tu ?" dit-il. - "Je suis Ruth, ta servante, lui dit-elle. Étends sur ta servante le pan de ton manteau, car tu as droit de rachat." -
10 "Bénie sois-tu de Yahvé, ma fille, lui dit-il, ce second acte de piété que tu accomplis l'emporte sur le premier, car tu n'as pas recherché des jeunes gens, pauvres ou riches.
11 Et maintenant, ma fille, sois sans crainte, tout ce que tu me diras, je le ferai pour toi, car tout le peuple à la porte de ma ville sait que tu es une femme parfaite.
12 Toutefois, s'il est vrai que j'ai droit de rachat, il y a un parent plus proche que moi.
13 Passe la nuit ici et, au matin, s'il veut exercer son droit à ton égard, c'est bien, qu'il te rachète ; mais s'il ne veut pas te racheter, alors, par Yahvé vivant, c'est moi qui te rachèterai. Reste couchée jusqu'au matin."
14 Elle resta donc couchée à ses pieds jusqu'au matin, puis elle se leva avant l'heure où un homme peut en reconnaître un autre ; il se disait : "Il ne faut pas qu'on sache que cette femme est venue à l'aire."
15 Il dit alors : "Présente le manteau que tu as sur toi et tiens-le." Elle le tint et il mesura six parts d'orge qu'il chargea sur elle, puis elle retourna à la ville.
16 Lorsque Ruth rentra chez sa belle-mère, celle-ci lui dit : "Qu'en est-il de toi, ma fille ?" Ruth lui raconta tout ce que cet homme avait fait pour elle.
17 Elle dit : "Ces six parts d'orge, il me les a données en disant : Tu ne reviendras pas les mains vides chez ta belle-mère." -
18 "Ma fille, reste en repos, lui dit Noémi, jusqu'à ce que tu saches comment finira cette affaire ; assurément, cet homme n'aura de cesse qu'il ne l'ait terminée aujourd'hui même."

4

1 Or Booz était monté à la porte et s'y était assis, et voici que le parent dont Booz avait parlé vint à passer. "Toi, dit Booz, approche et assieds-toi ici." L'homme s'approcha et vint s'asseoir.
2 Booz prit dix hommes parmi les anciens de la ville : "Asseyez-vous ici", dit-il, et ils s'assirent.
3 Alors il dit à celui qui avait droit de rachat : "La pièce de terre qui appartenait à notre frère Élimélek, Noémi qui est revenue des Champs de Moab, la met en vente.
4 Je me suis dit que j'allais t'en informer en disant : "Acquiers-la en présence de ceux qui sont assis là et des anciens de mon peuple". Si tu veux exercer ton droit de rachat, rachète, mais si tu ne le veux pas, déclare-le-moi pour que je le sache. Tu es le premier à avoir le droit de rachat, moi je ne viens qu'après toi." L'autre répondit : "Oui ! je veux racheter."
5 Mais Booz dit : "Le jour où, de la main de Noémi, tu acquerras ce champ, tu acquiers aussi Ruth la Moabite, la femme de celui qui est mort, pour perpétuer le nom du mort sur son patrimoine."
6 Celui qui avait droit de rachat répondit alors : "Je ne puis exercer mon droit, car je craindrais de nuire à mon patrimoine. Exerce pour toi-même mon droit de rachat, car moi je ne puis l'exercer."
7 Or c'était autrefois la coutume en Israël, en cas de rachat ou d'héritage, pour valider toute affaire : l'un ôtait sa sandale et la donnait à l'autre. Telle était en Israël la manière de témoigner.
8 Celui qui avait droit de rachat dit donc à Booz : "Fais l'acquisition pour toi-même", et il retira sa sandale.
9 Booz dit aux anciens et à tout le peuple : "Vous êtes témoins aujourd'hui que j'acquiers de la main de Noémi tout ce qui appartenait à Élimélek et tout ce qui appartenait à Mahlôn et à Kilyôn,
10 et que j'acquiers en même temps pour femme Ruth la Moabite, veuve de Mahlôn, pour perpétuer le nom du mort sur son héritage et pour que le nom du mort ne soit pas retranché d'entre ses frères ni de la porte de sa ville. Vous en êtes aujourd'hui les témoins."
11 Tout le peuple qui se trouvait à la porte répondit : "Nous en sommes témoins", et les anciens répondirent : "Que Yahvé rende la femme qui va entrer dans ta maison semblable à Rachel et à Léa qui, à elles deux, ont édifié la maison d'Israël. Deviens puissant en Éphrata et fais-toi un nom dans Bethléem.
12 Que grâce à la postérité que Yahvé t'accordera de cette jeune femme, ta maison soit semblable à celle de Pérèç, que Tamar enfanta à Juda."
13 Booz prit Ruth et elle devint sa femme. Il alla vers elle, Yahvé donna à Ruth de concevoir et elle enfanta un fils.
14 Les femmes dirent alors à Noémi : "Béni soit Yahvé qui ne t'a pas laissé manquer aujourd'hui de quelqu'un pour te racheter. Que son nom soit proclamé en Israël !
15 Il sera pour toi un consolateur et le soutien de ta vieillesse, car il a pour mère ta bru qui t'aime, elle qui vaut mieux pour toi que sept fils."
16 Et Noémi, prenant l'enfant, le mit sur son sein, et ce fut elle qui prit soin de lui.
17 Les voisines lui donnèrent un nom, elles dirent : "Il est né un fils à Noémi" et elles le nommèrent Obed. C'est le père de Jessé, père de David.
18 Voici la postérité de Pérèç : Pérèç engendra Heçrôn.
19 Heçrôn engendra Ram et Ram engendra Amminadab.
20 Amminadab engendra Nahshôn et Nahshôn engendra Salmôn.
21 Salmôn engendra Booz et Booz engendra Obed.
22 Et Obed engendra Jessé et Jessé engendra David.

PREMIER LIVRE DE SAMUEL

1

1 Il y avait un homme de Rama tayim-Çophim, de la montagne d'Éphraïm, qui s'appelait Elqana, fils de Yeroham, fils d'Élihu, fils de Tohu, fils de Çuph, un Éphratéen.
2 Il avait deux femmes : l'une s'appelait Anne, l'autre Peninna ; mais alors que Peninna avait des enfants, Anne n'en avait point.
3 Chaque année, cet homme montait de sa ville pour adorer et pour sacrifier à Yahvé Sabaot à Silo - là se trouvaient les deux fils d'Éli, Hophni et Pinhas, prêtres de Yahvé.
4 Le jour où Elqana sacrifiait, il donnait des parts à sa femme Peninna et à tous ses fils et filles,
5 à Anne il donnait une seule part d'honneur, car c'est Anne qu'il aimait, mais Yahvé avait fermé son sein.
6 Sa rivale ne cessait de lui faire des affronts pour la mettre en colère, car Yahvé avait fermé son sein.
7 Ainsi faisait Elqana chaque année, chaque fois qu'ils montaient au temple de Yahvé ; ainsi Peninna l'irritait. Anne pleura et ne mangea pas.
8 Alors son mari Elqana lui dit : "Anne, pourquoi pleures-tu et ne manges-tu pas ? Pourquoi ton coeur est-il triste ? Est-ce que je ne vaux pas pour toi mieux que dix fils ?"
9 Anne se leva après qu'on eut mangé et après qu'on eut bu. Le prêtre Éli était assis sur son siège, contre le montant de la porte du sanctuaire de Yahvé.
10 Elle était pleine d'amertume ; elle pria Yahvé et elle pleura beaucoup.
11 Elle fit un voeu et dit : "Yahvé Sabaot ! Si tu voulais bien voir la misère de ta servante, te souvenir de moi, ne pas oublier ta servante et lui donner un petit d'homme, alors je le donnerai à Yahvé pour toute sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tête."
12 Comme elle prolongeait sa prière devant Yahvé, Éli observait sa bouche.
13 Anne parlait tout bas : ses lèvres remuaient mais on n'entendait pas sa voix, et Éli pensa qu'elle était ivre.
14 Alors Éli lui dit : "Jusques à quand vas-tu rester ivre ? Fais passer ton vin !"
15 Mais Anne répondit ainsi : "Non, Monseigneur, je ne suis qu'une femme éprouvée, je n'ai bu ni vin ni boisson fermentée, j'épanche mon âme devant Yahvé.
16 Ne juge pas ta servante comme une vaurienne : c'est par excès de peine et d'affronts que j'ai parlé jusqu'à maintenant."
17 Éli lui répondit : "Va en paix et que le Dieu d'Israël t'accorde ce que tu lui as demandé."
18 Elle dit : "Puisse ta servante trouver grâce à tes yeux", et la femme alla son chemin ; elle mangea et son visage ne fut plus le même.
19 Ils se levèrent de bon matin et, après s'être prosternés devant Yahvé, ils s'en retournèrent et arrivèrent chez eux, à Rama. Elqana connut Anne sa femme, et Yahvé se souvint d'elle.
20 Anne conçut et, au temps révolu, elle mit au monde un fils, qu'elle nomma Samuel, "car, dit-elle, je l'ai demandé à Yahvé."
21 Le mari Elqana monta, avec toute sa famille, pour offrir à Yahvé le sacrifice annuel et accomplir son voeu.
22 Mais Anne ne monta pas, car elle dit à son mari : "Pas avant que l'enfant ne soit sevré ! Alors je le conduirai ; il sera présenté devant Yahvé et il restera là pour toujours."
23 Elqana, son mari, lui répondit : "Fais comme il te plaît et attends de l'avoir sevré. Que seulement Yahvé réalise sa parole !" La femme resta donc et allaita l'enfant jusqu'à son sevrage.
24 Lorsqu'elle l'eut sevré, elle le fit monter avec elle, en même temps qu'un taureau de trois ans, une mesure de farine et une outre de vin, et elle le fit entrer dans le temple de Yahvé à Silo ; l'enfant était tout jeune.
25 Ils immolèrent le taureau et ils conduisirent l'enfant à Éli.
26 Elle dit : "S'il te plaît, Monseigneur ! Aussi vrai que tu vis, Monseigneur, je suis la femme qui se tenait près de toi ici, priant Yahvé.
27 C'est pour cet enfant que je priais et Yahvé m'a accordé la demande que je lui ai faite.
28 A mon tour, je le cède à Yahvé tous les jours de sa vie : il est cédé à Yahvé." Et, là, il se prosterna devant Yahvé.

2

1 Anne pria et dit : "Mon coeur exulte en Yahvé, ma corne s'élève en Yahvé, ma bouche est large ouverte contre mes ennemis, car je me réjouis en ton secours.
2 Point de Saint comme Yahvé (car il n'y a personne excepté toi), point de Rocher comme notre Dieu.
3 Ne multipliez pas les paroles hautaines, que l'arrogance ne sorte pas de votre bouche, car Yahvé est un Dieu plein de savoir et par lui les actions sont pesées.
4 L'arc des puissants est brisé, mais les défaillants se ceignent de force.
5 Les rassasiés s'embauchent pour du pain, mais les affamés cessent de travailler. La femme stérile enfante sept fois, mais celle qui a de nombreux fils se flétrit.
6 C'est Yahvé qui fait mourir et vivre, qui fait descendre au shéol et en remonter.
7 C'est Yahvé qui appauvrit et qui enrichit, qui abaisse et aussi qui élève.
8 Il retire de la poussière le faible, du fumier il relève le pauvre, pour les faire asseoir avec les nobles et leur assigner un siège d'honneur ; car à Yahvé sont les piliers de la terre, sur eux il a posé le monde.
9 Il garde les pas de ses fidèles, mais les méchants disparaissent dans les ténèbres (car ce n'est pas par la force que l'homme triomphe).
10 Yahvé, ses ennemis sont brisés, le Très-Haut tonne dans les cieux. Yahvé juge les confins de la terre, il donne la force à son Roi, il élève la corne de son Oint."
11 Elqana partit pour Rama, dans sa maison, mais l'enfant était au service de Yahvé, en présence du prêtre Éli.
12 Or les fils d'Éli étaient des vauriens ; ils ne connaissaient pas Yahvé.
13 Tel était le droit des prêtres à l'égard du peuple : si quelqu'un offrait un sacrifice, le servant du prêtre venait pendant qu'on cuisait la viande, tenant une fourchette à trois dents,
14 il piquait dans le chaudron ou dans la marmite ou dans la terrine ou dans le pot, et le prêtre s'attribuait tout ce que ramenait la fourchette ; on agissait ainsi avec tous les Israélites qui venaient là, à Silo.
15 Et même, on n'avait pas encore fait fumer la graisse que le servant du prêtre venait et disait à celui qui sacrifiait : "Donne de la viande à rôtir pour le prêtre, il n'acceptera pas de toi de la viande bouillie, seulement de la viande crue."
16 Et si cet homme lui disait : "Qu'on fasse d'abord fumer la graisse, puis prends pour toi à ta guise", il répondait : "Non, c'est maintenant que tu dois donner, sinon je prends de force."
17 Le péché des jeunes gens était très grand devant Yahvé, car les hommes méprisaient l'offrande faite à Yahvé.
18 Samuel était au service de la face de Dieu, servant revêtu de l'éphod de lin.
19 Sa mère lui faisait un petit manteau qu'elle lui apportait chaque année, lorsqu'elle montait avec son mari pour offrir le sacrifice annuel.
20 Éli bénissait Elqana et sa femme et disait : "Que Yahvé t'accorde une descendance de cette femme en vertu de la demande que l'on a faite pour Yahvé", et ils s'en allaient chez eux.
21 Yahvé visita Anne, elle conçut et elle mit au monde trois fils et deux filles ; le jeune Samuel grandissait avec Yahvé.
22 Éli était très âgé, mais il entendait parler de tout ce que ses fils faisaient envers Israël et qu'ils couchaient avec les femmes qui se tenaient à l'entrée de la tente de la rencontre.
23 Il leur dit : "Pourquoi faites-vous de pareilles choses, de mauvaises choses dont j'entends parler par tout le peuple ?
24 Non, mes fils, elle n'est pas belle la rumeur que j'entends le peuple de Yahvé colporter.
25 Si un homme pèche contre un autre homme, Dieu sera l'arbitre, mais si c'est contre Yahvé que pèche un homme, qui intercédera pour lui ?" Cependant ils n'écoutèrent pas la voix de leur père. C'est qu'il avait plu à Yahvé de les faire mourir.
26 Quant au jeune Samuel, il progressait en taille et en beauté tant auprès de Yahvé qu'auprès des hommes.
27 Un homme de Dieu vint chez Éli et lui dit : "Ainsi parle Yahvé. Me suis-je vraiment révélé à la maison de ton père quand ils étaient en Égypte, appartenant à la maison de Pharaon ?
28 L'ai-je choisie parmi toutes les tribus d'Israël pour devenir mon prêtre, pour monter à mon autel, pour faire fumer l'encens et pour porter l'éphod devant moi ? J'ai donné à la maison de ton père tous les mets consumés des Israélites.
29 Pourquoi piétinez-vous mon sacrifice et mon offrande que j'ai prescrits dans la Demeure ? Pourquoi honores-tu tes fils plus que moi, en vous engraissant du meilleur de toutes les offrandes d'Israël, mon peuple ?
30 C'est pourquoi - oracle de Yahvé, Dieu d'Israël - j'avais bien dit que ta maison et la maison de ton père marcheraient en ma présence pour toujours, mais maintenant - oracle de Yahvé - je m'en garderai ! Car j'honore ceux qui m'honorent et ceux qui me méprisent sont déconsidérés.
31 Voici que des jours viennent où j'abattrai ton bras et le bras de la maison de ton père, en sorte qu'il n'y ait pas de vieillard dans ta maison.
32 Tu regarderas un rival dans la Demeure, ainsi que tout le bien qu'il fera à Israël, et il n'y aura pas de vieillard dans ta maison, à jamais.
33 Près de mon autel je maintiendrai l'un des tiens, pour que ses yeux se consument et que tu sois affligé, mais tout l'ensemble de ta maison mourra à l'âge adulte
34 Tel sera pour toi le signe : ce qui arrivera à tes deux fils, Hophni et Pinhas ; le même jour, ils mourront tous deux.
35 Je me susciterai un prêtre fidèle, qui agira selon mon coeur et mon désir, je lui bâtirai une maison stable et il marchera toujours en présence de mon oint.
36 Alors quiconque subsistera de ta maison viendra se prosterner devant lui pour avoir une piécette d'argent et une galette de pain, et dira : "Je t'en prie, attache-moi à une fonction sacerdotale, pour que j'aie un morceau de pain à manger.""

3

1 Le jeune Samuel servait donc Yahvé en présence d'Éli. La parole de Yahvé était rare en ces jours-là ; il n'y avait pas de vision qui perçait.
2 Or, un jour, Éli était couché à sa place - ses yeux commençaient de faiblir et il ne pouvait plus voir -
3 la lampe de Dieu n'était pas encore éteinte et Samuel était couché dans le sanctuaire de Yahvé, là où se trouvait l'arche de Dieu.
4 Yahvé appela Samuel et celui-ci dit : "Me voici !"
5 Il courut vers Éli et dit : "Me voici, puisque tu m'as appelé." - "Je ne t'ai pas appelé, dit Éli ; retourne te coucher." Il alla se coucher.
6 Yahvé recommença à appeler Samuel. Celui-ci se leva, alla vers Éli et dit : "Me voici, puisque tu m'as appelé." - "Je ne t'ai pas appelé, mon fils, dit Éli ; retourne te coucher."
7 Samuel ne connaissait pas encore Yahvé et la parole de Yahvé ne lui avait pas encore été révélée.
8 Yahvé recommença à appeler Samuel. Il se leva, alla vers Éli et dit : "Me voici, puisque tu m'as appelé." Alors Éli comprit que c'était Yahvé qui appelait l'enfant
9 et il dit à Samuel : "Va te coucher et, s'il arrive qu'il t'appelle, tu diras : Parle, Yahvé, car ton serviteur écoute", et Samuel alla se coucher à sa place.
10 Yahvé vint et se tint présent. Il appela comme les autres fois : "Samuel, Samuel !", et Samuel répondit : "Parle, car ton serviteur écoute."
11 Yahvé dit à Samuel : "Je m'en vais faire en Israël une chose telle que les deux oreilles en tinteront à quiconque l'apprendra.
12 En ce jour-là, j'accomplirai contre Éli tout ce que j'ai dit sur sa maison, du commencement à la fin.
13 Je lui ai annoncé que je jugerai sa maison pour toujours ; parce qu'il savait que ses fils insultaient Dieu et qu'il ne les a pas corrigés.
14 C'est pourquoi - je le jure à la maison d'Éli - ni sacrifice ni offrande n'effaceront jamais la faute de la maison d'Éli."
15 Samuel reposa jusqu'au matin, puis il ouvrit les portes de la maison de Yahvé. Samuel craignait de raconter la vision à Éli,
16 mais Éli l'appela en disant : "Samuel, mon fils !", et celui-ci répondit : "Me voici !"
17 Il demanda : "Quelle est la parole qu'il t'a dite ? Ne me cache rien ! Que Dieu te fasse telle chose et qu'il ajoute encore cette autre si tu me caches un mot de ce qu'il t'a dit."
18 Alors Samuel lui rapporta tout, il ne lui cacha rien. Éli dit "Il est Yahvé ; qu'il fasse ce qui lui semble bon !"
19 Samuel grandit. Yahvé était avec lui et il ne laissa tomber à terre aucune de ses paroles.
20 Tout Israël sut, depuis Dan jusqu'à Bersabée, que Samuel était accrédité comme prophète de Yahvé.
21 Yahvé continua à se manifester à Silo ; car Yahvé se révélait à Samuel, à Silo, par la parole de Yahvé.

4

1 La parole de Samuel s'adressait à tout Israël. Or Israël sortit à la rencontre des Philistins pour le combat. Ils campèrent près d'Ében-ha-Ézèr, tandis que les Philistins étaient campés à Apheq.
2 Les Philistins se rangèrent en ordre de bataille pour faire face à Israël. Le combat s'étendit et Israël fut battu devant les Philistins qui tuèrent lors de cette bataille en rase campagne environ quatre mille hommes.
3 Le peuple revint au camp et les anciens d'Israël dirent : "Pourquoi Yahvé nous a-t-il fait battre aujourd'hui par les Philistins ? Allons prendre à Silo l'arche de l'alliance de Yahvé, qu'elle vienne au milieu de nous et qu'elle nous sauve de la main de nos ennemis."
4 Le peuple envoya des hommes à Silo et de là on emmena l'arche de l'alliance de Yahvé Sabaot qui siège sur les chérubins ; là se trouvaient les deux fils d'Éli, Hophni et Pinhas, avec l'arche de l'alliance de Dieu.
5 Dès que l'arche de l'alliance de Yahvé arriva au camp, tout Israël poussa une grande acclamation et la terre trembla.
6 Les Philistins entendirent le bruit de l'acclamation et dirent : "Que signifie cette grande acclamation au camp des Hébreux ?", et ils surent que l'arche de Yahvé était arrivée au camp.
7 Alors les Philistins eurent peur, car ils se disaient : "Dieu est venu au camp !" Ils dirent : "Malheur à nous ! Car une chose pareille n'est pas arrivée auparavant.
8 Malheur à nous ! Qui nous délivrera de la main de ce Dieu puissant ? C'est lui qui a frappé l'Égypte de toutes sortes de plaies au désert.
9 Prenez courage et agissez en hommes, Philistins, pour n'être pas asservis aux Hébreux comme ils vous ont été asservis ; agissez en hommes et combattez !"
10 Les Philistins livrèrent bataille et Israël fut battu, chacun s'enfuyant vers sa tente ; ce fut un très grand massacre et trente mille hommes de pied tombèrent du côté d'Israël.
11 L'arche de Dieu fut prise et les deux fils d'Éli moururent, Hophni et Pinhas.
12 Un homme de Benjamin courut hors des lignes et atteignit Silo le même jour, les vêtements déchirés et la tête couverte de poussière.
13 Lorsqu'il arriva, Éli était assis sur son siège, au bord de la route qu'il épiait, car son coeur tremblait pour l'arche de Dieu. Cet homme donc vint apporter la nouvelle à la ville, et toute la ville poussa des cris.
14 Éli entendit les cris et demanda : "Que signifie cette grande rumeur ?" L'homme se hâta et vint avertir Éli. -
15 Celui-ci avait quatre-vingt-dix-huit ans ; ses yeux étaient fixes et il ne pouvait plus voir. -
16 L'homme dit à Éli : "C'est moi qui arrive des lignes, je me suis enfui des lignes aujourd'hui", et celui-ci demanda : "Que s'est-il passé, mon fils ?"
17 Le messager répondit : "Israël a fui devant les Philistins, ce fut même une grande défaite pour le peuple ; tes deux fils sont morts, Hophni et Pinhas, et l'arche de Dieu a été prise !"
18 A cette mention de l'arche de Dieu, Éli tomba de son siège à la renverse, contre un élément de la porte, sa nuque se brisa et il mourut, car l'homme était âgé et pesant. Il avait jugé Israël pendant quarante ans.
19 Or sa bru, la femme de Pinhas, était enceinte et sur le point d'accoucher. Dès qu'elle eut appris la nouvelle relative à la prise de l'arche de Dieu et à la mort de son beau-père et de son mari, elle s'accroupit et elle accoucha, car ses douleurs l'avaient assaillie.
20 Comme elle était à la mort, celles qui se tenaient près d'elle lui dirent : "Ne crains pas, car tu as enfanté un fils", mais elle ne répondit pas et n'y fit pas attention.
21 Elle appela l'enfant Ikabod, disant : "La gloire a été bannie d'Israël", à cause de la prise de l'arche de Dieu et à cause de son beau-père et de son mari.
22 Elle dit : "La gloire a été bannie d'Israël, parce que l'arche de Dieu a été prise."

5

1 Lorsque les Philistins eurent pris l'arche de Dieu, ils la conduisirent d'Ében-ha-Ézèr à Ashdod.
2 Les Philistins prirent l'arche de Dieu, l'amenèrent dans le temple de Dagôn et la déposèrent à côté de Dagôn.
3 Quand les Ashdodites se levèrent le lendemain, voilà que Dagôn était tombé en avant, par terre, devant l'arche de Yahvé. Ils prirent Dagôn et le remirent à sa place.
4 Quand ils se levèrent de bon matin, le lendemain, voilà que Dagôn était tombé en avant, par terre, devant l'arche de Yahvé ; la tête de Dagôn et ses deux mains étaient coupées près du seuil ; il ne restait à sa place que Dagôn seul.
5 C'est pourquoi les prêtres de Dagôn et tous ceux qui entrent dans le temple de Dagôn ne marchent pas sur le seuil de Dagôn à Ashdod, jusqu'à ce jour.
6 La main de Yahvé s'appesantit sur les Ashdodites : il les ravagea et les affligea de tumeurs, Ashdod et son territoire.
7 Quand les gens d'Ashdod virent ce qui arrivait, ils dirent : "Que l'arche du Dieu d'Israël ne demeure pas chez nous, car sa main s'est durcie contre nous et contre Dagôn, notre dieu."
8 Ils envoyèrent chercher et rassemblèrent auprès d'eux tous les princes des Philistins et dirent : "Que devons-nous faire de l'arche du Dieu d'Israël ?" Les princes dirent : "C'est à Gat que sera emmenée l'arche du Dieu d'Israël", et on emmena l'arche du Dieu d'Israël.
9 Mais après qu'ils l'eurent amenée, la main de Yahvé fut sur la ville ; ce fut une très grande panique. Il frappa les gens de la ville, du plus petit jusqu'au plus grand, et des tumeurs leur poussèrent.
10 Ils envoyèrent alors l'arche de Dieu à Éqrôn, mais lorsque l'arche de Dieu arriva à Éqrôn, les Éqrônites s'écrièrent : "Ils m'ont amené l'arche du Dieu d'Israël pour me faire mourir moi et mon peuple !"
11 Ils envoyèrent chercher et rassemblèrent tous les princes des Philistins et dirent : "Renvoyez l'arche du Dieu d'Israël, et qu'elle retourne à son lieu et ne me fasse pas mourir, moi et mon peuple." Il y avait en effet une panique mortelle dans toute la ville, tant s'y était appesantie la main de Dieu.
12 Les gens qui ne mouraient pas étaient affligés de tumeurs et le cri de détresse de la ville montait jusqu'au ciel.

6

1 L'arche de Yahvé fut sept mois dans le territoire des Philistins.
2 Les Philistins en appelèrent aux prêtres et aux devins et dirent : "Que devons-nous faire de l'arche de Yahvé ? Indiquez-nous comment nous la renverrons en son lieu."
3 Ils répondirent : "Si vous voulez renvoyer l'arche du Dieu d'Israël, ne la renvoyez pas sans rien, mais apportez-lui une réparation. Alors vous guérirez et vous saurez pourquoi sa main ne s'était pas détournée de vous."
4 Ils dirent : "Quelle doit être la réparation que nous lui apporterons ?" Ils répondirent : "D'après le nombre des princes des Philistins, cinq tumeurs d'or et cinq rats d'or, car ce fut la même plaie pour vous et pour vos princes.
5 Faites des images de vos tumeurs et des images de vos rats, qui ravagent le pays, et rendez gloire au Dieu d'Israël. Peut-être sa main se fera-t-elle plus légère sur vous, vos dieux et votre pays.
6 Pourquoi endurciriez-vous votre coeur comme l'ont endurci les Égyptiens et Pharaon ? Ne les ont-ils pas renvoyés et laissés partir lorsqu'il s'est joué d'eux ?
7 Maintenant, prenez et préparez un chariot neuf et deux vaches qui allaitent et n'ont pas porté le joug : vous attellerez les vaches au chariot et vous ramènerez leurs petits en arrière à l'étable.
8 Vous prendrez l'arche de Yahvé et vous la placerez sur le chariot. Quant aux objets d'or que vous leur avez apporté comme réparation, vous les mettrez dans un coffre, à côté d'elle. Vous la renverrez et elle partira.
9 Puis vous regarderez si elle monte à Bet-Shémesh en prenant le chemin de son territoire, alors c'est lui qui nous a fait ce grand mal. Sinon, nous saurons que ce n'est pas sa main qui nous a frappés et pour nous ce n'était qu'un accident."
10 Ainsi firent les gens : ils prirent deux vaches qui allaitaient et ils les attelèrent au chariot, mais il retinrent les petits à l'étable.
11 Ils placèrent l'arche de Yahvé sur le chariot, ainsi que le coffre avec les rats d'or et les images de leurs tumeurs.
12 Les vaches prirent tout droit le chemin de Bet-Shémesh et elles marchaient sur une seule voie en meuglant, sans dévier ni à droite ni à gauche. Les princes des Philistins les suivirent jusqu'au territoire de Bet-Shémesh.
13 A Bet-Shémesh les gens faisaient la moisson des blés dans la plaine. Levant les yeux, ils virent l'arche et ils se réjouièrent de la voir.
14 Lorsque le chariot arriva au champ de Josué, un habitant de Bet-Shémesh, il s'y arrêta. Il y avait là une grande pierre. On fendit le bois du chariot et les vaches on les offrit en holocauste à Yahvé.
15 Les lévites avaient descendu l'arche de Yahvé et le coffre qui était près d'elle et qui contenait les objets d'or, et ils les placèrent sur la grande pierre. Ce jour-là, les gens de Bet-Shémesh offrirent des holocaustes et firent des sacrifices à Yahvé.
16 Les cinq princes des Philistins virent cela et retournèrent à Éqrôn ce jour-là.
17 Voici les tumeurs d'or que les Philistins apportèrent en réparation à Yahvé : pour Ashdod une, pour Gaza une, pour Ashqelôn une, pour Gat une, pour Éqrôn une.
18 Et des rats d'or, autant que toutes les villes des Philistins, celles des cinq princes, depuis les villes fortes jusqu'aux villages ouverts, et jusqu'à la grande pierre où on déposa l'arche de Yahvé ; encore aujourd'hui elle est dans le champ de Josué, un habitant de Bet-Shémesh.
19 Dieu frappa parmi les hommes de Bet-Shémesh, car ils avaient regardé à l'intérieur de l'arche de Yahvé. Il frappa parmi le peuple soixante-dix hommes (cinquante mille hommes). Le peuple fut en deuil, car Yahvé avait frappé dans le peuple un grand coup.
20 Alors les gens de Bet-Shémesh dirent : "Qui pourrait tenir en face de Yahvé, ce Dieu Saint ? Chez qui montera-t-il loin de nous ?"
21 Ils envoyèrent des messagers aux habitants de Qiryat-Yéarim en disant : "Les Philistins ont rendu l'arche de Yahvé. Descendez et faites-la monter chez vous."

7

1 Les gens de Qiryat-Yéarim vinrent et firent monter l'arche de Yahvé. Ils la conduisirent dans la maison d'Abinadab, sur la hauteur, et ils consacrèrent son fils Éléazar pour garder l'arche de Yahvé.
2 Depuis le jour où l'arche fut installée à Qiryat-Yéarim, bien des jours s'écoulèrent et cela fit vingt ans. Toute la maison d'Israël soupira après Yahvé.
3 Alors Samuel dit à toute la maison d'Israël : "Si c'est de tout votre coeur que vous revenez à Yahvé, écartez les dieux de l'étranger du milieu de vous, et les Astartés, fixez votre coeur en Yahvé et ne servez que lui : alors il vous délivrera de la main des Philistins."
4 Les Israélites écartèrent donc les Baals et les Astartés et ne servirent que Yahvé.
5 Samuel dit : "Rassemblez tout Israël à Miçpa et je prierai Yahvé en votre faveur."
6 Ils se rassemblèrent donc à Miçpa, ils puisèrent de l'eau qu'ils répandirent devant Yahvé, ils jeûnèrent ce jour-là et ils dirent : "Nous avons péché contre Yahvé." Et Samuel jugea les Israélites à Miçpa.
7 Lorsque les Philistins apprirent que les Israélites s'étaient rassemblés à Miçpa, les princes des Philistins montèrent contre Israël. Les Israélites l'apprirent et ils eurent peur des Philistins.
8 Les Israélites dirent à Samuel : "Ne reste pas muet en nous abandonnant ! Crie vers Yahvé notre Dieu, pour qu'il nous délivre de la main des Philistins."
9 Samuel prit un agneau de lait et l'offrit en holocauste complet à Yahvé ; Samuel cria vers Yahvé en faveur d'Israël et Yahvé lui répondit.
10 Pendant que Samuel offrait l'holocauste, les Philistins engagèrent le combat contre Israël, mais Yahvé ce jour-là tonna à grand fracas sur les Philistins, il les frappa de panique et ils furent défaits devant Israël.
11 Les hommes d'Israël sortirent de Miçpa et poursuivirent les Philistins, et ils les battirent jusqu'en dessous de Bet-Kar.
12 Alors Samuel prit une pierre et la dressa entre Miçpa et La Dent, et il lui donna le nom d'Ében-ha-Ézèr, en disant : "C'est jusqu'ici que Yahvé nous a secourus."
13 Les Philistins furent abaissés. Ils ne revinrent plus sur le territoire d'Israël et la main de Yahvé fut sur les Philistins pendant toute la vie de Samuel.
14 Les villes que les Philistins avaient prises à Israël lui revinrent depuis Éqrôn jusqu'à Gat, et Israël délivra leur territoire de la main des Philistins. Il y eut paix entre Israël et les Amorites.
15 Samuel jugea Israël pendant toute sa vie.
16 Il allait chaque année faire une tournée par Béthel, Gilgal, Miçpa, et il jugeait Israël en tous ces endroits.
17 Puis il revenait à Rama, car c'est là qu'il avait sa maison et là qu'il jugeait Israël, là qu'il construisit un autel pour Yahvé.

8

1 Lorsque Samuel fut devenu vieux, il établit ses fils comme juges pour Israël.
2 Son fils aîné s'appelait Yoël et son cadet Abiyya ; ils étaient juges à Bersabée.
3 Mais ses fils ne marchèrent pas sur ses traces : ils furent attirés par le gain, acceptèrent des cadeaux et firent dévier le droit.
4 Tous les anciens d'Israël se réunirent et vinrent trouver Samuel à Rama.
5 Ils lui dirent : "Tu es devenu vieux et tes fils ne marchent pas sur tes traces. Maintenant donc, établis-nous un roi pour qu'il nous juge, comme toutes les nations."
6 Cela déplut à Samuel qu'ils aient dit : "Donne-nous un roi, pour qu'il nous juge", et il pria Yahvé.
7 Mais Yahvé dit à Samuel : "Écoute la voix du peuple en tout ce qu'ils te diront, car ce n'est pas toi qu'ils rejettent, mais c'est moi qu'ils rejettent, ne voulant plus que je règne sur eux.
8 Conformément à tout ce qu'ils ont fait depuis le jour où je les ai fait monter d'Égypte jusqu'à maintenant - ils m'ont abandonné et ont servi d'autres dieux, ainsi ils agissent également envers toi.
9 Et maintenant, écoute leur voix, mais tu les avertiras solennellement et tu leur apprendras le droit du roi qui va régner sur eux."
10 Samuel répéta toutes les paroles de Yahvé au peuple qui lui demandait un roi.
11 Il dit : "Tel sera le droit du roi qui va régner sur vous. Il prendra vos fils et les affectera à ses chars et à sa cavalerie et ils courront devant son char.
12 Il les établira chefs de mille et chefs de cinquante ; il leur fera labourer son labour, moissonner sa moisson, fabriquer ses armes de guerre et les harnais de ses chars.
13 Il prendra vos filles comme parfumeuses, cuisinières et boulangères.
14 Il prendra vos champs, vos vignes et vos oliviers les meilleurs et les donnera à ses serviteurs.
15 Sur vos semences et vos vignes, il prélèvera la dîme et la donnera à ses eunuques et à ses serviteurs.
16 Les meilleurs de vos serviteurs, de vos servantes et de vos jeunes gens ainsi que vos ânes, il les prendra et les fera travailler pour lui.
17 Il prélèvera la dîme sur vos troupeaux. Vous-mêmes deviendrez ses serviteurs.
18 Ce jour-là, vous crierez à cause du roi que vous vous serez choisi, mais Yahvé ne vous répondra pas, ce jour-là !"
19 Le peuple refusa d'écouter la voix de Samuel et dit : "Non ! Nous aurons un roi
20 et nous serons, nous aussi, comme toutes les nations : notre roi nous jugera, il sortira à notre tête et combattra nos combats."
21 Samuel entendit toutes les paroles du peuple et les redit à l'oreille de Yahvé.
22 Mais Yahvé dit à Samuel : "Écoute leur voix et fais régner sur eux un roi." Alors Samuel dit aux hommes d'Israël : "Partez chacun dans sa ville."

9

1 Il y avait un homme de Benjamin qui s'appelait Qish, fils d'Abiel, fils de Çeror, fils de Bekorat, fils d'Aphiah, fils d'un Benjaminite, un homme vaillant.
2 Il avait un fils nommé Saül, homme jeune et beau. Nul parmi les Israélites n'était plus beau que lui : de l'épaule et au-dessus, il dépassait tout le peuple.
3 Les ânesses appartenant à Qish, père de Saül, s'étant égarées, Qish dit à son fils Saül : "Prends avec toi l'un des jeunes gens. Lève-toi, pars à la recherche des ânesses."
4 Il traversa la montagne d'Éphraïm, il traversa le pays de Shalisha sans rien trouver ; il traversa le pays de Shaalim et elles n'y étaient pas ; il traversa le pays de Benjamin sans rien trouver.
5 Lorsqu'ils furent arrivés au pays de Çuph, Saül dit au jeune homme qui était avec lui : "Allons ! Retournons, de peur que mon père cesse de penser aux ânesses et qu'il ne s'inquiète pour nous."
6 Mais celui-ci lui répondit : "Voici qu'un homme de Dieu se trouve dans cette ville. C'est un homme réputé : tout ce qu'il dit arrive sûrement. Allons-y donc, peut-être nous renseignera-t-il sur le voyage que nous avons entrepris."
7 Saül dit au jeune homme : "Si nous y allons, qu'apporterons-nous à l'homme de Dieu ? Le pain a disparu de nos sacs et nous n'avons pas de présent à apporter à l'homme de Dieu. Qu'avons-nous ?"
8 Le jeune homme répondit à Saül et lui dit : "Voici j'ai en ma possession un quart de sicle d'argent, je le donnerai à l'homme de Dieu et il nous renseignera sur notre voyage."
9 Autrefois en Israël, on parlait ainsi lorsqu'on allait consulter Dieu : "Allons donc chez le voyant", car le prophète d'aujourd'hui on l'appelait autrefois "le voyant".
10 Saül dit au jeune homme : "Tu as bien parlé, allons donc !" Et ils allèrent à la ville où se trouvait l'homme de Dieu.
11 Comme ils gravissaient la montée de la ville, ils rencontrèrent des jeunes filles qui sortaient pour puiser l'eau et ils leur demandèrent : "Le voyant est-il ici ?"
12 Elles leur répondirent en disant : "Il y est ; le voici devant toi. Hâte-toi maintenant : il est venu aujourd'hui en ville, car il y a aujourd'hui un sacrifice pour le peuple sur le haut lieu.
13 Dès que vous entrerez en ville, vous le trouverez avant qu'il ne monte au haut lieu pour le repas. Le peuple ne mangera pas avant son arrivée, car c'est lui qui doit bénir le sacrifice ; après quoi, les invités mangeront. Maintenant, montez, car lui, vous le trouverez sur-le-champ."
14 Ils montèrent donc à la ville. Comme ils entraient dans la ville, Samuel sortait à leur rencontre pour monter au haut lieu.
15 Or, un jour avant que Saül ne vînt, Yahvé avait averti Samuel :
16 "Demain à pareille heure, avait-il dit, je t'enverrai un homme du pays de Benjamin, tu lui donneras l'onction comme chef de mon peuple Israël, et il sauvera mon peuple de la main des Philistins, car j'ai vu mon peuple et son cri est venu jusqu'à moi."
17 Et quand Samuel aperçut Saül, Yahvé lui confirma : "Voilà l'homme dont je t'ai dit : C'est lui qui tiendra mon peuple en main."
18 Saül aborda Samuel au milieu de la porte et dit : "Indique-moi, je te prie, où est la maison du voyant."
19 Samuel répondit à Saül : "C'est moi le voyant. Monte devant moi au haut lieu. Vous mangerez aujourd'hui avec moi. Je te laisserai partir au matin et je t'indiquerai tout ce qui te préoccupe.
20 Quant à tes ânesses égarées il y a aujourd'hui trois jours, ne t'en inquiète pas, car elles sont retrouvées. Et à qui appartient tout ce qui est précieux en Israël ? N'est-ce pas à toi et à toute la maison de ton père ?"
21 Saül répondit et dit : "Ne suis-je pas un Benjaminite, une des plus petites tribus d'Israël, et ma famille n'est-elle pas la moindre de toutes celles de la tribu de Benjamin ? Pourquoi me dire une telle parole ?"
22 Samuel prit Saül et le jeune homme. Il les introduisit dans la salle et leur donna une place en tête des invités, qui étaient une trentaine.
23 Puis Samuel dit au cuisinier : "Donne la part que je t'ai donnée, celle dont je t'ai dit : Mets-la de côté."
24 Le cuisinier préleva le gigot et ce qui est au-dessus, il les plaça devant Saül et lui dit : "Voici le reste placé devant toi. Mange, car c'est pour cette réunion que cela a été gardé pour toi en disant : "J'ai invité le peuple."" Ce jour-là, Saül mangea avec Samuel.
25 Ils descendirent du haut lieu à la ville. Il parla avec Saül sur la terrasse.
26 Ils se levèrent tôt. Or, dès que monta l'aurore, Samuel appela Saül sur la terrasse en lui disant : "Lève-toi, je vais te laisser partir." Saül se leva, et tous les deux, lui et Samuel sortirent au-dehors.
27 Ils étaient descendus à la limite de la ville quand Samuel dit à Saül : "Ordonne au jeune homme de passer devant nous." Celui-ci passa devant. "Quant à toi tiens-toi là maintenant, que je te fasse entendre la parole de Dieu."

10

1 Samuel prit la fiole d'huile, la versa sur la tête de Saül, puis il l'embrassa et dit : "N'est-ce pas Yahvé qui t'a oint comme chef sur son héritage ? C'est toi qui jugeras le peuple de Yahvé et le délivreras de la main de ses ennemis d'alentour. Et voici pour toi le signe que Yahvé t'a oint comme chef sur son héritage.
2 Quand tu m'auras quitté aujourd'hui, tu rencontreras deux hommes près du tombeau de Rachel, sur la frontière de Benjamin, à Çelçah et ils te diront : "Les ânesses que tu étais parti chercher sont retrouvées. Voici que ton père a oublié l'affaire des ânesses et s'inquiète de vous, se disant : Que puis-je faire pour mon fils ?"
3 De là, passant outre, tu arriveras au Chêne de Tabor et tu y rencontreras trois hommes montant vers Dieu à Béthel, l'un portant trois chevreaux, l'autre portant trois miches de pain, le dernier portant une outre de vin.
4 Ils te salueront et te donneront deux offrandes de pains, que tu prendras de leur main.
5 Après cela, tu arriveras à Gibéa de Dieu où se trouvent des préfets des Philistins et, à l'entrée de la ville, tu te heurteras à une troupe de prophètes descendant du haut lieu, précédés de la harpe, du tambourin, de la flûte et de la cithare, et ils seront en état de transe prophétique.
6 Alors l'esprit de Yahvé fondra sur toi, tu entreras en transe avec eux et tu seras changé en un autre homme.
7 Lorsque ces signes se produiront pour toi, agis comme l'occasion se présentera, car Dieu est avec toi.
8 Tu descendras avant moi à Gilgal et je t'y rejoindrai pour offrir des holocaustes et des sacrifices de communion. Tu attendras sept jours jusqu'à ce que je vienne vers toi et je te ferai savoir ce que tu dois faire."
9 Dès qu'il eut tourné le dos pour quitter Samuel, Dieu lui changea le coeur et tous ces signes s'accomplirent le jour même.
10 Quand ils arrivèrent là, à Gibéa, voici qu'une troupe de prophètes venait à sa rencontre ; l'esprit de Dieu fondit sur lui et il entra en transe avec eux.
11 Tous ceux qui le connaissaient de longue date le virent : il faisait le prophète avec des prophètes. Les gens se dirent l'un à l'autre : "Qu'est-il arrivé au fils de Qish ? Saül est-il aussi parmi les prophètes ?"
12 Un homme originaire de l'endroit reprit : "Qui donc est leur père ?" C'est pourquoi il est passé en proverbe de dire : "Saül est-il aussi parmi les prophètes ?"
13 Lorsqu'il fut sorti de transe, Saül arriva en haut lieu.
14 L'oncle de Saül leur dit, à lui et au jeune homme : "Où êtes-vous allés ?" "A la recherche des ânesses, répondit-il. Nous n'avons rien vu et nous sommes allés chez Samuel."
15 L'oncle de Saül lui dit : "Raconte-moi donc ce que Samuel vous a dit."
16 Saül dit à son oncle : "Il nous a bien raconté que les ânesses étaient retrouvées", mais il ne lui raconta pas l'affaire de la royauté, que Samuel avait dite.
17 Samuel convoqua le peuple auprès de Yahvé à Miçpa
18 et il dit aux Israélites : "Ainsi parle Yahvé, le Dieu d'Israël : Moi, j'ai fait monter Israël d'Égypte et vous ai délivrés de la main de l'Égypte et de tous les royaumes qui vous opprimaient.
19 Mais vous, aujourd'hui, vous avez rejeté votre Dieu, celui qui vous sauvait de tous vos maux et de toutes vos angoisses, et vous lui avez dit : "Tu établiras un roi sur nous." Maintenant, présentez-vous devant Yahvé par tribus et par clans."
20 Samuel fit approcher toutes les tribus d'Israël et la tribu de Benjamin fut désignée par le sort.
21 Il fit approcher la tribu de Benjamin par clans, et le clan de Matri fut désigné. Puis Saül, fils de Qish, fut désigné ; on le chercha, mais on ne le trouva pas.
22 On consulta encore Yahvé : "Est-il venu ici quelqu'un d'autre ?" Et Yahvé dit : "Le voici caché parmi les bagages."
23 On courut l'y prendre et il se présenta au milieu du peuple : de l'épaule et au-dessus, il dépassait tout le peuple.
24 Samuel dit à tout le peuple : "Avez-vous vu celui qu'a choisi Yahvé ? Il n'a pas son pareil dans tout le peuple." Tout le peuple s'écria : "Vive le roi !"
25 Samuel exposa au peuple le droit de la royauté et il l'écrivit dans le livre qu'il déposa devant Yahvé. Samuel renvoya tout le peuple, chacun chez soi.
26 Saül aussi s'en alla chez lui à Gibéa, et partirent avec lui les vaillants dont Dieu avait touché le coeur.
27 Mais des vauriens dirent : "Comment celui-là nous sauverait-il ?" Ils le méprisèrent et ne lui offrirent pas de présent, mais lui il garda le silence.

11

1 Nahash l'Ammonite monta assiéger Yabesh de Galaad. Tous les gens de Yabesh dirent à Nahash : "Conclus avec nous un traité et nous te servirons."
2 Mais Nahash l'Ammonite leur dit : "Je le conclurai avec vous de cette manière : en vous crevant à chacun l'oeil droit, et j'infligerai cette honte sur tout Israël."
3 Les anciens de Yabesh lui dirent : "Laisse-nous un répit de sept jours. Nous enverrons des messagers dans tout le territoire d'Israël et, si personne ne vient nous sauver, nous nous rendrons à toi."
4 Les messagers arrivèrent à Gibéa de Saül et exposèrent les choses aux oreilles du peuple. Tout le peuple éleva la voix et pleura.
5 Or, voici que Saül revenait des champs derrière ses boeufs. Saül dit : "Qu'a donc le peuple à pleurer ainsi ?" On lui raconta les propos des hommes de Yabesh,
6 et quand Saül entendit ces paroles, l'esprit de Dieu fondit sur lui et il entra dans une grande colère.
7 Il prit une paire de boeufs et la dépeça en morceaux qu'il envoya par messagers dans tout le territoire d'Israël en disant : "Celui qui ne sortira pas pour le combat derrière Saül et Samuel, ainsi sera-t-il fait de ses boeufs." Une terreur de Yahvé s'abattit sur le peuple et ils marchèrent comme un seul homme.
8 Il les passa en revue à Bézeq : les Israélites étaient trois cent mille et les hommes de Juda trente mille.
9 On dit aux messagers qui étaient venus : "Vous parlerez ainsi aux hommes de Yabesh de Galaad : Demain, quand le soleil sera ardent, un salut vous arrivera." Les messagers vinrent en informer les hommes de Yabesh, et ceux-ci se réjouirent.
10 Les hommes de Yabesh dirent : "Demain, nous sortirons vers vous et vous nous traiterez comme il vous semblera bon."
11 Le lendemain, Saül disposa le peuple en trois corps. Ils pénétrèrent au milieu du camp à la veille du matin, et ils battirent les Ammonites jusqu'au plus chaud du jour. Les survivants se dispersèrent, il n'en resta pas deux ensemble.
12 Le peuple dit à Samuel : "Qui donc disait : "Saül régnera-t-il sur nous ?" Livrez ces gens, que nous les mettions à mort."
13 Mais Saül dit : "Personne ne sera mis à mort en ce jour, car aujourd'hui Yahvé a opéré un salut en Israël."
14 Puis Samuel dit au peuple : "Venez et allons à Gilgal et nous y renouvellerons la royauté."
15 Tout le peuple alla à Gilgal et là on fit Saül roi devant Yahvé. Là on offrit des sacrifices de communion devant Yahvé. Là Saül et tous les hommes d'Israël se livrèrent à de grandes réjouissances.

12

1 Samuel dit à tout Israël : "Voici que je vous ai écouté en tout ce que vous m'avez dit et j'ai fait régner un roi sur vous.
2 Et maintenant, voici le roi qui marche devant vous. Pour moi, je suis devenu vieux, j'ai blanchi et mes fils sont là avec vous. J'ai marché devant vous depuis ma jeunesse jusqu'à ce jour.
3 Me voici ! Déposez contre moi devant Yahvé et devant son oint : de qui ai-je pris le boeuf et de qui ai-je pris l'âne ? Qui ai-je exploité ? Qui ai-je écrasé ? De la main de qui ai-je reçu une compensation pour que je ferme les yeux sur son cas ? Je vous restituerai."
4 Ils répondirent : "Tu ne nous as ni exploités ni écrasés, tu n'as rien reçu de personne."
5 Il leur dit : "Yahvé est témoin contre vous, et son oint est témoin aujourd'hui, que vous n'avez rien trouvé entre mes mains." Et ils répondirent : "Il est témoin."
6 Samuel dit au peuple : "C'est Yahvé qui a agi avec Moïse et Aaron et qui a fait monter vos pères du pays d'Égypte.
7 Et maintenant, présentez-vous, je vais discuter avec vous devant Yahvé tous les bienfaits que Yahvé a faits pour vous et vos pères :
8 quand Jacob fut arrivé en Égypte, vos pères ont crié vers Yahvé et Yahvé envoya Moïse et Aaron qui firent sortir vos pères d'Égypte, et qui les installèrent en ce lieu.
9 Mais ils oublièrent Yahvé leur Dieu et celui-ci les a vendus aux mains de Sisera, chef de l'armée de Haçor, aux mains des Philistins et du roi de Moab qui leur firent la guerre.
10 Ils crièrent vers Yahvé : "Nous avons péché, dirent-ils, car nous avons abandonné Yahvé et servi les Baals et les Astartés. Maintenant, délivre-nous de la main de nos ennemis et nous te servirons !"
11 Alors Yahvé envoya Yerubbaal, Bedân, Jephté, Samuel, il vous a délivrés de vos ennemis d'alentour et vous avez habité en sécurité.
12 "Cependant, lorsque vous avez vu Nahash, le roi des Ammonites, marcher contre vous, vous m'avez dit : "Non ! Il faut qu'un roi règne sur nous." Pourtant, Yahvé votre Dieu, c'est lui votre roi !
13 Maintenant donc, voici le roi que vous avez choisi, que vous avez demandé ; voici que Yahvé vous a donné un roi.
14 Si vous craignez Yahvé et le servez, si vous écoutez sa voix et ne vous révoltez pas contre les ordres de Yahvé, vous ainsi que le roi qui règne sur vous, vous suivrez Yahvé, votre Dieu, c'est bien !
15 Mais si vous n'écoutez pas la voix de Yahvé, si vous vous révoltez contre les ordres de Yahvé, la main de Yahvé sera sur vous et sur vos pères.
16 "Maintenant encore, présentez-vous et voyez cette grande chose que Yahvé opère sous vos yeux.
17 N'est-ce pas maintenant la moisson des blés ? Je vais invoquer Yahvé et il fera tonner et pleuvoir. Comprenez et voyez la gravité du mal que vous avez fait envers Yahvé en demandant pour vous un roi."
18 Samuel invoqua Yahvé et celui-ci fit tonner et pleuvoir le jour même, et tout le peuple eut une grande crainte de Yahvé et de Samuel.
19 Tout le peuple dit à Samuel : "Prie Yahvé ton Dieu en faveur de tes serviteurs, afin que nous ne mourions pas, car à tous nos péchés nous avons ajouté le malheur de demander pour nous un roi."
20 Samuel dit au peuple : "Ne craignez pas. Vous avez commis tout ce mal. Seulement, ne vous écartez pas de Yahvé et servez-le de tout votre coeur.
21 Ne vous en écartez pas, car ce serait suivre le vide, ce qui ne sert de rien et ne peut délivrer, car les idoles sont du vide.
22 En effet, Yahvé n'abandonne pas son peuple à cause de son grand nom, car Yahvé a voulu que vous deveniez son peuple.
23 Pour ma part, malheur à moi si je pèche contre Yahvé en cessant de prier pour vous. Je vous enseignerai le bon et droit chemin.
24 Craignez seulement Yahvé et servez-le sincèrement de tout votre coeur, car voyez ce qu'il a fait de grand avec vous.
25 Mais si vous commettez le mal, vous périrez, vous et votre roi."

13

1 Saül était âgé de... ans lorsqu'il devint roi, et il régna deux ans sur Israël.
2 Saül se choisit trois mille hommes d'Israël : il y en eut deux mille avec Saül à Mikmas et dans la montagne de Béthel, il y en eut mille avec Jonathan à Gibéa de Benjamin, et Saül renvoya le reste du peuple chacun à sa tente.
3 Jonathan frappa le préfet des Philistins qui se trouvait à Géba et les Philistins l'apprirent. Saül fit sonner du cor dans tout le pays en disant : "Que les Hébreux l'apprennent !"
4 Tout Israël l'apprit disant : "Saül a frappé le préfet des Philistins et même, Israël s'est rendu odieux aux Philistins !" Et le peuple se groupa derrière Saül à Gilgal.
5 Les Philistins se rassemblèrent pour combattre Israël, trente mille chars, six mille cavaliers et une troupe aussi nombreuse que le sable du bord de la mer, et ils vinrent camper à Mikmas, à l'orient de Bet-Avèn.
6 Les hommes d'Israël se virent en péril, car le peuple était serré de près. Le peuple se cacha dans les grottes, les trous, les failles de rocher, les souterrains et les citernes.
7 Des Hébreux passèrent même le Jourdain pour aller vers le pays de Gad et de Galaad. Saül était encore à Gilgal et derrière lui le peuple tremblait.
8 Il attendit sept jours le rendez-vous fixé par Samuel, mais Samuel ne vint pas à Gilgal. Le peuple quittant Saül, se dispersa.
9 Saül dit : "Amenez-moi l'holocauste et les sacrifices de communion", et il offrit l'holocauste.
10 Comme il achevait d'offrir l'holocauste, voici que Samuel arriva. Saül sortit à sa rencontre pour le saluer.
11 Samuel dit : "Qu'as-tu fait ?" Saül dit : "Quand j'ai vu que le peuple me quittait et se dispersait, que toi-même tu ne venais pas au rendez-vous fixé et que les Philistins étaient rassemblés à Mikmas,
12 je me suis dit : Maintenant les Philistins vont descendre sur moi à Gilgal et je n'aurai pas apaisé la face de Yahvé ! Alors je me suis contraint et j'ai offert l'holocauste."
13 Samuel dit à Saül : "Tu as agi en insensé ! Tu n'as pas gardé le commandement que Yahvé ton Dieu t'avais prescrit. Autrement Yahvé aurait affermi pour toujours ta royauté sur Israël,
14 mais maintenant, ta royauté ne tiendra pas : Yahvé s'est cherché un homme selon son coeur et il l'a institué chef de son peuple, parce que tu n'as pas gardé ce que Yahvé t'avait prescrit."
15 Samuel se leva et monta de Gilgal pour suivre son chemin. Le reste du peuple monta derrière Saül à la rencontre des hommes de guerre et vint de Gilgal à Géba de Benjamin. Saül passa en revue le peuple qui se trouvait avec lui : environ six cents hommes.
16 Saül, son fils Jonathan et le peuple qui était avec eux demeuraient à Géba de Benjamin et les Philistins campaient à Mikmas.
17 Le corps de destruction sortit du camp philistin en trois bandes : une bande prit la direction d'Ophra, au pays de Shual,
18 la deuxième prit la direction de Bet-Horôn et la troisième prit la direction de la hauteur qui surplombe la Vallée des Hyènes, vers le désert.
19 On ne trouvait plus de forgeron dans tout le pays d'Israël, car les Philistins s'étaient dit : "Il ne faut pas que les Hébreux fabriquent des épées ou des lances."
20 Tout Israël descendait chez les Philistins pour faire affûter chacun son soc, sa houe, sa hache ou son pic.
21 Le prix était de deux tiers de sicle pour les socs, les houes, les fourches à trois dents, les haches et pour mettre en état les aiguillons.
22 Or, le jour du combat, il n'y avait ni épée ni lance parmi tout le peuple qui était avec Saül et Jonathan. On n'en trouva que pour Saül et Jonathan, son fils.
23 Un poste de Philistins sortit vers la passe de Mikmas.

14

1 Un jour le fils de Saül, Jonathan, dit à son écuyer : "Viens, traversons jusqu'au poste des Philistins qui est de l'autre côté", mais il n'avertit pas son père.
2 Saül était assis à la limite de Gibéa, sous le grenadier qui est à Migrôn, et le peuple qui était avec lui était d'environ six cents hommes.
3 Ahiyya, fils d'Ahitub, frère d'Ikabod, fils de Pinhas, fils d'Éli, le prêtre de Yahvé à Silo, portait l'éphod. Le peuple ne savait pas que Jonathan était parti.
4 Parmi les passages que Jonathan cherchait à traverser pour attaquer le poste des Philistins, l'un d'eux avait une dent de rocher d'un côté et une dent de rocher de l'autre ; l'une s'appelait Boçèç, et l'autre Senné.
5 L'une des dents se dresse au nord, face à Mikmas, l'autre au sud, face à Géba.
6 Jonathan dit à son écuyer : "Viens, traversons jusqu'au poste de ces incirconcis. Peut-être Yahvé agira-t-il pour nous, car rien n'empêche Yahvé de donner la victoire, qu'on soit beaucoup ou peu."
7 Son écuyer lui dit : "Fais tout ce que tu veux. Suis ton penchant. Je t'accompagne. Comme tu veux !"
8 Jonathan dit : "Voici que nous allons nous diriger vers ces hommes et nous laisser découvrir par eux.
9 S'ils nous disent : "Restez immobiles jusqu'à ce que nous vous rejoignions", nous resterons sur place et nous ne monterons pas vers eux.
10 Mais s'ils nous disent : "Montez vers nous", nous monterons, car Yahvé les aura livrés entre nos mains : cela nous servira de signe."
11 Ils se laissèrent donc découvrir tous les deux par le poste des Philistins. Les Philistins dirent : "Voici des Hébreux qui sortent des trous où ils se cachaient."
12 Les hommes du poste, s'adressant à Jonathan et à son écuyer, dirent : "Montez vers nous, que nous vous apprenions quelque chose." Alors Jonathan dit à son écuyer : "Monte derrière moi, car Yahvé les a livrés aux mains d'Israël."
13 Jonathan monta en s'aidant des mains et des pieds, et son écuyer le suivit ; ils tombaient devant Jonathan et son écuyer les achevait derrière lui.
14 Ce premier coup porté par Jonathan et son écuyer frappa une vingtaine d'hommes sur environ la moitié d'un champ de labour, un arpent de terre.
15 Ce fut la terreur dans le camp, dans la campagne et dans tout le peuple ; le poste et le corps de destruction furent terrifiés eux aussi, la terre trembla et ce fut une terreur de Dieu.
16 Les guetteurs de Saül, qui étaient à Gibéa de Benjamin regardaient : voici que le tumulte se répandait ça et là,
17 et Saül dit au peuple qui était avec lui : "Faites l'appel et voyez qui d'entre nous est parti." On fit l'appel et voilà que Jonathan et son écuyer étaient absents !
18 Alors Saül dit à Ahiyya : "Apporte l'arche de Dieu." En effet ce jour-là l'arche de Dieu était avec les Israélites.
19 Mais pendant que Saül parlait au prêtre, le tumulte au camp philistin allait croissant et Saül dit au prêtre : "Retire ta main."
20 Saül et tout le peuple qui était avec lui se réunirent et arrivèrent au lieu du combat : voilà qu'ils tiraient l'épée les uns contre les autres ; la confusion était très grande.
21 Les Hébreux qui s'étaient mis auparavant au service des Philistins et qui étaient montés avec eux au camp tout autour se mirent, eux aussi, du côté d'Israël qui était avec Saül et Jonathan.
22 Tous les hommes d'Israël qui s'étaient cachés dans la montagne d'Éphraïm, apprenant que les Philistins étaient en fuite, les talonnèrent aussi, en combattant.
23 Ce jour-là Yahvé donna la victoire à Israël. Le combat s'étendit au-delà de Bet-Avén.
24 Comme les hommes d'Israël étaient serrés de près ce jour-là, Saül prononça sur le peuple cette imprécation : "Maudit soit l'homme qui mangera de la nourriture avant le soir, avant que je ne me sois vengé de mes ennemis !" Dans tout le peuple, personne ne goûta de nourriture.
25 Tout le peuple était entré dans la forêt. A la surface du sol il y avait du miel.
26 Le peuple était entré dans la forêt et voici qu'il y coulait du miel, mais personne ne porta la main à sa bouche, car le peuple redoutait le serment juré.
27 Cependant Jonathan n'avait pas entendu son père imposer le serment au peuple. Il avança le bout du bâton qu'il avait à la main et le plongea dans le rayon de miel, puis il ramena la main à sa bouche ; alors ses yeux s'éclairèrent.
28 Mais quelqu'un du peuple prit la parole et dit : "Ton père a imposé ce serment au peuple : "Maudit soit l'homme, a-t-il dit, qui mangera de la nourriture aujourd'hui. Et le peuple est épuisé.""
29 Jonathan dit : "Mon père a fait le malheur du pays ! Voyez donc comme mes yeux voient plus clair pour avoir goûté un peu de ce miel.
30 A plus forte raison, si le peuple avait mangé aujourd'hui du butin qu'il a trouvé chez l'ennemi, le coup porté aux Philistins n'aurait-il pas été plus grand ?"
31 Ce jour-là, on battit les Philistins depuis Mikmas jusqu'à Ayyalôn et le peuple était complètement épuisé.
32 Alors le peuple se rua sur le butin, il prit du petit bétail, des boeufs, des veaux, les immola à même la terre et le peuple mangea au-dessus du sang.
33 On informa Saül : "Le peuple est en train de pécher contre Yahvé en mangeant au-dessus du sang !" Alors il dit : "Vous avez trahi ! Roulez-moi sur le champ une grande pierre !"
34 Puis Saül dit : "Répandez-vous dans le peuple et dites : "Que chacun m'amène son boeuf ou son mouton ; vous les immolerez ici et vous mangerez, sans pécher contre Yahvé en mangeant auprès du sang."" Cette nuit-là, dans tout le peuple, chacun amena le boeuf qu'il possédait et on immola à cet endroit.
35 Saül construisit un autel à Yahvé ; ce fut le premier autel qu'il lui construisit.
36 Saül dit : "Descendons de nuit à la poursuite des Philistins et pillons-les jusqu'au lever du jour ; nous ne leur laisserons pas un homme." On lui répondit : "Fais tout ce qui te semble bon." Mais le prêtre dit : "Approchons-nous ici de Dieu."
37 Saül consulta Dieu : "Descendrai-je à la poursuite des Philistins ? Les livreras-tu entre les mains d'Israël ?" Mais il ne lui répondit pas ce jour-là.
38 Alors, Saül dit : "Approchez ici, vous tous, chefs du peuple ! Comprenez et voyez en quoi a consisté le péché d'aujourd'hui.
39 Par la vie de Yahvé, le sauveur d'Israël, même si ce péché était celui de Jonathan, mon fils, il mourra sûrement !" Dans tout le peuple personne ne lui répondit.
40 Il dit à tout Israël : "Mettez-vous d'un côté et moi avec mon fils Jonathan nous nous mettrons de l'autre", et le peuple répondit à Saül : "Fais ce qui te semble bon."
41 Saül dit à Yahvé : "Yahvé, Dieu d'Israël, pourquoi n'as-tu pas répondu à ton serviteur aujourd'hui ? Si la faute est sur Saül et Jonathan furent désignés et le peuple mis hors de cause.
42 Saül dit : "Jetez le sort entre moi et mon fils Jonathan", et Jonathan fut désigné.
43 Alors Saül dit à Jonathan : "Raconte-moi ce que tu as fait." Jonathan le lui raconta. Il lui dit : "Vraiment j'ai goûté avec le bout du bâton que j'avais en main un peu de miel. Je suis prêt à mourir."
44 Saül dit : "Que Dieu me fasse ceci et encore cela, mais tu mourras, Jonathan !"
45 Mais le peuple dit à Saül : "Est-ce que Jonathan va mourir, lui qui a opéré cette grande victoire en Israël ? Malheur à nous, par la vie de Yahvé, si tombe à terre un cheveu de sa tête, car il a agi avec Dieu aujourd'hui !" Le peuple libéra Jonathan et il ne mourut pas.
46 Saül remonta, délaissant les Philistins et les Philistins gagnèrent leur pays.
47 Saül avait pris la royauté sur Israël et fit la guerre de tous côtés contre tous ses ennemis, contre Moab, les Ammonites, Édom, le roi de Çoba et les Philistins ; où qu'il se tournât, il agissait en sauveur.
48 Il montra sa vaillance, en battant Amaleq et délivra Israël de la main de celui qui le pillait.
49 Saül eut pour fils Jonathan, Ishyo et Malki-Shua. Les noms de ses deux filles étaient Mérab pour l'aînée et Mikal pour la cadette.
50 La femme de Saül se nommait Ahinoam, fille d'Ahimaaç. Le chef de son armée se nommait Abner, fils de Ner, l'oncle de Saül :
51 Qish, le père de Saül, et Ner, le père d'Abner, étaient les fils d'Abiel.
52 Il y eut une guerre acharnée contre les Philistins tant que vécut Saül. Saül voyait-il quelque homme brave ou vaillant, il se l'attachait.

15

1 Samuel dit à Saül : "C'est moi que Yahvé a envoyé pour t'oindre comme roi sur son peuple Israël. Et maintenant écoute les paroles que prononce Yahvé :
2 Ainsi parle Yahvé Sabaot : Je vais punir Amaleq pour ce qu'il a fait à Israël, en lui coupant la route quand il montait d'Égypte.
3 Maintenant, va, frappe Amaleq. Vous le vouerez à l'anathème avec tout ce qu'il possède. Tu ne l'épargneras pas. Tu mettras à mort hommes et femmes, enfants et nourrissons, gros bétail et petit bétail, chameaux et ânes."
4 Saül convoqua le peuple et le passa en revue à Télaïm : fantassins et dix mille hommes de Juda.
5 Saül parvint à la ville d'Amaleq et se mit en embuscade dans le torrent.
6 Saül dit aux Qénites : "Partez, séparez-vous des Amalécites, de peur que je ne vous fasse subir le même traitement qu'à lui, alors que toi tu as agi avec fidélité envers tous les Israélites quand ils montaient d'Égypte." Et les Qénites se séparèrent des Amalécites.
7 Saül frappa Amaleq depuis Havila jusqu'à l'entrée de Shur, qui est face à l'Égypte.
8 Il prit vivant Agag, roi d'Amaleq, et il voua à l'anathème tout le peuple, le passant au fil de l'épée.
9 Mais Saül et le peuple épargnèrent Agag et le meilleur du petit et du gros bétail, les bêtes de seconde portée et les agneaux, bref tout ce qu'il y avait de bon ; ils ne voulurent pas les vouer à l'anathème. Mais tout produit sans valeur et de mauvaise qualité ils le vouèrent à l'anathème.
10 La parole de Yahvé fut adressée à Samuel en ces termes :
11 "Je me repens d'avoir fait de Saül un roi, car il s'est détourné de moi et n'a pas exécuté mes paroles." Samuel s'enflamma et cria vers Yahvé pendant toute la nuit.
12 De bon matin, Samuel se leva pour aller à la rencontre de Saül. On lui donna cette information : "Saül est allé à Karmel pour s'y dresser un monument, puis il est reparti plus loin et il est descendu à Gilgal."
13 Samuel arriva auprès de Saül et Saül lui dit : "Béni sois-tu de Yahvé ! J'ai exécuté la parole de Yahvé."
14 Mais Samuel demanda : "Et qu'est-ce que c'est que ces bêlements qui viennent à mes oreilles et ces meuglements que j'entends ?" -
15 "On les a amenés d'Amaleq, répondit Saül, car le peuple a épargné le meilleur du petit et du gros bétail pour le sacrifier à Yahvé ton Dieu. Quant au reste, nous l'avons voué à l'anathème."
16 Mais Samuel dit à Saül : "Cesse donc, je vais t'annoncer ce que Yahvé m'a déclaré cette nuit." Il lui dit : "Parle."
17 Alors Samuel dit : "Si petit que tu sois à tes propres yeux, n'es-tu pas le chef des tribus d'Israël ? Yahvé t'a oint comme roi sur Israël.
18 Yahvé t'a envoyé en expédition et il t'a dit : "Va. Tu voueras à l'anathème ces pécheurs, les Amalécites, et tu leur feras la guerre jusqu'à l'extermination."
19 Pourquoi n'as-tu pas écouté la voix de Yahvé ? Pourquoi t'es-tu rué sur le butin et as-tu fait ce qui déplaît à Yahvé ?"
20 Saül répondit à Samuel : "J'ai écouté la voix de Yahvé ! J'ai fait l'expédition où il m'envoyait, j'ai ramené Agag, roi d'Amaleq, et j'ai voué Amaleq à l'anathème.
21 Dans le butin, le peuple a pris petit et gros bétail, prémices de l'anathème, pour le sacrifier à Yahvé ton Dieu à Gilgal."
22 Mais Samuel dit : "Yahvé se plaît-il aux holocaustes et aux sacrifices comme à l'obéissance à la parole de Yahvé ? Oui, l'obéissance vaut mieux que le sacrifice, la docilité, plus que la graisse des béliers.
23 Car c'est une rébellion le péché de divination, le méfait des téraphim, c'est de la présomption ! Parce que tu as rejeté la parole de Yahvé, il t'a rejeté ; tu n'es plus roi !"
24 Saül dit à Samuel : "J'ai péché en transgressant l'ordre de Yahvé et de tes paroles, parce que j'ai eu peur du peuple et je lui ai obéi.
25 Maintenant, je t'en prie, pardonne mon péché et reviens avec moi, que je me prosterne devant Yahvé."
26 Mais Samuel dit à Saül : "Je ne reviendrai pas avec toi puisque tu as rejeté la parole de Yahvé, Yahvé t'a rejeté ; tu n'es plus roi sur Israël."
27 Comme Samuel se détournait pour partir, Saül saisit le pan de son manteau, qui fut arraché,
28 et Samuel lui dit : "Aujourd'hui, Yahvé t'a arraché la royauté sur Israël et l'a donnée à ton voisin, qui est meilleur que toi."
29 D'ailleurs, la Splendeur d'Israël ne ment pas et ne se repent pas, car il n'est pas un homme pour se repentir.
30 Saül dit : "J'ai péché, cependant, je t'en prie, honore-moi devant les anciens de mon peuple et devant Israël, et reviens avec moi pour que je me prosterne devant Yahvé ton Dieu."
31 Samuel revint en compagnie de Saül et celui-ci se prosterna devant Yahvé.
32 Puis Samuel dit : "Amenez-moi Agag, le roi d'Amaleq." Agag vint à lui l'air satisfait et dit : "Vraiment, l'amertume de la mort s'est écartée !"
33 Samuel dit : "Comme ton épée a privé des femmes de leurs enfants, de même, parmi les femmes, que ta mère soit privée de son enfant !" Et Samuel exécuta Agag devant Yahvé à Gilgal.
34 Samuel partit pour Rama et Saül remonta chez lui à Gibéa de Saül.
35 Samuel ne revit plus Saül jusqu'à sa mort. En effet Samuel pleurait Saül, mais Yahvé s'était repenti de l'avoir fait roi sur Israël.

16

1 Yahvé dit à Samuel : "Jusques à quand resteras-tu à pleurer Saül, alors que moi je l'ai rejeté et qu'il n'est plus roi sur Israël ? Emplis d'huile ta corne et va ! Je t'envoie chez Jessé le Bethléemite, car j'ai vu parmi ses fils le roi que je veux."
2 Samuel dit : "Comment pourrais-je y aller ? Saül l'apprendra et il me tuera !" Mais Yahvé reprit : "Tu prendras avec toi une génisse et tu diras : "C'est pour sacrifier à Yahvé que je suis venu."
3 Tu inviteras Jessé au sacrifice et je t'indiquerai moi-même ce que tu auras à faire : tu oindras pour moi celui que je te dirai."
4 Samuel fit ce que Yahvé avait dit. Quand il arriva à Bethléem, les anciens de la ville vinrent en tremblant à sa rencontre et dirent : "Que ta venue soit paix !" -
5 Samuel dit : "Paix sur vous ! C'est pour sacrifier à Yahvé que je suis venu. Purifiez-vous et venez avec moi au sacrifice." Il purifia Jessé et ses fils et les invita au sacrifice.
6 Lorsqu'ils arrivèrent et que Samuel aperçut Éliab, il se dit : "Sûrement, pour Yahvé c'est son oint."
7 Mais Yahvé dit à Samuel : "Ne considère pas son apparence ni la hauteur de sa taille, car je l'ai écarté. Il ne s'agit pas de ce que voient les hommes, car ils ne voient que les yeux, mais Yahvé voit le coeur."
8 Jessé appela Abinadab et le fit passer devant Samuel, qui dit "Ce n'est pas lui non plus que Yahvé a choisi."
9 Jessé fit passer Shamma, mais Samuel dit : "Ce n'est pas lui non plus que Yahvé a choisi."
10 Jessé fit ainsi passer ses sept fils devant Samuel, mais Samuel dit à Jessé : "Yahvé n'a choisi aucun de ceux-là."
11 Samuel dit à Jessé : "Les jeunes gens sont-ils au complet ?", et celui-ci répondit : "Il reste encore le plus jeune, il fait paître le petit bétail." Alors Samuel dit à Jessé : "Envoie-le chercher, car nous ne nous mettrons pas à table avant qu'il ne soit venu ici."
12 Jessé l'envoya chercher : il était roux, avec un beau regard et une belle tournure. Et Yahvé dit : "Va, donne-lui l'onction : c'est lui !"
13 Samuel prit la corne d'huile et l'oignit au milieu de ses frères. L'esprit de Yahvé fondit sur David à partir de ce jour-là et dans la suite. Quant à Samuel, il se mit en route et partit pour Rama.
14 L'esprit de Yahvé s'était retiré de Saül et un esprit mauvais, venu de Yahvé, le tourmentait.
15 Les serviteurs de Saül lui dirent : "Voici qu'un mauvais esprit de Dieu te tourmente.
16 Que notre seigneur parle. Tes serviteurs sont à ton service. Ils chercheront un homme qui sache jouer de la cithare : quand un mauvais esprit de Dieu t'assaillira, il en jouera et tu iras mieux."
17 Saül dit à ses serviteurs : "Trouvez-moi donc un homme qui joue bien et amenez-le-moi."
18 L'un des serviteurs prit la parole et dit : "J'ai vu un fils de Jessé, le Bethléemite : il sait jouer, et c'est un vaillant guerrier. Il parle avec discernement. C'est un bel homme et Yahvé est avec lui."
19 Saül envoya donc des messagers à Jessé et lui fit dire : "Envoie-moi ton fils David (qui est avec le troupeau)."
20 Jessé prit un âne : du pain, une outre de vin, un chevreau et fit tout porter à Saül par son fils David.
21 David arriva auprès de Saül et se mit à son service. Il l'aima beaucoup et David devint son écuyer.
22 Saül envoya dire à Jessé : "Que David reste à mon service, car il a trouvé grâce à mes yeux."
23 Ainsi, chaque fois que l'esprit de Dieu assaillait Saül, David prenait la cithare et il en jouait. C'était une détente pour Saül. Il allait mieux et le mauvais esprit s'écartait de lui.

17

1 Les Philistins rassemblèrent leurs troupes pour la guerre, ils se rassemblèrent à Soko de Juda, et campèrent entre Soko et Azéqa, à Éphès-Dammim.
2 Saül et les hommes d'Israël se rassemblèrent et campèrent dans la vallée du Térébinthe et ils se rangèrent en bataille face aux Philistins.
3 Les Philistins se tenaient sur la montagne d'un côté, les Israélites se tenaient sur la montagne de l'autre côté ; la vallée était entre eux.
4 Un champion sortit du camp philistin. Il s'appelait Goliath, de Gat, et sa taille était de six coudées et un empan.
5 Il avait sur la tête un casque de bronze et il était revêtu d'une cuirasse à écailles ; la cuirasse pesait cinq mille sicles de bronze.
6 Il avait aux jambes des jambières de bronze, et un cimeterre de bronze en bandoulière.
7 Le bois de sa lance était comme l'ensouple des tisserands et la pointe de sa lance pesait six cents sicles de fer. Le porte-bouclier marchait devant lui.
8 Il se campa devant les lignes israélites et les interpella en disant : "A quoi bon sortir vous ranger en bataille ? Ne suis-je pas, moi, le Philistin, et vous, n'êtes-vous pas les serviteurs de Saül ? Choisissez-vous un homme et qu'il descende vers moi.
9 S'il l'emporte en luttant avec moi et s'il m'abat, alors nous serons vos serviteurs, mais si je l'emporte sur lui et si je l'abats, alors vous deviendrez nos serviteurs et vous nous servirez."
10 Le Philistin dit aussi : "Moi, je lance aujourd'hui un défi aux lignes d'Israël. Donnez-moi un homme, pour que nous combattions ensemble."
11 Quand Saül et tout Israël entendirent ces paroles du Philistin, ils furent consternés et ils eurent très peur.
12 David était le fils d'un Éphratéen, celui de Bethléem de Juda, qui s'appelait Jessé et qui avait huit fils. Cet homme, au temps de Saül, était vieux et considéré parmi les hommes.
13 Les trois fils aînés de Jessé s'en étaient allés. Ils avaient suivi Saül à la guerre. Les trois fils qui étaient à la guerre s'appelaient, l'aîné Éliab, le second Abinadab et le troisième Shamma.
14 David était le plus jeune et les trois aînés avaient suivi Saül.
15 Mais David allait chez Saül et en revenait pour faire paître le troupeau de son père à Bethléem.
16 Le Philistin s'avança matin et soir et il se présenta ainsi pendant quarante jours.
17 Jessé dit à son fils David : "Prends donc pour tes frères cette mesure de grain grillé et ces dix pains, et cours les apporter au camp à tes frères.
18 Quant à ces dix fromages, tu les apporteras au chef de mille. Tu te soucieras de la santé de tes frères et tu recevras d'eux un gage.
19 Ils sont avec Saül et tous les hommes d'Israël dans la vallée du Térébinthe, faisant la guerre aux Philistins."
20 David se leva de bon matin, il laissa le troupeau à un gardien, prit sa charge et partit comme le lui avait ordonné Jessé. Il arriva au campement au moment où l'armée sortait pour prendre ses positions et poussait le cri de guerre.
21 Israël et les Philistins se rangèrent ligne contre ligne.
22 David laissa les bagages, dont il s'était déchargé, entre les mains du gardien des bagages, il courut aux lignes et demanda à ses frères comment ils allaient.
23 Pendant qu'il leur parlait, le champion - il s'appelait Goliath, le Philistin de Gat -, montait des lignes philistines. Il redit les mêmes paroles et David les entendit.
24 Dès qu'ils aperçurent cet homme, tous les hommes d'Israël s'enfuirent loin de lui et eurent très peur.
25 Les hommes d'Israël disaient : "Avez-vous vu cet homme qui monte ? C'est pour lancer un défi à Israël qu'il monte. Celui qui l'abattra, le roi le comblera de richesses, il lui donnera sa fille et il affranchira la maison de son père en Israël."
26 David dit à ceux qui se tenaient près de lui : "Qu'est-ce qu'on fera à celui qui abattra ce Philistin et qui écartera la honte d'Israël ? Qu'est-ce que ce Philistin incirconcis pour qu'il ait lancé un défi aux troupes du Dieu vivant ?"
27 Le peuple répondit de la même manière : "Voilà ce qu'on fera pour l'homme qui l'abattra."
28 Son frère aîné Éliab l'entendit qui parlait aux hommes et Éliab se mit en colère contre David et dit : "Pourquoi donc es-tu descendu ? A qui as-tu laissé ton petit troupeau dans le désert ? Je connais ton insolence et la malice de ton coeur : c'est pour voir la bataille que tu es venu !"
29 David répondit : "Qu'est-ce que j'ai fait ? Est-ce qu'on ne peut plus parler ?"
30 Il se détourna de lui et s'adressa à un autre. Il posa la même question et le peuple lui répondit comme la première fois.
31 On entendit les paroles de David et on les rapporta en présence de Saül ; celui-ci le fit venir.
32 David dit à Saül : "Que personne ne perde courage à cause de lui. Ton serviteur ira se battre contre ce Philistin."
33 Mais Saül dit à David : "Tu ne peux pas marcher contre ce Philistin pour te battre avec lui, car tu n'es qu'un enfant, et lui, il est un homme de guerre depuis sa jeunesse."
34 Mais David dit à Saül : "Quand ton serviteur faisait paître les brebis de son père et que survenait un lion ou un ours qui enlevait une bête du troupeau,
35 je le poursuivais, je le frappais et j'arrachais celle-ci de sa gueule. Et s'il se dressait contre moi, je le saisissais par les poils du menton et je le frappais à mort.
36 Ton serviteur a battu le lion et l'ours, il en sera de ce Philistin incirconcis comme de l'un d'eux, puisqu'il a lancé un défi aux lignes du Dieu vivant."
37 David dit encore : "Yahvé qui m'a arraché aux griffes du lion et de l'ours m'arrachera de la main de ce Philistin." Alors Saül dit à David : "Va et que Yahvé soit avec toi !"
38 Saül revêtit David de sa tenue, lui mit sur la tête un casque de bronze et le revêtit d'une cuirasse.
39 David ceignit l'épée de Saül par-dessus sa tenue. Il s'efforça de marcher, mais il n'était pas entraîné, et il dit à Saül : "Je ne puis pas marcher avec cela, car je ne suis pas entraîné." David s'en débarrassa.
40 David prit son bâton en main, il se choisit dans le torrent cinq pierres bien lisses et les mit dans son sac de berger, sa giberne, puis, la fronde à la main, il s'avança vers le Philistin.
41 Le Philistin, précédé du porte-bouclier, s'avança s'approchant toujours plus de David.
42 Le Philistin tourna les yeux vers David et, lorsqu'il le vit, il le méprisa car il était jeune - il était roux, avec une belle apparence.
43 Le Philistin dit à David : "Suis-je un chien pour que tu viennes contre moi avec des bâtons ?" Et le Philistin maudit David par ses dieux.
44 Le Philistin dit à David : "Viens vers moi, que je donne ta chair aux oiseaux du ciel et aux bêtes des champs !"
45 Mais David répondit au Philistin : "Tu viens vers moi avec une épée, une lance et un cimeterre, mais moi, je viens vers toi au nom de Yahvé Sabaot, le Dieu des lignes d'Israël, à qui tu as lancé un défi.
46 Aujourd'hui, Yahvé te remettra en ma main, je t'abattrai, je te couperai la tête, et aujourd'hui même je donnerai les cadavres du camp philistin aux oiseaux du ciel et aux bêtes sauvages. Toute la terre saura qu'il y a un Dieu en Israël,
47 et toute cette assemblée saura que ce n'est pas par l'épée ni par la lance que Yahvé donne la victoire, car Yahvé est maître du combat et il vous livre entre nos mains."
48 Lorsque le Philistin se dressa pour s'approcher toujours plus de David, celui-ci courut rapidement hors des lignes à la rencontre du Philistin.
49 Il mit la main dans son sac, prit une pierre la lança avec la fronde et atteignit le Philistin au front ; la pierre s'enfonça dans son front et il tomba la face contre terre.
50 Ainsi David triompha du Philistin avec la fronde et la pierre : il abattit le Philistin et le fit mourir ; il n'y avait pas d'épée dans la main de David.
51 David courut et se tint debout sur le Philistin ; il lui prit son épée en la tirant du fourreau, il acheva le Philistin et, avec elle, il lui trancha la tête. Les Philistins voyant que leur héros était mort, s'enfuirent.
52 Les hommes d'Israël et de Juda se mirent en mouvement, poussèrent le cri de guerre et poursuivirent les Philistins jusqu'à l'entrée de la vallée et jusqu'aux portes d'Éqrôn. Des Philistins tués gisaient sur la route depuis Shaarayim jusqu'à Gat et Éqrôn.
53 Les Israélites revinrent de cette poursuite acharnée et pillèrent le camp philistin.
54 David prit la tête du Philistin et l'apporta à Jérusalem ; quant à ses armes, il les mit dans sa propre tente.
55 En voyant David sortir à la rencontre du Philistin, Saül avait demandé à Abner, le chef de l'armée : "De qui ce jeune homme est-il le fils, Abner ?" Et Abner répondit : "Par ta vie, ô roi, je ne sais pas."
56 Le roi dit : "Informe-toi de qui ce garçon est le fils."
57 Lorsque David revint après avoir abattu le Philistin, Abner le prit et le conduisit devant Saül, tenant dans sa main la tête du Philistin.
58 Saül lui demanda : "De qui es-tu le fils, jeune homme ?" David répondit : "De ton serviteur Jessé le Bethléemite."

18

1 Lorsqu'il eut fini de parler à Saül, Jonathan s'attacha à David. Jonathan l'aimait comme lui-même.
2 Saül le retint ce jour même et ne lui permit pas de retourner chez son père.
3 Jonathan conclut un pacte avec David, car il l'aimait comme lui-même :
4 Jonathan se dépouilla du manteau qu'il avait sur lui et il le donna à David, ainsi que sa tenue, jusqu'à son épée, son arc et son ceinturon.
5 Dans ses sorties, partout où l'envoyait Saül, David réussissait. Saül le mit à la tête des hommes de guerre ; il était bien vu de tout le peuple, et même des serviteurs de Saül.
6 A leur retour, quand David revint, après avoir battu le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d'Israël au-devant du roi Saül pour chanter en dansant, au son des tambourins, des cris d'allégresse et des sistres.
7 Les femmes qui s'ébattaient chantaient ceci : "Saül a tué ses milliers, et David ses myriades."
8 Saül fut très irrité et cette affaire lui déplut. Il dit : "On a donné les myriades à David et à moi les milliers, il ne lui manque plus que la royauté !"
9 Saül regarda David de travers à partir de ce jour-là.
10 Le lendemain, un mauvais esprit de Dieu fondit sur Saül qui entra en transe au milieu de sa maison. David jouait de la cithare comme les autres jours et Saül avait sa lance à la main.
11 Saül jeta sa lance et dit : "Je vais clouer David au mur !", mais David l'évita par deux fois.
12 Saül craignit David, car Yahvé était avec celui-ci et de Saül il s'était détourné.
13 Alors Saül l'écarta d'auprès de lui et l'institua chef de mille : il sortait et rentrait à la tête du peuple.
14 Dans toutes ses expéditions, David réussissait et Yahvé était avec lui.
15 Voyant qu'il réussissait très bien, Saül le craignait,
16 mais tous en Israël et en Juda aimaient David, car il sortait et rentrait à leur tête.
17 Saül dit à David : "Voici ma fille aînée Mérab, je vais te la donner pour femme ; sers-moi seulement en brave et combats les guerres de Yahvé." Saül s'était dit : "Qu'il ne tombe pas sous ma main, mais sous celle des Philistins !"
18 David répondit à Saül : "Qui suis-je et quel est mon lignage, la famille de mon père, en Israël, pour que je devienne le gendre du roi ?"
19 Mais, lorsque vint le moment de donner à David la fille de Saül, Mérab, on la donna à Adriel de Mehola.
20 Or Mikal, la fille de Saül, s'éprit de David et on l'annonça à Saül, qui trouva cela bien.
21 Il se dit : "Je la lui donnerai, mais elle sera un piège pour lui et la main des Philistins sera sur lui." Saül dit deux fois à David : "Tu seras aujourd'hui mon gendre."
22 Alors Saül donna cet ordre à ses serviteurs : "Parlez en secret à David et dites : "Tu plais au roi et tous ses serviteurs t'aiment, deviens donc le gendre du roi"."
23 Les serviteurs de Saül répétèrent ces paroles aux oreilles de David, mais David répliqua : "Est-ce une petite chose à vos yeux de devenir le gendre du roi ? Moi, je ne suis qu'un homme pauvre et de basse condition."
24 Les serviteurs de Saül en référèrent à celui-ci : "Voilà les paroles que David a dites."
25 Saül répondit : "Vous direz ceci à David : "Le roi ne désire pas un don nuptial, mais cent prépuces de Philistins, pour tirer vengeance des ennemis du roi." Saül comptait faire tomber David aux mains des Philistins.
26 Les serviteurs de Saül rapportèrent ces paroles à David et celui-ci trouva que l'affaire était bonne pour devenir le gendre du roi. Le temps n'était pas écoulé
27 que David se mit en campagne et partit avec ses hommes. Il abattit parmi les Philistins deux cents hommes, il rapporta leurs prépuces. On en fit le compte devant le roi pour que David devienne le gendre du roi. Alors Saül lui donna pour femme sa fille Mikal.
28 Saül vit et comprit que Yahvé était avec David et que Mikal, la fille de Saül, l'aimait.
29 Alors Saül eut encore plus peur de David et il conçut contre lui une hostilité de tous les jours.
30 Les officiers des Philistins faisaient des sorties mais, chaque fois qu'ils sortaient, David réussissait plus que tous les serviteurs de Saül, et son nom devint illustre.

19

1 Saül parla à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs de faire mourir David. Jonathan, fils de Saül, aimait beaucoup David.
2 Jonathan informa David : "Mon père Saül cherche à te faire mourir. Sois donc sur tes gardes demain matin, reste à l'abri et dissimule-toi.
3 Moi, je sortirai et je me tiendrai près de mon père dans le champ où tu seras, je parlerai de toi à mon père, je verrai ce qu'il en est et je t'en informerai."
4 Jonathan parla en bien de David à son père Saül et il lui dit : "Que le roi ne pèche pas contre son serviteur David, car il n'a pas péché contre toi et ses actions ont été pour toi bénéfiques.
5 Il a risqué sa vie, il a abattu le Philistin et Yahvé a accompli une grande victoire pout tout Israël : tu as vu et tu t'es réjoui. Pourquoi pécherais-tu avec le sang d'un innocent en faisant mourir David sans raison ?"
6 Saül écouta la voix de Jonathan et Saül fit ce serment : "Par la vie de Yahvé, il ne mourra pas !"
7 Alors Jonathan appela David et il lui rapporta toutes ces paroles. Puis il le conduisit à Saül et David fut à son service comme auparavant.
8 Comme la guerre avait repris, David partit combattre les Philistins ; il leur porta un grand coup et ils s'enfuirent devant lui.
9 Or un mauvais esprit de Yahvé prit possession de Saül : comme il était assis dans sa maison, sa lance à la main, et que David jouait de la cithare,
10 Saül essaya de clouer David au mur avec sa lance, mais celui-ci esquiva le coup de Saül, qui planta sa lance dans le mur. David prit la fuite et se s'échappa cette nuit-là. Cette même nuit,
11 Saül envoya des émissaires à la maison de David pour le surveiller et le mettre à mort le lendemain matin. Mais la femme de David, Mikal l'informa : "Si tu ne t'échappes pas cette nuit, demain tu seras mis à mort !"
12 Mikal fit descendre David par la fenêtre. Il partit, prit la fuite et s'échappa.
13 Mikal prit le téraphim, elle le plaça sur le lit, mit à son chevet un filet en poils de chèvre et le couvrit d'un vêtement.
14 Saül envoya des émissaires pour s'emparer de David et elle dit : "Il est malade."
15 Mais Saül envoya des émissaires voir David et il leur dit : "Apportez-le moi dans son lit pour que je le mette à mort !"
16 Les émissaires entrèrent : voilà que le téraphim était dans le lit, le filet en poils de chèvre à son chevet !
17 Saül dit à Mikal : "Pourquoi m'as-tu trompé de la sorte ? Tu as laissé partir mon ennemi et il s'est échappé." Mikal répondit à Saül : "C'est lui qui m'a dit : Laisse-moi partir. Pourquoi devrais-je te mettre à mort ?"
18 David avait donc pris la fuite et s'était échappé. Il arriva chez Samuel à Rama et lui rapporta tout ce que Saül lui avait fait. Lui et Samuel allèrent habiter aux cellules.
19 On informa ainsi Saül : "Voici que David est aux cellules à Rama."
20 Saül envoya des émissaires pour s'emparer de David et ceux-ci virent la communauté des prophètes en train de prophétiser, Samuel se tenant à leur tête. L'esprit de Dieu s'empara des émissaires de Saül et ils entrèrent en transe eux aussi.
21 On en informa Saül qui envoya d'autres émissaires et ils entrèrent en transe eux aussi. Saül envoya un troisième groupe d'émissaires, et ils entrèrent en transe eux aussi.
22 Alors il partit lui-même pour Rama et arriva à la grande citerne qui est à Sékû. Il demanda où étaient Samuel et David et on répondit : "Ils sont aux cellules à Rama."
23 De là il se rendit donc aux cellules à Rama. Mais l'esprit de Dieu s'empara de lui aussi et il continua à marcher en état de transe jusqu'à son arrivée aux cellules à Rama.
24 Lui aussi il se dépouilla de ses vêtements, lui aussi il entra en transe devant Samuel, puis il s'écroula nu et resta ainsi tout ce jour et toute la nuit. C'est pourquoi on dit : "Saül est-il aussi parmi les prophètes ?"

20

1 David s'était enfui des cellules qui sont à Rama. Il vint dire devant Jonathan : "Qu'ai-je donc fait ? Quelle est ma faute et quel est mon péché envers ton père pour qu'il en veuille à ma vie ?"
2 Il lui dit : "Ah non ! Tu ne mourras pas ! Mon père ne fait rien, d'important ou non, sans qu'il me le révèle. Pourquoi mon père m'aurait-il caché cette affaire ? C'est impossible !"
3 David fit ce serment et dit : "Ton père sait très bien que j'ai trouvé grâce à tes yeux et il s'est dit : "Que Jonathan ne sache rien, de peur qu'il n'en soit peiné." Mais, par la vie de Yahvé et par ta propre vie, il n'y a qu'un pas entre moi et la mort."
4 Jonathan dit à David : "Que veux-tu que je fasse pour toi ?"
5 David dit à Jonathan : "C'est demain la nouvelle lune et je devrais m'asseoir avec le roi pour manger, mais tu me laisseras partir et je me cacherai dans la campagne jusqu'au soir.
6 Si ton père remarque mon absence, tu diras : "David m'a demandé avec instance d'aller à Bethléem, sa ville, car c'est là qu'a lieu le sacrifice annuel pour tout le clan."
7 S'il dit : "C'est bien", ton serviteur est sauf, mais s'il se met en colère, sache que le malheur est décidé de sa part.
8 Tu agiras avec fidélité envers ton serviteur, car tu as amené ton serviteur à conclure avec toi un pacte au nom de Yahvé. Si je suis en faute, fais-moi mourir toi-même. Pourquoi m'amènerais-tu jusqu'à ton père ?"
9 Jonathan reprit : "Loin de toi cette pensée ! Si je savais vraiment que mon père est décidé à faire venir sur toi le malheur, est-ce que moi je ne t'en informerais pas ?"
10 David dit à Jonathan : "Qui m'en informera si ton père te répond durement ?"
11 Jonathan dit à David : "Viens, sortons dans la campagne", et ils sortirent tous deux dans la campagne.
12 Jonathan dit à David : "Par Yahvé, Dieu d'Israël ! je sonderai mon père après-demain ; si cela va bien pour David et si je ne t'envoie pas de message et que je ne t'informe pas,
13 que Yahvé fasse à Jonathan ceci et qu'il ajoute encore cela ! S'il paraît bon à mon père d'amener le malheur sur toi, je t'en informerai, je te laisserai partir et tu t'en iras sain et sauf. Que Yahvé soit avec toi comme il fut avec mon père !
14 N'est-ce pas, si je suis encore vivant, n'est-ce pas ? tu agiras envers moi avec la fidélité qu'exige Yahvé, n'est-ce pas ? Si je meurs,
15 ne retire jamais ta fidélité à ma maison, même pas lorsque Yahvé aura supprimé les ennemis de David, un par un, de la surface du soi."
16 Jonathan conclut un pacte avec la maison de David : "Yahvé en demandera compte à David."
17 Jonathan fit prêter serment à David par l'amitié qu'il lui portait, car il l'aimait de toute son âme.
18 Jonathan lui dit : "C'est demain la nouvelle lune et on remarquera ton absence, car ta place sera vide.
19 Au troisième jour, tu descendras vite et tu iras à l'endroit où tu t'étais caché le jour de l'affaire ; tu t'assiéras près de la pierre du Départ.
20 Pour moi je tirerai trois flèches sur le côté comme pour viser ma cible.
21 J'enverrai le servant : "Va ! Trouve la flèche." Si je dis au servant : "La flèche est en deçà de toi, prends-la", viens, c'est que cela va bien pour toi et qu'il n'y a rien, par la vie de Yahvé.
22 Mais si je dis au garçon : "La flèche est au-delà de toi", pars, car Yahvé te fait partir.
23 Quant à la parole que nous avons échangée, moi et toi, Yahvé est témoin pour toujours entre nous deux."
24 Donc David se cacha dans la campagne. La nouvelle lune arriva et le roi se mit à table pour manger.
25 Le roi s'assit à sa place habituelle, la place contre le mur, Jonathan se plaça en face, Abner s'assit à côté de Saül et la place de David resta inoccupée.
26 Cependant, Saül ne dit rien ce jour-là, car il se disait : "C'est un accident. Il n'est pas pur ; certainement il n'est pas pur."
27 Le lendemain de la nouvelle lune, le second jour, la place de David resta inoccupée et Saül dit à son fils Jonathan : "Pourquoi le fils de Jessé n'est-il venu au repas ni hier ni aujourd'hui ?"
28 Jonathan répondit à Saül : "David m'a demandé avec instance d'aller à Bethléem.
29 Il m'a dit : "Laisse-moi partir, je te prie, car nous avons un sacrifice de clan à la ville ; et mon frère m'en a donné l'ordre. Maintenant donc, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, laisse-moi m'échapper, que j'aille voir mes frères." Voilà pourquoi il n'est pas venu à la table du roi."
30 Saül s'enflamma de colère contre Jonathan et il lui dit : "Fils d'une dévoyée ! Ne sais-je pas que tu prends parti pour le fils de Jessé, à ta honte et à la honte de la nudité de ta mère ?
31 Aussi longtemps que le fils de Jessé vivra sur la terre, tu n'affermiras pas ta royauté. Maintenant, fais-le chercher et amène-le-moi, car il est passible de mort."
32 Jonathan répondit à son père et lui dit : "Pourquoi serait-il mis à mort ? Qu'a-t-il fait ?"
33 Saül brandit sa lance contre lui pour le frapper, et Jonathan sut que la mort de David était chose décidée de la part de son père.
34 Jonathan se leva de table très en colère, et il ne mangea rien en ce second jour de la nouvelle lune, car il était peiné au sujet de David, parce que son père l'avait insulté.
35 Le lendemain matin, Jonathan sortit dans la campagne pour le rendez-vous avec David ; il était accompagné d'un jeune servant.
36 Il dit à son servant : "Cours et trouve les flèches que je vais tirer." Le servant courut et Jonathan tira la flèche de manière à le dépasser.
37 Quand le servant arriva vers l'emplacement de la flèche tirée par Jonathan, celui-ci lui cria : "Est-ce que la flèche n'est pas au-delà de toi ?"
38 Jonathan cria encore au servant : "Vite ! Dépêche-toi, ne t'arrête pas." Le servant de Jonathan ramassa la flèche et revint vers son maître.
39 Le servant ne savait rien, seuls Jonathan et David savaient de quoi il s'agissait.
40 Jonathan remit les armes à son servant et lui dit : "Va et porte cela à la ville."
41 Le servant rentra. David se leva du côté du tertre, il tomba la face contre terre et se prosterna trois fois, puis ils s'embrassèrent l'un l'autre et ils pleurèrent ensemble abondamment.
42 Jonathan dit à David : "Va en paix. Puisque nous avons prêté serment tous deux au nom de Yahvé, que Yahvé soit entre moi et toi, entre ma descendance et ta descendance, à jamais."

21

1 David se leva et partit, et Jonathan rentra en ville.
2 David arriva à Nob chez le prêtre Ahimélek. Celui-ci vint en tremblant au-devant de David et lui demanda : "Pourquoi es-tu seul et n'y a-t-il personne avec toi ?"
3 David dit au prêtre Ahimélek : "Le roi m'a donné un ordre et m'a dit : "Que personne ne sache rien de la mission pour laquelle je t'envoie et que je t'ai commandée !" Quant aux jeunes gens je leur ai donné rendez-vous à tel endroit.
4 Maintenant, si tu as sous la main cinq pains, donne-les-moi, ou ce qui se trouvera."
5 Le prêtre répondit à David : "Je n'ai pas de pain ordinaire sous la main, il n'y a que du pain consacré - pourvu que les jeunes gens se soient gardés de rapports avec les femmes."
6 David répondit au prêtre : "Bien sûr, les femmes nous ont été interdites, comme toujours quand je pars en campagne, et les choses des hommes sont en état de sainteté. C'est un voyage profane, mais vraiment aujourd'hui ils sont en état de sainteté quant à la chose."
7 Alors le prêtre lui donna ce qui avait été consacré, car il n'y avait pas d'autre pain que les pains d'oblation, ceux qu'on retire de devant Yahvé pour les remplacer par du pain chaud le jour où on les reprend.
8 Or, ce jour même, se trouvait là un des serviteurs de Saül, retenu devant Yahvé ; il se nommait Doëg l'Édomite et il était le chef des bergers de Saül.
9 David dit à Ahimélek : "N'y a-t-il pas ici sous ta main une lance ou une épée ? Je n'ai pris avec moi ni mon épée ni mes armes, tant l'affaire du roi était urgente."
10 Le prêtre répondit : "L'épée de Goliath le Philistin, que tu as abattu dans la vallée du Térébinthe, est là, enveloppée dans un manteau derrière l'éphod. Si tu veux la prendre, prends-la, il n'y en a pas d'autre ici. David répondit : "Elle n'a pas sa pareille, donne-la-moi."
11 David se leva et s'enfuit ce jour-là loin de Saül et il arriva chez Akish, roi de Gat.
12 Mais les serviteurs d'Akish dirent à celui-ci : "N'est-ce pas là David, le roi du pays ? N'est-ce pas pour celui-là qu'on chantait dans les danses : "Saül a tué ses milliers, et David ses myriades" ?
13 David réfléchit sur ces paroles et il eut très peur d'Akish, roi de Gat.
14 Alors, il fit l'insensé sous leurs yeux et il divagua entre leurs mains ; il traçait des signes sur les battants de la porte et laissait sa salive couler sur sa barbe.
15 Akish dit à ses serviteurs : "Vous voyez bien que c'est un fou ! Pourquoi me l'amenez-vous ?
16 Est-ce que je manque de fous, que vous m'ameniez celui-ci pour faire le fou auprès de moi ? Va-t-il entrer dans ma maison ?"

22

1 David partit de là et se réfugia dans la grotte d'Adullam. Ses frères et toute sa famille l'apprirent et descendirent l'y rejoindre.
2 Tous les gens en détresse, tous ceux qui avaient des créanciers, tous les mécontents se rassemblèrent autour de lui et il devint leur chef. Il y avait avec lui environ quatre cents hommes.
3 De là, David se rendit à Miçpé de Moab et dit au roi de Moab : "Permets que mon père et ma mère émigrent chez vous jusqu'à ce que je sache ce que Dieu fera pour moi."
4 Il les amena chez le roi de Moab et ils demeurèrent avec celui-ci tout le temps que David fut dans le refuge.
5 Le prophète Gad dit à David : "Ne reste pas dans le refuge, va-t'en et rentre dans le pays de Juda." David partit et se rendit dans la forêt de Hérèt.
6 Saül apprit qu'on était renseigné sur David et les hommes qui l'accompagnaient. Saül était assis à Gibéa sous le tamaris qui est sur la hauteur, sa lance à la main, et tous ses serviteurs étaient debout auprès de lui.
7 Saül dit aux serviteurs qui étaient debout auprès de lui : "Écoutez donc, Benjaminites ! Le fils de Jessé donnera-t-il à vous tous des champs et des vignes et vous nommera-t-il tous chefs de mille et chefs de cent,
8 que vous conspiriez tous contre moi ? Personne ne m'avertit quand mon fils pactise avec le fils de Jessé. Aucun d'entre vous ne s'inquiète à mon sujet et ne me révèle que mon fils a dressé contre moi mon serviteur pour me tendre des pièges, comme c'est le cas aujourd'hui."
9 Doëg l'Édomite - il était debout auprès des serviteurs de Saül - répondit en disant : "J'ai vu le fils de Jessé qui venait à Nob chez Ahimélek, fils d'Ahitub.
10 Celui-ci a consulté Yahvé pour lui, il lui a donné des vivres, il lui a remis aussi l'épée de Goliath le Philistin."
11 Alors le roi fit appeler le prêtre Ahimélek fils d'Ahitub et toute sa famille, les prêtres de Nob, et ils vinrent tous chez le roi.
12 Saül dit : "Écoute donc, fils d'Ahitub !" et il répondit : "Me voici, Monseigneur."
13 Saül lui dit : "Pourquoi avez-vous conspiré contre moi, le fils de Jessé et toi ? Tu lui as donné du pain et une épée et tu as consulté Dieu pour lui, afin qu'il se dresse contre moi en me tendant des pièges, comme c'est le cas aujourd'hui."
14 Ahimélek répondit au roi : "Qui donc parmi tous tes serviteurs est aussi fidèle que David ? Il est le gendre du roi, le chef de ta garde personnelle et celui qu'on honore dans ta maison.
15 Est-ce aujourd'hui que j'ai commencé de consulter Dieu pour lui ? Malheur à moi ! Que le roi n'impute à son serviteur et à toute sa famille aucune charge, car ton serviteur ne savait rien de tout cela, ni peu ni prou."
16 Le roi reprit : "Tu mourras, Ahimélek, toi et toute ta famille."
17 Le roi dit aux coureurs qui se tenaient près de lui : "Tournez-vous et mettez à mort les prêtres de Yahvé, car ils ont eux aussi prêté la main à David, ils ont su qu'il fuyait et ils ne m'ont pas averti." Mais les serviteurs du roi ne voulurent pas porter la main sur les prêtres de Yahvé et les frapper.
18 Alors, le roi dit à Doëg : "Tourne-toi et frappe les prêtres." Doëg l'Édomite se retourna et frappa lui-même les prêtres : il mit à mort ce jour-là quatre-vingt-cinq hommes qui portaient l'éphod de lin.
19 Quant à Nob, la ville des prêtres, Saül la passa au fil de l'épée, hommes et femmes, enfants et nourrissons, boeufs, ânes et moutons, au fil de l'épée.
20 Il n'échappa qu'un fils d'Ahimélek, fils d'Ahitub. Il se nommait Ébyatar et il s'enfuit auprès de David.
21 Ébyatar informa David que Saül avait tué les prêtres de Yahvé,
22 et David lui dit : "Je savais l'autre jour que Doëg l'Édomite, étant présent, informerait sûrement Saül. C'est moi qui me suis tourné contre les membres de ta famille.
23 Demeure avec moi, sois sans crainte, car celui qui en voudra à ta vie en voudra à ma vie, car près de moi tu es sous bonne garde."

23

1 On apporta cette nouvelle à David : "Les Philistins assiègent Qéïla et pillent les aires."
2 David consulta Yahvé : "Dois-je partir et battrai-je ces Philistins ? Yahvé répondit : "Va, tu battras les Philistins et tu sauveras Qéïla."
3 Cependant les hommes de David lui dirent : "Ici, en Juda, nous avons peur ; qu'en sera-t-il si nous allons à Qéïla contre les lignes philistines !"
4 David consulta encore une fois Yahvé, et Yahvé répondit : "Pars ! Descends à Qéïla, car je livre les Philistins entre tes mains."
5 David alla donc à Qéïla avec ses hommes, il attaqua les Philistins, enleva leurs troupeaux et leur porta un coup très dur. David sauva les habitants de Qéïla. -
6 Lorsque Ébyatar, fils d'Ahimélek, s'était enfui auprès de David, il avait emporté à Qéïla, l'éphod avec lui.
7 On informa Saül que David était entré à Qéïla. Saül dit : "Dieu l'a livré en ma main, car il s'est pris au piège en entrant dans une ville à portes et à verrous !"
8 Saül appela tout le peuple au combat pour descendre à Qéïla, puis bloqua David et ses hommes.
9 David sut que c'était contre lui que Saül projetait une mauvaise action, il dit au prêtre Ébyatar : "Apporte l'éphod."
10 David dit : "Yahvé, Dieu d'Israël, ton serviteur a entendu dire que Saül se préparait à venir à Qéïla pour détruire la ville à cause de moi.
11 Les notables de Qéïla me livreront-ils entre ses mains ? Saül descendra-t-il, comme ton serviteur l'a appris ? Yahvé, Dieu d'Israël, veuille informer ton serviteur !" Yahvé répondit : "Il descendra."
12 David dit : "Est-ce que les notables de Qéïla me livreront, moi et mes hommes, entre les mains de Saül ?" Yahvé dit : "Ils vous livreront."
13 David partit avec ses hommes, au nombre d'environ six cents, ils sortirent de Qéïla et s'en allèrent ailleurs. On informa Saül que David s'était échappé de Qéïla et il abandonna l'expédition.
14 David demeura au désert dans les falaises ; il demeura dans la montagne au désert de Ziph et Saül le rechercha pendant tout ce temps, mais Dieu ne le livra pas entre ses mains.
15 David vit que Saül était entré en campagne pour attenter à sa vie. David était alors dans le désert de Ziph, à Horsha.
16 S'étant mis en route, Jonathan, fils de Saül, se leva et vint auprès de David à Horsha et le réconforta au nom de Dieu.
17 Il lui dit : "Sois sans crainte, car la main de mon père Saül ne t'atteindra pas. C'est toi qui régneras sur Israël et moi je serai ton second ; mon père Saül lui-même le sait bien."
18 Ils conclurent tous les deux un pacte devant Yahvé. David demeura à Horsha et Jonathan s'en alla chez lui.
19 Des gens de Ziph montèrent à Gibéa auprès de Saül pour lui dire : "David ne se cache-t-il pas chez nous dans les falaises, à Horsha, sur la colline de Hakila, au sud de la steppe ?
20 Maintenant, quand tu désireras descendre, ô roi, descends c'est à nous de le livrer entre les mains du roi."
21 Saül répondit : "Soyez bénis de Yahvé pour avoir eu pitié de moi.
22 Allez donc, assurez-vous encore, reconnaissez et voyez l'endroit où il se trouve, qui il y a, car on m'a dit : il est très rusé.
23 Voyez et reconnaissez toutes les cachettes où il peut se cacher et revenez me voir quand vous serez sûrs. Alors, j'irai avec vous et, s'il est dans le pays, je le traquerai dans tous les clans de Juda."
24 Se mettant en route, ils partirent pour Ziph, en avant de Saül. David et ses hommes étaient au désert de Maôn, dans la plaine au sud de la steppe.
25 Saül et ses hommes partirent à sa recherche. On en informa David. Celui-ci descendit à la Roche et demeura dans le désert de Maôn. Saül l'apprit et il poursuivit David dans le désert de Maôn.
26 Saül marchait d'un côté de la montagne ; David et ses hommes étaient de l'autre côté de la montagne. David se hâtait de s'éloigner de Saül. Saül et ses hommes voulaient encercler David et ses hommes pour les capturer.
27 Un messager vint dire à Saül : "Hâte-toi ! Pars, car les Philistins ont envahi le pays !"
28 Saül cessa donc de poursuivre David et marcha à la rencontre des Philistins. C'est pourquoi on a appelé cet endroit la Roche des Hésitations.

24

1 David monta de là et s'établit dans les falaises d'Engaddi.
2 Quand Saül revint de la poursuite des Philistins, on l'informa en disant : "Voici que David est au désert d'Engaddi."
3 Alors Saül prit trois mille hommes d'élite de tout Israël et partit à la recherche de David et de ses hommes en face des Rochers des Bouquetins.
4 Il arriva aux parcs à moutons qui sont près du chemin ; il y a là une grotte où Saül entra pour se couvrir les pieds. Or David et ses hommes étaient assis au fond de la grotte.
5 Les hommes de David lui dirent : "Voici le jour dont Yahvé t'a dit : Voici que je vais te livrer ton ennemi entre tes mains et tu agiras envers lui comme bon te semblera." David se leva et coupa furtivement le pan du manteau de Saül.
6 Après quoi, le coeur lui battit, d'avoir coupé le pan du manteau de Saül.
7 Il dit à ses hommes : "Que Yahvé m'ait en abomination si je fais cela à Monseigneur, l'oint de Yahvé, en portant la main sur lui, car il est l'oint de Yahvé."
8 Par ces paroles David retint ses hommes et ne leur permit pas de se dresser contre Saül. Saül se redressa, quitta la grotte et alla son chemin.
9 David se leva ensuite, sortit de la grotte et lui cria : "Monseigneur le roi !" Saül regarda derrière lui et David s'inclina jusqu'à terre et se prosterna.
10 Puis David dit à Saül : "Pourquoi écoutes-tu les gens qui disent : "Voici que David cherche ton malheur" ?
11 En ce jour même, tes yeux ont vu comment Yahvé t'avait livré aujourd'hui entre mes mains dans la grotte. On a parlé de te tuer, je t'ai épargné et j'ai dit : Je ne porterai pas la main sur mon seigneur, car il est l'oint de Yahvé.
12 O mon père, vois, vois donc le pan de ton manteau dans ma main : puisque j'ai pu couper le pan de ton manteau et que je ne t'ai pas tué, comprends et vois qu'il n'y a chez moi ni méchanceté ni crime. Je n'ai pas péché contre toi alors que, toi, tu tends des embûches à ma vie pour me l'enlever.
13 Que Yahvé soit juge entre moi et toi, que Yahvé me venge de toi, mais je ne porterai pas la main sur toi.
14 Comme dit l'ancien proverbe : Des méchants sort la méchanceté je ne porterai pas la main sur toi.
15 Après qui le roi d'Israël s'est-il mis en campagne, après qui cours-tu ? Après un chien crevé, après une simple puce !
16 Que Yahvé soit l'arbitre, qu'il juge entre moi et toi, qu'il examine et défende ma cause et qu'il me rende justice en m'arrachant à ta main !"
17 Lorsque David eut achevé de parler ainsi à Saül, celui-ci dit : "Est-ce bien ta voix, mon fils David ?" Et Saül se mit à crier et à pleurer.
18 Puis il dit à David : "Tu es plus juste que moi, car tu m'as fait du bien et moi je t'ai fait du mal.
19 Aujourd'hui, tu as révélé ta bonté pour moi, puisque Yahvé m'avait livré entre tes mains et que tu ne m'as pas tué.
20 Quand un homme rencontre son ennemi, le laisse-t-il aller bonnement son chemin ? Que Yahvé te récompense pour le bien que tu m'as fait aujourd'hui.
21 Maintenant, je sais que tu régneras sûrement et que le royaume d'Israël restera en ta main.
22 Jure-moi donc par Yahvé que tu ne supprimeras pas ma descendance après moi et que tu ne feras pas disparaître mon nom de la maison de mon père."
23 David prêta serment à Saül. Celui-ci s'en alla chez lui, tandis que David et ses gens remontaient au refuge.

25

1 Samuel mourut. Tout Israël s'assembla et fit son deuil ; on l'ensevelit chez lui à Rama. David se leva et descendit au désert de Parân.
2 Il y avait à Maôn un homme, qui avait ses affaires à Karmel ; c'était un homme très riche, il avait mille moutons et mille chèvres, et il était alors à Karmel pour la tonte de son troupeau.
3 L'homme se nommait Nabal et sa femme, Abigayil ; mais alors que la femme était pleine de bon sens et belle à voir, l'homme était brutal et malfaisant ; il était Calébite.
4 David, ayant appris au désert que Nabal tondait son troupeau,
5 envoya dix garçons. David avait dit : "Montez à Karmel, rendez-vous chez Nabal et saluez-le de ma part.
6 Vous direz : "Qu'il en soit ainsi l'an prochain ! Salut à toi, salut à ta maison, salut à tout ce qui t'appartient !
7 Maintenant, j'apprends qu'on fait la tonte chez toi. Or tes bergers ont été avec nous, nous ne les avons pas molestés et rien de ce qui leur appartenait n'a disparu, tout le temps qu'ils furent à Karmel.
8 Interroge tes garçons et ils t'informeront. Que mes garçons trouvent grâce à tes yeux, car nous sommes venus un jour de fête. Donne, je te prie, ce que tu peux à tes serviteurs et à ton fils David"."
9 Les garçons de David, étant arrivés, redirent toutes ces paroles à Nabal de la part de David et attendirent.
10 Mais Nabal, s'adressant aux serviteurs de David, leur dit : "Qui est David, qui est le fils de Jessé ? Aujourd'hui nombreux sont les serviteurs qui s'évadent de chez leurs maîtres.
11 Prendrais-je de mon pain, de mon eau, de ma viande que j'ai abattue pour mes tondeurs, et les donner à des gens dont je ne sais d'où ils sont !"
12 Les garçons de David rebroussèrent chemin et s'en retournèrent. A leur arrivée, ils informèrent David de toutes ces paroles.
13 Alors David dit à ses hommes : "Que chacun ceigne son épée !" Ils ceignirent chacun son épée, David aussi ceignit la sienne, et quatre cents hommes environ partirent à la suite de David, tandis que deux cents restaient près des bagages.
14 Un des garçons avait informé Abigayil, la femme de Nabal, en lui disant : "David a envoyé, du désert, des messagers pour saluer notre maître, mais celui-ci s'est jeté sur eux.
15 Pourtant ces gens ont été très bons pour nous, nous n'avons pas été molestés et nous n'avons rien perdu, tout le temps que nous avons circulé près d'eux, quand nous étions dans la campagne.
16 Nuit et jour, ils ont été comme un rempart autour de nous, tout le temps que nous fûmes avec eux à paître le troupeau.
17 Reconnais maintenant et vois ce que tu dois faire, car la perte de notre maître et de toute sa maison est une affaire décidée ; quant à lui, c'est un vaurien à qui on ne peut parler."
18 Abigayil se hâta de prendre deux cents pains, deux outres de vin, cinq moutons apprêtés, cinq mesures de grains grillés, cent grappes de raisin sec, deux cents gâteaux de figues, qu'elle chargea sur des ânes.
19 Elle dit à ses serviteurs : "Passez devant, et moi je vous suis", mais elle n'informa pas Nabal, son mari.
20 Tandis que, montée sur un âne, elle descendait derrière un repli de la montagne, David et ses hommes descendaient dans sa direction. Elle les rencontra.
21 Or David s'était dit : "C'est donc en vain que j'ai protégé dans le désert tout ce qui était à cet individu et que rien de ce qui lui appartenait n'a disparu ! Il m'a rendu le mal pour le bien.
22 Que Dieu fasse à David ceci et y ajoute cela si, de tout ce qui lui appartient, je laisse subsister jusqu'à demain matin un seul mâle."
23 Dès qu'Abigayil aperçut David, elle se hâta de descendre de l'âne et, tombant sur la face devant David, elle se prosterna jusqu'à terre.
24 Se jetant à ses pieds, elle dit : "Que la faute soit sur moi, Monseigneur ! Puisse ta servante parler à tes oreilles et daigne écouter les paroles de ta servante !
25 Que Monseigneur ne fasse pas attention à ce vaurien, à ce Nabal, car il porte bien son nom : il s'appelle l'Insensé et l'infamie s'attache à lui. Mais moi, ta servante, je n'avais pas vu les garçons que Monseigneur avait envoyés.
26 Maintenant, Monseigneur, par la vie de Yahvé et ta propre vie, c'est Yahvé qui t'a empêché d'en venir au sang et de triompher par ta propre main. Maintenant, que tes ennemis et ceux qui cherchent du mal à Monseigneur soient comme Nabal !
27 Quant à ce présent que ta servante apporte à Monseigneur, qu'il soit remis aux garçons qui marchent sur les pas de Monseigneur.
28 Pardonne, je t'en prie, l'offense de ta servante ! Assurément Yahvé fera à Monseigneur une maison stable, car Monseigneur combat les guerres de Yahvé et, au long de ta vie, on ne trouve pas de mal en toi.
29 Et si un homme se lève pour te poursuivre et attenter à ta vie, l'âme de Monseigneur sera ensachée dans le sachet de vie auprès de Yahvé ton Dieu, tandis que l'âme de tes ennemis, il la lancera au creux de la fronde.
30 Lors donc que Yahvé aura accompli pour Monseigneur tout le bien qu'il a dit à ton sujet et lorsqu'il t'aura établi chef sur Israël,
31 qu'il n'y ait, pour toi, Monseigneur, ni trouble ni remords pour avoir versé le sang à la légère et pour avoir triomphé de sa propre main. Que Yahvé te fasse du bien, Monseigneur. Souviens-toi de ta servante."
32 David répondit à Abigayil : "Béni soit Yahvé, Dieu d'Israël, qui t'a envoyée aujourd'hui à ma rencontre.
33 Béni soit ton bon sens et bénie sois-tu, pour m'avoir retenu aujourd'hui d'en venir au sang et de triompher de ma propre main !
34 Mais, par la vie de Yahvé, Dieu d'Israël, qui m'a empêché de te faire du mal, si tu n'étais pas venue aussi vite à ma rencontre, il ne serait resté à Nabal d'ici l'aurore aucun mâle."
35 David reçut ce qu'elle lui avait apporté et il lui dit "Remonte en paix chez toi. Vois, j'ai écouté ta voix et je t'ai fait grâce."
36 Quand Abigayil arriva chez Nabal, il festoyait dans sa maison. Un festin de roi : Nabal était en joie et complètement ivre ; elle ne l'informa de rien jusqu'à l'aurore.
37 Le matin, quand Nabal eut cuvé son vin, sa femme lui raconta cette affaire. Alors son coeur mourut dans sa poitrine et il devint comme une pierre.
38 Une dizaine de jours plus tard, Yahvé frappa Nabal et il mourut.
39 Ayant appris que Nabal était mort, David dit : "Béni soit Yahvé qui m'a rendu justice pour l'injure que j'avais reçue de Nabal et qui a retenu son serviteur de commettre le mal. Yahvé a fait retomber la méchanceté de Nabal sur sa propre tête." David envoya demander Abigayil en mariage.
40 Les serviteurs de David vinrent donc trouver Abigayil à Karmel et lui dirent : "David nous a envoyés chez toi pour te prendre comme sa femme."
41 Elle se leva, se prosterna la face contre terre et dit : "Voici que ta servante est comme une esclave, pour laver les pieds des serviteurs de Monseigneur."
42 Vite, Abigayil se releva et monta sur un âne ; suivie par cinq de ses servantes, elle partit derrière les messagers de David et elle devint sa femme.
43 David avait aussi épousé Ahinoam de Yizréel, et il les eut toutes deux pour femmes.
44 Saül avait donné sa fille Mikal, femme de David, à Palti, fils de Layish, de Gallim.

26

1 Les gens de Ziph vinrent trouver Saül à Gibéa et lui dirent : "Est-ce que David ne se cache pas sur la colline de Hakila, en face de la steppe ?"
2 S'étant mis en route, Saül descendit au désert de Ziph, accompagné de trois mille hommes, l'élite d'Israël, pour traquer David dans le désert de Ziph.
3 Saül campa à la colline de Hakila, qui est à l'orée de la steppe, près de la route. David séjournait au désert et il vit que Saül était venu derrière lui au désert.
4 David envoya des espions et il sut que Saül était effectivement arrivé.
5 Alors David se mit en route et arriva au lieu où Saül campait. Il vit l'endroit où étaient couchés Saül et Abner, fils de Ner, le chef de son armée : Saül était couché à l'intérieur de l'enceinte et la troupe campait autour de lui.
6 David, s'adressant à Ahimélek le Hittite et à Abishaï, fils de Çeruya et frère de Joab, leur dit : "Qui veut descendre avec moi au camp, jusqu'à Saül ?" Abishaï répondit : "C'est moi qui descendrai avec toi."
7 Donc David et Abishaï arrivèrent de nuit près de la troupe. Voici que Saül était couché, endormi à l'intérieur de l'enceinte, sa lance était plantée en terre à son chevet ; Abner et la troupe étaient couchés autour de lui.
8 Alors Abishaï dit à David : "Aujourd'hui Dieu a livré ton ennemi entre tes mains. Et maintenant, permets-moi de le clouer à terre avec la lance d'un seul coup. Je n'aurai pas à lui en donner un second !"
9 David dit à Abishaï : "Ne le fais pas périr ! En effet qui pourrait porter la main sur l'oint de Yahvé et rester impuni ?"
10 David dit : "Par la vie de Yahvé, c'est Yahvé qui le frappera, soit que son jour arrive et qu'il meure, soit qu'il descende au combat et qu'il y périsse.
11 Que Yahvé m'ait en abomination si je porte la main sur l'oint de Yahvé ! Maintenant, prends donc la lance qui est à son chevet et la gourde d'eau, et allons-nous-en."
12 David prit la lance et la gourde d'eau qui étaient au chevet de Saül et ils s'en allèrent. Personne ne vit rien, personne ne le sut, personne ne s'éveilla, ils dormaient tous, car une torpeur venant de Yahvé était tombée sur eux.
13 David passa de l'autre côté et se tint sur le sommet de la montagne au loin ; il y avait un grand espace entre eux.
14 David cria en direction de la troupe et d'Abner, fils de Ner en disant : "Ne vas-tu pas répondre, Abner ?", dit-il. Et Abner répondit : "Qui es-tu, toi qui cries en direction du roi ?"
15 David dit à Abner : "N'es-tu pas un homme ? Et qui est ton pareil en Israël ? Pourquoi donc n'as-tu pas veillé sur ton seigneur le roi ? Car quelqu'un du peuple est venu pour faire périr le roi ton seigneur.
16 Ce n'est pas bien ce que tu as fait. Par la vie de Yahvé, vous deviez être morts pour n'avoir pas veillé sur votre seigneur, sur l'oint de Yahvé. Et maintenant, regarde où est la lance du roi et la gourde d'eau qui étaient à son chevet !"
17 Saül reconnut la voix de David, et il demanda : "Est-ce bien ta voix, mon fils David ?" - David dit : "C'est ma voix, Monseigneur le roi".
18 Il dit : "Pourquoi donc Monseigneur poursuit-il son serviteur ? Qu'ai-je fait ? Quel mal y a-t-il en moi ?
19 Maintenant, que Monseigneur le roi veuille écouter les paroles de son serviteur : si c'est Yahvé qui t'excite contre moi, qu'il soit apaisé par une offrande, mais si ce sont des humains, qu'ils soient maudits devant Yahvé, car ils m'ont chassé aujourd'hui au point de m'exclure de l'héritage de Yahvé, en disant : "Va servir d'autres dieux !"
20 Maintenant, que mon sang ne tombe pas à terre loin de la face de Yahvé ! En effet, le roi d'Israël s'est mis en campagne pour rechercher la simple puce comme on pourchasse la perdrix dans les montagnes."
21 Saül dit : "J'ai péché ! Reviens, mon fils David, je ne te ferai plus de mal, puisque ma vie a eu aujourd'hui tant de prix à tes yeux. Oui, j'ai agi en insensé et je me suis très lourdement trompé."
22 David répondit : "Voici la lance du roi. Que l'un des garçons traverse et vienne la prendre.
23 Yahvé rendra à chacun selon sa justice et sa fidélité aujourd'hui Yahvé t'avait livré entre mes mains et je n'ai pas voulu porter la main sur l'oint de Yahvé.
24 De même que ta vie a compté beaucoup à mes yeux en ce jour, ainsi ma vie comptera beaucoup au regard de Yahvé et il me délivrera de toute angoisse."
25 Saül dit à David : "Béni sois-tu, mon fils David. Certainement tu entreprendras et tu réussiras." David alla son chemin et Saül retourna chez lui.

27

1 David se dit en lui-même : "Un de ces jours, je périrai par la main de Saül. Je n'ai rien de mieux à faire que de me sauver au pays des Philistins. Saül renoncera à me chercher encore dans tout le territoire d'Israël et j'échapperai à sa main."
2 David se mit en route et passa, avec les 600 hommes qu'il avait, chez Akish, fils de Maok, roi de Gat.
3 David s'établit auprès d'Akish à Gat, lui et ses hommes, chacun avec sa famille, David avec ses deux femmes, Ahinoam de Yizréel et Abigayil, la femme de Nabal de Karmel.
4 On informa Saül que David s'était enfui à Gat et il cessa de le chercher.
5 David dit à Akish : "Je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, permets qu'on me donne, dans l'une des villes de la campagne, un endroit où je puisse résider. Pourquoi ton serviteur demeurerait-il à côté de toi dans la ville royale ?"
6 Ce même jour, Akish lui donna Çiqlag. C'est pourquoi Çiqlag a appartenu aux rois de Juda jusqu'à ce jour.
7 La durée du séjour que David fit en territoire philistin fut d'un an et quatre mois.
8 David monta avec ses hommes et ils firent des raids chez les Geshurites, les Girzites et les Amalécites, car ce sont eux qui habitent le pays depuis Télam jusqu'à Shur et jusqu'au pays d'Égypte.
9 David dévastait le pays et ne laissait en vie ni homme ni femme, il enlevait le petit et le gros bétail, les ânes, les chameaux et les vêtements, puis il revenait et rentrait chez Akish.
10 Akish disait : "Où avez-vous fait un raid aujourd'hui ?" et David disait : "Contre le Négeb de Juda" ou "Contre le Négeb des Yerahméelites" ou "Dans le Négeb des Qénites."
11 David ne laissait en vie ni homme ni femme à ramener à Gat, "de peur, se disait-il, qu'ils ne fassent des rapports contre nous en disant : "Voilà ce que David a fait."" Telle fut sa manière d'agir tout le temps qu'il séjourna en territoire philistin.
12 Akish avait confiance en David ; il se disait : "Il s'est sûrement rendu odieux à Israël son peuple et il sera pour toujours mon serviteur."

28

1 Or, en ce temps-là, les Philistins rassemblèrent leurs troupes pour la guerre afin de combattre Israël, et Akish dit à David : "Sache bien que tu iras à l'armée avec moi, toi et tes hommes."
2 David dit à Akish : "Eh bien ! tu sauras toi-même ce que fera ton serviteur." Alors Akish dit à David : "Eh bien ! Je t'instituerai pour toujours mon garde du corps."
3 Samuel était mort, tout Israël avait fait son deuil et on l'avait enseveli à Rama, dans sa ville. Saül avait expulsé du pays les nécromants et les devins.
4 Les Philistins se rassemblèrent et vinrent camper à Shunem. Saül rassembla tout Israël et ils campèrent à Gelboé.
5 Lorsque Saül vit le camp philistin, il eut peur et son coeur trembla fort.
6 Saül consulta Yahvé, mais Yahvé ne lui répondit pas, ni par les songes, ni par les sorts, ni par les prophètes.
7 Saül dit alors à ses serviteurs : "Cherchez-moi une femme qui pratique la divination pour que j'aille chez elle la consulter." Ses serviteurs lui répondirent : "Il y a une femme qui pratique la divination à En-Dor."
8 Saül se déguisa et endossa d'autres vêtements, puis il partit avec deux hommes et ils arrivèrent de nuit chez la femme. Il lui dit : "Je t'en prie, pratique pour moi la divination et évoque pour moi celui que je te dirai."
9 La femme lui dit : "Voyons, tu sais toi-même ce qu'a fait Saül et comment il a supprimé du pays les nécromants et les devins. Pourquoi tends-tu un piège à ma vie pour me faire mourir ?"
10 Alors Saül lui fit ce serment par Yahvé : "Par la vie de Yahvé tu n'encourras aucun blâme pour cette affaire."
11 La femme demanda : "Qui faut-il évoquer pour toi ?", et il répondit : "Évoque-moi Samuel."
12 Alors la femme vit Samuel et, poussant un grand cri, elle dit à Saül : "Pourquoi m'as-tu trompée ? Tu es Saül !"
13 Le roi lui dit : "N'aie pas peur ! Mais que vois-tu ?" Et la femme répondit à Saül : "Je vois un dieu qui monte de la terre."
14 Saül lui demanda : "Quelle apparence a-t-il ?" et la femme répondit : "C'est un vieillard qui monte, il est drapé dans un manteau." Alors Saül sut que c'était Samuel et, s'inclinant la face contre terre, il se prosterna.
15 Samuel dit à Saül : "Pourquoi m'as-tu dérangé en me faisant évoquer ?" Saül dit : "Je suis dans une grande angoisse. Les Philistins me font la guerre et Dieu s'est détourné de moi, il ne me répond plus, ni par les prophètes, ni en songe. Alors je t'ai appelé pour que tu m'indiques ce que je dois faire."
16 Samuel dit : "Pourquoi me consulter, quand Yahvé s'est détourné de toi et est devenu ton adversaire ?
17 Yahvé a fait pour un autre comme il t'avait dit par mon entremise : il a arraché de ta main la royauté et l'a donnée à ton prochain, David,
18 parce que tu n'as pas écouté la voix de Yahvé, et que tu n'as pas satisfait l'ardeur de sa colère contre Amaleq. C'est pour cela que Yahvé t'a traité de la sorte aujourd'hui.
19 De plus, Yahvé livrera avec toi Israël aux mains des Philistins ; demain, toi et tes fils, vous serez avec moi ; l'armée d'Israël aussi, Yahvé la livrera aux mains des Philistins."
20 Aussitôt Saül tomba à terre de tout son long. Il était terrifié par les paroles de Samuel ; de plus, il était sans force, n'ayant rien mangé de tout le jour et de toute la nuit.
21 La femme vint à Saül, et, le voyant épouvanté, elle lui dit : "Vois, ta servante t'a obéi, j'ai risqué ma vie et j'ai obéi aux ordres que tu m'avais donnés.
22 Maintenant, je t'en prie, écoute à ton tour la voix de ta servante : laisse-moi te servir un morceau de pain et mange ; ainsi tu auras des forces pour te remettre en route."
23 Saül refusa : "Je ne mangerai pas", dit-il. Mais ses serviteurs le pressèrent, ainsi que la femme, et il les écouta. Il se leva de terre et s'assit sur le divan.
24 La femme avait chez elle un veau à l'engrais. Vite, elle l'abattit et, prenant de la farine, elle pétrit et fit cuire des pains sans levain.
25 Elle servit Saül et ses gens. Ils mangèrent, puis se levèrent et partirent cette même nuit.

29

1 Les Philistins rassemblèrent toutes leurs troupes à Apheq. Israël campait à la source qui est en Yizréel.
2 Les princes des Philistins défilaient en tête des centaines et des milliers. David et ses hommes défilaient les derniers avec Akish.
3 Les chefs des Philistins dirent : "Qu'est-ce que ces Hébreux ?", et Akish dit aux chefs des Philistins : "Mais c'est David, le serviteur de Saül ; roi d'Israël, qui est avec moi depuis des jours et des années et je n'ai trouvé aucun reproche à lui faire depuis le jour qu'il s'est rendu à moi jusqu'à maintenant."
4 Les chefs des Philistins s'emportèrent contre lui et ils lui dirent : "Renvoie cet homme et qu'il retourne au lieu que tu lui as assigné. Qu'il ne vienne pas au combat avec nous et qu'il ne devienne pas pour nous un adversaire pendant le combat ! A quel prix celui-là pourrait-il se concilier son maître, si ce n'est avec la tête des hommes que voici ?
5 N'est-il pas ce David, duquel on chantait dans les choeurs : "Saül à tué ses milliers et David ses myriades" ?"
6 Akish appela donc David et lui dit : "Par la vie de Yahvé, tu es un homme droit. J'ai plaisir à te voir partir à l'armée et rentrer avec moi dans le camp, car je n'ai rien trouvé de mauvais en toi depuis le jour que tu es venu chez moi jusqu'à maintenant, mais tu ne plais pas aux princes.
7 Retourne donc et va en paix. Ainsi tu ne déplairas pas aux princes des Philistins."
8 David dit à Akish : "Qu'ai-je donc fait et qu'as-tu à reprocher à ton serviteur depuis le jour où je suis entré à ton service jusqu'à maintenant, pour que je ne puisse pas venir et combattre les ennemis de Monseigneur le roi ?"
9 Akish répondit en disant à David : "Je sais. Certes tu me plais comme un ange de Dieu, mais les chefs des Philistins ont dit : "Qu'il ne monte pas avec nous au combat."
10 Donc lève-toi de bon matin avec les serviteurs de ton maître qui sont venus avec toi, et allez à l'endroit que je vous ai assigné. Ne garde en ton coeur aucun ressentiment, car tu m'es agréable. Vous vous lèverez de bon matin. Dès qu'il fera jour, vous partirez."
11 David et ses hommes se levèrent tôt pour partir de bon matin et retourner au pays des Philistins. Les Philistins, quant à eux, montèrent en Yizréel.

30

1 Or, lorsque David et ses hommes arrivèrent à Çiqlag le troisième jour, les Amalécites avaient fait un raid au Négeb et à Çiqlag ; ils avaient dévasté Çiqlag et l'avaient incendiée.
2 Ils avaient capturé les femmes qui s'y trouvaient, du petit jusqu'au grand, ils n'avaient fait mourir personne. Ils les avaient emmenés et repris leur chemin.
3 David et ses hommes arrivèrent à la ville : elle avait été incendiée ; leurs femmes, leurs fils et leurs filles avaient été capturés.
4 David et la troupe qui était avec lui firent entendre des cris et pleurèrent jusqu'à ce qu'ils n'eussent plus la force de pleurer.
5 Les deux femmes de David avaient été capturées, Ahinoam de Yizréel et Abigayil, la femme de Nabal de Karmel.
6 David était en grande détresse, car la troupe parlait de le lapider. En effet toute la troupe était pleine d'amertume, chacun à cause de ses fils et de ses filles. Mais David reprit courage en Yahvé son Dieu.
7 David dit au prêtre Ébyatar, fils d'Ahimélek : "Je t'en prie, apporte-moi l'éphod", et Ébyatar apporta l'éphod à David.
8 David consulta Yahvé en disant : "Poursuivrai-je cette bande ? Pourrais-je les rattraper ?" Yahvé lui dit : "Poursuis, car tu les rattraperas et tu délivreras les tiens."
9 David partit, lui et les six cents hommes qui étaient avec lui et ils arrivèrent au torrent de Besor.
10 David continua la poursuite avec quatre cents hommes, mais deux cents s'arrêtèrent, trop fatigués pour passer le torrent de Besor.
11 On trouva un Égyptien dans la campagne et on le prit pour l'amener à David. On lui donna du pain, qu'il mangea, et on lui fit boire de l'eau.
12 On lui donna du gâteau de figues et deux grappes de raisin sec. Il mangea et reprit ses esprits. En effet il n'avait pas mangé de nourriture ni bu d'eau depuis trois jours et trois nuits.
13 David lui dit : "A qui appartiens-tu et d'où es-tu ?" Il dit : "Je suis un jeune Égyptien, esclave d'un Amalécite. Mon maître m'a abandonné parce que j'étais malade, voici aujourd'hui trois jours.
14 C'est nous qui avons fait un raid contre le Négeb des Kerétiens, contre ce qui appartient à Juda et contre le Négeb de Caleb, et nous avons incendié Çiqlag."
15 David lui dit : "Veux-tu me guider vers cette bande ?" Il dit : "Jure-moi par Dieu que tu ne me feras pas mourir et que tu ne me livreras pas à mon maître, et je te conduirai vers cette bande."
16 Il l'y conduisit donc, et voici qu'ils étaient disséminés sur toute l'étendue du pays, mangeant, buvant et faisant la fête, à cause de tout le grand butin qu'ils avaient pris au pays des Philistins et au pays de Juda.
17 David les frappa, depuis l'aube jusqu'au soir du lendemain. Personne n'en réchappa, sauf quatre cents jeunes hommes, qui montèrent sur les chameaux et s'enfuirent.
18 David délivra tout ce que les Amalécites avaient pris. David délivra aussi ses deux femmes.
19 Il ne manquait personne, petits et grands, fils et filles, rien du butin ni de tout ce qu'ils avaient pris. David ramena tout.
20 David prit tout le petit bétail. Quant au gros bétail on l'achemina en tête de ce troupeau et l'on dit : "Voici le butin de David !"
21 David arriva auprès des deux cents hommes qui avaient été trop fatigués pour le suivre et qu'il avait laissés au torrent de Besor. Ils sortirent à la rencontre de David et de la troupe qui était avec lui. David s'approcha avec la troupe et leur souhaita le bonjour.
22 Mais parmi les hommes qui étaient allés avec David, tous les méchants et les vauriens prirent la parole pour dire : "Puisqu'ils n'ont pas marché avec moi, nous ne leur donnerons rien du butin que nous avons repris, à l'exception de leurs femmes et de leurs enfants. Qu'ils les emmènent et s'en aillent !"
23 Mais David dit : "Vous n'agirez pas ainsi, mes frères, avec ce que Yahvé nous a donné ; il nous a protégés et il a livré entre nos mains la bande qui était venue contre nous.
24 Qui vous écouterait en cette affaire ? Car : Telle la part de celui qui descend au combat, telle la part de celui qui reste près des bagages. Ils partageront ensemble."
25 Et, à partir de ce jour-là, il fit de cela pour Israël une règle et une coutume qui persistent encore aujourd'hui.
26 Arrivé à Çiqlag, David envoya des parts de butin aux anciens de Juda, ses proches, en disant : "Voici pour vous un présent pris sur le butin des ennemis de Yahvé",
27 à ceux de Betul, à ceux de Ramot du Négeb, à ceux de Yattir,
28 à ceux d'Aroër, à ceux de Siphmot, à ceux d'Eshtemoa,
29 à ceux de Rakal, à ceux des villes des Yerahméelites, à ceux des villes des Qénites,
30 à ceux de Horma, à ceux de Bor-Ashân, à ceux de Atak,
31 à ceux d'Hébron et partout où étaient passés David et ses hommes.

31

1 Les Philistins combattaient contre Israël. Les Israélites s'enfuirent devant les Philistins. Des victimes tombèrent sur le mont Gelboé.
2 Les Philistins serrèrent de près Saül et ses fils. Les Philistins frappèrent Jonathan, Abinadab et Malki-Shua, les fils de Saül.
3 Le poids du combat se porta sur Saül. Les tireurs, hommes armés d'un arc le découvrirent et il trembla fort à la vue des tireurs.
4 Alors Saül dit à son écuyer : "Tire ton épée et transperce-moi, de peur que ces incirconcis ne viennent et ne se jouent de moi." Mais son écuyer ne voulut pas, car il avait très peur. Alors Saül prit son épée et se jeta sur elle.
5 Voyant que Saül était mort, l'écuyer se jeta lui aussi sur son épée et mourut avec lui.
6 Saül mourut ainsi que ses trois fils, son écuyer et aussi tous ses hommes, ce jour-là, tous ensemble.
7 Lorsque les Israélites qui étaient de l'autre côté de la vallée et ceux qui étaient de l'autre côté du Jourdain virent que les Israélites avaient fui et que Saül et ses fils étaient morts, ils abandonnèrent les villes et s'enfuirent. Les Philistins arrivèrent et s'y installèrent.
8 Le lendemain, les Philistins vinrent pour dépouiller les victimes ; ils trouvèrent Saül et ses trois fils gisant sur le mont Gelboé.
9 Ils lui tranchèrent la tête et le dépouillèrent de ses armes. Ils les envoyèrent à la ronde dans le pays des Philistins, pour annoncer la nouvelle dans leurs temples et au peuple.
10 Ils déposèrent ses armes dans le temple d'Astarté ; quant à son corps, ils l'attachèrent au rempart de Bet-Shân.
11 Lorsque les habitants de Yabesh de Galaad apprirent ce que les Philistins avaient fait à Saül,
12 tous les braves se mirent en route et, après avoir marché toute la nuit, ils enlevèrent du rempart de Bet-Shân les corps de Saül et de ses fils. Revenus à Yabesh, ils les y brûlèrent.
13 Puis ils prirent leurs ossements, les ensevelirent sous le tamaris de Yabesh et jeûnèrent pendant sept jours.

DEUXIÈME LIVRE DE SAMUEL

1

1 Après la mort de Saül, David, revenant de battre les Amalécites, demeura deux jours à Çiqlag.
2 Le troisième jour, un homme arriva du camp, d'auprès de Saül. Il avait les vêtements déchirés et la tête couverte de terre. En arrivant près de David, il se jeta à terre et se prosterna.
3 David lui dit : "D'où viens-tu ?" Il lui dit : "Je me suis échappé du camp d'Israël."
4 David demanda : "Que s'est-il passé ? Informe-moi donc !" L'autre dit : "C'est que le peuple s'est enfui de la bataille, et parmi le peuple beaucoup sont tombés et sont morts. Même, Saül et son fils Jonathan sont morts !"
5 David demanda au jeune porteur de nouvelles : "Comment sais-tu que Saül et son fils Jonathan sont morts ?"
6 Le jeune porteur de nouvelles répondit : "Je me trouvais par hasard sur le mont Gelboé et je vis Saül s'appuyant sur sa lance et serré de près par les chars et les cavaliers.
7 S'étant retourné, il m'aperçut et m'appela. Je répondis : "Me voici !"
8 Il me demanda : "Qui es-tu ?" Et je lui dis : "Je suis un Amalécite."
9 Il me dit alors : "Approche-toi de moi et tue-moi, car je suis saisi de vertige, bien que ma vie soit tout entière en moi."
10 Je m'approchai donc et lui donnai la mort, car je savais qu'il ne survivrait pas, une fois tombé. Puis j'ai pris le diadème qu'il avait sur la tête et le bracelet qu'il avait au bras et je les ai apportés ici à Monseigneur."
11 Alors David saisit ses vêtements et les déchira, et tous les hommes qui étaient avec lui firent de même.
12 Ils se lamentèrent, pleurèrent et jeûnèrent jusqu'au soir à cause de Saül, de son fils Jonathan, du peuple de Yahvé et de la maison d'Israël, parce qu'ils étaient tombés par l'épée.
13 David demanda au jeune porteur de nouvelles : "D'où es-tu ?" Et il dit : "Je suis le fils d'un immigré amalécite."
14 David lui dit : "Comment n'as-tu pas craint d'étendre la main pour faire périr l'oint de Yahvé ?"
15 David appela l'un des garçons et dit : "Approche et frappe-le !" Celui-ci l'abattit et il mourut.
16 David lui dit : "Que ton sang retombe sur ta tête, car ta bouche a témoigné contre toi, quand tu as dit : "C'est moi qui ai donné la mort à l'oint de Yahvé.""
17 David fit cette complainte sur Saül et sur son fils Jonathan.
18 Il dit (c'est pour apprendre l'arc aux fils de Juda ; c'est écrit au Livre du Juste) :
19 "Splendeur d'Israël, blessé à mort sur tes hauteurs ! Comment sont tombés les héros ?
20 Ne le publiez pas dans Gat, ne l'annoncez pas dans les rues d'Ashqelôn, que ne se réjouissent les filles des Philistins, que n'exultent les filles des incirconcis !
21 Montagnes de Gelboé, ni rosée ni pluie sur vous, champs fertiles, car là fut maculé le bouclier des héros ! Le bouclier de Saül n'était pas oint d'huile,
22 mais du sang des blessés, de la graisse des héros. L'arc de Jonathan jamais ne recula, ni l'épée de Saül ne revint inutile.
23 Saül et Jonathan, aimés et charmants, dans la vie et dans la mort ne furent pas séparés. Ils étaient plus rapides que les aigles, plus fort que les lions.
24 Filles d'Israël, pleurez sur Saül, qui vous revêtait d'écarlate et de parures, qui accrochait des joyaux d'or à vos vêtements.
25 Comment sont tombés les héros au milieu du combat ? Jonathan, blessé à mort sur tes hauteurs,
26 Que de peine j'ai pour toi, mon frère Jonathan. Tu avais pour moi tant de charme, ton amitié m'était plus merveilleuse que l'amour des femmes.
27 Comment sont tombés les héros, et anéanties les armes de guerre ?"

2

1 Après cela, David consulta Yahvé en ces termes : "Monterai-je dans l'une des villes de Juda ?", et Yahvé lui répondit "Monte !" David dit : "Où monterai-je ?" Yahvé dit : "A Hébron."
2 David y monta et aussi ses deux femmes, Ahinoam de Yizréel et Abigayil, la femme de Nabal de Karmel.
3 Quant aux hommes qui étaient avec lui, David les fit monter chacun avec sa famille et ils s'établirent dans les villes d'Hébron.
4 Les hommes de Juda vinrent et là, ils oignirent David comme roi sur la maison de Juda. On informa David : "Les gens de Yabesh de Galaad ont enterré Saül."
5 David envoya des messagers aux gens de Yabesh et leur fit dire : "Soyez bénis de Yahvé pour avoir accompli cet acte de fidélité envers Saül votre seigneur et pour l'avoir enterré.
6 Maintenant, que Yahvé agisse envers vous avec fidélité et loyauté. Moi aussi, j'agirai avec vous selon la même bonté puisque vous avez agi ainsi.
7 Et maintenant, que vos mains soient fermes. Soyez forts, car Saül votre seigneur est mort. Quant à moi, la maison de Juda m'a oint pour être son roi."
8 Abner, fils de Ner, le chef d'armée de Saül, avait emmené Ishbaal, fils de Saül, et l'avait fait passer à Mahanayim.
9 Il l'avait établi roi sur Galaad, sur les Ashurites, sur Yizréel, Éphraïm, Benjamin, et sur tout Israël.
10 Ishbaal, fils de Saül, avait quarante ans lorsqu'il devint roi d'Israël et il régna deux ans. Seule la maison de Juda se rallia à David.
11 Le temps que David régna à Hébron sur la maison de Juda fut de sept ans et six mois.
12 Abner, fils de Ner, et les serviteurs d'Ishbaal, fils de Saül, sortirent de Mahanayim en direction de Gabaôn.
13 Joab, fils de Çeruya, et les serviteurs de David sortirent aussi, et ils se rencontrèrent près du bassin de Gabaôn. Ils firent halte, ceux-ci d'un côté du bassin, ceux-là de l'autre côté.
14 Abner dit à Joab : "Que les jeunes gens se lèvent et luttent devant nous !" Joab répondit : "Qu'ils se lèvent !"
15 Ils se levèrent et furent dénombrés : douze pour Benjamin et pour Ishbaal, fils de Saül, et douze pris parmi les serviteurs de David.
16 Chacun saisit son adversaire par la tête et lui enfonça son épée dans le flanc, en sorte qu'ils tombèrent tous ensemble. C'est pourquoi on a appelé cet endroit le Champ des Rocs ; il se trouve à Gabaôn.
17 Le combat fut très dur ce jour-là. Abner et les hommes d'Israël furent battus devant les serviteurs de David.
18 Il y avait là les trois fils de Çeruya, Joab, Abishaï et Asahel. Or Asahel était agile à la course comme une gazelle sauvage.
19 Il se lança à la poursuite d'Abner et le suivit sans dévier ni à droite ni à gauche.
20 Abner se retourna et dit : "Est-ce toi, Asahel ?" Et celui-ci répondit : "C'est moi."
21 Alors Abner dit : "Détourne-toi à droite ou à gauche, attrape l'un des jeunes gens et empare-toi de ses dépouilles." Mais Asahel ne voulut pas s'écarter de lui.
22 Abner redit encore à Asahel : "Écarte-toi de moi. Faut-il que je te frappe à terre ? Mais comment pourrais-je regarder en face ton frère Joab ?"
23 Mais, comme il refusait de s'écarter, Abner le frappa au ventre avec le talon de sa lance et la lance sortit par derrière : il tomba là et mourut sur place. En arrivant à l'endroit où Asahel était tombé et était mort, tous s'arrêtaient.
24 Joab et Abishaï se mirent à la poursuite d'Abner et, au coucher du soleil, ils arrivèrent à la colline d'Amma, qui est à l'est de Giah sur le chemin du désert de Gabaôn.
25 Les Benjaminites se groupèrent derrière Abner, formèrent un seul bloc et s'arrêtèrent au sommet d'une colline.
26 Abner cria en direction de Joab et dit : "L'épée dévorera-t-elle toujours ? Ne sais-tu pas que cela finira dans l'amertume ? Qu'attends-tu pour dire à la troupe de cesser de poursuivre leurs frères ?"
27 Joab dit : "Par la vie de Dieu, si tu n'avais pas parlé, ce n'est qu'au matin que la troupe aurait renoncé à poursuivre chacun son frère."
28 Joab fit sonner du cor ; toute la troupe s'arrêta ; on ne poursuivit plus Israël et on cessa le combat.
29 Abner et ses hommes marchèrent dans la Araba pendant toute cette nuit-là, ils passèrent le Jourdain et, après avoir parcouru tout le Bitrôn, ils arrivèrent à Mahanayim.
30 Joab, ayant cessé de poursuivre Abner, rassembla toute la troupe ; parmi les serviteurs de David, il manquait à l'appel dix-neuf hommes, plus Asahel,
31 mais les serviteurs de David avaient frappé à mort parmi les Benjaminites et chez les hommes d'Abner, trois cent soixante hommes.
32 On emporta Asahel et on l'ensevelit dans le tombeau de son père, qui est à Bethléem. Joab et ses gens marchèrent toute la nuit et, au lever du jour, ils étaient à Hébron.

3

1 La guerre se prolongea entre la maison de Saül et celle de David, mais David allait se fortifiant, tandis que s'affaiblissait la maison de Saül.
2 Des fils naquirent à David, à Hébron ; ce furent : son aîné Amnon, né d'Ahinoam de Yizréel ;
3 son cadet Kiléab, né d'Abigayil, la femme de Nabal de Karmel ; le troisième Absalom, fils de Maaka, la fille de Talmaï roi de Geshur,
4 le quatrième Adonias, fils de Haggit ; le cinquième Shephatya, fils d'Abital ;
5 le sixième Yitréam, né d'Égla, femme de David. Ceux-là naquirent à David, à Hébron.
6 Or, pendant qu'il y avait la guerre entre la maison de Saül et celle de David, Abner renforçait de plus en plus sa position dans la maison de Saül.
7 Saül avait une concubine qui se nommait Riçpa, fille d'Ayya. Ishboshet, fils de Saül, dit à Abner : "Pourquoi es-tu allé vers la concubine de mon père ?"
8 Aux paroles d'Ishboshet, Abner entra dans une grande colère et dit : "Suis-je donc une tête de chien appartenant à Juda ? Aujourd'hui j'agis avec fidélité envers la maison de Saül, ton père, envers ses frères et ses amis. Je ne t'ai pas laissé tomber aux mains de David. Et tu me fais grief d'une faute à cause de cette femme, aujourd'hui !
9 Que Dieu fasse ceci et qu'il y ajoute cela si je n'agis pour David comme Yahvé le lui a juré
10 d'enlever la royauté à la maison de Saül et d'établir le trône de David sur Israël et sur Juda depuis Dan jusqu'à Bersabée."
11 Ishbaal ne put répliquer un seul mot à Abner parce qu'il avait peur de lui.
12 Abner envoya sur-le-champ des messagers à David pour dire : "A qui appartient le pays ?" Et encore : "Fais alliance avec moi et je te soutiendrai pour rallier autour de toi tout Israël."
13 David répondit : "Bien ! Je ferai alliance avec toi. Je ne te demande qu'une chose : ne te présente devant moi que si tu m'amènes Mikal, fille de Saül, lorsque tu te présenteras devant moi."
14 Et David envoya des messagers dire à Ishboshet, fils de Saül : "Rends-moi ma femme Mikal, que je me suis acquise pour cent prépuces de Philistins."
15 Ishboshet l'envoya prendre chez son mari Paltiel, fils de Layish.
16 Son mari partit avec elle et la suivit en pleurant jusqu'à Bahurim. Alors Abner lui dit : "Retourne !" et il s'en retourna.
17 Abner avait eu des pourparlers avec les anciens d'Israël et leur avait dit : "Voici longtemps que vous désirez avoir David pour votre roi.
18 Agissez donc maintenant, puisque Yahvé a dit ceci à propos de David : "Par la main de mon serviteur David je sauverai mon peuple Israël de la main des Philistins et de tous ses ennemis.""
19 Abner parla aussi à Benjamin, puis il alla à Hébron pour exposer à David tout ce qu'avaient approuvé Israël et toute la maison de Benjamin.
20 Abner, accompagné de vingt hommes, arriva chez David à Hébron et David offrit un festin à Abner et aux hommes qui étaient avec lui.
21 Abner dit ensuite à David : "Allons ! Je vais rassembler tout Israël auprès de Monseigneur le roi : ils concluront un pacte avec toi et tu régneras sur tout ce que tu souhaites." David congédia Abner, qui partit en paix.
22 Mais voici que les serviteurs de David revinrent d'une expédition, ramenant un énorme butin. Abner n'était plus auprès de David à Hébron, puisque David l'avait congédié et qu'il était parti en paix.
23 Lorsque arrivèrent Joab et toute son armée, on informa Joab : "Abner, fils de Ner, est venu chez le roi et celui-ci l'a laissé partir en paix.
24 Alors Joab entra chez le roi et dit : "Qu'as-tu fait ? Abner est venu chez toi, pourquoi donc l'as-tu laissé partir ?
25 Tu connais Abner, fils de Ner. C'est pour te tromper qu'il est venu, pour connaître tes allées et venues, pour savoir tout ce que tu fais !"
26 Joab sortit de chez David et envoya derrière Abner des messagers qui le firent revenir depuis la citerne de Sira, à l'insu de David.
27 Quand Abner arriva à Hébron, Joab le prit à l'écart à l'intérieur de la porte, sous prétexte de parler tranquillement avec lui, et là il le frappa mortellement au ventre, à cause du sang d'Asahel son frère.
28 Lorsque David apprit ensuite la chose, il dit : "Que Yahvé nous acquitte pour toujours, moi et mon royaume, du meurtre d'Abner, fils de Ner :
29 qu'il rejaillisse sur la tête de Joab et sur toute sa famille ! Qu'il ne cesse d'y avoir dans la maison de Joab des gens atteints d'écoulement ou de lèpre, des hommes bons à tenir le fuseau ou qui tombent sous l'épée, ou qui manquent de pain !"
30 Joab et son frère Abishaï avaient assassiné Abner parce qu'il avait fait mourir leur frère Asahel au combat de Gabaôn.
31 David dit à Joab et à toute la troupe qui l'accompagnait "Déchirez vos vêtements, mettez des sacs et faites le deuil devant Abner", et le roi David marchait derrière la civière.
32 On ensevelit Abner à Hébron ; le roi éclata en sanglots sur la tombe et tout le peuple pleura aussi.
33 Le roi fit cette complainte sur Abner : "Abner devait-il mourir comme meurt l'insensé ?
34 Tes mains n'étaient pas liées, tes pieds n'étaient pas mis aux fers, tu es tombé comme on tombe devant des malfaiteurs !" et les larmes de tout le peuple redoublèrent.
35 Tout le peuple vint inviter David à prendre de la nourriture alors qu'il faisait encore jour, mais David fit ce serment : "Que Dieu me fasse ceci et y ajoute cela si je goûte à de la nourriture ou à quoi que ce soit avant le coucher du soleil."
36 Tout le peuple remarqua cela et le trouva bien, car tout ce que faisait le roi était approuvé par le peuple.
37 Ce jour-là, tout le peuple et tout Israël comprirent que le roi n'était pour rien dans la mort d'Abner, fils de Ner.
38 Le roi dit à ses serviteurs : "Ne savez-vous pas qu'un chef et un grand homme est tombé aujourd'hui en Israël ?
39 Pour moi, je suis faible maintenant, tout roi que je sois par l'onction, et ces hommes, les fils de Çeruya, sont plus violents que moi. Que Yahvé rende au méchant selon sa méchanceté !"

4

1 Lorsque le fils de Saül apprit qu'Abner était mort à Hébron, les mains lui en tombèrent et tout Israël fut consterné.
2 Or le fils de Saül avait deux chefs de bandes, qui s'appelaient l'un Baana et le second Rékab. Ils étaient les fils de Rimmôn de Béérot et Benjaminites, car Béérot aussi est attribuée à Benjamin.
3 Les gens de Béérot s'étaient réfugiés à Gittayim, où ils sont demeurés jusqu'à ce jour comme immigrés.
4 Il y avait un fils de Jonathan, fils de Saül, qui était perclus des deux pieds. Il avait cinq ans lorsque arriva de Yizréel la nouvelle concernant Saül et Jonathan. Sa nourrice l'emporta et s'enfuit, mais dans la précipitation de la fuite, l'enfant tomba et s'estropia. Il s'appelait Mephiboshet.
5 Les fils de Rimmôn de Béérot, Rékab et Baana, s'étant mis en route, arrivèrent à l'heure la plus chaude du jour à la maison d'Ishboshet, quand celui-ci faisait la sieste.
6 Ils pénétrèrent au milieu de la maison, chargés de blé, et ils le frappèrent au ventre. Rékab et son frère Baana s'échappèrent.
7 Ils entrèrent dans la maison alors qu'il était étendu sur le lit dans la chambre à coucher. Ils le frappèrent à mort et le décapitèrent, puis, emportant sa tête, ils marchèrent toute la nuit par la route de la Araba.
8 Ils apportèrent la tête d'Ishboshet à David, à Hébron, et dirent au roi : "Voici la tête d'Ishboshet, fils de Saül, ton ennemi qui en voulait à ta vie. Yahvé a accordé aujourd'hui à Monseigneur le roi pleine vengeance sur Saül et sur sa race."
9 Mais David répondit à Rékab et à son frère Baana, les fils de Rimmôn de Béérot, et leur dit : "Par la vie de Yahvé, qui m'a délivré de toute détresse !
10 Celui qui m'annonçait : "Saül est mort" se croyait un messager de bonne nouvelle ; je l'ai fait arrêter et tuer à Çiqlag, pour le payer de sa bonne nouvelle !
11 A plus forte raison lorsque des bandits ont tué un homme honnête dans sa maison, sur son lit ! Ne dois-je pas vous demander compte de son sang et vous faire disparaître de la terre ?"
12 David donna un ordre aux jeunes gens. Ceux-ci les tuèrent, leur coupèrent les mains et les pieds et les suspendirent près du bassin d'Hébron. Quant à la tête d'Ishboshet, on la prit et on l'ensevelit dans le tombeau d'Abner à Hébron.

5

1 Alors toutes les tribus d'Israël vinrent auprès de David à Hébron et dirent : "Nous voici, nous sommes tes os et ta chair.
2 Autrefois déjà, quand Saül régnait sur nous, c'était toi qui sortais et rentrais avec Israël, et Yahvé t'a dit : C'est toi qui paîtras mon peuple Israël et c'est toi qui deviendras chef d'Israël."
3 Tous les anciens d'Israël vinrent donc auprès du roi à Hébron, le roi David conclut un pacte avec eux à Hébron, en présence de Yahvé, et ils oignirent David comme roi sur Israël.
4 David avait trente ans à son avènement et il régna pendant quarante ans.
5 A Hébron, il régna sept ans et six mois sur Juda ; à Jérusalem, il régna trente-trois ans sur tout Israël et sur Juda.
6 Le roi et ses hommes marchèrent sur Jérusalem contre les Jébuséens qui habitaient le pays, et ceux-ci dirent à David : "Tu n'entreras ici qu'en écartant les aveugles et les boiteux" comme pour dire : David n'entrera pas ici.
7 Mais David s'empara de la forteresse de Sion ; c'est la Cité de David.
8 Ce jour-là, David dit : "Quiconque frappera le Jébuséen doit atteindre le canal." Quant aux boiteux et aux aveugles, ils dégoûtent David. C'est pourquoi l'on dit : "Aveugle et boiteux n'entreront pas dans la Maison."
9 David s'installa dans la forteresse et l'appela Cité de David. David construisit tout autour depuis le Millo vers l'intérieur.
10 David allait grandissant et Yahvé, Dieu Sabaot, était avec lui.
11 Hiram, roi de Tyr, envoya des messagers à David, avec du bois de cèdre, des charpentiers et des tailleurs de pierres, qui construisirent une maison pour David.
12 Alors David sut que Yahvé l'avait confirmé comme roi sur Israël et qu'il exaltait sa royauté à cause d'Israël son peuple.
13 Après son arrivée d'Hébron, David prit encore des concubines et des femmes à Jérusalem, et il naquit encore à David des fils et des filles.
14 Voici les noms des enfants qu'il eut à Jérusalem : Shammua, Shobab, Natân, Salomon,
15 Yibhar, Élishua, Népheg, Yaphia,
16 Élishama, Elyada, Éliphélèt.
17 Les Philistins apprirent qu'on avait oint David comme roi sur Israël. Tous les Philistins montèrent à la recherche de David. David l'apprit et descendit au refuge.
18 Les Philistins arrivèrent et se déployèrent dans le val des Rephaïm.
19 Alors David consulta Yahvé : "Monterais-je contre les Philistins ? Les livreras-tu entre mes mains ?" Yahvé dit à David : "Monte ! Oui, je livrerai sûrement les Philistins entre tes mains."
20 David arriva à Baal-Peraçim et là David les battit. Et il dit : "Yahvé m'a ouvert une brèche chez mes ennemis comme une brèche faite par les eaux." C'est pourquoi on appela cet endroit Baal-Peraçim.
21 Ils avaient abandonné là leurs idoles ; David et ses hommes les emportèrent.
22 Les Philistins montèrent de nouveau et se déployèrent dans le val des Rephaïm.
23 David consulta Yahvé, et celui-ci répondit : "Ne les attaque pas en face, tourne-les par derrière et arrive sur eux du côté des micocouliers.
24 Quand tu entendras un bruit de pas à la cime des micocouliers, alors dépêche-toi : c'est que Yahvé sort devant toi pour battre l'armée philistine."
25 David fit comme Yahvé lui avait ordonné et il battit les Philistins depuis Géba jusqu'à l'entrée de Gézer.

6

1 David rassembla encore toute l'élite d'Israël, trente mille hommes.
2 S'étant mis en route, David et tout le peuple qui était avec lui partirent de Baala de Juda afin de faire monter de là l'arche de Dieu sur laquelle est invoqué un nom, le nom de Yahvé Sabaot, siégeant sur les chérubins.
3 On chargea l'arche de Dieu sur le chariot neuf et on l'emporta de la maison d'Abinadab, qui est sur la colline. Uzza et Ahyo, les fils d'Abinadab, conduisaient le chariot.
4 Uzza marchait avec l'arche de Dieu et Ahyo marchait devant.
5 David et toute la maison d'Israël dansaient devant Yahvé au son de tous les instruments en bois de cyprès, des cithares, des harpes, des tambourins, des sistres et des cymbales.
6 Comme on arrivait à l'aire de Nakôn, Uzza étendit la main vers l'arche de Dieu et la retint, car les boeufs allaient la renverser.
7 Alors la colère de Yahvé s'enflamma contre Uzza : là, Dieu le frappa pour cette folie, et il mourut, là, à côté de l'arche de Dieu.
8 David s'enflamma parce que Yahvé avait fait une brèche en fonçant sur Uzza et on donna à ce lieu le nom de Pérèç-Uzza, qu'il a gardé jusqu'à maintenant.
9 Ce jour-là, David eut peur de Yahvé et dit : "Comment l'arche de Yahvé entrerait-elle chez moi ?"
10 David ne voulut pas transférer chez lui l'arche de Dieu dans la Cité de David. David la conduisit dans la maison d'Obed-Édom le Guittite.
11 L'arche de Yahvé demeura trois mois chez Obed-Édom le Guittite et Yahvé bénit Obed-Édom et toute sa maison.
12 On rapporta au roi David : "Yahvé a béni la maison d'Obed-Édom et tout ce qui lui appartient à cause de l'arche de Dieu. Alors David partit et fit monter l'arche de Dieu de la maison d'Obed-Édom à la Cité de David dans la joie.
13 Quand les porteurs de l'arche de Yahvé eurent fait six pas, il offrit en sacrifice un taureau et un veau gras.
14 David tournoyait de toutes ses forces devant Yahvé. David avait ceint d'un éphod de lin.
15 David et toute la maison d'Israël faisaient monter l'arche de Yahvé en poussant des acclamations et en sonnant du cor.
16 Or, comme l'arche de Yahvé entrait dans la Cité de David, la fille de Saül, Mikal, regardait par la fenêtre, et elle vit le roi David qui sautait et tournoyait devant Yahvé, et, dans son coeur, elle le méprisa.
17 On fit entrer l'arche de Yahvé et on l'installa à sa place, au milieu de la tente que David avait faite pour elle, et David offrit des holocaustes en présence de Yahvé, ainsi que des sacrifices de communion.
18 Lorsque David eut achevé d'offrir des holocaustes et des sacrifices de communion, il bénit le peuple au nom de Yahvé Sabaot.
19 Puis il fit distribuer à tout le peuple, à toute la foule, hommes et femmes, pour chacun une galette de pain, une portion de viande et un gâteau, puis tout le peuple s'en alla, chacun chez soi.
20 Comme David s'en retournait pour bénir sa maison, Mikal, fille de Saül, sortit à sa rencontre et dit : "Comme il s'est fait honneur aujourd'hui, le roi d'Israël, lui qui s'est découvert aux yeux des servantes de ses serviteurs comme se découvrirait un homme de rien !"
21 Mais David dit à Mikal : "C'est devant Yahvé qui m'a choisi de préférence à ton père et à toute sa maison pour m'instituer chef sur le peuple de Yahvé, sur Israël, c'est devant Yahvé que je danse.
22 Je m'abaisserai encore plus, et je serai vil à tes yeux, mais auprès des servantes dont tu parles, auprès d'elles je serai en honneur."
23 Et Mikal, fille de Saül, n'eut pas d'enfant jusqu'au jour de sa mort.

7

1 Quand le roi habita sa maison et que Yahvé eut accordé le repos alentour face à ses ennemis,
2 le roi dit au prophète Natân : "Vois donc ! J'habite une maison de cèdre et l'arche de Dieu habite sous une tente de toile !"
3 Natân répondit au roi : "Va et fais tout ce qui te tient à coeur, car Yahvé est avec toi."
4 Mais, cette même nuit, la parole de Yahvé fut adressée à Natân en ces termes :
5 "Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle Yahvé. Est-ce toi qui me construiras une maison pour que j'y habite ?
6 Je n'ai jamais habité de maison depuis le jour où j'ai fait monter d'Égypte les Israélites jusqu'à aujourd'hui, mais je cheminais sous une tente et sous un abri.
7 Pendant tout le temps où j'ai voyagé avec tous les Israélites, ai-je dit à un des juges d'Israël, que j'avais institués comme pasteurs de mon peuple Israël : "Pourquoi ne me bâtissez-vous pas une maison de cèdre ?
8 Maintenant donc, tu parleras ainsi à mon serviteur David : Ainsi parle Yahvé Sabaot. C'est moi qui t'ai pris au pâturage, derrière le troupeau, pour être chef de mon peuple Israël.
9 J'ai été avec toi partout où tu allais ; j'ai supprimé devant toi tous tes ennemis. Je te donnerai un grand nom comme le nom des plus grands de la terre.
10 Je fixerai un lieu à mon peuple Israël, je l'y planterai, il demeurera en cette place, il ne sera plus ballotté et des scélérats ne continueront plus à l'opprimer comme auparavant,
11 depuis le temps où j'instituais des juges sur mon peuple Israël. Je t'ai accordé le repos face à tous tes ennemis. Yahvé t'annonce qu'il te fera une maison.
12 Et quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j'élèverai ta descendance après toi, celui qui sera issu de tes entrailles, et j'affermirai sa royauté.
13 C'est lui qui bâtira une maison pour mon Nom et j'affermirai pour toujours son trône royal.
14 Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils : s'il se fourvoie, je le châtierai avec une verge d'homme et par les coups que donnent les humains.
15 Ma fidélité ne s'écartera pas de lui comme je l'ai écartée de Saül que j'ai écarté de devant toi.
16 Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant toi ; ton trône sera affermi à jamais."
17 C'est selon toutes ces paroles et selon toute cette vision que Natân parla à David.
18 Alors le roi David entra et s'assit devant Yahvé, et il dit : "Qui suis-je, Seigneur Yahvé, et quelle est ma maison, pour que tu m'aies mené jusque là ?
19 Mais cela est encore trop peu à tes yeux, Seigneur Yahvé. Tu as parlé aussi en faveur de la maison de ton serviteur pour un temps lointain. Telle est la loi de l'homme, Seigneur Yahvé.
20 Que David pourrait-il te dire de plus, alors que toi tu connais ton serviteur, Seigneur Yahvé !
21 A cause de ta parole et selon ton coeur, tu as eu cette magnificence d'instruire ton serviteur.
22 C'est pourquoi tu es grand, Seigneur Yahvé : il n'y a personne comme toi et il n'y a pas d'autre Dieu que toi seul, comme l'ont appris nos oreilles.
23 Y a-t-il, comme ton peuple Israël, un autre peuple sur la terre qu'un dieu soit allé racheter pour en faire son peuple, pour lui accorder un nom et accomplir pour nous cette grande oeuvre et des choses redoutables, pour chasser, devant ton peuple que tu as racheté d'Égypte, des nations et leurs dieux ?
24 Tu as établi ton peuple Israël pour qu'il soit à jamais ton peuple, et toi, Yahvé, tu es devenu leur Dieu.
25 Maintenant, Yahvé Dieu, garde toujours la parole que tu as dite au sujet de ton serviteur et de sa maison, établis-la à jamais et agis comme tu l'as dit.
26 Ton nom sera exalté à jamais et l'on dira : Yahvé Sabaot est Dieu sur Israël. La maison de ton serviteur David subsistera en ta présence.
27 Car c'est toi, Yahvé Sabaot, Dieu d'Israël, qui as fait cette révélation à ton serviteur : "Je te bâtirai une maison." Aussi ton serviteur a-t-il trouvé le courage de te faire cette prière.
28 Et maintenant, Seigneur Yahvé, c'est toi qui es Dieu, tes paroles sont vérité et tu as dit à ton serviteur cette bonne parole.
29 Consens donc à bénir la maison de ton serviteur, pour qu'elle demeure toujours en ta présence. Car c'est toi, Seigneur Yahvé, qui as parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie à jamais."

8

1 Il advint après cela que David battit les Philistins et les abaissa. David enleva des mains des Philistins leur hégémonie.
2 David battit les Moabites et les mesura au cordeau en les faisant coucher à terre : il en mesura deux cordeaux à mettre à mort et un plein cordeau à laisser en vie, et les Moabites devinrent sujets de David et lui payèrent tribut.
3 David battit Hadadézer, fils de Rehob, roi de Çoba, lorsque celui-ci alla pour étendre son pouvoir sur le Fleuve.
4 David lui prit mille sept cents cavaliers et vingt mille fantassins. David coupa les jarrets de tous les attelages, il n'en garda que cent.
5 Les Araméens de Damas vinrent au secours de Hadadézer, roi de Çoba, mais David abattit vingt-deux mille hommes parmi les Araméens.
6 David établit des préfets dans l'Aram de Damas, et les Araméens devinrent sujets de David et lui payèrent tribut. Partout où David allait, Yahvé lui donna la victoire.
7 David prit les rondaches d'or que portaient les serviteurs de Hadadézer et les emporta à Jérusalem.
8 De Tébah et de Bérotaï, villes de Hadadézer, le roi David enleva une énorme quantité de bronze.
9 Toï, roi de Hamat, apprit que David avait battu toute l'armée de Hadadézer.
10 Toï envoya son fils Yoram au roi David pour le saluer et le féliciter d'avoir fait la guerre à Hadadézer et de l'avoir battu, car Hadadézer était en guerre avec Toï. Yoram apportait des objets d'argent, d'or et de bronze.
11 Le roi David les consacra aussi à Yahvé, avec l'argent et l'or qu'il avait consacrés, provenant de toutes les nations qu'il avait soumises,
12 d'Aram, de Moab, des Ammonites, des Philistins et d'Amaleq ainsi que du butin pris à Hadadézer, fils de Rehob, roi de Çoba.
13 David se fit un nom lorsqu'il revint de battre les Araméens dans la vallée du Sel, au nombre de dix-huit mille.
14 Il établit des préfets en Édom ; dans tout Édom il établit des préfets et tous les Édomites devinrent sujets de David. Partout où David allait, Yahvé lui donna la victoire.
15 David régna sur tout Israël, faisant droit et justice à tout son peuple.
16 Joab, fils de Çeruya, commandait l'armée ; Yehoshaphat, fils d'Ahilud, était héraut ;
17 Sadoq, fils d'Ahitub, et Ahimélek, fils d'Ébyatar étaient prêtres ; Seraya était secrétaire ;
18 Benayahu, fils de Yehoyada ; les Kerétiens et les Pelétiens ; les fils de David étaient prêtres.

9

1 David dit : "Y a-t-il encore un survivant de la maison de Saül, pour que j'agisse envers lui avec fidélité à cause de Jonathan ?"
2 La maison de Saül avait un serviteur, qui se nommait Çiba. On l'appela auprès de David et le roi lui dit : "Est-ce toi, Çiba ?" Il dit : "Ton serviteur."
3 Le roi lui dit : "N'y a-t-il plus un homme de la maison de Saül, pour que j'agisse envers lui avec la fidélité voulue par Dieu ?" Çiba répondit au roi : "Il y a encore un fils de Jonathan qui est perclus des deux pieds."
4 Le roi lui dit : "Où est-il ?". Et Çiba dit au roi : "Il est dans la maison de Makir, fils d'Ammiel, à Lo-Debar."
5 Le roi David l'envoya donc chercher à la maison de Makir, fils d'Ammiel, de Lo-Debar.
6 En arrivant auprès de David, Mephibaal, fils de Jonathan, fils de Saül, tomba sur sa face et se prosterna. David dit : "Mephibaal !" Il dit : "Voici ton serviteur."
7 David lui dit : "N'aie pas peur, car je veux agir envers toi avec fidélité par égard pour ton père Jonathan. Je te restituerai toutes les terres de Saül ton aïeul et tu mangeras toujours à ma table."
8 Il se prosterna et dit : "Qu'est-ce que ton serviteur pour que tu tournes ton regard vers un chien crevé ?"
9 Le roi appela Çiba, le serviteur de Saül, et lui dit : "Tout ce qui appartient à Saül et à sa maison, je le donne au fils de ton maître.
10 Tu travailleras le sol pour lui, toi, tes fils et tes serviteurs, tu apporteras pour la maison de ton maître la nourriture qu'elle mangera. Mephibaal, le fils de ton maître, prendra toujours ses repas à ma table." Or Çiba avait quinze fils et vingt serviteurs.
11 Çiba dit au roi : "Ton serviteur fera tout ce que Monseigneur le roi a ordonné à son serviteur. Mais Mephibaal mange à ma table comme l'un des fils du roi..."
12 Mephibaal avait un jeune fils qui se nommait Mika. Tous ceux qui habitaient chez Çiba étaient au service de Mephibaal.
13 Mephibaal habita à Jérusalem, car il mangeait toujours à la table du roi. Il était boiteux des deux jambes.

10

1 Après cela, il advint que le roi des Ammonites mourut et que son fils Hanûn régna à sa place.
2 David dit : "J'agirai avec fidélité envers Hanûn, fils de Nahash, comme son père a agi envers moi avec fidélité." David envoya ses serviteurs lui présenter des condoléances au sujet de son père. Mais lorsque les serviteurs de David arrivèrent au pays des Ammonites,
3 les chefs des Ammonites dirent à Hanûn leur maître : "T'imagines-tu que David veuille honorer ton père, parce qu'il t'a envoyé des porteurs de condoléances ? N'est-ce pas pour explorer la ville, l'espionner et la renverser que David t'a envoyé ses serviteurs ?"
4 Alors Hanûn se saisit des serviteurs de David, il leur fit raser la moitié de la barbe, et couper les vêtements à mi-hauteur jusqu'aux fesses, puis il les congédia.
5 Lorsque David en fut informé, il envoya quelqu'un à leur rencontre, car ces hommes étaient très humiliés. Le roi leur fit dire : "Restez à Jéricho jusqu'à ce que votre barbe ait repoussé, et vous reviendrez."
6 Les Ammonites virent bien qu'ils s'étaient rendus odieux à David. Les Ammonites envoyèrent prendre à leur solde les Araméens de Bet-Rehob et les Araméens de Çoba, vingt mille fantassins, le roi de Maaka, mille hommes, et le chef de Tob, douze mille hommes.
7 David l'apprit et il envoya Joab avec toute l'armée, les preux.
8 Les Ammonites sortirent et se rangèrent en bataille à l'entrée de la porte, tandis que les Araméens de Çoba et de Rehob et les gens de Tob et de Maaka étaient à part en rase campagne.
9 Voyant qu'il avait un front de combat à la fois devant et derrière lui, Joab choisit des hommes dans toute l'élite d'Israël et il les mit en ligne face au Araméens.
10 Il confia le reste de la troupe à son frère Abishaï et le mit en ligne face aux Ammonites.
11 Il dit : "Si les Araméens sont plus fort que moi, tu viendras à mon secours, mais si les Ammonites sont plus forts que toi, j'irai à ton secours.
12 Sois fort, montrons-nous forts pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu. Que Yahvé fasse ce qui lui semblera bon !"
13 Joab et la troupe qui était avec lui s'avancèrent pour combattre les Araméens. Ceux-ci s'enfuirent devant lui.
14 Quand les Ammonites virent que les Araméens avaient fui, ils s'enfuirent devant Abishaï et rentrèrent dans la ville. Alors Joab revint de la guerre contre les Ammonites et rentra à Jérusalem.
15 Voyant qu'ils avaient été battus devant Israël, les Araméens se réunirent tous ensemble.
16 Hadadézer envoya des messagers et mobilisa les Araméens qui sont de l'autre côté du Fleuve. Ceux-ci arrivèrent à Hélam, ayant à leur tête Shobak, le chef de l'armée de Hadadézer.
17 On l'annonça à David qui rassembla tout Israël, passa le Jourdain et arriva à Hélam. Les Araméens se mirent en ligne face à David et lui livrèrent bataille.
18 Les Araméens s'enfuirent devant Israël. David tua aux Araméens sept cents attelages et quarante mille cavaliers. Quant à Shobak, chef de leur armée, David le frappa et il mourut.
19 Lorsque tous les rois vassaux de Hadadézer virent qu'ils avaient été battus devant Israël, ils firent la paix avec Israël et le servirent. Les Araméens craignirent de porter encore secours aux Ammonites.

11

1 Au retour de l'année, au temps où les rois se mettent en campagne, David envoya Joab et ses serviteurs avec lui ainsi que tout Israël : ils massacrèrent les Ammonites et mirent le siège devant Rabba. Cependant David restait à Jérusalem.
2 Il arriva que, vers le soir, David, s'étant levé de son lit, alla se promener sur la terrasse de la maison du roi et aperçut, de la terrasse, une femme qui se baignait. Cette femme était très belle.
3 David fit prendre des informations sur cette femme, et on répondit : "Mais c'est Bethsabée, fille d'Éliam et femme d'Urie le Hittite !"
4 Alors David envoya des émissaires pour la prendre. Elle vint chez lui et il coucha avec elle, alors qu'elle venait de se purifier de ses règles. Puis elle retourna dans sa maison.
5 La femme conçut. Elle en fit informer David : "Je suis enceinte !"
6 David envoya dire à Joab : "Envoie-moi Urie le Hittite", et Joab envoya Urie à David.
7 Lorsque Urie fut arrivé auprès de lui, David demanda comment allaient Joab et le peuple et la guerre.
8 Puis David dit à Urie : "Descends chez toi et lave-toi les pieds." Urie sortit de la maison du roi, suivi d'un présent du roi.
9 Mais Urie coucha à la porte de la maison du roi avec tous les serviteurs de son maître et ne descendit pas chez lui.
10 On en informa David : "Urie, lui dit-on, n'est pas descendu chez lui." David demanda à Urie : "N'arrives-tu pas de voyage ? Pourquoi n'es-tu pas descendu chez toi ?"
11 Urie répondit à David : "L'arche, Israël et Juda logent sous les huttes, mon maître Joab et les serviteurs de Monseigneur campent en rase campagne, et moi j'irais chez moi pour manger, boire et coucher avec ma femme ! Par ta vie, par ta propre vie, je ne ferai pas cette chose-là !"
12 Alors David dit à Urie : "Reste encore aujourd'hui ici, et demain je te donnerai congé." Urie resta donc à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.
13 David l'invita. Il mangea et il but en sa présence. David l'enivra. Le soir Urie sortit et se recoucha sur son lit avec les serviteurs de son maître, mais il ne descendit pas chez lui.
14 Le matin suivant, David écrivit une lettre à Joab et la fit porter par Urie.
15 Il écrivait dans la lettre : "Mettez Urie en première ligne, au plus fort de la bataille, puis reculez derrière lui : qu'il soit frappé et qu'il meure."
16 Joab, qui surveillait la ville, plaça Urie à l'endroit où il savait que se trouvaient de vaillants guerriers.
17 Les gens de la ville firent une sortie et attaquèrent Joab. Il y eut des victimes parmi la troupe, parmi les serviteurs de David, et Urie le Hittite mourut aussi.
18 Joab envoya informer David de tous les détails du combat.
19 Il donna cet ordre au messager : "Quand tu auras fini de raconter au roi tous les détails du combat,
20 si la colère du roi s'élève et qu'il te dise : "Pourquoi vous êtes-vous approchés de la ville pour livrer bataille ? Ne saviez-vous pas qu'on tire du haut du rempart ?
21 Qui a frappé Abimélek, le fils de Yerubbaal ? N'est-ce pas une femme, qui a lancé une meule sur lui, du haut du rempart, et il est mort à Tébèç ? Pourquoi vous êtes-vous approchés du rempart ?", tu diras : Ton serviteur Urie le Hittite est mort lui aussi."
22 Le messager partit et vint rapporter à David ce dont Joab l'avait chargé. David s'emporta contre Joab et dit au messager : "Pourquoi vous êtes-vous approchés du rempart de la ville pour livrer bataille ? Ne saviez-vous pas qu'on tire du haut des remparts ? Qui a tué Abimélek, le fils de Yerubbaal ? N'est-ce pas une femme qui a jeté une meule sur lui du haut du rempart, et il est mort à Tébèç ? Pourquoi vous êtes-vous approchés du rempart ?"
23 Le messager dit à David : "Ces hommes l'avaient emporté sur nous et étaient sortis vers nous en rase campagne, mais nous avons contre-attaqué jusqu'à l'entrée de la porte,
24 mais les tireurs ont tiré sur tes serviteurs du haut du rempart ; certains des serviteurs du roi sont morts et ton serviteur Urie le Hittite est mort lui aussi."
25 David dit au messager : "Tu parleras ainsi à Joab : "Ne prends pas trop mal cette affaire ! L'épée dévore d'une façon ou de l'autre. Renforce ton attaque contre la ville et détruis-là." Réconforte-le ainsi."
26 Lorsque la femme d'Urie apprit que son époux, Urie, était mort, elle pleura son mari.
27 Quand le deuil fut achevé, David l'envoya chercher et la recueillit chez lui, et elle devint sa femme. Elle lui enfanta un fils. Mais l'action que David avait commise déplut à Yahvé.

12

1 Yahvé envoya auprès de David Natân. Celui-ci entra chez lui et lui dit : "Il y avait deux hommes dans la même ville, l'un riche et l'autre pauvre.
2 Le riche avait petit et gros bétail en très grande abondance.
3 Le pauvre n'avait rien si ce n'est qu'une agnelle, une seule petite qu'il avait achetée. Il la nourrissait et elle grandissait avec lui en même temps que ses enfants, mangeant de sa pitance, buvant dans sa coupe, dormant dans son sein : elle était pour lui comme une fille.
4 Un hôte se présenta chez l'homme riche qui n'eut pas le coeur de prendre sur son petit ou gros bétail de quoi servir au voyageur arrivé chez lui. Il prit l'agnelle de l'homme pauvre et l'apprêta pour l'homme arrivé chez lui."
5 David entra en grande colère contre cette homme et dit à Natân : "Par la vie de Yahvé, il mérite la mort l'homme qui a fait cela.
6 Pour l'agnelle, il donnera compensation au quadruple, pour avoir commis cette action et n'avoir pas eu de pitié."
7 Natân dit alors à David : "Cet homme, c'est toi ! Ainsi parle Yahvé, Dieu d'Israël : Je t'ai oint comme roi d'Israël, je t'ai délivré de la main de Saül,
8 je t'ai donné la maison de ton maître, j'ai mis dans tes bras les femmes de ton maître, je t'ai donné la maison d'Israël et de Juda et, si c'est trop peu, j'ajouterai pour toi n'importe quoi.
9 Pourquoi as-tu méprisé Yahvé et fait ce qui lui déplaît ? Tu as frappé par l'épée Urie le Hittite, sa femme tu l'as prise pour ta femme, lui tu l'as fait périr par l'épée des Ammonites.
10 Maintenant l'épée ne se détournera plus jamais de ta maison, parce que tu m'as méprisé et que tu as pris la femme d'Urie le Hittite pour qu'elle devienne ta femme.
11 "Ainsi parle Yahvé : Je vais, de ta propre maison, faire surgir contre toi le malheur. Je prendrai tes femmes sous tes yeux et je les livrerai à ton prochain, qui couchera avec tes femmes à la vue de ce soleil.
12 Toi, tu as agi dans le secret, mais moi j'accomplirai cela à la face de tout Israël et à la face du soleil !"
13 David dit à Natân : "J'ai péché contre Yahvé !" Alors Natân dit à David : "De son côté, Yahvé pardonne ta faute, tu ne mourras pas.
14 Seulement, parce que tu as outragé Yahvé en cette affaire, l'enfant qui t'est né mourra."
15 Et Natân s'en alla chez lui. Yahvé frappa l'enfant que la femme d'Urie avait enfanté à David, et il tomba malade.
16 David implora Dieu pour le garçon : il jeûnait strictement, rentrait chez lui et passait la nuit, couché par terre.
17 Les dignitaires de sa maison se tenaient debout autour de lui pour le relever de terre, mais il refusa et ne prit avec eux aucune nourriture.
18 Le septième jour, l'enfant mourut. Les serviteurs de David craignaient de lui annoncer que l'enfant était mort. Ils se disaient en effet : "Quand l'enfant était vivant, nous lui avons parlé et il ne nous a pas écoutés. Comment pourrons-nous lui dire que l'enfant est mort ? Il fera un malheur !"
19 David s'aperçut que ses serviteurs chuchotaient entre eux ; David comprit que l'enfant était mort. Il dit à ses serviteurs : "L'enfant est-il mort ?", et ils répondirent : "Il l'est."
20 Alors David se leva de terre, se baigna, se parfuma et changea de vêtements. Puis il entra dans la maison de Yahvé et se prosterna. Ensuite il rentra dans sa maison et demanda qu'on lui servît de la nourriture et il mangea.
21 Ses serviteurs lui dirent : "Que fais-tu donc ? Tant que l'enfant était vivant, tu as jeûné et pleuré, et maintenant que l'enfant est mort, tu te lèves et tu prends de la nourriture !"
22 Il répondit : "Tant que l'enfant était vivant, j'ai jeûné et j'ai pleuré, car je me disais : Qui sait ? Yahvé aura peut-être pitié de moi et l'enfant vivra.
23 Maintenant qu'il est mort, pourquoi jeûnerais-je ? Pourrais-je le faire revenir ? C'est moi qui m'en vais le rejoindre, mais lui ne reviendra pas vers moi."
24 David consola Bethsabée, sa femme. Il alla vers elle et coucha avec elle. Elle enfanta un fils auquel elle donna le nom de Salomon. Yahvé l'aima
25 et le fit savoir par le prophète Natân. Celui-ci le nomma Yedidya à cause de Yahvé.
26 Joab donna l'assaut à Rabba des Ammonites et il s'empara de la ville royale.
27 Joab envoya alors des messagers à David pour dire : "J'ai attaqué Rabba, je me suis emparé de la ville des eaux.
28 Maintenant, rassemble le reste de l'armée, dresse ton camp contre la ville et prends-la ; sinon je m'en emparerais moi-même et elle porterait mon nom."
29 David rassembla toute l'armée et alla à Rabba, il donna l'assaut à la ville et s'en empara.
30 Il enleva de la tête de Milkom la couronne qui pesait un talent d'or ainsi qu'une pierre précieuse. Celle-ci fut placée sur la tête de David. Il emporta le butin de la ville en énorme quantité.
31 Quant à sa population, il la fit sortir, la mit à manier la scie, les pics et les haches de fer. Il les affectait au moulage des briques. Il agissait de même pour toutes les villes des Ammonites. David et toute l'armée revinrent à Jérusalem.

13

1 Voici ce qui arriva ensuite. Absalom, fils de David, avait une soeur qui était belle et qui se nommait Tamar, et Amnon, fils de David, en devint amoureux.
2 Amnon était tourmenté au point de se rendre malade à cause de sa soeur Tamar, car elle était vierge et aux yeux d'Amnon il lui paraissait difficile de lui faire quoi que ce soit.
3 Mais Amnon avait un ami nommé Yonadab, fils de Shiméa, frère de David, et Yonadab était un homme très avisé.
4 Il lui dit : "D'où vient, fils du roi, que tu sois si languissant chaque matin ? Ne m'expliqueras-tu pas ?" Amnon lui répondit : "C'est que j'aime Tamar, la soeur de mon frère Absalom."
5 Alors Yonadab lui dit : "Mets-toi au lit, fais le malade et quand ton père viendra te voir, tu lui diras : "Permets que ma soeur Tamar vienne me donner à manger ; elle apprêtera le plat sous mes yeux pour que je le voie et je mangerai, servi par elle.""
6 Donc, Amnon se coucha et fit le malade. Le roi vint le voir et Amnon dit au roi : "Permets que ma soeur Tamar vienne et que, sous mes yeux, elle prépare deux gâteaux, et je me restaurerai, servi par elle."
7 David envoya dire à Tamar chez elle : "Va donc chez ton frère Amnon et prépare-lui un plat."
8 Tamar se rendit à la maison de son frère Amnon. Il était couché. Elle prit de la pâte, la pétrit, confectionna des gâteaux sous ses yeux et les fit cuire.
9 Puis elle prit la poêle et la vida devant lui, mais il refusa de manger. Amnon dit : "Faites sortir tout le monde d'auprès de moi." Et tout le monde sortit d'auprès de lui.
10 Alors Amnon dit à Tamar : "Apporte le plat dans la chambre et je mangerai, servi par toi." Tamar prit les gâteaux qu'elle avait faits et les apporta à son frère Amnon dans la chambre.
11 Comme elle lui présentait à manger, il la saisit et lui dit : "Viens, couche avec moi, ma soeur !"
12 Mais elle lui répondit : "Non, mon frère ! Ne me violente pas, car on n'agit pas ainsi en Israël, ne commets pas cette infamie.
13 Moi, où irais-je porter ma honte ? Et toi, tu serais comme un infâme en Israël ! Maintenant parle donc au roi : il ne refusera pas de me donner à toi."
14 Mais il ne voulut pas l'entendre, il la maîtrisa et, lui faisant violence, il coucha avec elle.
15 Alors Amnon se prit à la haïr très fort - la haine qu'il lui voua surpassait l'amour dont il l'avait aimée - et Amnon lui dit : "Lève-toi ! Va-t-en !"
16 Elle lui dit : "Non, mon frère, me chasser serait pire que l'autre mal que tu m'as fait." Mais il ne voulut pas l'écouter.
17 Il appela le garçon qui le servait et lui dit : "Débarrasse-moi de cette fille, jette-la dehors et verrouille la porte derrière elle !"
18 Elle portait une tunique de luxe qui était autrefois le vêtement des filles qui n'étaient pas mariées. Le serviteur la mit dehors et verrouilla la porte derrière elle.
19 Tamar se couvrit la tête de cendre, elle déchira la tunique de luxe qu'elle portait, mit la main sur sa tête et s'en alla, poussant des cris en marchant.
20 Son frère Absalom lui dit : "Serait-ce que ton frère Amnon a été avec toi ? Maintenant, ma soeur, tais-toi ; c'est ton frère : ne prends pas cette affaire à coeur." Tamar demeura abandonnée, dans la maison de son frère Absalom.
21 Lorsque le roi David apprit toute cette histoire, il en fut très irrité.
22 Quant à Absalom, il n'adressa plus la parole à Amnon, car Absalom s'était pris de haine pour Amnon à cause de la violence qu'il avait faite à sa soeur Tamar.
23 Deux ans plus tard, comme Absalom avait les tondeurs à Baal-Haçor, qui est près d'Éphraïm, il invita tous les fils du roi.
24 Absalom se rendit auprès du roi et dit : "Voici que ton serviteur a les tondeurs. Que le roi et ses serviteurs daignent venir avec ton serviteur."
25 Le roi répondit à Absalom : "Non, mon fils, il ne faut pas que nous allions tous et te soyons à charge." Absalom insista, mais il ne voulut pas venir et il le bénit.
26 Absalom dit : "Si c'est non, que du moins mon frère Amnon nous accompagne." Et le roi dit : "Pourquoi irait-il avec toi ?"
27 Mais Absalom insista et il laissa partir avec lui Amnon et tous les fils du roi. Absalom ordonna à ses domestiques :
28 "Faites attention ! Lorsque le coeur d'Amnon sera mis en gaieté par le vin et que je vous dirai : "Frappez Amnon !", vous le mettrez à mort. N'ayez pas peur ; n'est-ce pas moi qui vous l'ai ordonné ? Prenez courage et montrez-vous vaillants."
29 Les domestiques d'Absalom agirent à l'égard d'Amnon comme Absalom l'avait ordonné. Alors tous les fils du roi se levèrent, enfourchèrent chacun son mulet et s'enfuirent.
30 Comme ils étaient en chemin, la nouvelle parvint à David : "Absalom a tué tous les fils du roi, il n'en reste pas un seul !"
31 Le roi se leva, déchira ses vêtements et se coucha par terre ; tous ses serviteurs se tenaient debout, les vêtements déchirés.
32 Mais Yonadab, le fils de Shiméa, frère de David, prit ainsi la parole : "Que Monseigneur ne dise pas qu'on a fait périr tous les jeunes gens, les fils du roi, car seul Amnon est mort : Absalom s'était promis cela depuis le jour où Amnon avait outragé sa soeur Tamar.
33 Que maintenant Monseigneur le roi ne se mette pas dans l'idée que tous les fils du roi ont péri. Non, Amnon seul est mort
34 et Absalom s'est enfui." Le guetteur leva les yeux et aperçut une troupe nombreuse en marche sur la route de Horonaïm, au flanc de la montagne, dans la descente. Le guetteur vint en informer le roi. Il dit : "J'ai vu de mes yeux des gens qui arrivaient par la route de Horonaïm, au flanc de la montagne."
35 Alors Yonadab dit au roi : "Ce sont les fils du roi qui arrivent : il en a été comme ton serviteur l'avait dit."
36 Il achevait à peine de parler que les fils du roi entrèrent, et ils se mirent à crier et à pleurer ; le roi et ses serviteurs pleurèrent eux aussi à chaudes larmes.
37 Absalom s'était enfui et s'était rendu chez Talmaï, fils d'Ammihur, roi de Geshur. Le roi garda tout le temps le deuil de son fils.
38 Absalom s'était enfui et s'était rendu à Geshur ; il y resta trois ans.
39 Le roi David cessa de s'emporter contre Absalom, car il s'était consolé de la mort d'Amnon.

14

1 Joab, fils de Çeruya, reconnut que le coeur du roi se tournait vers Absalom.
2 Alors Joab envoya quelqu'un à Téqoa qui en ramena une femme avisée. Il lui dit : "Je t'en prie, feins d'être en deuil, mets des habits de deuil, ne te parfume pas, sois comme une femme qui, depuis bien des jours, porte le deuil d'un mort.
3 Tu iras chez le roi et tu lui tiendras ce discours." Joab lui mit dans la bouche les paroles qu'il fallait.
4 La femme de Téqoa parla au roi. Elle tomba la face contre terre et se prosterna, puis elle dit : "Au secours, ô roi !"
5 Le roi lui demanda : "Qu'as-tu ?" Elle répondit : "Hélas ! je suis veuve. Mon mari est mort
6 et ta servante avait deux fils. Il se sont querellés ensemble dans la campagne, il n'y avait personne pour les séparer, l'un a frappé l'autre et l'a tué.
7 Voilà que tout le clan s'est dressé contre ta servante et dit : "Livre le fratricide : nous le mettrons à mort pour prix de la vie de son frère qu'il a tué, et nous détruirons en même temps l'héritier." Ils vont ainsi éteindre la braise qui me reste, pour ne plus laisser à mon mari ni nom ni survivant sur la face de la terre."
8 Le roi dit à la femme : "Va à ta maison, je donnerai moi-même des ordres à ton sujet."
9 La femme de Téqoa dit au roi : "Monseigneur le roi ! Que la faute retombe sur moi et sur ma famille ; le roi et son trône en sont innocents."
10 Le roi reprit : "Celui qui t'a menacée, amène-le moi et il cessera de te malmener."
11 Elle dit : "Que le roi daigne prononcer le nom de Yahvé ton Dieu, afin que le vengeur du sang n'augmente pas la ruine et ne fasse pas périr mon fils !" Il dit alors : "Aussi vrai que Yahvé est vivant, il ne tombera pas à terre un seul cheveu de ton fils !"
12 La femme reprit : "Qu'il soit permis à ta servante de dire un mot à Monseigneur le roi", et il répondit : "Parle."
13 La femme dit : "Pourquoi as-tu décidé cela contre le peuple de Dieu ? En prononçant cette parole, le roi n'est-il pas comme un coupable en ne faisant pas revenir celui qui est exilé ?
14 Nous sommes mortels et comme les eaux qui s'écoulent à terre et qu'on ne peut recueillir, et Dieu ne relève pas un cadavre ; pourtant il prend des décisions pour que l'exilé ne reste pas exilé loin de lui.
15 "Maintenant, si je suis venue parler de cette affaire à Monseigneur le roi, c'est que les gens m'ont fait peur et ta servante s'est dit : Je parlerai au roi et peut-être le roi exécutera-t-il la parole de sa servante.
16 Car le roi consentira à délivrer sa servante des mains de l'homme qui cherche à nous retrancher, moi et mon fils ensemble, de l'héritage de Dieu.
17 Ta servante a dit : Puisse la parole de Monseigneur le roi donner l'apaisement. Car Monseigneur le roi est comme l'Ange de Dieu pour saisir le bien et le mal. Que Yahvé ton Dieu soit avec toi !"
18 Alors le roi, prenant la parole, dit à la femme : "Je t'en prie, ne te dérobe pas à la question que je vais te poser." La femme répondit : "Que Monseigneur le roi parle !"
19 Le roi demanda : "La main de Joab n'est-elle pas avec toi en tout cela ?" La femme répliqua : "Aussi vrai que tu es vivant, Monseigneur le roi, on ne peut pas aller à droite ni à gauche de tout ce qu'a dit Monseigneur le roi : oui, c'est ton serviteur Joab qui m'a donné l'ordre, c'est lui qui a mis toutes ces paroles dans la bouche de ta servante.
20 C'est pour déguiser l'affaire que ton serviteur Joab a agi ainsi, mais Monseigneur a la sagesse de l'Ange de Dieu, il sait tout ce qui se passe sur la terre."
21 Le roi dit alors à Joab : "Eh bien, je fais la chose : Va, ramène le jeune homme Absalom."
22 Joab tomba la face contre terre, il se prosterna et bénit le roi. Puis Joab dit : "Ton serviteur sait aujourd'hui qu'il a trouvé grâce à tes yeux, Monseigneur le roi, puisque le roi a exécuté la parole de son serviteur."
23 Joab se mit en route, il alla à Geshur et ramena Absalom à Jérusalem.
24 Cependant le roi dit : "Qu'il se retire dans sa maison, il ne sera pas reçu par moi." Absalom se retira dans sa maison et ne fut pas reçu par le roi.
25 Dans tout Israël, il n'y avait personne d'aussi beau qu'Absalom, à qui on pût faire tant d'éloges : de la plante des pieds au sommet de la tête, il était sans défaut.
26 Lorsqu'il se rasait la tête - il se rasait chaque année parce que c'était trop lourd, alors il se rasait -, il pesait sa chevelure : soit deux cents sicles, poids du roi.
27 Il naquit à Absalom trois fils et une fille, qui se nommait Tamar ; c'était une belle femme.
28 Absalom demeura deux ans à Jérusalem, sans être reçu par le roi.
29 Absalom envoya chercher Joab pour l'envoyer chez le roi, mais Joab ne consentit pas à venir chez lui. Il l'envoya chercher encore une seconde fois, mais il ne consentit pas à venir.
30 Absalom dit à ses serviteurs : "Voyez le champ de Joab qui est à côté du mien et où il y a de l'orge, allez-y mettre le feu." Les serviteurs d'Absalom mirent le feu au champ.
31 Joab vint trouver Absalom dans sa maison et lui dit : "Pourquoi tes serviteurs ont-il mis le feu au champ qui m'appartient ?"
32 Absalom répondit à Joab : "C'est que j'avais envoyé te dire : Viens ici, je veux t'envoyer auprès du roi avec ce message : "Pourquoi suis-je revenu de Geshur ? Il vaudrait mieux pour moi y être encore." Je veux maintenant être reçu par le roi et, si je suis coupable, qu'il me mette à mort !"
33 Joab se rendit près du roi et lui rapporta ces paroles. Puis il appela Absalom. Celui-ci alla chez le roi, se prosterna devant lui et se jeta la face contre terre devant le roi. Et le roi embrassa Absalom.

15

1 Il arriva après cela qu'Absalom se procura un char et des chevaux, et cinquante hommes couraient devant lui.
2 Levé de bonne heure, Absalom se tenait au bord du chemin qui mène à la porte, et chaque fois qu'un homme, ayant un procès, devait venir au tribunal du roi, Absalom l'interpellait et lui demandait : "De quelle ville es-tu ?" Il répondait : "Ton serviteur est de l'une des tribus d'Israël."
3 Alors Absalom lui disait : "Vois ! Ta cause est bonne et juste, mais tu n'auras personne qui t'écoute de la part du roi."
4 Absalom continuait : "Ah ! qui m'établira juge dans le pays ? Tous ceux qui ont un procès et un jugement viendraient à moi et je leur rendrais justice !"
5 Et lorsque quelqu'un s'approchait pour se prosterner devant lui, il tendait la main, l'attirait à lui et l'embrassait.
6 Absalom agissait de la sorte envers tous les Israélites qui en appelaient au tribunal du roi et Absalom captait le coeur des gens d'Israël.
7 Au bout de quatre ans, Absalom dit au roi : "Permets que j'aille m'acquitter à Hébron du voeu que j'ai fait à Yahvé.
8 Car, lorsque j'étais à Geshur en Aram, ton serviteur a fait ce voeu : Si Yahvé me ramène à Jérusalem, je rendrai un culte à Yahvé."
9 Le roi lui dit : "Va en paix." Il se mit donc en route et alla à Hébron.
10 Absalom envoya des émissaires à toutes les tribus d'Israël pour dire : "Quand vous entendrez le son du cor, vous pourrez dire : Absalom est devenu roi à Hébron."
11 Avec Absalom étaient partis deux cents hommes de Jérusalem ; c'étaient des invités qui étaient venus en toute innocence, n'étant au courant de rien.
12 Absalom chargea d'une mission Ahitophel le Gilonite, conseiller de David, à partir de sa ville de Giloh, alors qu'il offrait des sacrifices. La conjuration devint puissante et, autour d'Absalom, la foule des partisans allait en augmentant.
13 Un informateur vint dire à David : "Le coeur des gens d'Israël est tourné vers Absalom."
14 Alors David dit à tous ses serviteurs qui étaient avec lui à Jérusalem : "En route, et fuyons ! Autrement nous n'échapperons pas à Absalom. Hâtez-vous de partir ; sinon il pourrait foncer, nous rattraper, nous infliger le pire et frapper la ville au fil de l'épée."
15 Les serviteurs du roi lui dirent : "Quel que choix que fasse Monseigneur le roi, tes serviteurs sont là."
16 Le roi sortit à pied avec toute sa famille ; cependant le roi laissa dix concubines pour garder le palais.
17 Le roi sortit à pied avec tout le peuple et ils s'arrêtèrent à la dernière maison.
18 Tous ses serviteurs défilaient près de lui. Tous les Kérétiens, tous les Pelétiens, tous les Gittites, six cents hommes venus de Gath à sa suite, défilaient devant le roi.
19 Le roi dit à Ittaï le Gittite : "Pourquoi viens-tu aussi avec nous ? Retourne et demeure avec le roi, car tu es un étranger, tu es même exilé de ton pays.
20 Tu es arrivé d'hier, et aujourd'hui je te ferais errer avec nous, quand je m'en vais à l'aventure ! Retourne et remmène tes frères avec toi, et que Yahvé te témoigne miséricorde et bonté."
21 Mais Ittaï répondit au roi : "Par la vie de Yahvé et par la vie de Monseigneur le roi, partout où sera Monseigneur le roi, pour la mort et pour la vie, là aussi sera ton serviteur."
22 David dit alors à Ittaï : "Va et passe." Et Ittaï le Gittite passa avec tous ses hommes et toute sa smala.
23 Tout le monde pleurait à grands sanglots et le roi défilait dans le torrent du Cédron, et tout le peuple défilait face au chemin qui longe le désert.
24 Et voici qu'arrivèrent aussi Sadoq et tous les lévites portant l'arche de l'alliance de Dieu. On déposa l'arche de Dieu, et Ébyatar était là, jusqu'à ce que tout le peuple eût fini de défiler hors de la ville.
25 Le roi dit à Sadoq : "Rapporte en ville l'arche de Dieu. Si je trouve grâce aux yeux de Yahvé, il me ramènera et me permettra de le revoir ainsi que sa demeure,
26 et s'il dit : "Tu me déplais", me voici : qu'il me fasse comme bon lui semble."
27 Le roi dit au prêtre Sadoq : "Vois-tu la situation ? Retourne en paix à la ville. Ton fils Ahimaaç et Yehonatân, le fils d'Ébyatar, vos deux fils sont avec vous.
28 Voyez, moi je m'attarderai dans les passes du désert jusqu'à ce que vienne un mot de vous qui m'apporte des nouvelles."
29 Sadoq et Ébyatar ramenèrent donc l'arche de Dieu à Jérusalem et ils y demeurèrent.
30 David montait par la Montée des Oliviers, il montait en pleurant, la tête voilée et les pieds nus, et tout le peuple qui l'accompagnait avait la tête voilée et montait en pleurant.
31 On avertit alors David qu'Ahitophel était parmi les conjurés avec Absalom, et David dit : "Rends fous, Yahvé, les conseils d'Ahitophel !"
32 Comme David arrivait au sommet, là où l'on se prosterne devant Dieu, il vit venir à sa rencontre Hushaï l'Arkite, la tunique déchirée et de la terre sur la tête.
33 David lui dit : "Si tu pars avec moi, tu me seras à charge.
34 Mais si tu retournes en ville et si tu dis à Absalom : "Je serai ton serviteur, Monseigneur le roi ; auparavant je servais ton père, maintenant je te servirai", alors tu déjoueras à mon profit les conseils d'Ahitophel.
35 Sadoq et Ébyatar, les prêtres, ne seront-ils pas avec toi ? Tout ce que tu entendras du palais, tu le rapporteras aux prêtres Sadoq et Ébyatar.
36 Il y a avec eux leurs deux fils, Ahimaaç pour Sadoq, et Yehonatân pour Ébyatar : vous me communiquerez par leur intermédiaire tout ce que vous aurez appris."
37 Hushaï, le familier de David, rentra en ville au moment où Absalom arrivait à Jérusalem.

16

1 Lorsque David eut un peu dépassé le sommet, Çiba, le domestique de Meribbaal, vint à sa rencontre avec une paire d'ânes bâtés qui portaient deux cents pains, cent grappes de raisins secs, cent fruits de saison et une outre de vin.
2 Le roi demanda à Çiba : "Que veux-tu faire de cela ?" Et Çiba répondit : "Les ânes serviront de monture à la famille du roi, le pain et les fruits de nourriture pour les cadets, et le vin servira de breuvage pour qui sera fatigué dans le désert."
3 Le roi demanda : "Où donc est le fils de ton maître ?" Et Çiba dit au roi : "Voici qu'il est resté à Jérusalem, car il s'est dit : Aujourd'hui la maison d'Israël me restituera le royaume de mon père."
4 Le roi dit alors à Çiba : "Tout ce que possède Meribbaal est à toi." Çiba dit : "Je me prosterne ! Puissé-je être digne de faveur à tes yeux, Monseigneur le roi !"
5 Comme David atteignait Bahurim, il en sortit un homme du même clan que la famille de Saül. Il s'appelait Shiméï, fils de Géra, et il sortait en proférant des malédictions.
6 Il lançait des pierres à David et à tous les serviteurs du roi David, et pourtant tout le peuple et tous les preux encadraient le roi à droite et à gauche.
7 Voici ce que Shiméï disait en le maudissant : "Va-t'en, va-t'en, homme de sang, vaurien !
8 Yahvé a fait retomber sur toi tout le sang de la maison de Saül, dont tu as usurpé la royauté ; aussi Yahvé a-t-il remis la royauté entre les mains de ton fils Absalom. Te voilà livré à ton malheur, parce que tu es un homme de sang."
9 Abishaï, fils de Çeruya, dit au roi : "Faut-il que ce chien crevé maudisse Monseigneur le roi ? Laisse-moi traverser et lui trancher la tête."
10 Mais le roi répondit : "Qu'ai-je à faire avec vous, fils de Çeruya ? S'il maudit et si Yahvé lui a ordonné : "Maudis David", qui donc pourrait lui dire : "Pourquoi as-tu agi ainsi ?""
11 David dit à Abishaï et à tous ses serviteurs : "Voyez : le fils qui est sorti de mes entrailles en veut à ma vie. A plus forte raison maintenant ce Benjaminite ! Laissez-le maudire, si Yahvé le lui a commandé.
12 Peut-être Yahvé considérera-t-il ma misère et me rendra-t-il le bien au lieu de sa malédiction d'aujourd'hui."
13 David et ses hommes continuèrent leur route. Quant à Shiméï, il s'avançait au flanc de la montagne, parallèlement à lui, et tout en marchant il proférait des malédictions, lançait des pierres et jetait de la terre.
14 Le roi et tout le peuple qui l'accompagnait arrivèrent exténués et là, on reprit haleine.
15 Absalom entra à Jérusalem avec tous les hommes d'Israël et Ahitophel se trouvait avec lui.
16 Lorsque Hushaï l'Arkite, familier de David, arriva auprès d'Absalom, Hushaï dit à Absalom : "Vive le roi ! Vive le roi !"
17 Et Absalom dit à Hushaï : "Est-ce la fidélité à l'égard de ton ami ? Pourquoi n'es-tu pas parti avec ton ami ?"
18 Hushaï répondit à Absalom : "Non, car celui que Yahvé a choisi ainsi que ce peuple et tous les hommes d'Israël je veux être à lui et avec lui je demeurerai !
19 En second lieu, qui vais-je servir ? N'est-ce pas son fils ? Comme j'ai servi ton père, ainsi je te servirai."
20 Absalom dit à Ahitophel : "Consultez-vous : qu'allons-nous faire ?"
21 Ahitophel répondit à Absalom : "Approche-toi des concubines de ton père, qu'il a laissées pour garder le palais : tout Israël apprendra que tu t'es rendu odieux à ton père et le courage de tous tes partisans en sera affermi."
22 On dressa donc pour Absalom une tente sur la terrasse et Absalom s'approcha des concubines de son père aux yeux de tout Israël.
23 Le conseil que donnait Ahitophel en ce temps-là était comme un oracle qu'on aurait obtenu de Dieu ; tel était, tant pour David que pour Absalom, tout conseil d'Ahitophel.

17

1 Ahitophel dit à Absalom : "Laisse-moi choisir douze mille hommes et me lancer, cette nuit même, à la poursuite de David.
2 Je tomberai sur lui quand il sera fatigué et sans courage, je l'épouvanterai et tout le peuple qui est avec lui prendra la fuite. Alors je frapperai le roi seul
3 et je ramènerai à toi tout le peuple ; ce sera comme le retour de tous vers l'homme que tu cherches et tout le peuple sera en paix."
4 La proposition plut à Absalom et à tous les anciens d'Israël.
5 Cependant Absalom dit : "Appelez encore Hushaï l'Arkite, que nous entendions ce qu'il a à dire lui aussi."
6 Hushaï arriva auprès d'Absalom, et Absalom lui dit : "Ahitophel a parlé de telle manière. Devons-nous faire ce qu'il a dit ? Sinon, parle toi-même."
7 Hushaï répondit à Absalom : "Pour cette fois le conseil qu'a donné Ahitophel n'est pas bon."
8 Et Hushaï poursuivit : "Tu sais que ton père et ses gens sont des preux et qu'ils sont exaspérés, comme une ourse sauvage à qui on a ravi ses petits. Ton père est un homme de guerre, il ne laissera pas l'armée se reposer la nuit.
9 Il se cache maintenant dans quelque creux ou dans quelque place. Si, dès l'abord, il y a des victimes dans notre troupe, la rumeur se répandra d'un désastre dans l'armée qui suit Absalom.
10 Alors même le brave qui a un coeur semblable à celui du lion perdra courage, car tout Israël sait que ton père est un preux et que ceux qui l'accompagnent sont braves.
11 Pour moi, je donne le conseil suivant : que tout Israël, depuis Dan jusqu'à Bersabée, se rassemble autour de toi, aussi nombreux que les grains de sable au bord de la mer, et tu marcheras en personne au combat.
12 Nous l'atteindrons en quelque lieu qu'il se trouve, nous nous abattrons sur lui comme la rosée tombe sur le sol ; de lui et de tous les hommes qui sont avec lui nous n'en laisserons pas un seul.
13 Que s'il se retire dans une ville, tout Israël fera porter des cordes à cette ville et on le traînera jusqu'au torrent, jusqu'à ce qu'on n'y trouve plus un caillou."
14 Absalom et tous les gens d'Israël dirent : "Le conseil de Hushaï l'Arkite est meilleur que celui d'Ahitophel." Yahvé avait décidé de faire échouer le plan habile d'Ahitophel, afin d'amener le malheur sur Absalom.
15 Hushaï dit alors aux prêtres Sadoq et Ébyatar : "Ahitophel a donné tel et tel conseil à Absalom et aux anciens d'Israël, mais c'est telle et telle chose que moi j'ai conseillée.
16 Maintenant, envoyez vite avertir David et dites-lui : "Ne bivouaque pas cette nuit dans les passes du désert, mais traverse d'urgence de l'autre côté, de crainte que ne soient anéantis le roi et toute l'armée qui l'accompagne.""
17 Yehonatân et Ahimaaç étaient postés à la source du Foulon : une servante viendrait les avertir et eux-mêmes iraient avertir le roi David, car ils ne pouvaient pas se découvrir en entrant dans la ville.
18 Mais un jeune homme les aperçut et porta la nouvelle à Absalom. Alors ils partirent tous deux en hâte et arrivèrent à la maison d'un homme de Bahurim. Il y avait dans sa cour une citerne où ils descendirent.
19 La femme prit une bâche, elle l'étendit sur la bouche de la citerne et étala dessus du grain concassé, de sorte qu'on ne remarquait rien.
20 Les serviteurs d'Absalom entrèrent chez cette femme, dans la maison, et demandèrent : "Où sont Ahimaaç et Yehonatân ?", et la femme leur répondit : "Ils sont passés près d'un réservoir d'eau." Ils cherchèrent et, ne trouvant rien, revinrent à Jérusalem.
21 Après leur départ, Ahimaaç et Yehonatân remontèrent de la citerne et allèrent avertir le roi David : "Mettez-vous en route et hâtez-vous de passer l'eau, car voilà le conseil qu'Ahitophel a donné à votre propos."
22 David et toute l'armée qui l'accompagnait se mirent donc en route et passèrent le Jourdain ; à l'aube, il ne manquait personne qui n'eût passé le Jourdain.
23 Quant à Ahitophel, lorsqu'il vit que son conseil n'était pas suivi, il sella son âne et se mit en route pour aller chez lui dans sa ville. Il mit ordre à sa maison, puis il s'étrangla et mourut. On l'ensevelit dans le tombeau de son père.
24 David était arrivé à Mahanayim lorsqu'Absalom franchit le Jourdain avec tous les hommes d'Israël.
25 Absalom avait mis Amasa à la tête de l'armée à la place de Joab. Or Amasa était le fils d'un homme qui s'appelait Yitra l'Israélite et qui s'était uni à Abigayil, fille de Nahash et soeur de Çeruya, la mère de Joab.
26 Israël et Absalom dressèrent leur camp au pays de Galaad.
27 Lorsque David arriva à Mahanayim, Shobi, fils de Nahash, de Rabba des Ammonites, Makir, fils d'Ammiel, de Lo-Debar, et Barzillaï le Galaadite, de Roglim,
28 apportèrent du matériel de couchage, des lainages, ainsi que de la vaisselle, du blé, de l'orge, de la farine, des épis grillés, des fèves, des lentilles,
29 du miel, du beurre, des moutons et des morceaux de boeuf, qu'ils offrirent à David et au peuple qui l'accompagnait pour qu'ils s'en nourrissent. En effet, ils s'étaient dit : "L'armée a souffert de la faim, de la fatigue et de la soif dans le désert."

18

1 David passa en revue la troupe qui était avec lui et il mit à sa tête des chefs de mille et des chefs de cent.
2 David divisa la troupe en trois : un tiers aux mains de Joab, un tiers aux mains d'Abishaï, fils de Çeruya et frère de Joab, un tiers aux mains d'Ittaï le Gittite. Puis le roi dit à la troupe : "Je partirai en guerre avec vous moi aussi."
3 Mais la troupe répondit : "Tu ne dois pas partir. Car, si nous prenions la fuite, on n'y ferait pas attention, et si la moitié d'entre nous mourait, on n'y ferait pas attention, tandis que toi tu es comme dix mille d'entre nous. Et puis, il vaut mieux que tu nous sois un secours prêt à venir de la ville."
4 David leur dit : "Je ferai ce qui vous semble bon." Le roi se tint à côté de la porte, tandis que l'armée sortait par unités de cent et de mille.
5 Le roi fit un commandement à Joab, à Abishaï et à Ittaï : "Par égard pour moi, ménagez le jeune Absalom !" et toute l'armée entendit que le roi donnait à tous les chefs cet ordre concernant Absalom.
6 La troupe sortit en pleine campagne à la rencontre d'Israël et la bataille eut lieu dans la forêt d'Éphraïm.
7 Là, le peuple d'Israël fut battu devant les serviteurs de David, et ce fut ce jour-là une grande défaite, qui frappa vingt mille hommes.
8 Le combat s'éparpilla dans toute la région et, ce jour-là, la forêt fit dans l'armée plus de victimes que l'épée.
9 Absalom se heurta par hasard à des serviteurs de David. Absalom montait un mulet et le mulet s'engagea sous la ramure d'un grand chêne. La tête d'Absalom se prit dans le chêne et il resta suspendu entre ciel et terre tandis que continuait le mulet qui était sous lui.
10 Quelqu'un l'aperçut et prévint Joab : "Je viens de voir, dit-il, Absalom suspendu à un chêne."
11 Joab répondit à l'homme qui portait cette nouvelle : "Puisque tu l'as vu, pourquoi ne l'as-tu pas abattu sur place ? J'aurais pris sur moi de te donner dix sicles d'argent et une ceinture !"
12 Mais l'homme répondit à Joab : "Quand même je soupèserais dans mes paumes mille sicles d'argent, je ne porterais pas la main sur le fils du roi ! C'est à nos oreilles que le roi t'a donné cet ordre ainsi qu'à Abishaï et à Ittaï : "Surveillez quiconque s'en prendrait au jeune Absalom."
13 Que si je m'étais menti à moi-même, rien ne reste caché au roi, et toi, tu te serais tenu à distance."
14 Alors Joab dit : "Je ne vais pas ainsi perdre mon temps avec toi." Il prit en mains trois épieux et les planta dans le coeur d'Absalom encore vivant au milieu du chêne.
15 Dix jeunes gens, les écuyers de Joab, se disposèrent en cercle, frappèrent Absalom et le mirent à mort.
16 Joab fit alors sonner du cor et la troupe cessa de poursuivre Israël, car Joab retint l'armée.
17 On prit Absalom, on le jeta dans une grande fosse en pleine forêt et on dressa sur lui un énorme monceau de pierres. Tous les Israélites s'étaient enfuis, chacun à ses tentes.
18 De son vivant, Absalom avait entrepris de s'ériger la stèle qui est dans la vallée du Roi, car il s'était dit : "Je n'ai pas de fils pour commémorer mon nom", et il avait donné son nom à la stèle. On l'appelle encore aujourd'hui le monument d'Absalom.
19 Ahimaaç, fils de Sadoq, dit : "Je voudrais courir et annoncer au roi cette bonne nouvelle, que Yahvé lui a rendu justice en le délivrant de ses ennemis."
20 Mais Joab lui dit : "Tu ne serais pas un porteur de bonne nouvelle aujourd'hui ; tu le seras un autre jour, mais aujourd'hui tu ne porterais pas une bonne nouvelle, puisque le fils du roi est mort."
21 Et Joab dit au Kushite : "Va rapporter au roi tout ce que tu as vu." Le Kushite se prosterna devant Joab et partit en courant.
22 Ahimaaç, fils de Sadoq, insista encore et dit à Joab : "Advienne que pourra, je veux courir moi aussi derrière le Kushite." Joab dit : "Pourquoi courrais-tu, mon fils, sans bonne nouvelle qui te vaudrait une récompense ?"
23 Il reprit : "Advienne que pourra, je courrai !" Joab lui dit : "Cours donc." Et Ahimaaç partit en courant par le chemin de la Plaine et il dépassa le Kushite.
24 David était assis entre les deux portes. Le guetteur étant monté à la terrasse de la porte, sur le rempart, leva les yeux et aperçut un homme qui courait seul.
25 Le guetteur cria et avertit le roi, et le roi dit : "S'il est seul, c'est qu'il a une bonne nouvelle sur les lèvres." Comme celui-là continuait d'approcher,
26 le guetteur vit un autre homme qui courait et il appela le portier en lui disant : "Voici un autre homme, qui court seul." Et David dit : "Celui-ci est encore un porteur de bonne nouvelle."
27 Le guetteur dit : "Je reconnais la façon de courir du premier, c'est la façon de courir d'Ahimaaç, fils de Sadoq." Le roi dit : "C'est un homme de bien, il vient pour une bonne nouvelle."
28 Ahimaaç cria et dit au roi : "Tout va bien." Il se prosterna face contre terre devant le roi et poursuivit : "Béni soit Yahvé ton Dieu qui a livré les hommes qui avaient levé la main contre Monseigneur le roi !"
29 Le roi demanda : "En va-t-il bien pour le jeune Absalom ?" Et Ahimaaç répondit : "J'ai vu un grand tumulte quand Joab a envoyé un serviteur du roi et ton serviteur, mais je ne sais pas ce que c'était."
30 Le roi dit : "Range-toi et tiens-toi là." Il se rangea et attendit.
31 Alors arriva le Kushite et il dit : "Que Monseigneur le roi apprenne la bonne nouvelle. Yahvé t'a rendu justice aujourd'hui en te délivrant de tous ceux qui s'étaient dressés contre toi."
32 Le roi demanda au Kushite : "Tout va-t-il bien pour le jeune Absalom ?" Et le Kushite répondit : "Qu'ils aient le sort de ce jeune homme, les ennemis de Monseigneur le roi et tous ceux qui se sont dressés contre toi pour le mal !"

19

1 Alors le roi frémit. Il monta dans la chambre au-dessus de la porte ; il parlait ainsi tandis qu'il s'en allait : "Mon fils Absalom ! mon fils ! mon fils Absalom ! que ne suis-je mort à ta place ! Absalom mon fils ! mon fils !"
2 On prévint Joab : "Voici que le roi pleure et se lamente sur Absalom."
3 La victoire, ce jour-là, se changea en deuil pour toute l'armée, car l'armée apprit ce jour-là que le roi était dans l'affliction à cause de son fils.
4 Et ce jour-là, l'armée rentra furtivement dans la ville, comme se dérobe une armée qui s'est couverte de honte en fuyant durant la bataille.
5 Le roi s'était voilé le visage et poussait de grands cris : "Mon fils Absalom ! Absalom mon fils ! mon fils !"
6 Joab se rendit auprès du roi à l'intérieur et dit : "Tu couvres aujourd'hui de honte le visage de tous tes serviteurs qui ont sauvé aujourd'hui ta vie, celle de tes fils et de tes filles, celle de tes femmes et celle de tes concubines,
7 parce que tu aimes ceux qui te haïssent et que tu hais ceux qui t'aiment. En effet, tu as manifesté aujourd'hui que chefs et serviteurs n'étaient rien pour toi, car je sais maintenant que, si Absalom vivait et si nous étions tous morts aujourd'hui, tu trouverais cela très bien.
8 Allons, je t'en prie, sors et parle au coeur de tes serviteurs, car, je le jure par Yahvé, si tu ne sors pas, il n'y aura personne qui passe cette nuit avec toi, et ce sera pour toi un malheur plus grand que tous les malheurs qui te sont advenus depuis ta jeunesse jusqu'à présent."
9 Le roi se leva et vint s'asseoir à la porte. On l'annonça à toute l'armée : "Voici, dit-on, que le roi est assis à la porte", et toute l'armée se rendit devant le roi. Israël s'était enfui chacun à ses tentes.
10 Dans toutes les tribus d'Israël, tout le peuple discutait. On disait : "C'est le roi qui nous a délivrés de la main de nos ennemis, c'est lui qui nous a sauvés de la main des Philistins et maintenant il a dû s'enfuir du pays, loin d'Absalom.
11 Quant à Absalom que nous avions oint pour qu'il régnât sur nous, il est mort dans la bataille. Qu'attendez-vous donc pour faire revenir le roi ?"
12 De son côté le roi David envoya dire aux prêtres Sadoq et Ébyatar : "Parlez ainsi aux anciens de Juda : "Pourquoi seriez-vous les derniers à faire revenir le roi à la maison ? La parole de tout Israël est pourtant parvenue au roi.
13 Vous êtes mes frères. Mes os et ma chair c'est vous. Pourquoi seriez-vous les derniers à faire revenir le roi ?""
14 Et vous direz à Amasa : "N'es-tu pas mes os et ma chair ? Que Dieu me fasse ce mal et qu'il ajoute cet autre si tu n'es pas chef de l'armée en ma présence pour toujours à la place de Joab.""
15 Il rallia ainsi le coeur de tous les hommes de Juda comme d'un seul homme et ils envoyèrent dire au roi : "Reviens, toi et tous tes serviteurs."
16 Le roi revint donc et atteignit le Jourdain. Juda était arrivé à Gilgal, venant à la rencontre du roi, pour aider le roi à passer le Jourdain.
17 En hâte, Shiméï, fils de Géra, le Benjaminite de Bahurim, descendit avec les gens de Juda au-devant du roi David.
18 Il avait avec lui mille hommes de Benjamin et Çiba, le domestique de la maison de Saül, ses quinze fils et ses vingt serviteurs avec lui. Ils se précipitèrent au Jourdain au-devant du roi.
19 Le bac allait d'un bord à l'autre pour faire traverser la famille du roi et satisfaire son bon plaisir. Shiméï fils de Géra se jeta aux pieds du roi quand il traversait le Jourdain,
20 et il dit au roi : "Que Monseigneur ne m'impute pas de faute ! Ne te souviens pas du mal que ton serviteur a commis le jour où Monseigneur le roi est sorti de Jérusalem. Que le roi ne le prenne pas à coeur !
21 Oui, ton serviteur le sait : j'ai péché, et voici que je suis venu aujourd'hui le premier de toute la maison de Joseph pour descendre au-devant de Monseigneur le roi."
22 Abishaï fils de Çeruya prit alors la parole et dit : "Shiméï ne mérite-t-il pas la mort pour avoir maudit l'oint de Yahvé ?"
23 Mais David dit : "Qu'ai-je à faire avec vous, fils de Çeruya, pour que vous deveniez aujourd'hui mes adversaires ? Quelqu'un pourrait-il aujourd'hui être mis à mort en Israël ? N'ai-je pas l'assurance qu'aujourd'hui je suis roi sur Israël ?"
24 Le roi dit à Shiméï : "Tu ne mourras pas", et le roi le lui jura.
25 Mephibaal, le fils de Saül, était descendu aussi au-devant du roi. Il n'avait pris soin ni de ses pieds ni de sa moustache, il n'avait pas lavé ses vêtements depuis le jour où le roi était parti jusqu'au jour où il revint en paix à Jérusalem.
26 Or, lorsqu'il vint au-devant du roi, celui-ci lui demanda : "Pourquoi n'es-tu pas venu avec moi, Mephibaal ?"
27 Il répondit : "Monseigneur le roi, mon serviteur m'a trompé. Ton serviteur s'était dit : "Je vais seller mon ânesse pour la monter et partir avec le roi", car ton serviteur est boiteux.
28 Il a calomnié ton serviteur auprès de Monseigneur le roi. Mais Monseigneur le roi est comme l'Ange de Dieu : agis comme il te semble bon.
29 Car toute la famille de mon père méritait seulement la mort de la part de Monseigneur le roi, et pourtant tu as admis ton serviteur parmi ceux qui mangent à ta table. Quel droit puis-je avoir d'implorer encore le roi ?"
30 Le roi dit : "Pourquoi parles-tu encore de ton affaire ? Je le déclare : toi et Çiba vous partagerez les terres."
31 Mephibaal dit au roi : "Qu'il prenne donc tout puisque Monseigneur le roi est rentré en paix chez lui !"
32 Barzillaï le Galaadite était descendu de Roglim et avait continué avec le roi vers le Jourdain pour prendre congé de lui au Jourdain.
33 Barzillaï était très âgé, il avait quatre-vingts ans. Il avait pourvu à l'entretien du roi pendant son séjour à Mahanayim, car c'était un homme très riche.
34 Le roi dit à Barzillaï : "Continue avec moi et je prendrai soin de toi auprès de moi à Jérusalem."
35 Mais Barzillaï répondit au roi : "Combien d'années me reste-t-il à vivre, pour que je monte avec le roi à Jérusalem ?
36 J'ai maintenant quatre-vingts ans : puis-je distinguer ce qui est bon et ce qui est mauvais ? Ton serviteur a-t-il le goût de ce qu'il mange et de ce qu'il boit ? Puis-je entendre encore la voix des chanteurs et des chanteuses ? Pourquoi ton serviteur serait-il encore à charge à Monseigneur le roi ?
37 Pour un peu ton serviteur passerait le Jourdain avec le roi. Mais pourquoi le roi m'accorderait-il une telle récompense ?
38 Permets à ton serviteur de s'en retourner : je mourrai dans ma ville près du tombeau de mon père et de ma mère. Mais voici ton serviteur Kimhâm, qu'il continue avec Monseigneur le roi, et agis comme bon te semble à son égard."
39 Le roi dit : "Que Kimhâm continue donc avec moi, je ferai pour lui ce qui te plaira et tout ce que tu solliciteras de moi, je le ferai pour toi."
40 Tout le peuple passa le Jourdain, le roi passa, il embrassa Barzillaï et le bénit, et celui-ci s'en retourna chez lui.
41 Le roi continua vers Gilgal. Kimhâm continua avec lui ainsi que tout le peuple de Juda. Ils firent passer le roi et aussi la moitié du peuple d'Israël.
42 Et voici que tous les hommes d'Israël vinrent auprès du roi et lui dirent : "Pourquoi nos frères, les hommes de Juda, t'ont-ils enlevé et ont-ils fait passer le Jourdain au roi et à sa famille, et à tous les hommes de David avec lui ?"
43 Tous les hommes de Juda répondirent aux hommes d'Israël : "C'est que le roi m'est plus apparenté ! Pourquoi t'irriter à ce propos ? Avons-nous mangé quelque chose qui vienne du roi ? A-t-on prélevé quelque chose pour nous ?"
44 Les hommes d'Israël répliquèrent aux hommes de Juda et dirent : "J'ai dix parts sur le roi et même sur David j'ai plus de droits que toi. Pourquoi m'as-tu méprisé ? N'ai-je pas parlé le premier de faire revenir mon roi ?" Mais les propos des hommes de Juda furent plus violents que ceux des hommes d'Israël.

20

1 Là se trouva par hasard un vaurien. Il se nommait Shéba, fils de Bikri, un Benjaminite. Il sonna du cor et dit : "Nous n'avons pas de part avec David, nous n'avons pas d'héritage sur les fils de Jessé ! Chacun à ses tentes, Israël !"
2 Tous les hommes d'Israël remontèrent, quittant David pour suivre Shéba fils de Bikri, mais les hommes de Juda s'attachèrent aux pas de leur roi, depuis le Jourdain jusqu'à Jérusalem.
3 David rentra dans son palais à Jérusalem. Le roi prit les dix concubines qu'il avait laissées pour garder le palais et les mit sous surveillance. Il pourvut à leur entretien mais il n'approcha plus d'elles et elles furent séquestrées jusqu'à leur mort, comme les veuves d'un vivant.
4 Le roi dit à Amasa : "Convoque-moi les hommes de Juda dans les trois jours et toi tiens-toi ici."
5 Amasa partit pour convoquer Juda, mais il tarda au-delà du terme que David lui avait fixé.
6 Alors David dit à Abishaï : "Shéba, fils de Bikri, va nous faire plus de mal qu'Absalom. Toi, prends les serviteurs de ton maître et pars à sa poursuite ; sinon il pourrait gagner des villes fortifiées et échapper à nos regards."
7 Derrière lui sortirent les hommes, Joab, les Kerétiens, les Pelétiens et tous les preux ; et ils sortirent de Jérusalem à la poursuite de Shéba fils de Bikri.
8 Ils étaient près de la grande pierre qui se trouve à Gabaôn, quand Amasa arriva en face d'eux. Or Joab était vêtu de sa tenue militaire sur laquelle il avait ceint une épée attachée à ses reins dans son fourreau ; celle-ci sortit et tomba.
9 Joab demanda à Amasa : "Tu vas bien, mon frère ?" Et, de la main droite, il saisit la barbe d'Amasa pour l'embrasser.
10 Amasa ne prit pas garde à l'épée que Joab avait en main, et celui-ci l'en frappa au ventre et répandit ses entrailles à terre. Il n'eut pas à lui donner un second coup et Amasa mourut, tandis que Joab et son frère Abishaï se lançaient à la poursuite de Shéba, fils de Bikri.
11 L'un des cadets de Joab resta en faction près d'Amasa et il disait : "Quiconque aime Joab et est pour David, qu'il suive Joab !"
12 Cependant Amasa s'était roulé dans son sang au milieu du chemin. Voyant que tout le monde s'arrêtait, cet homme tira Amasa du chemin dans le champ et jeta un vêtement sur lui, parce qu'il voyait s'arrêter tous ceux qui arrivaient près de lui.
13 Lorsqu'Amasa eut été écarté du chemin, tous les hommes passèrent outre, suivant Joab à la poursuite de Shéba fils de Bikri.
14 Celui-ci parcourut toutes les tribus d'Israël jusqu'à Abel-Bet-Maaka. Tous ces alliés se rassemblèrent et allèrent même à sa suite.
15 Ils vinrent l'assiéger dans Abel-Bet-Maaka et ils entassèrent contre la ville un remblai qui s'adossait à l'avant-mur, et toute l'armée qui accompagnait Joab sapait le rempart pour le faire tomber.
16 Une femme avisée cria de la ville : "Écoutez ! Écoutez ! Dites à Joab : "Approche ici, que je te parle.""
17 Il s'approcha et la femme demanda : "Est-ce toi Joab ?" Il répondit : "Oui." Elle lui dit : "Écoute la parole de ta servante." Il répondit : "J'écoute."
18 Elle parla ainsi : "Jadis, on avait coutume de dire : Qu'on procède donc à une consultation à Abel et, de cette façon, l'affaire est close.
19 Alors que moi je suis composée d'hommes d'Israël intègres et loyaux, toi tu cherches à faire péril une ville et une métropole en Israël. Pourquoi veux-tu anéantir l'héritage de Yahvé ?"
20 Joab répondit : "Loin, loin de moi ! Je ne veux ni anéantir ni ruiner.
21 Il ne s'agit pas de cela, mais un homme de la montagne d'Éphraïm, du nom de Shéba fils de Bikri, s'est insurgé contre le roi David. Livrez-le tout seul et je lèverai le siège de la ville." La femme dit à Joab : "Eh bien, on va te jeter sa tête par-dessus la muraille."
22 La femme affronta tout le peuple avec sa seule sagesse : on trancha la tête de Shéba, fils de Bikri, et on la jeta à Joab. Celui-ci fit sonner du cor et on s'éloigna de la ville, chacun vers ses tentes. Quant à Joab, il revint à Jérusalem auprès du roi.
23 Joab commandait à toute l'armée d'Israël ; Benayahu fils de Yehoyada commandait les Kerétiens et les Pelétiens ;
24